Actualité nationale

La proposition israélienne de relancer les négociations de paix fustigée par la Syrie


Dans la même rubrique:
< >


Ria-Novosti
Jeudi 12 Juillet 2007

La proposition israélienne de relancer les négociations de paix fustigée par la Syrie
La Syrie a qualifié la proposition du premier ministre israélien Ehud Olmert de reprendre les négociations de paix de "délire et de jeu visant à gagner du temps".

"Alors que l'armée israélienne remet en ordre et renforce les bases militaires délaissées et les postes d'observation sur les hauteurs du Golan à proximité de la frontière syrienne, alors qu'elle y amène l'eau et l'électricité, qu'elle y effectue actuellement des exercices militaires, les autorités israéliennes essaient de jeter de la poudre aux yeux en recourant à la rhétorique de la paix", a déclaré un représentant du ministère syrien des Affaires étrangères en commentant l'initiative d'Ehud Olmert de reprendre les négociations de paix entre les deux pays sans médiation étrangère.

Ses paroles ont été citées par le site Internet syrien Syria Life.

Selon lui, la position syrienne est ferme : Damas rejette tous les pourparlers secrets avec Israël.

Selon la source, la Syrie insiste sur les négociations avec Israël sous le patronage international, car leur objectif est d'appliquer les résolutions internationales adoptées à ce sujet. C'est l'application des résolutions de l'ONU, estime-t-il, qui marquerait le début du règlement global et équitable du conflit arabo-israélien selon le principe "la terre en échange de la paix" mis à la base de l'initiative de paix arabe.

Au sommet arabe de Riyad de mars dernier, les pays arabes ont décidé de ranimer l'initiative de paix proposée par l'Arabie Saoudite au sommet de Beyrouth de 2002.

Le représentant du ministère syrien des Affaires étrangères a formellement démenti les informations de certains médias israéliens sur la préparation secrète de la reprise des négociations de paix entre Damas et Tel-Aviv et a déclaré qu'elles étaient dénuées de fondement.

"Il est impossible de parvenir à un règlement politique acceptable du conflit sans restituer les hauteurs du Golan à la Syrie, mais, malheureusement, la position des Etats-Unis qui soutiennent entièrement Israël empêche la communauté internationale de faire en sorte que les décisions prises par cette dernière soient enfin appliquées", a-t-il résumé.

La presse israélienne a cité mardi les extraits de l'interview accordée par le premier ministre israélien Ehud Olmert à la chaîne de télévision panarabe Al-Arabiya en la qualifiant d'"historique", car Ehud Olmert y a proposé au président syrien Bashar al-Assad de reprendre les négociations directes de paix sans attendre la médiation américaine.

Bashar al-Assad avait également maintes fois proposé à Israël, par l'intermédiaire de divers médias, de reprendre, après sept années d'interruption, les négociations de paix, dont le point central est le sort des hauteurs du Golan occupées par Israël.

Cependant, les Israéliens ont posé des préalables aux Syriens : cesser de soutenir le mouvement libanais Hezbollah, les groupes palestiniens et renoncer au partenariat stratégique avec l'Iran.


Jeudi 12 Juillet 2007


Commentaires

1.Posté par la main de midas le 17/12/2007 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bien la syrie ont ne negocie pas avec des terroriste et islamophobes

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires