Politique Nationale/Internationale

La règlementation contraignante du Grenelle pour les éoliennes est abandonné



LGV
Mercredi 5 Mai 2010

La règlementation contraignante du Grenelle pour les éoliennes est abandonné
Bonne nouvelle pour la planète, pour les écologistes et pour les particuliers. Dans mon précédent article sur le sujet j’expliquai pourquoi la réglementation du grenelle de l’environnement handicapait toute évolution de l’éolien en France ainsi que dans les consciences. Cette règle est abandonnée aujourd’hui par Jean-Louis Borloo. Ceci permettra aux petits champs éoliens d’exister, et comme je l’ai préciser dans l’article, l’acceptation des éoliennes par les particuliers passe par l’intéressement au bénéfice. Celui-ci est à nouveau possible. éoliennesEn effet, la réglementation du second grenelle de l’environnement imposait une puissance minimale à tout nouveau parc éolien. Le seuil minimum de puissance était de 15MW (mégawatts), ce qui favorisait les grands groupes puisque de petites exploitations étaient interdites. Ainsi les « amis » du président, EDF et Veolia pouvait faire de l’argent en toute sécurité puisqu’aucun concurrent ne pouvait arriver sans développer de gigantesques moyens.
borlooCette puissance minimale imposait un certain nombre d’éoliennes, ce qui officiellement luttait contre la dispersion des éoliennes, responsables d’une baisse de rentabilité. Même s’il est important de développer une technologie rentable, les subventions sont là pour compenser la différence avec la consommation des énergies fossiles où le coût de pollution n’est pas pris en compte. Il est, bien sûr important de développer de nouvelles technologies coûteuses aujourd’hui, mais efficaces face à la raréfaction du pétrole et face à l’estimation devenue nécessaire de la pollution engendrée.
Comme développé dans l’article à ce sujet, cette loi du grenelle empêchait toute acceptation des éoliennes par les septiques. En effet en empêchant les petits parcs éoliens, le grenelle empêchait surtout aux particuliers de participer à l’effort et donc aux bénéfices. Les particuliers qui peuvent acheter une éolienne, comme cela se passe en Europe du nord, comprennent rapidement l’intérêt économique de posséder une installation. Les bénéfices engendrés par la production électrique des éoliennes particulières ont rapidement raison de toutes les objections. L’argent motive les plus réfractaires. Pour un agriculteur en difficulté dans nos campagnes (la majorité) l’esthétique discutable des éoliennes est compensée largement par le bénéfice de l’investissement. Ainsi la société acceptera sans problème ce qui protège la planète et augmente leur pouvoir d’achat.
grenelleCe retour raisonnable à une législation plus respectueuse de l’environnement que des riches lobbies nucléaires permet, selon les déclarations du ministre Borloo de créer 60 000 emplois dans le secteur de l’éolien. Aujourd’hui cette règle défavorable à la planète et favorable aux grands groupes est donc abandonnée. Tant mieux pour la planète et pour les éoliennes, subventionnées aujourd’hui mais rentables demain. Il reste néanmoins de lourdes contraintes à une généralisation du système à tout les particuliers. Les éoliennes citadines voient le jour et les lobbies nucléaires ont de moins en moins d’arguments contres ces grands oiseaux d’acier. Pour ce qui est de la rentabilité, argument souvent mis en avant, je trouve que peu importe si cette technologie l’est. Notre société doit se désolidariser de l’argent roi, et la planète a plus de valeur qu’un quelconque bénéfice. Ajoutons aussi que lorsque le pétrole aura disparu (ce qui ne saura tarder) l’éolien sera alors fortement rentable. Ainsi comme le disent depuis longtemps les écologistes, sauver la planète sauvera aussi nos sociétés. Encore faudra t’il ralentir notre course à la consommation effrénée pour créer une nouvelle société raisonnable. Mais ceci est un autre sujet…

source : LGV



Mercredi 5 Mai 2010


Commentaires

1.Posté par la truie qui file le 05/05/2010 15:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

don quichotte va t'il faire etre oblige de faire la manche pour avoir ainsi tourné casaque selon la girouette .

comment peut on s'attaquer aux moulins à vent et faire tourner en meme temps la mon-niais-nette ?

tournez manège ! le moulin à com-petance à surement trouvé une carte croche patte egarée par mi-lagarde pour des petites actions en grande distribution pas gratuite !



2.Posté par passage le 05/05/2010 22:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A mon avis il sont entrain de reculer pour mieux sauter, au gouvernement.
Peut-on croire qu'ils vont laisser ce type d'énergie propre et indépendant au main de la population? Démocratiser l'éolienne? Ils manipulent seulement le coeur des gens afin que les défenses s'abaissent et ensuite, ils voteront une loi bien liberticide pendant les vacances.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires