Société

La loi du voile



sam.byhel@laposte.net
Vendredi 12 Février 2010

La loi du voile
« Dis aux croyantes de ne pas montrer leurs atours, sauf ceux qu’elles ne peuvent dissimuler, et de rabattre leurs mantilles sur leurs échancrures », Coran, verset 31 de la sourate 24 au titre éloquent : Sourate de la Lumière.  
 Sur la base de l’interprétation biaiseuse de ce bout de verset, des millions de femmes se sont vues ensevelies pendant des siècles sous les voiles de l’ignorance. Ce n’est pas une protection, comme le prétendraient certains, c’est une honte, une négation de sa condition de femme, puisqu’il s’agit de voiler tout ce qui, justement, fait qu’elle n’est pas née homme.
 
 En France, nous pouvons souffler. Car à l’unanimité, par delà les traditionnelles divergences entre gauche et droite, les députés ont opté pour le parti de la laïcité, pour le cadre de la liberté dans lequel toutes les confessions ont le droit de s’exprimer. Tout symbole religieux, porté de manière « manifestement ostensible » est interdit dans les écoles et aux fonctionnaires dans l’exercice de leurs fonctions.  
 Atteinte à la liberté de se vêtir ? Lorsque dans le champ de nos libertés les sillons de la servitude sont tracés, notre devoir est d’empêcher les semeurs d’ignorance d’y déposer leurs mauvaises graines. Des civilisations entières se sont laissées surprendre par cette ivraie. La ruine de la florissante Andalousie ne fut que la conséquence inéluctable de l’œuvre gangréneuse des oulémas.  
 Chez les Soufis, les mystiques de l’islam, le voile n’est-il pas le symbole de l’ignorance qui nous empêche d’accéder à la Connaissance suprême ?

 En Andalousie, de part l’écrasante « sagesse », de ces messieurs les oulémas – à la fois théologiens, docteurs de la loi, imams, juges, députés et « conseillers en tout »… –, les philosophes cessèrent de penser, les savants d’expérimenter, les poètes de chanter et les femmes de danser. Ils préférèrent les voir voilées, oubliant que Khadidja, la première épouse du vénéré Prophète, n’était autre qu’une riche commerçante respectée, et avant tout une femme « d’extérieur ». Aux premiers siècles de l’islam, les sables du Hijaz auraient pu être sept fois retournés, pas l’ombre d’une burqa n’en aurait entaché la pureté.

C’est le vent du nord, venu de Perse et de Byzance, qui porta le voile de la honte jusqu’aux rebelles bédouines. Il ne se généralisa dans l’empire arabo-musulman que sous la dynastie des Abbasides, vers l’an 750, puis sous les Fatimides, à partir de l’an 909. 

 Avant l’islam, les Arabes du Hijaz avaient coutume d’ensevelir les nouveaux nés lorsque c’était une fille. Après la révélation coranique, ils se sont servis de l’islam pour perpétrer cette pratique en ensevelissant leurs femmes sous un voile. 

 Qui aujourd’hui, dans le monde musulman, pourrait se faire l’écho d’un Atatürk ?  
 En 1920, dans un élan de modernisation, Mustafa Kemal, dit Atatürk, le Père des Turcs, interdit partout dans son pays le port du « voile de la honte », et interdit les écoles d’enseignement islamique. En Turquie, pays de traditions et de culture musulmane, le choc fut réel. Grâce à cet homme qui avait une « autre idée de la Turquie », le pays fit un bond de plusieurs siècles en avant, s’éloignant de l’obscurantisme des traditions léguées par l’empire ottoman, ce « Vieil Homme Malade de l’Europe ».
 
 En France, la loi sur la laïcité n’est pas tant de faire un bond en avant que de ne pas sombrer dans un ignoble passé.
 
 Ne gâchons pas Cordoue, dont les 400 000 volumes de la bibliothèque califale furent d’un secours indéniable pour l’essor d’une Europe médiévale alors gangrenée de peste et de superstitions. Ne gâchons pas les hommes des Lumières qui nous ont affranchis des hommes de religion. Car toute croyance et façon de croire est personnelle, et ne doit jamais être dictée sous la pression d’un frère, d’un père ou d’un quelconque prédicateur.  
 
 La laïcité est supérieure à tous les cultes car elle leur permet de s’exprimer. « Point de contrainte en religion », Coran, sourate 2, verset 256. Par conséquent, point non plus d’étreinte ; pas même celle d’un sombre foulard. Femmes libres, réjouissez vous ! La loi coranique est aussi contenue dans les textes de la République.  
 
 Sam Byhel



Vendredi 12 Février 2010


Commentaires

1.Posté par femmelibre le 12/02/2010 13:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

de quel droit ce journaliste se permet-il d'interpréter le coran comme bon lui semble,de quel droit se permet-il de falsifier l'histoire musulmane, deformer, transformer?
ce desinformateur dogmatique, ignorant, haineux,qualifie le voile d'ignorance, de honte, qu'il sache, qu"il le veuille ou non, que des milliers de femmes ont CHOISI de porter ce voile de fierté, d'honneur, de pudeur, et combattront pour le garder car elles sont feministes! et ont rejeté ce monde où l'on veut voir de la femme que son corps exposé par-ci par-la, signé une femme libre de se soumettre a Dieu et pas à l'homme!

2.Posté par Solène le 12/02/2010 16:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des milliers de femmes ont choisi de porter le voile !!!!!!!

Je vous signale qu'il y a également des milliers de femmes qui N'ONT PAS CHOISI de le porter et qu'elles n'ont pas le droit de choisir ce qu'elles veulent.

Et vous osez mettre féministe avec voile !

Les hommes ont toujours regardé le corps des femmes tout comme les femmes ont toujours regardé le corps des hommes. C'est comme ça ! Ce n'est pas en sa cachant sous un voile que vous arrêterez le regard des gens.

Quand à Dieu, et c'est MA POSITION PERSONNELLE : personne n'est jamais revenu de la mort pour me dire que Dieu existait. C'est un choix personnel de croyance que l'on a pas à exposer à la face des autres personnes.

Que vous soyez heureuse sous votre voile, tant mieux pour vous, mais ne venez pas parlez au nom des autres femmes dont vous ne savez pas ce qu'elles endurent.

3.Posté par simon le 12/02/2010 17:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

chers solene tu na pas besoin de mourir pour avoir une preuve de l'existence de dieu
pose toi juste les bonnes questions;
pourquoi les saisons?
pourquoi il y a des cycles de vie aprés la mort sur la terre? ( vegetations, les etoiles ect)
pleins de questions de ce genre mais on peut y répondre par le hasard qui fait bien les choses, il fait tellement bien les choses que mon professeur de philo ma appris que la vie sur terre na pu aboutir que par une chance sur des millions et des millions de probabilité. ceux qui prétende qu'il n'y a pas de hasard sont plus proche de la vérité et cela les découvertes scientifiques ne font que confirmer l'existence d"un dieu unique ( cf Einstein ) .
a partir de la certain dise que Dieu ne s intéresse pas aux sort des humains et d'autre disent que dieu nous a créée pour l'adorer.
en conclusion bienheureux seront ceux et celles qui se conformeront a la loi de Dieu.

4.Posté par Larguet le 12/02/2010 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C’est un texte débile.

Si vous voulez enlever le voile à votre femme, faites-le.

Si vous voulez qu’elle se balade à poil c’est votre choix, vous êtes libre.

Mais pour l’amour du ciel, ne travestissez pas les textes. Juste pour arriver à votre fin et mettre ce voile en cause.

Il y a d’autres qui vous attendent sur le pas de porte du CRIF, en l’occurrence Mrs Dali Boubakeur et Hassan Chazlghoumi.

Rejoignez-les et continuez cette discussion entre vous en aparté. Une chose certaine vous serez sur la même longueur d’onde.

Ce n’est pas la loi du voile, ce sont les prescriptions de Dieu d’un côté et la mauvaise foi des gens de l’autre.

5.Posté par Younes le 13/02/2010 01:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je n'aurai jamais pu croire qu'un jour je lirais autant d'inepties dans un seul et même article.

Pour commencer, parles-tu l'arabe? Car il me semble qu'avant de te prêter à l'interprétation de versets coraniques, tu en aurais bien besoin.
Puis, en quel honneur te permets-tu d'appeler ce voile, "le voile de la honte"? As-tu un quelconque pouvoir qui te le permet?
Et es-tu mieux placée que "femmelibre" pour te permettre de porter parole au nom de toutes les femmes voilées du monde? En connais-tu seulement? Elle, a le mérite d'être voilée et de venir te parler de la situation d'une des nombreuses femmes voilées que tu interpelles dans ton article.

Je constate aussi qu'aujourd'hui il est devenu un phénomène de mode de déformer les faits historiques. Surtout ceux qui ne concerne même pas leur propre ethnies ou communautés. Quand tu te renseigneras sur l'empire ottoman et la manière dont il a été démantelé, on pourra peut-être débattre, car pour le moment ça tient du domaine de l'enseignement.
Aussi de nos jours, ce n'est plus le voile qui fait peur aux gens. C'est vous qui faite peur aux femmes qui désirent le porter, nombre de sœurs peuvent en témoigner.
Ah oui, avant de clore mon commentaire, si tu ne veux pas exposer ta croyance à la face des autres ne fait pas précéder ta phrase de ta mécréance.

Bien à toi.

Ps. Atatürk ne veut pas dire "Père des turcs" mais "ancêtre des turcs".

6.Posté par redk le 13/02/2010 02:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sam Byhel, soit gentil, reste à ta critique de cinéma, tes poèmes, tes Photos, bref ton domaine de prédilection!!

7.Posté par davidel le 13/02/2010 11:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sam bihel et la vie de lhadija.. comme il ne connait que ce qu'il a pu entendre par ci et par la, il reste vague dans un ocean de sable qui virevolte dans la bourqa...

nous avons en face de nous des ignorants qui philosophent et des philosophes qui vendent leur savoir aux plus perfides. sam bihel est un ignorant qui veut devenir philosophe... c'est la fable du corbeau qui veut chanter comme le rossignol.

je n'ai pu lire que quelques lignes en raison de la juste ignorance qui transpire de son texte. pourriez vous lire les imbécilités de rael, ou de la chutzpah de netanyahoud. c'est insupportable... tant de méconnaissance.

n'y a t'il que la culture televisuel qui reste à l'humanité?

8.Posté par talent le 13/02/2010 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toutes les religions sont des croyances qui participe à l'obscurantisme elles sont toutes à combattre afin de faire émerger une véritable conscience.

9.Posté par ANTI S le 13/02/2010 15:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci @Talent ça c'est une belle leçon de Démon Cratie, de tolérance et d'amour et rassure toi la nouvelle Con Science dont tu rèves tant à déja commencer à emerger et elle a déjà un N.O.M cherche tu trouveras.

10.Posté par nico le 13/02/2010 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

talent@
wouuuuu!
quel poésie!
quel philosophie!!
a tu d'autre point de vue sur la question afin de nous faire partager ta grande connaissance?
(je sent qu'on va bien rigoler)

11.Posté par ANTI S le 13/02/2010 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

désolé pour le double poste j'ai rafraichis la page et...

Si un modérateur pouvait effacer le poste en trop
Merci d'avance.

12.Posté par talent le 13/02/2010 21:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Difficile de mener une véritable discussion part commentaire successifs mais je tiens à préciser que je respecte les croyances de chacun malgré mon point de vue sur la question. Libre à chacun de vouloir ou non confronter ces opinions sur la question.

13.Posté par ANTI S le 13/02/2010 21:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les religions on aime ou on aime pas, on est pour ou contre, chacun ses droits mais l'humanité ne peut s'en passer, ni s'en lasser.
Et pourtant c'est pas faute d'avoir essayé...


14.Posté par talent le 13/02/2010 22:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien sur que l'humanité peu se passer de religions, et elle ne pourra en tiré que des bénéfices. Les lois préceptes et autre recommandation ne doivent pas être dictée par je ne sait quel hypothétique dieu mais par la conscience de l'Homme. L'humanité un jour se passera de religion. La religion à toujours été une source: de pouvoirs les gens qui la dirigeait, de conflit, ouvertement plus ou moins hostile à la science.

15.Posté par ANTI S le 13/02/2010 23:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@talent
je ne sais quel hypothétique dieu
, à la base si tu n'arrives pas à reconnaitre ou accepter l'existence d'un être supérieur créateur de toute chose, et que donc tu considères que tout ce qui t'entoure est le fruit du hasard, je ne peux pas discuter avec toi car moi ma base est solide, toi ta base est hasardeuse...

Il est dans la nature de l'Homme de croire d'avoir la foi, même si tu fais disparaitre toutes les religions passées elles seront remplacées dans le coeur de l'Homme par d'autres religions, ton appel à une nouvelle conscience se transformera en une nouvelle religion, tu n'apportes rien de nouveau beaucoup t'ont précédé dans cette voie,
Cette voie est celle de ceux qui n'acceptent pas l'existence d'un Dieu unique tout puissant omnipotent et auquel ils doivent se soumettre, car dans son orgueil l'humain estime qu'il ne doit rien à son Créateur, qu'il n'a pas demandé à être là et qu'en conséquence il n'a pas de compte à rendre.

Mais notre créateur a une autre vision des choses et c'est cette vision la qui a force de loi, que l'homme le veuille ou non.

Maintenant quelqu'un qui ne croit pas en l'existence d'un être supérieur, ni au paradis ni à l'enfer, tout ce que je lui conseille c'est de bien profiter de la vie, et de se livrer à tout les excès sans retenus, de faire tout ce qui lui passe par la tête de ne pas avoir de pitié ou de compassion car on n'a qu'une seule vie.
Pourquoi s'imposer des règles et des limites quand on a pas de compte a rendre ?
La justice des hommes ?
Je connais des gens en france qui ont tué gratuitement sans être inquiété malgré un nombre important de témoins.

Et ce n'est pas un cas isolé.

Si vraiment tu penses qu'il n'y aura pas de jugement dernier pour les hommes, alors ne perd pas ton temps sur ce forum et part vite profiter du temps qu'il te reste à vivre et sans retenue s'il te plait.

Enfin si j'étais dans ton cas c'est ce que je ferai en tout cas.

Allez amuse toi bien.

16.Posté par talent le 14/02/2010 00:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

(A anti s)

La religion quel qu'elle soit a encore malheureusement une utilité dans nos sociétés actuelles bien que son succès soit très variable dans l'Histoire du monde.

Chacun cherche et généralement trouve de nombreuse choses très divers dans la religion: un sens au monde ou à sa propre existence, le respect de la loi, de soi et des autres, du courage, ou encore accepter ce qui parait incompréhensible à ses propres yeux, une finitude à la vie... etc

Ensuite les dieux ont été créer par les hommes pour subvenir à ce type de besoins, ce qui ne peut que le réconforter. Pour ma part je trouve plus noble de ne pas tuer, violer, voler, etc par respect à la vie d'autrui et lui reconnaissant autant qu'à moi même l'humanité qu'il possède pleinement plutôt qu'a une justice qu'elle soit divine ou pas d'ailleurs.
En accordant ainsi à mes semblables la même humanité la même liberté je ne peux que m'interdire toute actes portant atteinte ou préjudice au autres. Pour le reste les réponse que je ne peux trouver en "dieu" puisque je ne croit pas en son existence, je m'en remet à l'intelligence de l'être humain permettant ainsi une véritable approche des sciences, de la philosophie, ou encore de la métaphysique.

17.Posté par ANTI S le 14/02/2010 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@talent
C'est beau, donc dans cette société à venir sans religion sans Dieu sans compte à rendre, tu feras partie du troupeau de victimes livrées à des oppresseurs sans pitié, sans coeur et sans état d'âme.
La société dont tu parles elle existe déjà on vit dedans, ne vient pas me dire que cette société est religieuse, puisqu'on s'attache à détruire les derniers vestiges de religion qui existent encore.
Nous sommes dans une société laïque qui prone déja et pratique déjà ce que tu proposes, et le résultat est très beau.
Pour finir quand quelqu'un qui nie l'existence de Dieu vient m'avancer la philosophie et la métaphysique comme des voies pouvant mener à l'explication de tout, j'arrete de discuter, les gens qui se basent sur ces sciences n'ont pas d'assise pas de convictions clairement établies ils vont au gré des influences leur pensée change au gré du delire philosophique du moment, le philosophe est par nature anti religieux, ennemi de Dieu, et ennemi de l'humanité car il ne lui apporte rien.

Dis moi à l'heure actuelle la philosophie et l'intelligence humaine elles apportent quoi à la France, les "grands philosophes" se sont compromis avec le pouvoir et ils soutiennent une idéologie et des actions qui provoquent des divisions entre français, ils cautionnent le massacre d'innocents en palestine, en irak aucune intervention pas un mot.
C'est beau

18.Posté par talent le 14/02/2010 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sans aucune prétention je pense que tu confonds plusieurs choses: le gouvernement et la société, les intellectuels et les hommes politiques. Ensuite le statut laïque de la république française ne prône pas la disparition de la religion mais contraint la religion à la sphère privée, cela n'a rien à voir avec la société.

Les guerres et la politiques sont dictés par des intérêts économique et géopolitique ils ne sont pas le fruits d'un accord de quelconques philosophe ou intellectuels. Il n'y pas de grands philosophes aujourd'hui en France, et l'ensemble des intellectuels ne sont pas tous à mettre dans le même panier.

Les États Unis soutiennent Israël, mène une guerre en Irak... malgré le fait que la société américaine soit très religieuse. Que ce soit donc par exemple les gouvernements des Etats unis ou d' Israël sont des gouvernements inclues dans des société très croyante et cela ne les empêchent pas de massacrer ( tous comme les terroristes).

Ensuite je ne pense pas que la religions n'est jamais contribué à la paix à travers l'histoire et que les progrès de l'humanité naissent plus favorablement dans des sociétés peu religieuses. ( la révolution française, le siècle des lumières, la renaissance...)

Je ne voit pas de quoi tu parle en disant que l'on s'attache à détruire les derniers vestiges de la religion. Enfin je pense que le Monde est plus complexe et subtile que ce que tu semble dire. Pour finir la France: soutient historiquement la Palestine ( ce qui vient de changer de la dernière élection présidentielle), n'est jamais aller en Irak.

Contrairement à ce que tu dis j'ai un certains nombres convictions de position qui doivent changer pour évoluer et progresser et ne pas se fermer au progrès, ce qui n'empêche en rien une remise en cause de l'idéologie dominantes.

19.Posté par ANTI S le 14/02/2010 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Remarquable esquive de ta part, qui démontre bien à quoi sert la philosophie, nier l'évidence en déformant les réalités ou les faits ou les informations ou tout ensemble, les capacité contorsionnistes des philosophes sont impressionnantes.

"le statut laïque de la république française ne prône pas la disparition de la religion mais contraint la religion à la sphère privée, cela n'a rien à voir avec la société"

qui sont ceux qui ont oeuvrés dans l'ombre pour obtenir ce statut ?

"Je ne voit pas de quoi tu parles en disant que l'on s'attache à détruire les derniers vestiges de la religion."

A ce moment la je ne vois pas la raison de tes interventions sur cet article

"Pour finir la France: soutient historiquement la Palestine"

pourquoi écrire cette phrase au présent pour ensuite mettre entre parenthèse que c'est du passé?

"Les États Unis soutiennent Israël, mène une guerre en Irak... malgré le fait que la société américaine soit très religieuse. Que ce soit donc par exemple les gouvernements des Etats unis ou d' Israël sont des gouvernements inclues dans des société très croyante et cela ne les empêchent pas de massacrer ( tous comme les terroristes)."

Pour moi quand je parle de notre société je parle de la société française à ce que je sache nous ne faisons pas encore partie de l'empire américain, par contre il est vrai que j'aurai du citer l'afghanistan au lieu de l'Irak.

Et je ne vois pas ce que les terroristes viennent faire là dedans, à moins que ce ne soit encore une de ces nombreuses petites malices voulant lier religion et terrorisme.

"Ensuite je ne pense pas que la religions n'est jamais contribué à la paix à travers l'histoire et que les progrès de l'humanité naissent plus favorablement dans des sociétés peu religieuses. ( la révolution française, le siècle des lumières, la renaissance...)"

tu résumes l'histoire de l'humanité à quelques siècles qui ne sont que l'aboutissement et la sommes de tous les efforts humains pour évoluer, mais les siècles dont tu parles que tu cites en exemple sont paradoxalement, les plus noirs,cruels,meurtriers,fratricide génocidaires criminels et j'en passe que l'humanité ait connu.

Amuses toi bien...

20.Posté par talent le 14/02/2010 13:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les gens qui ont œuvré pour le statut laïque l'on fait en pleine lumière les philosophes révolutionnaire ne se cachait pas.

Une loi ou pas sur le voile n'est pas contre la Religion mais contre le port du voile intégrale.

La France en Afghanistan combat le terrorisme et limite le pouvoir Russe dans la région et n'y combattent pas au nom d'autre chose que le terrorisme.

Je ne suis malheureusement pas érudit d'Histoire il y a surement d'autres exemple d'où les points de suspension.

Le 20 ème siècle est le plus meurtrier que le monde est connu, la terreur blanche à fait plus de mort que la révolution française et le siècle des lumières ne me parait pas un siècle noir.


21.Posté par ANTI S le 14/02/2010 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le siecle des lumières pour les noirs a été un siècle noir et ce ne sont pas les lumières qui ont fait quelque chose pour changer cela bien au contraire.

Les philosophes révolutionnaires ne se cachaient pas ? A partir de quand ?

une loi contre le voile est contre la religion, car la loi a déjà prouvé qu'elle assimilait le voile à la religion en considérant le port du foulard comme un signe ostentatoire religieux, le voile étant une extension du foulard, en l'attaquant on attaque bien un symbole religieux.
D'ailleurs toute l'argumentation repose sur la libération de la femme de cet obscurantisme religieux, et quand on trouve une femme qui le porte volontairement ce qui en france est la réalité dans la plupart des cas, et bien on ridiculise l'avis et la volonté de cette femme au nom de sa liberté?

La france en afghanistan combat le terrorisme ?

Elle est bien bonne celle là à mettre en opposition avec :

"Les guerres et la politique sont dictés par des intérêts économiques et géopolitiques ils ne sont pas le fruits d'un accord de quelconques philosophes ou intellectuels."

Tu devrais te décider à aller profiter de la vie
Salut.

22.Posté par lhous le 14/02/2010 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en mettant une loi sur la burqua est un debut a la haine la france a commencer a stygmatiser les jeunes de banlieue en les faisant passer pour des voleurs , violeurs ,faignant en inventant une association contre la violence envers les femmes de banlieue (mi putes mi soumises)en prenant pour cible les musulmans cette association raciste diriger par une harki (traitre pour les maghrebins) qui se posent en representante des maghrebines qui est contre les maghrebins,les musulmans
sihem habshi invention canal +,parti socialiste et fadela amara bandes de connes

23.Posté par talent le 14/02/2010 14:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui à rédigé la déclaration des droits de l'Homme, qui et quand l'esclavage a t il été abolit?
Le voile est il un signe religieux ?
Que fait la France en Afghanistan?
Les symboles ont ils la même valeur que ce qu'ils symbolisent?
Pourquoi le gouvernement français veut il interdire le port du voile intégrale?
Quelles sont les utilités de la laïcité ?
L'athéisme est il une bonne chose?

24.Posté par ANTI S le 14/02/2010 15:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voila les bonnes questions :
"Qui à rédigé la déclaration des droits de l'Homme, qui et quand l'esclavage a t il été abolit?"
L'esclavage industriel(commerce triangulaire), quand est-il apparut ?

Combien de temps a durée la première abolition et ou était les abolitionistes quand Le grand napoléon a rétabli l'esclavage.

Les afghans n'ont jamais été impliquer dans aucun acte terroriste en dehors de leur territoire,
"Que fait la France en Afghanistan?" entre autre elle veille à la sécurité des plans de pavot, et des pipeline américains...

"Les symboles ont ils la même valeur que ce qu'ils symbolisent?"
Toujour des contorsions, "des anguillades" je répondrais que tout dépend de comment et dans quel but ils sont utilisés.

"Pourquoi le gouvernement français veut il interdire le port du voile intégrale?"
Oui à une époque de crise et de problèmes économiques majeurs pourquoi le gouvernement veut-il interdire le voile on se le demande encore ?

"Quelles sont les utilités de la laïcité ?"
En france c'est un foure tout qui permet de protéger les uns et d'ostraciser les autres.

"L'athéisme est il une bonne chose?"
Pour celui qui ne craint pas le feu, oui

25.Posté par talent le 14/02/2010 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne suis pas contorsionniste.

L'esclavage industriel(commerce triangulaire), quand est-il apparut ?
18èm siècle

Combien de temps a durée la première abolition et où étaient les abolitionnistes quand Le grand napoléon a rétabli l'esclavage.
En France 1792 jusqu'en 1804. Les abolitionnistes étaient bien planqués fusillés ou emprisonnés, et pour ce qui reste faut leur demander.

Les afghans n'ont jamais été impliquer dans aucun acte terroriste en dehors de leur territoire,
Les Talibans sont Afghans ?

Qui donc est protégé par la laïcité ou au contraire ostracisé.



26.Posté par ANTI S le 14/02/2010 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Je ne suis pas contorsionniste."
Peut être mais tu es très comment dire... Philosophe.

"L'esclavage industriel(commerce triangulaire), quand est-il apparut ?
18èm siècle"
Faux, 16è siècle révise ou étudie ou les deux.

"En France 1792 jusqu'en 1804. Les abolitionnistes étaient bien planqués fusillés ou emprisonnés, et pour ce qui reste faut leur demander."

Mais cette période ne fait-elle pas partie de la période des lumières que tu vantais plus haut?
Période tellement lumineuse que l'on y éliminait les gens de bien.

"Les afghans n'ont jamais été impliquer dans aucun acte terroriste en dehors de leur territoire,
Les Talibans sont Afghans ?"
MDR
Oui les talibans sont afghans, amène moi un seul lien entre un afghan et un attentat en dehors de l'afghanistan et j'ajouterais du pakistan (à cause des pachtounes).

Je crois que là tu dois vraiment approfondir tes recherches, à savoir taliban n'égale pas al qaïda, ce sont des groupes bien distincts, les talibans ont été punis parce qu'ils ont donné asile à al quaïda, et non pour avoir participer à des attentats en dehors de leurs frontières.
Tu peux consulter le site du FBI pour vérifier si tu arrives à trouver un afghan rechercher par le gouvernement américain pour terrorisme sur son territoire...

"Qui donc est protégé par la laïcité ou au contraire ostracisé."
ça c'est tellement bas et de mauvaise foi (que tu n'as pas) que je n'y répondrais pas.


27.Posté par talent le 14/02/2010 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais cette période ne fait-elle pas partie de la période de lumière que tu vantais plus haut?
Période tellement lumineuse que l'on y éliminait les gens de bien.


C'est pendant ces même période que que l'esclavage fut abolit. Les gens de bien???
Il est vrai que le FBI ne recherche aucun Taliban mais donnant asile à al quaïda ils se rendent complice d'attentat perpétrés en dehors de l'Afghanistan et du Pakistan.

"Qui donc est protégé par la laïcité ou au contraire ostracisé."
ça c'est tellement bas et de mauvaise foi (que tu n'as pas) que je n'y répondrais pas.


Tu t'esquives, diminues la laïcité à cette seul phrase que tu as écrit, en refusant la discussion tu t'enferme dans tes convictions tout seul.

28.Posté par ANTI S le 14/02/2010 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non ce n'est pas une esquive tout le monde sait qui est privilégié et qui est ostraciser, si tu ne le sait pas soit tu ne vie pas en france soit tu mens, je ne refuse pas la discussion je refuse de cité les groupes car ce n'est pas le plus important et en plus c'est une porte pour pourrir le débat.

"C'est pendant ces même période que que l'esclavage fut abolit. Les gens de bien???
Il est vrai que le FBI ne recherche aucun Taliban mais donnant asile à al quaïda ils se rendent complice d'attentat perpétrés en dehors de l'Afghanistan et du Pakistan."

Donc on est en droit de faire la guerre à tout état ou groupê de personne qui a soutenu un groupe terroriste(au fait ben laden n'est pas recherché pour le 11 septembre par le FBI).

Je reviendrais plus tard je suis occuppé.

Mais te réponses étaient plus construites au début.

29.Posté par talent le 14/02/2010 20:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La porte pour pourrir le débat c'est toi qui la montrée et je ne l'est ouverte. La discussion me parait s'éloigner à la fois de l'article et du début de cet échange. Les discriminations en France sont à mon avis en majorité social.

Je pense que les emballements du gouvernement et des médias sur le voile intégrale ou l'identité nationale n'ont pas lieu d'être, sont assez honteux et que ce sont des leurres politiques obstruant ainsi d'autre problèmes plus grave, tel que la crise politique, social, et économique en France.

Sur le terrorisme il me semble qu'il doit être combattu tout comme l'impérialisme économique et militaire qui le fait naître.

Pour revenir sur l'article plus qu'il est la base de nos commentaires, je pense que le voile intégrale pose un problème qui n'est pas religieux mais de cohésion social. Il dérange car il apparait comme un rejet de la société, et de l'autre.
Le voile intégrale apparait alors comme un rejet de l'autre et où l'individualité visuelle est supprimée. Les motivations du port du voile intégrale ne semble pas être motivé que par la religions plus que ce n'est qu'un phénomène minoritaire. S'attaquer au port du voile ce n'est pas remettre en cause la religion directement mais par un soucie à la fois de laïcité et de cohésion social.

Je n'aborde plus la question de la religion en soit plus que j'ai déjà dit ce que j'en pensai, point de vue que je maintiens.


30.Posté par BEN le 15/02/2010 21:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un sage à dit :
lorsque L' ÊTRE SUPRÊME voudra s'adresser aux êtres de la création, il leur parlera dans un langage que tous comprendrons, humains, animaux, végétaux etc...
Aucun ne sera épargné car tel sera sa volonté.

31.Posté par Intellecterroriste le 26/02/2010 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Perso, j'aime le titre "la loi du voile", qui devrait donc parler du voile, assimilé à une photographie de femmes portant la Burqa!

Belle opération com, superbe amalgame!

A mon sens, chacun est libre de faire ce qu'il veut. Mais tu te pointes dans une banque, une administration ou autre, demander des documents officiels, personnels, de l'argent, etc, tu montres ton visage! Si tel n'est pas le cas, qu'est ce qui prouve par exemple que tu es bien la personne que montre ta carte d'identité!?

Ca, ça tient du bon sens! Après, dans la rue ou ailleurs, tu fais bien ce que tu veux! Personnellement je trouve ça moche, mais la vie a tellement de belles choses à montrer qu'il me suffit de regarder ailleurs. (Le SDF sur le trottoir, les déchets un peu partout, les jolies voitures et barres d'immeubles.)

C'est un débat de cons! Pendant qu'on parle de ça, et qu'on se gargarise avec l'identité nationale, on évite les sujets de fond. Economie, guerre, soutien à des groupes extrémiste, détaxation des banques, augmentation des prix à la consommation, etc

Et incroyable! Ca marche du tonnerre!!!

Tu parles des prisons, des conditions de détention, on te dit oui mais les violeurs? Tu parles du voile, oui mais la burqa? Tu parles politique, oui mais le terrorisme!?

En France, on aime le particularisme, on aime se branler sur des détails, on aime mettre les projecteurs dessus, et bien fermer les yeux sur ce qui ne nous arrange pas, ce qui ne colle pas avec notre théorie!

Franchement, on est pas sortis du talus...

32.Posté par sereine le 12/04/2010 00:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La laicité= neutralité de l'Etat sur les questions religieuses, respect des religions et non pérsecution d'un culte.
Apparemment la France ne l'a pas compris ainsi!!
Pour celles qui pensent que le voile est un signe de soumission et d'inégalité: soumission à qui si la femme qui a un cerveau pour réfléchir comme une grande décide de le porter de son plein gré!! et inégalité entre l'homme et la femme moi je dirais plutot différence de s'habiller car par exemple on a jamais vu un homme mettre une jupe sauf s'il est Ecossais !!
Problème qui n'en est un que pour ces complexé(e)s qui ne veulent voir et entendre que ce qui représente le péril vert!!
Après tout on parle d'égalité et de liberté mais pour le voile elles n'existent plus et on juge comme si on était dans un tribunal...
Qui peut dire qu'il a tout à fait raison en cautionnant des lois sexistes et racistes mesdames les féministes comme la loi Stasi!!
Forcer une femme à enlever le foulard afin d'étudier, d'obtenir un boulot ça ce n'est pas de l'oppression et la restriction d'une liberté individuelle mais de la démocratie pour des pseudo laicards qui n'ont décidément rien compris à la laicité!!!

33.Posté par vousmefaaitespitié le 18/04/2010 04:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci au peu de personnes qui ont un tant soit peu les pieds sur terre.
A anti S et son pote talent, je dirai simplement que vous êtes la stupidité incarnée.
Je n'ai même pas pris le temps de lire plus de 2 lignes de vos argumentaires tellement c'est long et peu interessant.
Je dirai simplement, liberté égalité fraternité sont les devises de notre pays (bien que je sois de moins en moins fier d'être francais), alors si vous acceptez de voir des femmes a moitié nues dans la rue, alors pourquoi pas entièrement voilé ???
Je vois pas ou est le probleme, on est libre de se vetir de la manière dont on le souhaite, C'EST CA LA LIBERTE !
Continuez de debattre et a perdre votre temps, si votre vie est si peu palpitante.
Salam aleykoum aux frères, et paix aux autres.

34.Posté par la truie qui file le 18/04/2010 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le probleme de la laic-hic-cité c'est que c'est devenue une nouvelle religion des mouches à malice qui ont trouvé ainsi un pretexte de facade pour des merveilleuses promesses qui ne sont offertes en realité qu'au benefice de ce petit nombre de l'oto-designé au venéfice du plus grand nombre sur la terre .

"Liberées" de leurs "voiles" & ainsi plus besoin de maisons closes puisque elles doivent etre desormais ouvertes à tous selon la liberté du porte monnaie dans ce vaste bordel qu'on nomme NouilleOrdreMonDiable

Ensuite les memes z'elus ont decidé aussi de liberer les z'oms et ensuite ont le meme projet en ce qui concerne les petites filles et les petits garcons ....

Mais surtout pour y arriver permettez bien aux mots de cette novlangue de médire impunement pour biaiser cette Conscience pour en placer une autre de complaisance comme nouvelle fausse d'aisance la-hic

beaux preceptes d'un quarteron de symbolique reduite à cette trinité maconniques du " liberté-egalité-fraternité-ou-la mort " la faucheuse est occulté dans le precepte et pas dans les fait et permet de faire l'amalgame avec une autre trinité sublime-minable en etant en fait son point central .

liberte pour à ceux qui s'arrogent le droit de tromper impunement .
egalite entre z'elus & fraternité mafieuse . Et tuez les autres quand ils ne sont pas d'accord !

Nous voulons bien des premiers preceptes mais sans leur tromperie et cette caricature qui les as accompagnés dans les faits .

Ainsi ces z'elus qui aiment tant à nous montrer leur exemple " faites ce que je dit mais pas ce que je fait " en thailande avec des petits garcon" ou bien "une adolescente de 14 ans c'est deja mure à point .pour les notables " pourront continuer à rire au depens de ceux qu'ils ont pretendus "libérés" de ceux de ces voiles concus pour preserver mais pour les recouvrir d'un autre invisible fait pour les pervertir et ainsi user & reserver à leur "usage" ces "libérés" !

Chacun à le droit de se vetir comme cela lui convient et c'est l'affaire de chacun(e) Aucune religion ni lois quelquonque n'a le droit de s'emparer de ces choix de convictions personnelles et aucun sage ne l'ont pas fait en realité sauf quelques petits rappels prudents . Etre un Sage ne veut pas dire etre un imbecile .( Nos Respect à tous )

Ils ont remarqué et consigné des truismes notamment que quand on veut preserver un bien precieux il est plus sage de ne pas trop l'exposer .

On peut aussi etaler les viandes fraiches pour que la vermine s'y pose plus souvent C'est une grande liberté accordée aux mouches plus qu'a la viande .

Dans des contrées sans mouches et autres ideologies perverses le probleme ne se serait pas posé . La Conscience Universselle qui Voit Tout mieux qu'au scanner , Elle n'a donc rien à voir a ce sujet ...

35.Posté par Oumelkheir le 18/04/2010 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

qt[c’est une honte, une négation de sa condition de femme, puisqu’il s’agit de voiler tout ce qui, justement, fait qu’elle n’est pas née homme.]
Comprendre donc : tout le monde doit circuler nu pour montrer qu'il n'est pas l'Autre...

qt[La ruine de la florissante Andalousie ne fut que la conséquence inéluctable de l’œuvre gangréneuse des oulémas.]
Faux!!!! La ruine de la florissante Andalousie est amorcée (et c'est bien logique) par les divisions politiques et les guerres entre princes. Quand le grand royaume d'Andalousie se divisa en royaumes des taïfas (royaumes des factions) à cause des ambitions et de la cupidité des roitelets, de leurs retournements les uns contre les autres, et de leurs alliances avec les royaumes chrétiens. En parallèle dans les palais on chantait et on dansait à longueur de journée...

qt[Khadidja, la première épouse du vénéré Prophète, n’était autre qu’une riche commerçante respectée, et avant tout une femme « d’extérieur ».]
Re-Faux!!!! Elle était une riche commerçante qui avait justement engagé Mohamed (qui n'était pas encore prophète, salla Allahou aalyhi wa sallam) pour lui diriger ses affaires et son commerce à l'extérieur. Eblouie par son honnêteté, sa probité, elle lui proposera le mariage par la suite (par l'intermédiaire de... et non pas directement).

qt[En 1920, dans un élan de modernisation, Mustafa Kemal, dit Atatürk, le Père des Turcs, interdit partout dans son pays le port du « voile de la honte », et interdit les écoles d’enseignement islamique]
Et voyez le résultat!!! Après plusieurs décennies de cet élan contraire à la nature, les femmes turques se sont re-voilées, n'en déplaise à l'auteur. Le "héros" turc d'aujourd'hui s'appelle Erdogan (sa femme est voilée).

qt[Ne gâchons pas Cordoue, dont les 400 000 volumes de la bibliothèque califale furent d’un secours indéniable pour l’essor d’une Europe médiévale alors gangrenée de peste et de superstitions. Ne gâchons pas les hommes des Lumières qui nous ont affranchis des hommes de religion.]
Quelle belle contradiction!!!!! Une Europe dont l'essor est de l'aveu même de l'auteur, effectivement du à la bibliothèque andalouse, mais qui ne veut plus en reconnaitre les bienfaits... et l'auteur qui ignore visiblement que les "hommes de Lumière" étaient eux-mêmes des "hommes de Religion"...

36.Posté par jeannot le 03/05/2010 19:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@32 sereine

Calmes toi sereine, c'est toi qui n'as pas tout à fait compris la laïcité.
Tu oublies certains détails de la laïcité, et qui sont les détails les plus importants.

La laïcité a pour but avant tout d'assurer la liberté de conscience, la liberté de religion étant dépendante de la liberté de conscience. La liberté de conscience a donc préscéance sur la liberté de religion.

La liberté de conscience concerne non seulment les rapports état-religion et état-citoyens, mais aussi les rapports religion-citoyens et citoyens-citoyens.
Et c'est ça qui fait la spécifité de la laïcité.

Donc le rôle de l'état laïque c'est notamment de s'assurer que les citoyens ne se fassent pas imposer des rites et pratiques religieuses.

Donc dans nos histoires l'état laïque doit assurer les filles aient la liberté de ne pas porter le voile islamique.
Vu les pressions que peuvent subir de nombreuses filles, l'état ne peut se contenter de faire une déclaration de principe. Donc l'état à défaut de pouvoir interdire le simple voile islamique dans la rue, se permet de protéger la liberté de conscience des filles à l'école qui fait partie de son domaine, en interdisant donc tout voile et autres singnes religieux ostentatoires de l'école. Car en plus l'école étant normalement le lieu de formation du citoyen, c'est à dire savoir faire abstraction de ses particularismes historiques culturels, les signes religieux ostentatoires vont à l'encontre de l'esprit de citoyenneté, et peuvent tranformer l'école en lieu d'affrontement religieux symbolique qui n'a pas sa place dans une école laïque.

Quand au voile intégral c'est un autre problème qui dépase le simple problème de la laîcité :
dignité humaine vs déhumanisation vestimmentaire
égalité homme/ femme vs tradition imposée aux femmes
relation entre citoyens vs séparation et rejet des autres par un vêtement qui poupe des autres
problème de sécurité

Toutes ces notions sont résumées dans la notion d'ordre public, qui regroupe tout ce qui concerne la façon de vivre ensemble dans le pays.
Et la burqa par diverses approche remet en cause cette notion de vivre ensemble

Enfin au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, mais avant la montée intégriste musulmane ces 20-30 dernières années ce genre de tenue n'avait pas d'existence en france, ni ailleurs en europe.

Mais bien sûr que le voile est un signe de soumission. C'est sa fonction depuis des MILLENAIRES , c'est l'outil des soumission vestimentaire des femmes vis à vis des hommes dans les sociétés patriarcales tout autour de la méditerrannée, au moyen orient, jusqu'en inde.
Puis de la soumission à la tradition, c'est passé à la soumission à la religion avec les religions monothéistes quand elles se sont imposées. Voile a toujours rimé avec sexisme, les sociétés voilées sont des société praitquant la ségrégation entre l'homme et la femme, où les droits des uns ne sont pas les droits des unes.
L'islam a été créé par des hommes de culture patriarcale, tous les textes parlant du voire ont été dictés ou écrits par des hommes. Les théologiens, les oulémas qui ont propagé l'idée que la musulmane doit porter un voile sur la tête sont des hommes.
Donc les musulmanes qui portent le voilent se soumettent à l'avis discriminatoire d'hommes.
Derrière le voile il y a l'image dégradante de la femme, vue comme porteuse des vices qui peuvent s'éveiller chez le mâle. Le voile est donc le fruit d'une culture qui rabaisse la femme, et qui en plus tend à la rendre invisible dans la société.

37.Posté par sereine le 04/05/2010 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

« Pour une laïcité respectueuse de la liberté de conscience, même de celle des femmes »,



Je voudrais réagir à la mise en cause par Max Chaleil de certains protestants qui renieraient selon lui le combat en faveur de la liberté et de la laïcité porté par leurs ancêtres depuis le XVIe siècle. En éludant le problème de la burqa ils mettraient, ce faisant, « les femmes, la religion et la démocratie » en grave danger.

Sans m’appesantir plus que cela sur le formidable et très contestable raccourci historique qui est devenu un véritable lieu commun de la mythologie bien pensante des protestants français, je crois au contraire que c’est le genre de raisonnement tenu par Max Chaleil qui est potentiellement porteur d’atteintes graves à la laïcité et à la liberté individuelle, et en particulier celles des femmes.



En tant qu’historienne de la laïcité, je voudrais rappeler que la laïcité française (d’inspiration protestante ou non) ne s’est parée du discours féministe que depuis très peu d’années.

D’un point de vue historique, on peut même dire que le processus de laïcisation français s’est presqu’entièrement déroulé à l’insu du développement du droit des femmes. C’est ainsi que l’universalisme abstrait défendu dès la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen de 1789, prétendait parler de l’homme en tant qu’être humain alors qu’en fait il ne s’adressait véritablement qu’à l’homme, en tant que représentant du genre masculin.

Et s’il est vrai que si la Révolution a bien accordé certains droits civils aux femmes, elle ne leur a rien lâché en ce qui concerne leurs droits politiques. On a longtemps appris sur les bancs de l’école publique française que l’instauration du suffrage universel datait en France de la Révolution de1848, sans jamais préciser qu’il s’agissait d’un « universel » uniquement masculin…



La France a d’ailleurs accordé extrêmement tardivement le droit de vote aux femmes (1944-45), bien après des pays comme le Danemark ou le Royaume-Uni (1915), la Belgique (1920) ou même la Turquie (1934).

Il faut dire que dans le contexte du conflit des deux France, entre Républicains et Catholiques, les femmes étaient considérées comme étant des alliées inconditionnelles de la France cléricale et donc politiquement soumises au parti de la réaction.

Ce stéréotype a longtemps perduré et la laïcité française s’est partiellement construite sur la mise à l’écart de la moitié de la population, celle jugée politiquement peu sûre. La laïcité française n’a donc en aucun cas été le garant d’avancées féministes pendant la plus longue partie de son histoire en France.



Le discours semble avoir changé depuis la fin des années soixante-dix. Et la militance féministe s’est récemment emparée de l’étendard de la laïcité. Une partie d’entre elle l’a fait en défendant le refus de l’ouverture de l’école publique aux filles voilées pour tenter de les détacher de leurs mentors.

En dépit des bruyantes proclamations en faveur de l’émancipation de toutes les femmes, il ne me paraît cependant pas que le discours de type laïque antiféministe ait vraiment disparu du paysage.

Et certaines féministes républicaines s’en sont paradoxalement faites les courroies de transmission. Lors des grandes consultations sur la laïcité (comme lors de la commission Stasi de 2003), les jeunes filles intéressées n’ont pas ou très peu été entendues par les experts.

Et le discours sur l’émancipation nécessaire et volontariste que la République devrait aux « faibles femmes » musulmanes menacées par leur mari, frère ou père, rappelle bien souvent les discours paternalistes et machistes des Républicains de la fin du XIXe siècle qui mettaient en cause les qualités physiologiques et morales de ces premières « faibles femmes » alors sous l’emprise de leurs émotions hystériques et de leurs curés.



A cause de ses impensés paternalistes et idéologiques, le discours féministe républicain, dominant dans les médias en France, s’est donc inscrit à contre-courant de celui du féminisme anglo-saxon ou du féminisme musulman naissant qui prônent d’abord la liberté accordée aux femmes dans leur choix de vie plutôt qu’une libération imposée de l’extérieur par l’Etat aux individus.

Discours idéologique, et donc par cela aussi peu laïque que possible, le féminisme républicain continue de réclamer une politique coercitive contre certaines femmes au nom de leur liberté, là où la laïcité prône le respect et la liberté d’expression et de croyance pour tous les individus considérés comme adultes et responsables.

Une féministe républicaine comme Elizabeth Badinter a pu ainsi proclamer sans sourciller devant la récente Mission parlementaire sur le port du voile intégral que la liberté de conscience ne pouvait pas être complètement respectée en France puisque l’Etat combattait les sectes, auxquelles elle a immédiatement assimilé le mouvement salafiste prônant le port du voile intégral par les femmes[1].



Ce qui se joue en effet dans ce débat, c’est l’opposition culturelle centenaire entre deux conceptions antithétiques de la liberté individuelle en matière de religion :

une conception de la liberté de type libérale qui fait de la conscience individuelle un absolu et une conception de la liberté de penser qui, en se voulant « émancipatrice », s’arroge le droit de limiter la liberté de conscience de certains individus sous le prétexte qu’ils sont aliénés et incapables de se défendre.

M. Chaleil consacre un long paragraphe dans lequel il s’imagine dans l’esprit d’une femme voilée (!!!) pour démontrer que celle-ci n’aurait aucunement « la possibilité de décider par elle-même… ».

Que sait donc l’homme blanc chrétien occidental qu’il est de la psychologie de la femme, en particulier musulmane ?

Quand donc tous ces « défenseurs des femmes » les prendront enfin comme des individus à part entière, responsables et majeures politiquement ?

Les laisserons-nous s'exprimer à leur manière sans toujours chercher à déprécier leurs arguments, tirés d’une raison agissante qui vaut bien la nôtre ?



Ce n’est pas un hasard si, aujourd’hui comme hier, ce sont les femmes qui sont l’objet (et la cible) de ce discours républicain soi-disant émancipateur.

La figure stéréotypée de la femme musulmane voilée comme prototype de la victime a été popularisée par le grand débat politico-médiatique pour être ensuite instrumentalisée par le discours des féministes républicaines dont le mouvement « Ni putes ni soumises », complètement récupéré par le monde politique et non représentatif, s’est fait le porte-voix.

Mais les musulmanes mises en cause ne se sont généralement pas reconnues dans ce discours et ont commencé à réagir, en se réclamant elles aussi, de la laïcité de l’Etat comme garante de leur liberté religieuse.



On entrevoit depuis quelques années maintenant l’émergence d’un discours féministe musulman qui entretient des rapports à la laïcité à la fois moins passionnels que les précédents et, aussi paradoxal que cela puisse paraître, plus sécularisés.

La candidature récente aux élection régionales de la jeune femme s’affichant ouvertement de convictions musulmanes du NPA en est un écho instructif. Bizarrement, ce discours a de la peine à se faire entendre et disparaît trop souvent sous les cris indignés de ceux qui ont le pouvoir, en particulier celui des mots.

La relecture particulièrement partisane que M. Chaleil fait de l’analyse sociologique du phénomène du voile intégral proposée par Jean Baubérot en est une illustration saisissante.

Trop souvent en effet, les médias continuent à préférer diffuser les tribunes d’indignations bien pensantes des intellectuels bourgeois désemparés devant les manifestations ostensibles d’une certaine identité musulmane qui se considère comme depuis trop longtemps bafouée par la culture dominante.

Et ils ne veulent pas prendre en compte les tentatives d’explication (qui ne sont en aucune manière des approbations) de ceux qui veulent éclairer les termes et les raisons socio-culturelles de ce débat en cours dans la plupart des grandes démocraties.



Les « affaires du voile islamique » successives et la récente polémique sur le port du voile intégral ainsi que le calamiteux débat sur l’identité nationale ont progressivement islamisé les termes du débat.

C’est un moment de recomposition culturelle particulièrement important que nous vivons actuellement et qui met singulièrement à l’épreuve la volonté de maintenir un débat réellement démocratique et laïque dans les pays qui s’en réclament.

En ne cessant de demander des lois, certains voudraient construire artificiellement des murs qui, comme tous les murs, ne sont jamais assez hauts pour endiguer la contestation de ceux qui se sentent écartés du débat public et niés dans leurs singularités individuelles.



Je crois au contraire que le principe de la laïcité française tel qu’il est magnifiquement exposé dans le premier article de la loi de séparation de 1905[2] est assez solide par lui-même pour n’avoir pas besoin de se voir préciser (et limiter) par des lois particulières et de circonstance.

Je veux croire à une laïcité moderne à la fois féministe et respectueuse de la liberté d’expression de tous les individus, qu’ils soient de genres masculin ou de genre féminin.

Et je veux défendre encore une fois l’inaliénabilité de la conscience en appelant au respect absolu de celle-ci, en tant que femme, chrétienne protestante, viscéralement attachée au principe démocratique et à la laïcité de l’espace et du discours publics.





Valentine Zuber, Maître de Conférences à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, chaire de Sociologie des religions et de la laicité », 2 mars 2010.



38.Posté par jeannot le 05/05/2010 01:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui c'est bien joli l'histoire de al laïcité et du féminisme avant guerre, mais c'est du passé.
Depuis la fin de la guerre, et le vote des femmes, le féminisme et la laïcité ont été alliés contre leur adversaire : le cléricalisme, qui est nuisible à la fois à la laîcité mais aussi au féminisme, car il se fait le porteur d'une vision sexiste de la société

Que ce soit le cléricalisme catholique dans les années 50-70 que le cléricalisme musulman dans les années 80-2000, qui ramène sur al scène des discours que les combats féministes avaient fait disparaitre des mentalités françaises au cours des 50 dernières années.
Les vrais atteintes au féminismes elles viennet des fondamentalistes musulmans.
La loi sur les signes religieux n'a aps été fait contre la liberté des filles, mais bien pour protéger celle qui se faisaient imposer le voile en tous lieux même à l'école.
Donc il ne faudrait aps inverser les rôles.
Les défenseurs du voile ne défendent pas la liberté des filles qui ne disposent pas de la liberté de conscience en aucun lieu puisqu'on leur imposait le voile de partout.
Les seules distortions à l'égalité homme-femme ce sont les musulamns et les musulmanes qui les amènent, pas les laïques républicain.
Les laïques républicains défendent les liberté et l'égalité pour les filels qui n'ont rien dmeandé, qu'on ne voit pas, qu'on entend pas, et à qui on impose des habits qui rabaissent la femme dans sa place dans al société au nom de la religion et de la tradition.

39.Posté par sereine le 05/05/2010 13:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et à cause de celles à qui on a imposé le voile(et il n' y a en a pas bcp!!) on oblige celles qui veulent le mettre à l'enlever et là tu ne trouves pas ça paradoxal!!!
Pourquoi le voile rabaisserait-il la femme??? Moi je pense que c'est plutot la mini, le string qui est avilissant ....

40.Posté par sereine le 05/05/2010 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi parler de fondamentaliste islamique?? celles qui portent le voile n'ont rien avoir avec et faudrait peut-être connaitre les MUSULMANES avant de porter des jugements sur elles:!!! Celles qui le portent par choix sont aussi invisibles que celles qu'on oblige à le mettre!! Et sache Jeannot que celles qui ont été obligées de le porter finissent par l'enlever..... tot ou tard donc pas de problème. Et je te conseille vivement de voir le film:"Un racisme à peine voilé" de Jérome Host et tu constateras ce qu'a fait la loi Stasi et tu ne m'as pas répondu est ce cette loi n'est pas une loi d'exclusion???

Nouveau commentaire :

Politique française | Société

Publicité

Brèves



Commentaires