Géopolitique et stratégie

La nouvelle stratégie irakienne de Bush aggravera la tension dans toute la région



Mehrnews
Mardi 16 Janvier 2007

La nouvelle stratégie irakienne de Bush aggravera la tension dans toute la région
Trita Parsi, professeur de l'Université Johns Hopkins estime que les Etats-Unis doivent reconnaître l'émergence de l'Iran en tant que grande puissance régionale au Moyen-Orient, avant d'ajouter que l'application de la nouvelle stratégie irakienne du président américain, George W. Bush aggravera la situation de l'Irak et de toute la région. Trita Parsi qui est également expert des questions du Moyen-Orient à la Fondation Carnegie, a déclaré au journaliste de l'agence de presse iranienne Mehr, que malheureusement les Etats-Unis ont décidé de ne pas négocier avec le gouvernement iranien. Par contre, les responsables de l'administration Bush semblent plutôt avoir opté pour un affrontement politique et diplomatique vis-à-vis de Téhéran. Parsi a estimé que tout affrontement militaire entre les deux pays serait désastreux pour les deux parties. Il a ajouté que si l'Iran ne négociait pas directement avec le gouvernement américain, il devra alors trouver d'autres interlocuteurs internationaux pour pouvoir atténuer les tensions et trouver des soutiens dans la communauté internationale qui s'opposent à une nouvelle guerre ou affrontement militaire dans la région. Ce professeur de l'Université Johns Hopkins a déclaré que les dirigeants iraniens doivent faire attention au fait que la situation actuelle ne durera pas éternellement, et qu'ils doivent être prêt à modifier leur diplomatie en réponse aux nouveaux contextes régionaux et internationaux. Le jeudi 11 janvier, le président américain, George W. Bush avait accusé l'Iran d'être impliqué dans des violences et des opérations armées en Irak. En annonçant sa nouvelle stratégie pour l'Irak, le président Bush avait déclaré que les militaires américains identifieraient les réseaux qui transfert des armes sophistiquées aux insurgés à l'intérieur de l'Irak via les frontières iraniennes et syriennes. Bush a annoncé également qu'un nouveau porte-avions américains sera expédié dans la zone du golfe Persique et de la mer d'Oman. Pourtant la majorité démocrate du Congrès américain s'est opposée à la nouvelle stratégie irakienne de Bush, consistant à augmenter le nombre des soldats en Irak.



Mardi 16 Janvier 2007

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires