Conspiration

La nouvelle colonisation occidentale : la mondialisation à sens unique


Sommes-nous à ce point « sous influence », manipulés par des concepts simples du colonialisme re-visité pour l'occasion par le modernisme ambiant ?

Si OUI, nous devons alors nous demander qui les diffuse ?

Le Libéralisme est-il une vitrine respectable du Nazisme, et JM LEPEN le bouc émissaire destiné à nous faire croire que la dictature est confinée dans un coin idéologique dont elle ne peut sortir, ne pouvant avoir qu'un seul chef à la fois, faisant le show seulement dans le « détail » des chambres à gaz du passé... contrairement à ceux qui prétendent abusivement de défendre la démocratie mais travaillent à sa disparition inéluctable pour la remplacer par l'Hyper-Empire décrit par J. ATTALI ?

D'un homme comme N .Sarkozy on vous a dit : n'écoutez pas ses discours, regardez ses décisions...

Dans la société hyper-communicante, les paroles passent pour de vraies intentions, les actes sont masqués derrière des contre-vérités assénées comme des slogans publicitaires.


lionelvireva@yahoo.fr
Vendredi 27 Mars 2009

La nouvelle colonisation occidentale : la mondialisation à sens unique

1/ L'enfer est pavé de bonnes intentions seulement : la tentation de la Tentation

Le "Nazisme libéral", nouvelle expression à la mode, désigne les tentatives actuelles de main-basse sur la démocratie pour la conduire à une totale disparition dans nos propres pays, les restrictions successives aux libertés étant justifiées par la « menace extérieure » avant que celle-ci laisse la place à une « menace intérieure », toutes deux tirées d'esprits malins au sens religieux.

La peur est l'émotion la plus vite partagée entre esprits convaincus des difficultés d'aimer son prochain.

Maintenir le pays en état d'alerte permet d'obtenir des changements radicaux que la population aurait refusés démocratiquement si on l'avait consultée.

La Thérapie par le choc, empruntée aux méthodes psychiatriques d'après-guerre, permet de gouverner le peuple plus sûrement en l'exposant à des chocs « électriques » réguliers (attentats, crise financière...). L'Humanité réagit partout dans ses fragments à une même sollicitation de cette nature.

(« Le Capitalisme du choc », ouvrage de Naomie Klein)


La mondialisation est-elle ainsi rien d'autre qu'une arnaque de plus dans cette idéologie dominante du colonialisme visant à produire à la fois l'illusion d'une menace extérieure et justifier l'exploitation des plus pauvres sous une forme toujours violente et encore plus sophistiquée (Gaza) ou idéologique ?

2/ Car il faut qu'il y ait des pauvres, de plus en plus : la crise est là pour ça

Sommes-nous sous l'emprise d'un Ministère de la Propagande, d'un quatrième pouvoir : idéologique celui-ci, de type colonialiste, sans le savoir, nous les cerveaux censés être les plus cultivés de la planète ?

Si nous sommes réellement et supérieurement doués, pourquoi avons nous tant besoin de ces technologies gourmandes en énergies fossiles ? Ne servent-elles pas à nourrir un monstre idéologique : un Occident prédateur inspiré par une sorte d'Evangile à l'envers, le Satanisme destructeur du vivant ?

Ces colons, ou Anges de la mort, ont-ils pris le pouvoir, sous l'apparence de faux démocrates, dans nos pays d'Europe, pour répandre la peur du lendemain, le monétarisme inhumain et créer une "religion laïque" (l'Anti-religieux) permettant l'usage de la violence en direction d'autres groupes humains pour mieux pratiquer la spoliation et la condamnation à mort sans décret divin ?

Car dans les faits, nous vivons le moment où une seule culture va écraser toutes les autres sur la planète : le pluralisme, la diversité, naturels et culturels, auront bel et bien vécus.

Une langue unique, un Etat unique, un Nouvel Ordre Mondial identique pour tous, ne sont-ils pas les signes d'une régression collective plutôt que d'un progrès ? Aucune créativité ou singularité n'émergera jamais d'un tel désert répandant ses dunes à perte de vue.

3/ Nous entrons dans une ère de cellules souches et de clonages en série

Nous entrons dans une ère de cellules souches et de clonages en série des « sous-humains » que nous sommes déjà devenus sans le savoir à l'intérieur d'une machine à étiquetter le vivant, à le code-barrer, à le manipuler comme une simple marchandise, à le découper, démembrer.

Avant que le statut juridique vienne définitivement le confirmer en consacrant les castes dans notre pays, nous serons mélangés aux cotés d'animaux hybrides et créés pour les besoins des plus riches, encore actuellement stockés en secret dans les « caves » de laboratoires, d'officines ou d'hôpitaux privés anglais.

Le parc humain ne sera bientôt (2012) plus composé seulement que de nos élites auto-proclamées revendiquant le statut de seule véritable humanité et dont le transfert des caractères nobles et supérieurs se fera par le sang uniquement, comme dans les Dynasties d'antan.

La consanguinité politique favorisée par le système actuel laissera bientôt la place à une autre, biologique celle-là, entre créatures de "même seuil" (Astral).

4/ La légende de Christophe Colomb : faire passer les valeurs-pirates de l'Occident pour celles d'un Sauveur (Jésus)

Notre civilisation est-elle à ce point compatissante qu'elle veille à ne pas dépeupler totalement la planète pour conserver un bétail humain suffisant et dont le rythme de reproduction plus rapide lui permet de posséder à portée de main un troupeau servile à souhait sur lequel toutes sortes d' « expériences » peuvent être pratiquées ?

Si la réponse est définitivement OUI, cela signifie qu'il n'y a jamais eu de véritable décolonisation : celle-ci fut artificielle pour fonder un « avant » et un « après » historique permettant de croire qu'elle appartenait au passé et nous rendant captif du souvenir.

Dans les faits, cela signifie que la seule « civilisation » de l'Occident aujourd'hui est le crime de masse, l'intervention armée, le crime pour le profit, la colonisation sans vergogne et la destruction sans motif réel.

Le but d'une telle idéologie est de chloroformer toute une (ou plusieurs) génération par le Mythe du passé, le souvenir ou vérité historique élevé au rang de vérité religieuse, le devoir de mémoire plutôt que l'histoire, afin de rendre au présent sa perspective plus réjouissante d'une illusoire marche collective et éternelle vers le progrès : mais on sait que seule la mort est éternelle, la mort de tous.

5/ La guerre est un crime pour le profit : la religion des incroyants

La pauvreté légendaire du Tiers-Monde n'est pas une fatalité : ils ont le nombre pour eux (Tiers Etat), mais la Haine est du côté des Maîtres blancs.

Véritable arnaque intellectuelle, l'"Afrique" actuelle est celle des possédants non des possédés : un Mythe idéologique transformé dans les faits !

les « peuples » africains résultent de la division arbitraire de ce continent en « pays » calqués sur l'influence des états négriers d'Europe. Ce qui laisse à penser que la décolonisation entreprise devait permettre de sauvegarder cette influence pour l'avenir, sous une forme ou une autre, d'abord en empêchant toute identité naturelle de réapparaître sur le sol d'Afrique, tout en revêtant les apparences de processus démocratiques à l'oeuvre dans le temps des possédants.

Seulement, un problème qu'on ne résout pas est un problème qu'on ne veut pas résoudre.

Dans les faits, la pauvreté de l'hémisphère Sud confine à la maladie irréversible.

Les remises de dettes sont-elles de vraies remises de peine, de véritables grâces présidentielles ? Vite effacées par les emprunts nouveaux sans cesse nécessaires pour maintenir la survie des populations, il n'y a aucune bonne grâce réelle de la part de ceux qui imposent la dureté de la loi d'argent-dette au monde maintenu dans l'indigence par des prélèvements de toute nature (la prédation prend de nombreuses formes : sexuelles, minières, etc...).


Les bénéfices de juteux « contrats » passés entre une élite occidentale sans scrupule et une « élite africaine » formée à Paris ou Londres pour la circonstance, les miséreux n'en voient jamais la couleur !

La Démocratie ne s'embarrasse pas de principes à l'étranger.

Elle pratique la dés-information, le mensonge, la condamnation, pour justifier son droit de défense qui n'est que le droit d'attaquer préventivement. Le niveau de propagande a atteint aujourd'hui dans nos pays un tel seuil que les spécialistes affirment que nous sommes entrés dans la guerre de quatrième génération : l'Info-Guerre.

La guerre d'indépendance d'Algérie a donné lieu à de nombreuses exactions : il fallait retenir l'autre le plus longtemps possible dans son état de dépendance qui permettait de le plier à nos exigences.

Certains aujourd'hui prétendent que nous leur avons tout apporté, laissant croire qu'avant nous il n'y avait rien ni personne.
Même discours aujourd'hui au sujet de la Palestine : or celle-ci possédait des habitants, un royaume, une administration.

On nourrit les esclaves : ça s'appelle de l'exploitation.

Les droits de l'Homme sont l'équivalent de « caricatures de Mahomet » dans Charlie Hebdo.

Une belle carte de visite dont l'étranger à fini par se méfier, car elle sentait le sang et le souffre de l'enfer. Et ce n'est pas quelques casques bleus qui viendront faire illusion.

6/ La nouvelle colonisation occidentale : la mondialisation à sens unique

Dans une interview au journal Sahar, Hani Ramadan, Directeur du Centre Islamique de Genève, analyse la situation des pays du tiers-monde au travers une politique outrancière d'exploitation de la part de l'Occident.

Il catalogue la mondialisation comme étant à « sens unique », profitant essentiellement à l'hémisphère nord, imposant une domination culturelle, religieuse, économique, politique aux populations les plus pauvres.

Celle-ci se retrouvent démunies de leurs formidables ressources naturelles et des moyens d'en tirer partie en raison des contraintes du FMI et de l'organisation financière de la planète.

Il en résulte selon lui que la « mondialisation » fait le jeu des puissants qui ont construits leur situation dans le passé sur la colonisation des faibles.

Il s'étonne, réagissant aux paroles du Pape en ce sens, que dans le monde Chrétien, ces valeurs fondamentales de solidarité et de compassion ne soient jamais mis en avant.

Il attire enfin l'attention sur le rôle que peut jouer alors l'Islam dans ces régions d'Afrique par exemple où les gouvernements mis en place par l'Occident, pour l'essentiel, ne reversent jamais les bénéfices des « contrats » aux populations.

La pauvreté et la dette africaines ne sont pas des fatalités : elles sont les résultats d'une perpétuelle colonisation, sous une forme ou une autre, affichant plus ou moins sa vraie nature à travers une propagande destinée à tromper le monde.

L'Islam est appelé à devenir un moyen de sécurité et d'identité pour des peuples divisés arbitrairement après la fausse décolonisation d'après-guerre.

La faute aux Chrétiens qui n'ont pas été fidèles à leur Foi, aux Commandements Divins, pour un « canapé-cuir chez Ikea » ou une « TV Darty » que les USA leurs vendaient pour faire du Business.


Vendredi 27 Mars 2009


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires