MONDE

La péninsule Coréenne au seuil d'un conflit (diplomatie russe)


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 11:41 La guerre à la vérité de l'Ouest



Mardi 21 Septembre 2010

Le Cheonan a sombré en mer Jaune le 26 mars dernier.
Le Cheonan a sombré en mer Jaune le 26 mars dernier.
La péninsule Coréenne est au seuil d'un conflit, les tensions entre Séoul et Pyongyang ont atteint leur apogée, a déclaré mardi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Alexeï Borodavkine.
"La situation dans la péninsule est tendue au maximum, et dans l'état actuel des choses, elle ne peut déboucher que sur un conflit", a indiqué le responsable russe.
Le vice-ministre a en outre souligné que la situation dans la région s'est nettement détériorée suite au naufrage de la corvette sud-coréenne Cheonan.
Le Cheonan a sombré en mer Jaune le 26 mars dernier. L'accident a fait 46 morts, 58 marins ont été sauvés. Une commission d'enquête internationale composée d'experts américains et japonais a établi que le navire avait été détruit par une torpille nord-coréenne.  Pyongyang a catégoriquement nié toute responsabilité dans cette tragédie.
Le Conseil de sécurité de l'ONU a qualifié l'incident d'"attaque" sans pour autant accuser directement Pyongyang.

http://fr.rian.ru/ http://fr.rian.ru/



Mardi 21 Septembre 2010


Commentaires

1.Posté par Bernard le 21/09/2010 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore une épine dans le pied de l'Empire prédateur...Le front s'élagit...s'élargit !...Le scénario de l'Empire Romain va-t-il se reproduire?...l'Empire tiendra-t-il face aux hordes "barbares"? Sans compter les éléments internes de désintégration: les filles et fils descendants des esclaves africains et ddes latinos américains face aux filles et fils des conquèrents européens de l'Ouest avides de terres "sans peuples", anglo-saxons notamment...

2.Posté par Shadow le 22/09/2010 07:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'il y ait des tensions en Corée auparavant n'a pas brisé le statu quo pour autant.
Mais, il n'y aura pas de guerre. Voilà pourquoi.
La Corée du Nord sait qu'elle est isolée diplomatiquement. Son seul allié est la Chine. Les Chinois ne se risqueront pas à soutenir une guerre contre les États Unis. Ce n'est pas dans leur plan, il cherche d'abord l'hégémonie économique. Une guerre briserait leur élan avec leurs principaux partenaires économiques. La Corée du Nord malgré la propagande vantant les mérites de son armée ne fait pas le poids face à ses voisins. Son matériel terrestre est vieillissant (des T34 en réserve des chars redoutables en 1941), ses pilotes n'ont qu'une dizaine d'heures de vol par an, et une armée nombreuse n' jamais entraîné une victoire assurée. Face à eux, ils ont l'armée américaine, première armée du monde et l'armée sud coréenne, très moderne et soutenu par de nombreux alliés. Même leur bombe atomique ne sert à rien dans le contexte actuel. Ils veulent réunifier la Corée, pas l'atomiser. Et ils ne possèdent pas la technologie pour la mettre sur un missile. En cas de victoire, le régime finira par tomber, et la Corée sera irrémédiablement ruinée économiquement. Les Russes payent toujours le prix laissé par l'URSS. La Corée en a-t-elle la force?

En cas de victoire, les Américains verrait leurs bases remises en question. Plus d'ennemi menaçant, les Japonais et les Coréens demanderont leur départ. Ce serait bien simple, mais les bases américaines en Corée et au Japon ne servent pas empêcher une invasion de la Corée du Nord. Elles servent à surveiller la Chine et Taiwan. Eux partis, les Chinois auront beaucoup plus de libertés d'action.

Les Sud-Coréens ne veulent pas d'une réunification, ou plutôt leurs dirigeants. Le coût d'une réunification serait exorbitant, et plomberait le pays pendant de nombreuses années. A terme, ce sera peut être bénéfique, mais la Corée ne veut plus être un état vassal de la Chine.

Plus de menace nord-coréenne, et le Japon se verra accuser de remilitarisation. Depuis des années, les Japonais s'arment et veulent le retour d'une armée puissante contrairement aux Allemands. Les Chinois ne voient pas d'un très bon œil ceci et les Etats Unis pourraient se ranger de leur côté si la Corée du Nord n'était plus.

Ensuite, la Chine. Une Corée réunifié à long terme constituerait un adversaire colossal. Le Japon pense la même chose. La concurrence économique devient rude en Extrême Orient. Et pour ne pas redevenir le vassal ancestral de la Chine, la Corée pourrait renégocier la présence américaine. Et la Chine se retrouverait avec des forces américaines à sa frontière. Impensable pour les stratèges chinois. Une guerre en corée entraînerait également une nucléarisation de la région. Bien que n'ayant que du nucléaire civil, il faudrait 12h au Japon et à la Corée du Sud pour créer leur bombe. Qu'ils pourront mettre dans un missile eux.

Personne ne veut de cette guerre et tout le monde y trouve un avantage.

3.Posté par krist58 le 22/09/2010 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


les USA aimerait jouer encore à la guerre pour réparer leur économie, reprendre leur place, montrer au monde qui est le maître à bord (message destiné à l'Iran entre autres), il n'est pas impossible que cette histoire de torpillage soit encore un prétexte monté de toutes pièces par la CIA, ça ne serait pas la première fois, et des guerres ont commencé pour moins que ça...

on a d'abord des faits discutables, on a à notre disposition AUCUNE preuve sérieuse de comment a coulé le CHEONAN, il se peut que cela soit un incident, une mine, ou une torpille "amie"... comme l'histoire du KOURSK, il y a du "top-secret" là-dessous, et la version officielle qui arrange ceux qui l'ont fabriquée...
Plusieurs incidents militaires avaient déjà eu lieu en mer Jaune et une corvette nord-coréenne a été coulée en 1999, sans que cela suscite les émois actuels, évidemment...
Des guerres ont commencé pour moins que cela et l'on sait aussi que des circonstances peuvent être "fabriquées" pour l'occasion, comme pour la guerre du viêtnam.

L'affaire du Cheonan n'est qu'un élément d'une affaire plus importante, à savoir la concurrence d'influence entre la Chine et les USA dans l'Asie du sud-est... et ce genre d'incident arrange bien les USA qui ne veulent pas lâcher leurs bases au Japon et en Corée du Sud et qui prétextent la "menace" nord-coréenne pour justifier leur présence.
Ce genre d'argument, de la part d'un régime qui supporte à lui seul 40 % des dépenses militaires mondiales, qui est le plus présent militairement sur le globe, qui a provoqué le plus de guerres, est pour le moins d'une hypocrisie caractérisée...

4.Posté par krist58 le 22/09/2010 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne suis pas d'accord avec Shadow...
les américains semblent faire ce qu'il faut pour mettre le feu aux poudres dans la région. Leurs manoeuvres navales le montrent, ils espèrent, par leur provocations, que la Corée du Nord réagisse, pour ensuite "répliquer" et réorganiser la région.
Mais ils ne veulent pas prendre le risque de tirer le premier car ils ne savent pas comment la Chine réagirait...
La Chine ne veut pas d'américains à leur frontière, et il ne faut pas oublier que les américains ont été chassés de Corée du Nord pas des "volontaires" chinois (en 49 je crois).
Il y a un mois, Pékin a dit "ne jouez pas avec votre porte-avion en mer de Chine", et les USA ont effectivement renoncé à le faire... preuve qu'ils ont peur des chinois...
Ma conclusion est que les USA voudraient bien une guerre mais sans trop prendre de risques. Cela semblait acquis d'avance pour L'Afghanistan et l'Irak... en ce qui concerne la Corée du Nord, c'est autrement plus délicat...

5.Posté par Shadow le 22/09/2010 21:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Effectivement," les volontaires chinois" en réalité deux armées représentant une grande partie des forces armées chinoises les a attaqué sans prévenir alors que l'hiver battait son plein.
Nous ne sommes plus dans la même situation. L'armée américaine est bien plus puissante que l'armée chinoise. Même si les Chinois rattrappent leur reard très rapidement.
Si les USA provoquent, c'est juste pour montrer qu'ils sont là. Et si Pyongyang menace, alors leur présence est justifiée.
La Corée du Nord finira par s'effondrer. La crise politique et économique n'a jamais été aussi forte. Le nouveau dictateur est bien plus faible que ses prédécesseurs.
La Chine a besoin des USA comme eux besoin de la Chine.

Pour te faire une idée de l'armée nord-coréenne, leur doctrine est reposé sur la vague humaine et mécanisée. C'est une stratégie employé par les Soviétiques contre les Allemands. L'armée allemande a succombé sur le nombre mais près de 11 millions de soldats russes ont péris ainsi. Et on n'avait pas encore inventé le fusil d'assaut ou le missile de croisière. Ils alignent du matériel soviétique des années 60-70. Même l'armée lettone est mieux équipée ....
Leur aviation date d'au moins vingt ans, leurs pilotes n'ont quasi aucune expérience de combat.

6.Posté par kristo58 le 23/09/2010 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

si l'armée étasunienne est globalement bien plus puissante que n'importe quelle autre, cela ne veut pas dire que dans une région donnée elle a forcément l'avantage...
De plus les USA ont d'autres "affaires" en cours (Irak, Afghanistan) plus toutes les autres missions militaires dans le monde, et il y a donc un problème de gestion de force à un point donné. La grosse base d'Okinawa et la Corée du sud ne sont sans doute pas suffisants pour assurer une guerre contre la Chine, qui elle, a tout sur place.
faire l'état des forces nord-coréenne ne sert à rien puisqu'il faut forcément tenir compte des forces chinoises dans un conflit éventuel.
Ce n'est pas dans l'intérêt de la Chine que la CDN s'effondre, car ça serait la disparition d'un état -tampon, je pense donc qu'elle fera tout pour le garder, comme en 49.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires