Politique Nationale/Internationale

La réunion d'urgence du cabinet du régime sioniste



La défaite cuisante de l'armée du régime sioniste face au Hezbollah dans le village de Bint Jbeil, faisant 3 morts parmi les officiers et plus de 50 blessés parmi les militaires sionistes, a contraint le gouvernement Olmert à tenir sa deuxième réunion d'urgence. Selon les décisions prises lors de cette réunion, il a été décidé d'élargir les zones de guerre et d'intensifier les bombardements aériens contre le Liban.


IRIB
Vendredi 28 Juillet 2006

La réunion d'urgence du cabinet du régime sioniste
L'offensive aérienne, maritime et terrestre de l'armée du régime sioniste est déjà entrée dans sa 16ème journée et malgré les protestations internationales, le cabinet d'Olmert insiste toujours sur la poursuite des raids aériens sur le Liban.
L'Europe, l'ONU, les pays arabes ainsi que l'opinion publique mondiale appellent unanimement à l'instauration d'un cessez-le-feu entre le Liban et le régime sioniste. Alors que les Etats-Unis font cavalier seul et exhortent constamment les autorités israéliennes à poursuivre leur guerre. Les conséquences du bellicisme du régime sioniste inquiètent aujourd'hui non seulement le monde, mais aussi les milieux sionistes et certains partis politiques représentés au parlement israélien. Alof Ben, analyste du quotidien Haaretz dans un article publié dans l'édition du jeudi 27 juillet de ce journal écrit qu'en cas de la poursuite de la guerre, Israël serait poussé au précipice par la faute des Américains.

Par ailleurs, le chef du parti de gauche "Meretz" dont les membres sont présents à la Knesset a demandé l'arrêt immédiat de la guerre au Liban et mis en garde Olmert contre les retombées de la poursuite de l'offensive, notamment sur le front terrestre. Le gouvernement Olmert, pour compenser les lourdes pertes israéliennes dans les combats terrestres contre le Hezbollah, a décidé d'intensifier les raids aériens et d'exercer des pressions sur le peuple libanais en massacrant des civils innocents. Mais, le Hezbollah a déjoué toutes les prévisions du régime sioniste et le lourd bilan des pertes de l'armée sioniste sur tous les fronts a fait que les militaires et les hommes politiques sionistes se dressent violemment les uns contre les autres. Les propagandes des milieux sionistes et occidentaux pendant 60 ans d'occupation de la Palestine concernant la soi-disant puissance de l'armée du régime sioniste n'attirent aujourd'hui l'attention de personne, et bien au contraire, l'impuissance de la machine de guerre sioniste apparaît au grand jour.

Dans une telle conjoncture,il est évident que les retombées d'une guerre d'usure coûteront beaucoup plus cher au régime sioniste qu'au Liban. Les Libanais sont depuis des années victimes des crimes perpétrés par le régime sioniste. 22 années d'expérience d'occupation du Sud du Liban ont appris aux Libanais que dans une guerre inégale face au régime sioniste, seules la foi et la résistance sont capables de les libérer du joug sioniste. Dans sa 16ème journée, de la guerre imposée par le régime sioniste, le Liban a été la cible des bombes prohibées, comme les bombes au phosphore, les bombes à fragmentation et les bombes au napalm, mais le peuple libanais garde toujours le moral et fait preuve d'une volonté admirable pour résister aux occupants.


Vendredi 28 Juillet 2006


VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires