Conspiration

La presse indienne dénonce un narcotrafiquant lié au MI6



Mardi 2 Décembre 2008

La presse indienne dénonce un narcotrafiquant lié au MI6
Au lendemain des attentats sanglants de Bombay, le quotidien Indian Express accusait le narcotrafiquant Dawood Ibrahim d’avoir apporté le soutien logistique à cette opération terroriste, véritable acte de guerre asymétrique.

Aujourd’hui basé à Karachi, au Pakistan, et à Dubaï, Dawood Ibrahim est depuis des années le parrain de la mafia de Bombay. Il est aussi l’instigateur d’un vaste trafic d’or entre l’Inde et le Népal et a établi des liens notoires avec les trafiquants d’opium de toute l’Asie du Sud. Il a déjà un lourd passé dans l’activité terroriste puisqu’il était derrière le détournement d’un vol d’Air India vers l’Afghanistan en 1999, et l’attaque contre le Parlement indien à New Delhi en 2001. A cause de ses liens avec Al Qaida et le groupe Lashkar e-Taiba (basé au Pakistan), il est, depuis 2003, sur la liste noire du terrorisme dressée par le département d’Etat américain. Il est considéré par diverses sources comme un pion des éléments les plus corrompus des services secrets pakistanais (l’Inter-Services Intelligence - ISI), qui sont liés aux services de renseignement extérieur britanniques (Military Intelligence 6 – MI6).

Le trafic d’or dirigé par Dawood Ibrahim fait partie intégrante de l’appareil britannique de blanchiment offshore de l’argent sale, qui existe depuis les Guerres de l’Opium menées au XIXe siècle par la Compagnie britannique des Indes orientales contre la Chine et l’Inde. Des sources dans le renseignement américain ont indiqué que le centre du blanchiment, situé dans les paradis fiscaux britanniques des Caraïbes et de l’île de Man, avait été étendu à Dubaï afin de faciliter la déstabilisation de l’Asie du Sud-Ouest et du Sud.

Des sources du renseignement indien ont indiqué, après avoir interrogé les assaillants, que les attaques n’ont pas pu être menées sans une aide « intérieure » significative. Les réseaux de Dawood Ibrahim, toujours bien implantés à Bombay, ont joué un rôle clé dans les attaques perpétrées la semaine dernière.

Le rôle de Dawood Ibrahim et de ses réseaux, ainsi que ses liens avec Ahmed Omar Sheikh, un terroriste sous influence britannique, ont été largement documenté par l’Executive Intelligence Review depuis des années. Le 11 janvier 2000, l’EIR a soumis un mémorandum [*] au département d’Etat américain, demandant que soit diligentée une enquête visant à déterminer si la Grande-Bretagne devait être placée sur la liste des Etats sponsorisant le terrorisme.

Ce mémorandum, basé exclusivement sur des renseignements collectés par le gouvernement des Etats-Unis ou d’autres gouvernements, donnait les noms de toutes les organisations terroristes sponsorisées par la Grande Bretagne, un phénomène « récemment souligné par le détournement du vol d’Air India en décembre 1999 et la réponse du gouvernement britannique à la demande de refuge d’un des terroristes cachemiri libéré, Ahmed Omar Sheikh. M. Sheikh, un citoyen britannique, a été jugé en Inde et reconnu coupable pour son implication dans l’enlèvement de quatre anglais et un américain en 1995. Il a été condamné en novembre 1998, à 5 années d’emprisonnement. Le gouvernement britannique avait d’abord annoncé son intention de lui accorder refuge et de ne pas le poursuivre, ni de chercher à l’extrader vers l’Inde. »

Bien que la pression internationale ait empêché la Grande-Bretagne de donner suite à cette proposition, Ahmed Omar Sheikh, étudiant à la prestigieuse Forest School, puis à la très renommée London School of Economics (LSE), avait été recruté par le MI6 (d’après des sources dans les services de renseignement indiens et américains) et déployé en Bosnie, avant de ressurgir en Asie du Sud dans cette affaire d’enlèvement. A son retour des Balkans, Sheikh abandonna ses études à la LSE et s’envola pour les camps d’entraînement afghans. De là, il se rendra en Inde et participera à l’enlèvement de 1995. Après avoir été libéré en décembre 1999, en échange des otages du vol détourné d’Air India, il se réfugia en Afghanistan. Il est aujourd’hui détenu au Pakistan pour l’enlèvement et l’assassinat du journaliste américain Daniel Pearl. Il est également suspecté d’avoir participé à l’organisation des attentats du 11 septembre 2001.



Mardi 2 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par Aigle le 02/12/2008 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LA PERFIDE ALBION n'a pas fini de foutre la M..... dans toute cette partie du Monde . SI LES RAISONS SONT HISTORIQUES il n'en demeure pas moins que le veritable ressort de cette hargne a destabiliser le monde arabo musulman de maniere indirecte ou directe , est à rechercher dans la certitude qu'ont les British que les arabo musulmans sont , à la limite , une sous espece humaine que eux , les super blancs , doivent guider ....Lawrence a si bien assimiler cela qu'il aurait pu , s'il avait eu la possibilité , s'ecorcher pour ne pas leur ressembler meme physiquement ........on sait comment il a fini

2.Posté par AS le 02/12/2008 22:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

si le ISI est une filiale des services sionistes de Londres, que doit on penser du RAW... cqfd !

3.Posté par patata le 02/12/2008 23:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excuse mon ignorance As mais c'est quoi le RAW ? Et n'oublie pas quand même que cet article c'est Lyndon Larouche et ses amis rien de plus fiable tu vois ce que je veux dire !
On va trouver un narco trafiquant comme Mohamed ATTa pour le 11 septembre, tout ça ne sert qu'à nous dérouter.

4.Posté par loup bave vite le 02/12/2008 23:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Je ne sais pas ce qui s'est passé, je suis apparue sous un faux surnom, en fait Patata c'est loup bave vite. Modération vous pouvez m'expliquer ???? Merci d'avance.


5.Posté par isaLoL le 03/12/2008 00:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est pas gai tout ca !

6.Posté par SORAVARDI le 03/12/2008 03:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

as
le gouvernement algérien est corrompus depuis l'indépendance ces liens étroit avec israel ne sont pas d'hier je n'ai pas la date exacte,mais je sais que les israeliens ont fournis beaucoup d'armement pendant la guerre civile des année 90 .Quand est il aujourd'hui espérons qu'ils arriveront a ce débarrassé de tout cette clique,autrement dits autant retenir une fusée avec du fil a coudre


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires