Conflits et guerres actuelles

La riposte de Mbeki face aux attaques britanniques contre le Zimbabwe



Dimanche 14 Décembre 2008

La riposte de Mbeki face aux attaques britanniques contre le Zimbabwe
Au cours de la deuxième semaine de décembre, les britanniques et leurs alliés ont redoublé d’efforts pour renverser le régime du Président du Zimbabwe, Robert Mugabe. N’ayant pas réussi à le chasser du pouvoir en appuyant sans condition l’opposition anglophile dirigé par Morgan Tsvangirai et Tendai Biti, ils prennent maintenant pour prétexte l’épidémie de choléra pour réclamer à cor et à cri une intervention militaire.

Ceci dit, le dernier rapport de l’OMS sur le choléra au Zimbabwe est alarmant, faisant état de 775 morts et de plus de 16000 malades. L’épidémie risque de s’étendre aux pays voisins (Zambie, Botswana, Mozambique, Afrique du Sud). Pourtant, il est relativement facile de vaincre le choléra en mobilisant les ressources nécessaires pour fournir de l’eau propre et des installations sanitaires.

Mais la préoccupation de Londres n’est pas de sauver des vies, mais de venir à bout de Robert Mugabe. C’est ainsi que le ministre britannique des Affaires étrangères, David Miliband, a déclaré à l’issue d’une réunion avec ses homologues de l’UE : « Il y a unanimité sur le fait que, bien que l’épidémie de choléra fasse les grands titres, la véritable maladie au coeur du Zimbabwe est la mauvaise gouvernance du régime de Mugabe. »

Le Financial Times, véritable porte-voix des financiers de la City de Londres, proposait dans un éditorial de suspendre tout envoi de nourriture et de médecins, si « de telles mesures allègent les pressions sur M. Mugabe pour qu’il démissionne ». Plus direct, le Daily Telegraph, appelle le gouvernement britannique à « solliciter l’approbation de l’ONU pour renverser M. Mugabe ». Malheureusement, aussi bien Nicolas Sarkozy que Javier Solana de l’UE abondent dans le même sens. Sans parler de l’Open Society de George Soros, qui s’ingère partout où des intérêts miniers et stratégiques sont en jeu.

L’hypocrisie de ces appels est insoutenable. Pour preuve, ces mêmes puissances n’ont pas levé le petit doigt pour aider le Zimbabwe à combattre les facteurs responsables du choléra. Au contraire, elles lui imposent depuis des années des sanctions internationales, afin de punir le Zimbabwe d’avoir rejeté les conditionnalités du Fonds monétaire international (FMI). Il s’agit donc de faire du Zimbabwe un exemple. En bafouant sa souveraineté, la voie sera ouverte pour appliquer le même traitement aux autres nations africaines qui en jouissent encore.

Si le Premier ministre du Kenya, Raila Odinga, et l’ancien archevêque Desmond Tutu se sont ralliés au courant impérial en attaquant le Président zimbabwéen, les pays membres de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) ont adopté une approche différente. Leur chargé de mission pour le Zimbabwe, l’ancien Président d’Afrique du Sud, Thabo Mbeki, a élaboré un accord de partage du pouvoir pour un gouvernement d’unité nationale, approuvé par la SADC le 10 novembre.

D’ailleurs, initialement, Morgan Tsvangirai, du Mouvement pour un changement démocratique, a accepté ce nouvel accord, prévoyant une coalition constituée du Zanu-PF au pouvoir, du MDC-T et de l’opposition MDC-M. Par la suite, obéissant à ses maîtres anglais, il a renié ses engagements. Cette volte-face a inspiré à Thabo Mbeki une critique cinglante, où il accuse la direction du MDC de se préoccuper davantage d’« obtenir l’approbation de ses partisans à l’étranger », c’est-à-dire l’Angleterre et les Etats-Unis, que du sort de sa population.

Sur un ton fort peu diplomatique, l’ancien Président sud-africain martèle l’urgence de former un gouvernement capable au Zimbabwe, afin de rétablir les services essentiels pour la survie de la population et d’empêcher l’implosion du pays.

Pour creuser le sujet : Les conditions de la renaissance économique et culturelle de l’Afrique

http://www.solidariteetprogres.org http://www.solidariteetprogres.org



Dimanche 14 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par Aigle le 14/12/2008 18:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelque soient les griefs que l'on peut adresser a Mugabe , il faut rappeler et rappeler que CE QUE VEULENT LES SALOPARDS DE BROWN ET AUTRES RACISTES C'est FAIRE CAPOTER LE DESIR DE MUGABE DE REDISTRIBUER LES TERRES DU ZIMBABWE AUX MILLIERS D'ANCIENS ESCLAVES DES FERMIERS BRITISH ET SIONISTES .C'EST LA LA VERITABLE RAISON DES PRESSIONS ET AUTRES ACTIONS CRIM%INELLES MENEES PAR CES SALOPARDS AVEC LA COMPLICITE DES NOUVEAUX ESCLAVES VOLONTAIRES COMME ILS S'EN TROUVE DANS LES PAYS DU SOUS DEVELOPPES ...ET M'BEKI QUI EST TRES IMPREGNE DES REALITES DE L'AFRIQUE DU SUD ET DU KENYA ET AUTRES ANCIENNES COLONIES DE LA PERFIDE ALBION SAIT DE QUOI IL PARLE EN ETANT SI MEPRISANT ENVERS LES PU........DU MDC
DE PLUS TOUS LES JOURNALISTES SPECIALISES ET AUTRES CHERCHEURS SAVENT DE QUOI IL EN RETOURNE DANS CETTE MASCARADE BROWNESQUE ....AVEZ VOUS ENTENDU UN SEUL D'ENTRE EUX DIRE CE QU'IL SAIT ???

2.Posté par florent le 15/12/2008 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il est vrai que l'embargo économique imposé par les européens et les américains sur le pays provoque une situation sociale explosive et dramatique. cet état n'a pas seulement pour causes la mauvaise gouvernance de MUGABE mais bien plus directe les facteurs exogenes asphysciants de la soit disant communauté internationale; peut on repprocher à Mugabe vingt aprés une reigne qu'il ait décidé d'appliquer une redistribution des terres tenant compte des réalités sociale ?
il est prouvé que tous les pays en voie de developpement qui ont souscrit un programme économique avec l'appui des institutions de BRETON WOOD, banque mondiale et le fonds monétaire international ont échoué lamentablement et ces organismes continuent à s'enteter sur le chemin de la paupérisation des peuples au profit de leur interet egoiste et et mensogere.pzut encore croire aux actions de devellopement

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires