Politique Nationale/Internationale

La lettre du président iranien à la chancelière allemande


Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad a souhaité dans une lettre adressée en juillet à la chancelière allemande une coopération irano-allemande pour promouvoir la paix, la sécurité, le progrès et la dignité humaine aux niveaux bilatéral et international.


irna
Mardi 29 Août 2006

 La lettre du président iranien à la chancelière allemande
« Il ne fait aucun doute, que la coopération de deux pays, puissants et cultivés que sont l'Allemagne et l'Iran serviront au mieux les intérêts de l'Europe.


« Ensemble nous devons mettre un terme aux incohérences qui apparaissent dans les relations internationales qui sont basées sur les diktats des vainqueurs de la deuxième guerre mondiale sur les nations vaincues (...) nos deux nations et gouvernements, l'un aux côtés de l'autre, pourront jouer un rôle fondamental en favorisant la paix, la sécurité, le progrès, et la dignité humaine » a déclaré le président iranien Mahmoud Ahmadinejad dans une lettre adressée à la chancelière allemande Angela Merkel.


Ce qui suit sont des extraits de cette lettre adressée en juillet dernier à la chancelière allemande, Angela Merkel:

Au nom de Dieu, puissant et miséricordieux,
A son excellence Angela Merkel, chancelière de la République Fédérale d'Allemagne

« S'il n'y avait eu une Allemagne qui a contribué grandement au progrès dans le domaine des sciences, de la philosophie, de la littérature, des arts et de la politique, et a créé des civilisations, empêchée de jouer le rôle qui correspond à son rang, s'il n'y avait pas eu une Allemagne qui avait eu une influence plus importante et plus positive de l'Allemagne dans les relations internationales et la promotion de la paix ; « s'il n'y avait pas eu chez certaines puissances et certains groupes particuliers une forte volonté de dépeindre constamment l'Allemagne en tant que pays vaincu et endetté de la deuxième guerre mondiale ; et s'il n'y avait pas eu la présence de votre excellence à la tête de l’Etat, riche de bonnes ou mauvaise expériences de deux sociétés différentes sous différents systèmes et traditions politiques ; et en même temps, s’il n'y avaient pas des qualités destinées exclusivement aux femmes, telles que des sentiments humains plus forts et une certaine compassion et de la bonté divine, particulièrement en tant que mère et serviteur du peuple (…) « en conclusion, s’il n’y avait pas eu l'oppression de nos nations, bien que de manière distincte, notre responsabilité de favoriser la justice en tant que principe fondamental pour la promotion de la paix et de l'égalité de tous les hommes, je n'aurais pas trouvé de raisons pour écrire cette lettre.


«Les règles viennent et disparaissent, mais les gens riches d’une culture, d’une histoire et de leurs attachements et désirs demeureront (…).


« "Depuis un certain temps je réfléchis pour savoir pourquoi les peuples qui ont joué dans l'histoire un rôle important dans les domaines scientifique, artistique, culturel, littéraire, philosophique et politique, et ont créé des civilisations, sont empêchés de jouer le rôle qui correspond à leur rang" s’est interrogé Mahmoud Ahmadinejad.


"Durant la seconde guerre mondiale, il y a eu une telle propagande que certains ont cru qu'ils étaient coupables historiquement et doivent payer jusqu'à l'éternité pour les fautes commises par leurs pères", écrit encore le président iranien.


« Soixante ans ont passé depuis la fin de la guerre. Le président iranien y estime que l'holocauste avait été utilisé comme "prétexte" afin d'embarrasser l'Allemagne. Mahmoud Ahmadinejad a aussi déclaré "Je ne veux pas examiner l'holocauste". Et d'ajouter: "Mais ce n'est pas très logique que certains pays vainqueurs de la Seconde guerre mondiale créent un prétexte pour maintenir un peuple dans un embarras permanent et pour y affaiblir toute motivation, tout mouvement et toute vivacité et empêcher son progrès et sa grandeur".


"En plus des Allemands, les peuples du Proche Orient et l'humanité toute entière souffrent de l'instrumentalisation de l'holocauste". Les vainqueurs de la Seconde guerre mondiale, en offrant d'installer ses survivants "en Palestine" "ont créé une menace permanente dans la région pour empêcher les progrès des peuples du Proche-Orient", poursuit-il. Ces pays et particulièrement la Grande-Bretagne, a poursuivi le chef d’Etat iranien, auraient dû accueillir les "survivants de l'holocauste sur leur propre sol s'ils se sentaient responsables. Mais au lieu de cela, ils ont encouragé les juifs du monde entier à émigrer vers les territoires occupés palestiniens", a affirmé Mahmoud Ahmadinejad.


« Vous avez vu que le gouvernement sioniste ne tolère même pas un gouvernement élu par les palestiniens, et à plusieurs reprises encore le régime sioniste a démontré qu'il n'obéit à aucune limite en attaquant les pays voisins.


Il dénonce ensuite "l'influence du régime sioniste dans l'économie, les médias, et les centres du pouvoir, qui met en danger les intérêts des peuples européens".


Mahmoud Ahmadinejad s’interroge et demande ensuite à la chancelière allemande si elle sait que "les millions de dollars donnés au régime sioniste par les pays occidentaux ne sont pas utilisés pour développer la paix et le bien-être des gens mais pour faire la guerre aux Palestiniens et agresser les pays voisins" d'Israël.


Le président iranien ajoute dans cette lettre que "malgré toutes ces pressions, l'Allemagne a réussi à devenir l'un des pôles de l'économie européenne".


Enfin, il affirme que les "deux peuples iranien et allemand, qui ont créé de grandes civilisations et possèdent une culture riche (...) peuvent ensemble lutter contre ces humiliations et ces injustices (...) et convaincre les autres puissances de respecter les autres peuples et leurs droits".


Texte complet de la lettre du Président iranien Mahmoud Ahmadinejad à la Chancelière allemande Angela Merkel :



"Nous sommes les uns comme les autres, victimes de l'oppression."


La lettre du Président Mahmoud Ahmadinejad à la Chancelière de la République fédérale d'Allemagne, Mme Angela Merkel, a été remise le 19 juillet 2006 au Chargé d'affaires allemand en poste à Téhéran. L'agence de presse Reuters vient de publier à Londres des extraits de cette lettre, suite à quoi le bureau de la Présidence en a publié le 28 août le texte complet.

Source : www.entekhab.ir



Au nom de Dieu, le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux.



Mme Angela Merkel,

Chancelière de la République fédérale d'Allemagne



Je vous présente mes plus chaleureuses salutations. Je tiens à vous dire que si j'ai décidé de vous adresser cette lettre, c'est parce votre pays, la République fédérale d'Allemagne a été à l'origine de grandes évolutions mondiale dans les sciences, les arts, la littérature et la politique. Elle est bien capable de jouer un rôle encore beaucoup plus important et plus positif dans les relations internationales et le renforcement de la paix dans le monde. Cependant, la volonté de certaines puissances mondiales et de certains milieux est de suggérer que le grand pays qu'est l'Allemagne doit rester éternellement le "perdant" de la Seconde Guerre mondiale pour qu'ils puissent lui demander toujours encore plus.

Madame la Chancelière, vous êtes une personnalité politique expérimentée et vous avez vécu les expériences douces et amères de deux systèmes politiques dans votre propre pays. Vous profitez également des privilèges que Dieu a accordés uniquement aux femmes, dont les plus fortes et les plus profondes émotions humaines, et la maternité qui est l'exemple par excellence de la clémence divine et de l'amour céleste. et vous vous êtes chargée à servir votre peuple, responsabilité qui est commune à tous ceux qui croient en Dieu et à tous ceux qui veulent défendre la dignité de l'Homme, et empêcher le bafouage de ses droits. Nous sommes tous les créatures de Dieu Tout Puissant. Le Seigneur nous a gratifié tous de cette dignité humaine, sans qu'Il privilégie des uns par rapport des autres. Il est dont inconcevable que l'on puisse priver une société humaine de ses droits ou empêcher sa marche en avant vers le progrès et le perfectionnement ou vouloir la mépriser pour tel ou tel prétexte.

Par ailleurs, nos peuples ont été, de façon différentes, victimes de l'oppression et notre responsabilité commune est de renforcer et de développer la justice en tant que principe fondamental de la paix et de l'égalité pour les citoyens.

Madame la Chancelière, les dirigeants politiques se succèdent les uns aux autres, mais les peuples restent là avec leur Histoire, leur culture, leurs intérêts et leurs préoccupations.

Les occasions qui se prêtent aux dirigeants politiques peuvent être plus ou moins nombreuses, mais elles sont tous passagères et éphémères. Il faut donc ne pas les perdre car elles peuvent être à l'origine des changements et des évolutions positives ou négatives pour tout un pays. Les dirigeants politiques ont des mandats brefs et courts, mais leur responsabilité devant Dieu et devant le peuple est grande.

Tout le monde le sait, mais certaines évolutions peuvent avoir des conséquences régionales ou internationales très importantes qu'il ne faut jamais négliger. Je me demande alors pourquoi aujourd'hui on ne permet pas aux nations dont l'Histoire montre qu'elles sont capables de jouer des rôles très déterminants dans le progrès et le développement matériels et moral de l'Humanité, de contribuer aux progrès de la civilisation humaine dans tous les domaines scientifiques, artistiques, littéraires, philosophiques et politiques, et d'accomplir ainsi leur mission en tant que grande nations dotées de grandes acquis historiques. Par contre, on s'efforce de les mépriser.

Le pire c'est que malheureusement certains responsables politiques de ces nations croient que leurs peuples méritent cette situation injuste. N'est-il pas un fait étonnant et rare dans le monde actuel ?

La campagne médiatique, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale était telle que certains ont vraiment cru qu'ils étaient historiquement blâmables et qu'ils doivent se résigner à payer éternellement le prix des fautes commises par leurs pères, de génération en génération jusqu'à une date indéterminée.

Madame la Chancelière, la Seconde Guerre mondiale avec toutes ses dommages matérielles et plus de 60 millions de victimes a fini. La mort des Hommes dans la guerre est certes douloureuse et tragique.

Dans toutes les religions divines et pour toutes les consciences éveillées dans le monde, il faut toujours respecter la vie, les biens et la dignité de tous les Hommes de toute race, de toute religion et dans tout lieu. Mais la Seconde Guerre mondiale a fini il y a 60 ans, cependant certaines nations souffrent encore des impacts de cette guerre. En effet, certaines puissances hégémoniques et certains groupes bellicistes se comportent encore en tant que pays vainqueurs par rapports aux autres nations.

Ils poursuivent leurs chantages et ne permettent pas aux peuples de poser même une question sur l'origine de cette injustice, sinon ils finiront par être jugés et emprisonnés. Cette situation doit-elle durer aussi longtemps ? 60 ans, un siècle, dix siècles ? Je regrette d'évoquer qu'aujourd'hui ceux qui en veulent toujours au grande nation d'Allemagne sont certaines puissances hégémoniques et des sionistes qui ont créé injustement et par la force un régime occupant en Palestine.

Madame la Chancelière, je ne veux pas évoquer ou vérifier ici la question de l'Holocauste, mais ne semble-t-il pas que certains pays "vainqueurs" veulent en faire un prétexte pour essayer de réduire les nations "vaincues" en un état perpétuel de honte et de mépris, pour pouvoir les affaiblir et empêcher leurs progrès.

Mais les Allemands ne sont pas seuls à payer pour l'Holocauste, car les peuples du Moyen-Orient en ont également subi les impacts. En effet, le plan qui insistait sur la nécessité de la création d'un Etat pour les victimes et les survivants de l'Holocauste en Palestine est devenu une menace permanente pour les nations du Moyen-orient. La conscience collective de l'Humanité s'indigne contre les crimes que commettent les occupants sionistes quasi-quotidiennement contre les Palestiniens, en détruisant leurs maisons et leurs fermes, en tuant leurs enfants, en assassinants leurs leaders et leurs combattants, et en bombardant leurs villes et leurs villages.

Madame la Chancelière, vous voyez comment le gouvernement du régime sioniste ne supporte même pas l'existence d'un gouvernement élu par les Palestiniens et comment il a prouvé à maintes reprises qu'il n'hésite jamais à agresser ses voisins.

La question qui se pose est dont de savoir que si certains Etats notamment celui de la Grande Bretagne se sentaient responsables envers les victimes et les survivants de l'Holocauste, pourquoi ne les ont-ils pas accueilli dans leur propres pays, pourquoi ils les ont poussé, par leur comportement antisémite à immigrer dans le pays d'une autre nation, et pourquoi ils ont encouragé les juifs du monde entier à immigrer massivement dans les territoires palestiniens, de sorte qu'une grande partie de la population est composée des Juifs européens.

Pour condamner et pour indemniser une oppression et un massacre dans une partie du monde, faut-il vraiment accepter l'oppression et le massacre dans un autre endroit ?

Madame la Chancelière, les sionistes reçoivent chaque année des millions de dollars au titre d'indemnité de l'Holocauste, de la par des gouvernements occidentaux. Savez-vous comment ils les utilisent dans les territoires occupés palestiniens ?

Ces fonds sont-ils dépensés pour la paix et le bien-être les gens ou pour la guerre contre les Palestiniens et agresser les pays voisins ? L'existence des arsenaux nucléaires en Israël est-elle un moyen de défense des victimes de l'Holocauste ou est-elle une menace permanente contre les nations du Moyen-Orient et un instrument d'hégémonie et d'occupation, et éventuellement pour défendre les intérêts de certains milieux du pouvoir en Occident ? Malheureusement l'influence des sionistes dans l'économie, les médias et des centres du pouvoir politique, mettent en danger même les intérêts des peuples européens, et leurs privent de bien d'occasion historiques.


Mercredi 30 Août 2006



Commentaires

1.Posté par Steve le 30/08/2006 04:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est pas con ce qu'il dit franchement!

2.Posté par pierre le 30/08/2006 11:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la poignée de bêtes noires, la pointe de la pyramide du dollard, le futur MONAS, les marionnétistes de l'ombre...........exhultent car ils sont au parvis de leur plan machiavélique.........celui d'un gouvernement mondial où la populace sera considérée comme infèrieure...........l'holocauste n'étant qu'une préfiguration de ce qu'ils nous réservent !!!
le combat qu'ils mènent depuis si longtemps.....celui de leur domination totale et régalienne.......est spirituel......ils ont oeuvré afin de nous plonger dans une mollesse et une misère intellectuelle que seule la "violence" de rejeter ce monde infesté et puant nous permettra de réfuter............
ils savent qu'il existe un risque..............ils le connaissent............ils ont déjà perdu !!!!!

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires