MONDE

La politique US provoquent l'envolée des mouvements sécessionnistes



Mardi 13 Octobre 2009

La politique US provoquent l'envolée des mouvements sécessionnistes
Parmi l'impopularité croissante de la politique du gouvernement Américain sur la guerre, l'économie et les droits civiques, un nombre de plus en plus important d’Américains préconisent la sécession et la défiance des lois fédérales, indique un rapport.
 
 Les sécessionnistes, tels que les mouvements Second Vermont Republic et le Texas Nationalist Movement, et des avocats en droit fédéral pensent que le gouvernement fédéral a perdu son autorité.  
 
 « Le gouvernement des USA a perdu son autorité morale, » a dit à l’AFP, Thomas Naylor, professeur retraité de sciences économiques qui dirige le mouvement Second Vermont Républic. « Notre gouvernement est dirigé et possédé par Wall Street et les financiers. »  
 
 « L'empire coule - vous voulez couler avec le Titanic, ou chercher d'autres options tant qu'elles sont encore sur la table ? »
 
 La colère derrière les mouvements de sécession est provoquée par deux guerres en cours dans des pays lointains, la décision contestable de renflouer les échecs des banquiers de Wall Street guidés par « l’arrogance et l’avarice » - que le Président Barack Obama a décrit comme les origines de la crise financière globale -, et les lois exécutives signées par l'administration qui vont à l’encontre des libertés civiles.  
 
 Dave Mundy, un porte-parole pour le Texas Nationalist Movement, a été cité par l’AFP disant que la « sécession » est la seule réponse à la crise actuelle, qui ne peut pas « être arrangée avec le système politique courant.
»  
 
 Il existe des groupes actifs sécessionnistes dans au moins 10 Etats des Etats-Unis, y compris le Vermont, Hawaï, l'Alaska et le Texas.  
 
 « Il y a aujourd'hui plus de discussion parlant d'annulation (invalider les lois fédérales) et de sécession… que n'importe quand depuis 1865, » a dit Kirkpatrick Sale, dont l'institut basé en Caroline du sud à Middlebury étudie le séparatisme, la sécession, et l'autodétermination.  
 
 Le Texas, qui était une république indépendante de 1836 à 1845, a pour la dernière fois fait sécession en 1861 et a rejoint 10 autres Etats sudistes pour former les Etats Confédérés d'Amérique.  
 
 La sécession a provoqué la Guerre Civile et cela a pris 4 ans à l'union pour rétablir l'ordre. Environ 620.000 Américains y ont perdu la vie.  
 
 Les Etats-Unis ont déclaré leur indépendance en 1776.  
 
 Le rapport vient alors que les tensions se développent dans le pays concernant la réforme des soins de santé, avec 15 états passant des lois qui les exempteraient des règlements fédéraux sur les soins de santé.  
 
 Les anti-impôts, les mouvements à la « Tea Party » anti-big gouvernements, font pendant ce temps de plus en plus entendre leurs voix avec les Républicains, cherchant des appuis populaires pour contrer les Démocrates à la Maison Blanche et au Congrès.

Traduction Alter Info  

http://www.presstv.ir/detail.aspx?id=108510&sectionid=3510203



Mardi 13 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par antiempire le 13/10/2009 13:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c ca je vois vraiment pas pourquoi ils le critiquent ces hypocrites! obama a fait tout ce que les neocons voulaient. irak, afghanistan, iran, russie, amerique latine... il en ferait baver les auteurs du rapport du pnac, reconstruire les defenses de lamerique. lempire est maintenu, obama a reussi a vendre lescalade militaire du precedent regime a grands coups de propagande. ils devraient plutot etre contents! quant a israel, soutien inebranlable dobama. je vous jure c 1984, je pense que les neocons orchestrent ce coup pour justifier la mise en place de la loi martiale: lappel a la secession de plusieurs etats, rien de mieux pour declencher le chaos. les republicains et les miliciens fascistes ne sont donc pas des opposants mais des allies. puis je rappeler les liens du fbi a ces groupes ou que c le gouvernement qui pour les couvrir a organise lattentat dokhlahoma city en 1996. et en plus c malin comme ca, le regime obama peut discrediter la contestation a sa politique de demantelement des services publics et de poursuite de lagenda belliciste de son predecesseur. cette fois il lui suffit de les etiqueter republicains ou secessionnistes. pour mettre un terme a la crise sociale, loligarchie financiere pourrait decider de decreter la loi martiale. et apres les secessionnistes ce sera qui le nouveau bouc emissaire? ben laden qui aurait menace dassassiner obama, les taliban,... et apres liran, la russie, la chine...? la principale faille de cet article est doublier la politique fascisante dobama et par le manque desprit critique de lauteur cautionner son regime par une lutte contre un ennnemi imaginaire pour etouffer la protestation de gens qui ont perdu leur emploi et essaient de sauver la maigre filet de protection sociale quils disposent.

2.Posté par cielétoilé le 14/10/2009 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas sûr ! Les américains commencent à comprendre que leur système les vouent à l'échec . Déjà, je me rappelle que les impôts fédéraux acquittés par les citoyens étaient de plus en plus contestés car ils avaient tendance à augmenter toujours plus pour des dépenses que les citoyens ne perçoivent pas vraiment . En gros, les américains , il y a quelques temps, acquittaient autant d'impôt pour leur Etat que pour l'Etat fédéral . Depuis, je n'ai pas les chiffres mais avec toutes les dépenses énormes pour l'effort de guerre , cela n'a pas dû arranger les choses . Les gens ont aussi compris le "coût" que représentait la guerre d'Irak pour de "fausses armes de destruction massive" dénoncée par le mensonge de Bush et entourage Que cela entraîne un ras-le-bol aujourd'hui, c'est logique . Les uns doivent se dire "marre de ces autres qui gaspillent notre potentiel économique et notre effort de production " .

3.Posté par Helmut Holmes le 14/10/2009 09:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bien dit, "antiempire"...avec bcp de fautes d'orthographe !...mais bien analysé !

4.Posté par cielétoilé le 14/10/2009 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est sûr , la compréhension ou l'intelligence n'est pas dans l'orthographe. Mais il ne faut pas oublier qu'un pays a aussi des citoyens qui ne sont pas dans une vision impérialiste du monde mais dans le soucis de voir leur pays leur apporter sécurité et bien-vivre . Alors ce que des caciques fédéraux pensent est parfois bien différent que ce que des responsables locaux auront à exprimer .

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires