Politique Nationale/Internationale

La planète des maîtres fonctionne comme une grande prison



milan.daniel@yahoo.fr
Vendredi 10 Avril 2009

La planète des maîtres fonctionne comme une grande prison
La planète des maîtres fonctionne comme une grande prison avec ses règles, ses matons, ses collabos et ses illusionnistes.
Elle repose sur les polices de la pensée, la police et la « justice ».

Les régimes (carcéraux) ‘à ciel ouvert’ que sont les Etats, sont certes variés et plus ou moins durs selon les pays, mais partout tout y’est fliqué, encadré, manipulé, y compris, la moindre « opposition », quand elle n’est pas leur création.

Les « dirigeants » des pays, à quelques rares exceptions près, ne sont que les matons en chef de la prison.

Ils ont le pouvoir de diriger la prison en fonction des ordres qui leur sont donnés et de leur zèle, par les réels détenteurs du pouvoir : les maîtres.

Leur idéal, à l’instar de leurs maîtres, est leur prison mentale.

Traquer le moindre espace de liberté, enfermer le monde dans leur prison est leur obsession.

Ce sont de zélés gardiens de l’idole choisis par les maîtres pour leur servilité et leur médiocrité mentale.

Les personnels politiques chargés de la logistique dans l’application de la feuille de route des maîtres.

On doit comprendre qu’ils ne sont pas là pour servir et défendre le peuple ; ce n’est ni leur idéal, ni leur mission, mais, au contraire pour se servir et servir leurs maîtres ; les défendre et les protéger, ainsi que tous ceux qui participent à cette filière.

Assurer leur impunité et leur intouchabilité.

Les « Chefs d’Etat » ne sont pas le choix des peuples, mais celui des maîtres.

Si les maîtres ont fait leur choix et ont leurs préférences ; tous les candidats ont fait allégeance aux maîtres

Ce n’est pas les idées qui les portent au pouvoir, mais leur absence d’idées ou plutôt celles de leurs maîtres.

Leur « morale » se résume à ces quelques mots : « Tout se vend, tout s’achète ».

Les vainqueurs de toute élection « démocratique » sont le produit du fric, du marketing, des médias et des réseaux.

Les élections servent à « faire croire » que les élus tiennent leur « légitimité » du choix du peuple et à entretenir le mythe démocratique qui veut que nous avalisions notre servitude.

.« Démocratie », « alternance », « pluralisme », « opposition », « égalité », « droits de l’homme », « Etat de droit », « justice » présentés comme autant de « valeurs » et de « vertus » ne sont qu’illusions, leurres, paravents et escroqueries servant à cacher, à « légaliser » ou à « justifier » les pires crimes et à amuser les criminels d’Etat.

Ce sont les meilleurs habillages qu’ils aient pu trouver.

L’oppresseur, le bourreau (mal) travesti en « humaniste ».

Les Ceausescu, Pinochet, Fujimori et autres dictateurs, n’y avaient pas pensé.

Ils n’avaient su endosser le costume trop juste du « juste » à point.

Les querelles entre politiques, les « oppositions » entre personnels, ne reposent que sur des détails et ne servent qu’à « amuser la galerie ».

.Elles n’affectent en aucun cas leur zèle à servir leur maîtres, sur lequel ils rivalisent et surenchérissent.

Leurs prédations successives, loin de s’annuler, ont un effet d’accumulation qui accentue la destruction des pays et peuples qui en sont victimes.

Ils s’entendent toujours comme larrons en foire quand il s’agit de piller, de spolier et d’asservir les peuples pour le bien-être de leurs maîtres.

On nous pille, on nous spolie, on nous nie, on nous asservit, mais on ne doit pas désigner les maîtres pour lesquels on nous pille, nous spolie, nous nie et nous asservit, voire même y penser.

Sans doute le fait du « Saint Esprit » ou le produit d’une « imagination fertile ou criminelle ».

Il faut « faire comme si » et comme si cela était normal.

On ne doit croire qu’au dogme du « peuple unique », de la « civilisation unique », de la « religion unique », de « l’intelligence unique », de « l’histoire unique », de la « souffrance unique », de « l’innocence unique », de la « vérité unique » sous peine d’être persécuté et traduit devant des tribunaux.

On doit louer maîtres et valets : « Oh maîtres que vous êtes bons, beaux, intelligents et tolérants » et ramper à leurs pieds.

Se repentir de ce que l’on n’ a pas fait.

Ce que beaucoup font en toute normalité !
Sans doute un don inné ou acquis.

Des maîtres et des valets dont le souci est de maintenir les peuples dans la servitude, et dont le programme et les discours se résument à quelques mots qui leur tiennent lieu de programme et de « cerveau » :

« Travail », « croissance », « consommation ».

Nous ne devrions penser qu’à travailler et à consommer pour les engraisser et financer toujours davantage notre asservissement.

« Terrorisme », « antisémitisme ».

Des mots « magiques » nécessaires permettant d’organiser les chasses aux sorcières, dresser des bûchers ; en l’occurrence, traduire « manu militari » les « coupables » devant les tribunaux de l’inquisition, pour «éradiquer » toute pensée « mal-pensante » et mater préventivement toute velléité de révolte de serfs.

Maîtres et valets ont horreur des Hommes debout et s’emploient à les broyer par tous les moyens.

La soumission et la prostitution aux maîtres sont présentées comme des valeurs suprêmes par la propagande ; tandis que toute expression de dignité et de solidarité des victimes est criminalisée.

Si l’on peut encore, conditionnellement et modérément exprimer son opposition à telle idéologie totalitaire, raciste, génocidaire et criminelle, au sein d’associations créées à cet effet. Ces dernières servent surtout à fliquer, à appâter et à accréditer le mythe de la « liberté d’expression ».

On ne doit surtout pas y désigner la source et les tenants de cette idéologie.

Une multitude de flics de la pensée en liaison avec des services officiels, armés des lois des maîtres et de lettres de cachet ; se tiennent en embuscade à l’affût du mot susceptible d’envoyer leur proie devant les tribunaux ; aidés en cela par de cupides et minables petits collabos de toutes races, religions et origines.

On doit savoir que l’on peut être à tout moment enlevé, séquestré, humilié, torturé par quelque police « républicaine ».
Pardon, être « interpellé », « gardé à vue » et faire l’objet à de « violences légitimes justes et nécessaires» agréées par les associations de « défense des droits de l’homme » supérieur et par la CEDH.

« La force devant rester à la loi » des maîtres !


Daniel Milan

Contact : milan.daniel@yahoo.fr
http://arretdanielmilan.unblog.fr
http://portailantitotalitaire.unblog.fr






Vendredi 10 Avril 2009


Commentaires

1.Posté par Ambre le 11/04/2009 06:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui ressort de tout ça, c'est l'état mental, moral, sanitaire et social déplorable des habitants des zoos humains (Pensées commerciales) dans lesquels nous évoluons en parlant, comme les journalistes, de "pays riches". Le système agressif de compétition généralisé nous prend toutes facultés de pensée un monde viable, et tels les victimes d'un alcoolique titanesque, nous nous apprêtons à crever dans le vomi des capitalistes !

Mort des abeilles = famines ! Disparition de plusieurs créatures terrestres à chaque déni de pacification des capitalistes, à chaque déforestation.

2.Posté par Thierry Curty le 11/04/2009 07:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On peut voir que le crash économique mondial auquel nous avons assisté et qui va engendrer une crise sans précédent dont nous ne nous remettrons pas démontre la veracité de ces faits.

Tous les jours on entend maintenant parler d'un "Nouvel Ordre Mondial"....C'EST MAINTENANT! On le sait depuis des centaines d'années. Victor Hugo, Emile Zola en ont parlé. On a pu le lire depuis des siècles avant. On le savait!

...C'EST MAINTENANT!

Qui en est L'ARCHANGE? Obama! Adoré, Adulé, plébiscité! Celui avec qui l'on veut être vu! ...Et non, ce n'est pas Sarkozy....

Obama, l'espoir du monde....presque UN MILLIARD pour son élection. Du jamais vu dans l'histoire du monde une telle campagne politique. Et, on ne le dira jamais assez, son objectif est une "justice économique mondiale". Il veut créer une banque centrale mondiale. Une Fed des Fed! La dette des USA? Il s'en fiche, ils abandonneront le dollar, bientôt. Il n'arrête pas de se déplacer dans le monde entier en usant du mot "Nouvel Ordre Mondial"...eh oui, voilà ce qu'il nous faut....un Nouvel Ordre Mondial. Un monde dans lequel les pauvres ne vont plus en vacances, pour limiter la pollution afin que les riches puissent prendre tranquillement leur jet privé pour aller s'acheter une montre en Suisse sans craindre pour l'avenir de leurs enfants. Un monde dans lequel les pauvres n'ont plus les moyens de s'offrir un gros 4x4, devenu trop surtaxé, de manière à ce que les riches n'aient plus besoin de peindre en rose leurs grosses tires pour se démarquer, le simple fait de les posséder les assiéra dans leurs positions hiérarchiques entièrement basées sur la puissance de l'argent. Un monde dans lequel les pauvres habiteront des "éco-quartiers", sorte de clapiers construits pour eux, en ville, à proximité des usines des riches dans lesquelles travaillent les pauvres, en échange de DVD, jeux video, fitness, etc...De sorte que les riches pourront vivre tranquilles dans les campagnes, grâce aux surtaxes diverses voulues par "les écolos" "parce que la distribution de l'électricité coûte plus cher dans les campagnes ainsi que le maintien des infrastructures"....

Un monde dans lequel, les pauvres iront dans des écoles formatées, "Harmos" qu'on appelle ça, en Suisse, pour ne citer qu'un exemple. Pendant que les petits des riches, eux, seront formés comme on forme actuellement les rois. Ils seront instruits plus hauts que les petits pauvres, afin de les dominer intellectuellement. Instruits aussi de leurs responsabilités envers leur bétail : les pauvres qui travaillent dans leurs usines qui leurs servent à engendrer des dirigeants....

C'EST MAINTENANT ET PERSONNE NE FAIT RIEN!

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires