Proche et Moyen-Orient

La poudrière de la Noble Qods occupée


Les caciques de Tel-Aviv font monter la pression dans le chaudron qu'est Qods occupée.


Mardi 16 Mars 2010

La poudrière de la Noble Qods occupée
C'est un constat de la presse régionale de la situation prévalant dans la sainte ville, dans la foulée de la décision du cabinet israélien d'y construire de nouveaux logements à Qods mais aussi à Bethléem et de s'annexer plusieurs œuvres historiques et religieuses. A ce propos, Walid Al-Omri, directeur de la chaîne Al-Jazeera à Ramallah en Cisjordanie rappelant que 12 organisations sionistes extrémistes sont actives dans la construction du Temple de Salomon, a déclaré que la situation dans la Noble Qods est explosive et ses conditions sécuritaires se sont fragilisées. La police du régime de Tel-Aviv en adoptant des mesures draconiennes de sécurité à l'intérieur et autour de la partie ancienne de la noble Qods ainsi que ses passages, empêche la libre circulation des Palestiniens. La chaîne de télévision Al-Aqsa a pour sa part jugé critique la situation de cette ville sainte et a fait état du renforcement du bouclage de la mosquée d'Al-Aqsa et la ville ancienne. Cette chaîne évoque la nouvelle décision des dirigeants israéliens pour ouvrir la synagogue Hourva à la Noble Qods avant de mettre en garde à ce propos. Samir Al-Refaï, Premier ministre jordanien a déclaré dans un entretien avec le journal Al-Shargh-ol-Ossat qu'Israël s'entêtant dans sa politique de colonisation, ne pouvait plus leurrer l'opinion publique mondiale à travers ses fausses prétentions de paix. "La politique israélienne qui consiste à coloniser, à changer l'identité de la Noble Qods et à détruire ses lieux saints ne fait que perdre les occasions de la réalisation de la paix.", a ajouté le Premier ministre jordanien. Alors que les protestations à l'échelle régionale et internationale contre les politiques expansionnistes du régime Usurpateur dans les territoires occupés et notamment à la Noble Qods, ne cessent de monter, la Justice de ce régime à annoncé que Tel-Aviv avait l'intention de vendre les territoires occupés de la noble Qods et du Golan. Les avocats israéliens ont déclaré que l'utilisation des territoires occupés est légale selon la loi de guerre et pour les besoins militaires immédiats d'Israël. A ce qu'il paraît, les avocats israéliens n'ont pas lu ou ils ont simplement ignoré les conventions de Genève qui déclarent la sainte Qods, une ville occupée et illégal tout changement dans cette ville.
 

http://french.irib.ir/index.php/commentaires/32332-la-poudriere-de-la-noble-qods-occupee http://french.irib.ir/index.php/commentaires/32332-la-poudriere-de-la-noble-qods-occupee



Mardi 16 Mars 2010


Commentaires

1.Posté par Persona non grata le 16/03/2010 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Non mais là l'heure n'est plus aux accords de pétaouchnok ...

C'est qu'elle sera la réaction du monde arabo-musulman si il viennent à détruire la sainte mosquée ...

Je pense que malhereusement ca sera le prix à payer pour l'éveil et l'insurection des peuples musulmans à travers le monde.

2.Posté par sho le 16/03/2010 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

rendons leurs terres aux indiens d amerique

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires