Politique

La médiation française reste vaine au Liban


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 24 Février 2011 - 03:59 Ce que j’ai dit à Stuttgart

Jeudi 14 Janvier 2010 - 10:59 Turquie-Russie : amour et tubes



Jeudi 22 Novembre 2007

La médiation française reste vaine au Liban
L’élection du chef de l’Etat prévue ce mercredi au Parlement a été reportée pour la quatrième fois. Elle aura lieu vendredi, dernier jour du mandat d’Emile Lahoud, l’actuel chef d’Etat. Le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner doit composer avec la coalition du Premier ministre Fouad Siniora et de l’opposition emmenée.

La Ligue Arabe intensifie également ses efforts diplomatiques. Amr Moussa, son secrétaire général, se veut confiant : "Je crois qu’il y a encore une chance" a t-il dit, "on espère que durant ces deux prochains jours on pourra faire quelque chose".

En l’absence d’accord, la crise politique ouverte depuis un an, pourrait subitement s’aggraver. Se préparant à toute éventualité, l’armée s’est déployée autour des principaux bâtiments publics à Beyrouth.

2 - L’UE s’apprête à soutenir la conférence d’Annapolis avec une aide économique

L’Union européenne se prépare à appuyer le processus d’Annapolis avec une aide économique aux Palestiniens jugeant que sans amélioration de leurs conditions de vie, un règlement politique du conflit israélo-palestinien ne pourra aboutir.

Reléguée au second plan par les efforts diplomatiques de Washington pour relancer les pourparlers de paix israélo-palestinien, l’UE compte soutenir financièrement le processus. L’Union européenne, membre du Quartette sur le Proche-Orient (Etats-Unis, Russie, UE, Nations unies), est le plus gros contributeur d’aide aux Palestiniens. En 2007, l’UE et ses 27 Etats membres ont donné près d’un milliard d’euros, pour la plupart en aide humanitaire, pour les Palestiniens.

D’après la porte-parole de l’UE Christiane Hohmann, "l’élaboration de la future aide européenne dépendra" des résultats de la conférence internationale sur le Proche-Orient organisée la semaine prochaine par les Etats-Unis à Annapolis dans le Maryland.

En début de semaine, lors du Conseil affaires générales à Bruxelles, les chefs de la diplomatie des 27 ont réaffirmé leur soutien à la conférence d’Annapolis, promettant d’appuyer les négociations et la mise en oeuvre de tout accord.

Les Vingt-Sept ont approuvé la stratégie présentée dans un rapport du Haut représentant de l’UE pour la politique étrangère Javier Solana et de la commissaire européenne chargée des relations extérieures Benita Ferrero-Waldner. Ils proposent d’aider la sécurité et l’économie palestinienne avec une assistance financière et technique à la police palestinienne et à la réforme des secteurs de la santé, l’éducation et la justice.

L’UE prévoit aussi une aide économique encore non précisée pour favoriser la croissance économique tout en poursuivant une aide humanitaire pour les Palestiniens de Cisjordanie comme de la Bande de Gaza, passée depuis juin sous le contrôle du Hamas. Si elle continue de fournir une aide humanitaire à la Bande de Gaza, l’UE boycotte économiquement le Mouvement de la résistance islamique.

Le Premier ministre britannique Gordon Brown a précisé mercredi que les discussions d’Annapolis seraient soutenues par un effort pour débloquer 337 millions d’euros d’aide à la création de nouveaux emplois pour les Palestiniens, si la sécurité peut être améliorée. Cette aide sera liée aux progrès politiques à Annapolis et aux engagements pris lors de la conférence des donateurs qui doit avoir lieu le mois prochain à Paris.

"Les niveaux de pauvreté et de chômage dans la Bande de Gaza et en Cisjordanie sont intolérables et nous sommes prêts à faire notre possible pour aider les populations de ces territoires", a déclaré le chef du gouvernement britannique devant la Chambre des communes. Benita Ferrero-Waldner et Javier Solana participeront à la conférence d’Annapolis ainsi que les ministres des Affaires étrangères de plusieurs pays de l’UE.


http://www.aloufok.net/article.php3?id_article=4275


Jeudi 22 Novembre 2007

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires