ALTER INFO

La poursuite des activités nucléaires civiles iraniennes


Dans la même rubrique:
< >

Le Président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a réitéré les positions stables et inchangeables de l’Iran, dans le domaine du nucléaire. « Les sanctions imposées à l’Iran, non seulement, n’auront aucun impact sur le processus de la construction de l’Iran, mais encore, renforceront l’unité et la solidarité de la nation iranienne.», a martelé le Président Ahmadinejad. Les propos du Président iranien interviennent simultanément à la visite des sites nucléaires d’Ispahan par une délégation composée des représentants du groupe des 77, des non Alignés et de la Ligue arabe.


IRIB
Dimanche 4 Février 2007

A l’issue de cette visite, le Président des non Alignés a réitéré les positions des 118 pays du mouvement en soutien aux activités nucléaires civiles iraniennes et rappelé que tous les pays devaient pouvoir bénéficier du droit à faire usage de l’énergie fissile, à vocation pacifique, sans aucune discrimination. La plupart des pays du monde, soutenant le droit de l’Iran à la technologie nucléaire, demande la solution pacifique et diplomatique du dossier nucléaire iraien. Washington et un certain nombre de ses alliés européens, par leurs pressions politiques, leur guerre des nerfs et leur exploitation des instances internationales, cherchent à priver la nation iranienne de son droit à bénéficier de la technologie nucléaire civile. Les milieux politiques et médiatiques occidentaux s’efforcent de faire croire à la Communauté internationale que l’Iran, loin des yeux des inspecteurs de l’AIEA, et secrètement, essaye de se doter de l'arme atomique. Cependant, la visite d’une délégation composée des représentants des non-Alignés, du groupe des 77 et de la Ligue arabe et leur témoignage sur la nature civile des activités nucléaires pacifiques iraniennes, mettent, de la meilleure manière, en évidence le caractère mensonger des allégations des milieux occidentaux, sur les prétendus efforts de l’Iran pour se doter de l’armement atomique. L'attitude partiale d’un certain nombre d’Etats occidentaux envers le dossier nucléaire iranien a provoqué des tensions, sur la scène internationale. La réaction mondiale, face à cette attitude, a, cependant, montré que ces politiques unilatérales ne pourraient jamais résoudre les questions mondiales. En tout état de cause, comme le Secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale et négociateur en chef nucélaire iranien, Ali Larijani, l’a rappelé, le sort de l’Iran est lié à son dossier nucléaire et l’Iran est déterminé à utiliser des technologies de pointe, notamment, en matière du nucléaire, mettant, encore une fois, en évidence l’erreur stratégique des Etats occidentaux, dans l'adoption de la résolution 1.737.


Dimanche 4 Février 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires