ALTER INFO

La proposition de loi du Sénat étendra la guerre sans l'arrêter


Dans la même rubrique:
< >


www.aljazeera.com
Vendredi 30 Mars 2007

 La proposition de loi du Sénat étendra la guerre sans l'arrêter

(Photo AFP) Nancy Pelosi, l'oratrice de la Chambre lors d'une conférence de presse


Le 30 mars 2007


​​​​


​​​​La proposition de loi approuvée hier pose pour « objectif » le redéploiement de mars mais des points faibles assurent que des dizaines de milliers d'hommes de troupes resteront.


​​​​La vraie question : Les démocrates relanceront-ils Bush en abandonnant leur veto ou continueront-ils à le mettre en question, ou qui est boiteux, Bush ou le Congrès ?


​​​​Alors que les gros titres diront que le Sénat a voté pour retirer les troupes US d'Irak, le mouvement de paix s'aperçoit que la proposition de loi du Sénat étendra la guerre et ne l'arrêtera pas. La date de sortie dans la proposition de loi n'a pour but que le déménagement des troupes de combat, et il y aurait de grandes échappatoires permettant à un commandant en chef de garder autant de troupes qu'il veut en Irak. La proposition de loi fournit 123 milliards de dollars pour payer les guerres d'Irak et d'Afghanistan -- presque 20 milliards de dollars de plus que demandé par Bush.


​​​​La vraie question est maintenant de savoir si les démocrates renonceront à leur menace de veto au président Bush, de fournir le financement pour la proposition de loi sans conditions de sortie ou s'ils contesteront davantage le président. S'ils cèdent ils donneront à Bush une nouvelle vie -- il ne sera plus un canard boiteux, mais restera plutôt le « décideur. » Le congrès sera vu comme un « Congrès boiteux. » Comment ils répondront se déterminera après leurs vacances d'avril.


​​​​De nombreux défenseurs de la paix ont tenu une manifestation peu de temps après le vote pour protester à la prolongation, plutôt qu'à la fin, de la guerre. La manifestation a fait ressortir que les démocrates ont le pouvoir d'arrêter la guerre et elle a insisté sur la mort des soldats US et des Irakiens avec une série de pierres tombales et de photos. Capitol Hill a décrit la manifestation comme une « occupation » du Hart Senate office building. (Voir l'article complet.)


​​​​Le vote était le plus souvent partagée en 51 voix contre 47. Quarante-huit démocrates et l'indépendant Bernard Sanders du Vermont étaient rejoints par deux républicains, Chuck Hagel du Nebraska et Gordon Smith de l'Oregon, dans le vote pour le projet de loi. L'opposition avait 46 républicains et Joseph Lieberman, le démocrate indépendant du Connecticut. Les sénateurs Mike Enzi (républicain du Wyoming), et Tim Johnson (démocrate du Dakota du Sud), n'ont pas voté.


​​​​Concernant la sortie d'Irak la proposition de loi demande que le redéploiement débute 120 jours après son adoption et elle fixe un objectif -- pas une date ferme de sortie -- de retrait des troupes de combat pour le 31 mars 2008. Les troupes de combat constituent en gros la moitié des troupes en Irak, qui sont prévues passer par un maximum de 171.000 quand la « montée » des troupes du président sera achevée. Cela peut donc laisser 80.000 hommes de troupe non-combattants en Irak. Cela étant, la proposition de loi permet aux troupes de combat de rester pour protéger les frontières de l'Irak, pour combattre les « terroristes », et pour protéger l'ambassade, entre autres objectifs. Ainsi, combien de troupes seront retirées réellement n'est pas clair si le « but » de la proposition de loi est honoré.


​​​​La version de la Chambre de la proposition de loi va maintenant à un comité de conférence, puis à la Maison Blanche pour un veto promis. Le Congrès ne répondra pas à propos du veto tant qu'il ne sera pas revenu de ses vacances d'avril.



http://www.aljazeera.com/me.asp?service_ID=13006

Traduction de Pétrus Lombard pour Alter Info



Vendredi 30 Mars 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires