Palestine occupée

La hantise israélienne : des missiles sur Tel-Aviv


Dans la même rubrique:
< >

Les missiles de la résistance palestinienne sur Tel-Aviv ! Telle est la hantise des Israéliens, qui si elle devient réalité, portera un gros coup à l’entité sioniste : car c’est bien sa capitale qui dés lors sera sous l’emprise des missiles palestiniens.


Vendredi 2 Janvier 2009

La hantise israélienne : des missiles sur Tel-Aviv
G.H


En effet, plus les tirs de roquettes palestiniens s’approchent de la capitale israélienne, plus le risque qu’elles s’abattent sur Tel-Aviv devient réel. Une crainte que le maire de la ville a laissé deviner à travers les manuscrits qu’il ordonné de distribuer aux habitants de Tel-Aviv, et dans lesquelles il décrit comment il faut se comporter face à une attaque de missiles palestiniens.

Parallèlement, des abris sont entrain d’être équipés à Tel-Aviv, mais aussi dans un certain nombre de colonies avoisinantes.

Cela dit, après que les autorités israéliennes aient qualifié la zone qui s’éloigne de 40 km de la bande de Gaza, de statut particulier, les municipalités de Tel-Aviv et de Raychoun Latsyon ont adopté des mesures préventives face à une telle éventualité.
La semaine dernière, la municipalité de Tel-Aviv a ratifié une série de mesures dites urgentes, comprenant l’aménagement d’un certain nombre d’abris publics, l’évacuation des abris internes dans les institutions éucatives, la mise en place de cellules d’opération et le stockage de quantité d’eau pour les cas urgents.

Le sous-directeur général de la municipalité de Tel-Aviv, Roni Zalof, a affirmé, qu’il n’y a pas de danger direct contre Tel-Aviv, mais vaut mieux prévenir que guérir.

De son côté, le chargé des affaires du président de la commission des urgences, Mochi Tayoumkin, a affirmé qu’ « on ne peut pas ignorer le danger des missiles palestiniens, leur capacité à atteindre des villes proches de Tel-Aviv, comme Ivni ou Ashdod.

Cela dit, un plan d’évacuation des colonies du sud de l’entité sioniste a été mis sur place pour déplacer les colons en cas où la guerre s’intensifie. Selon le quotidien israélien Yediot Ahronot, ce nouveau plan, impose aux autorités dans le centre d’accueillir les habitants du sud et de leur offrir tout ce dont ils ont besoin. Toujours selon le même quotidien, les autorités du centre se sont déjà mis à l’œuvre pour appliquer le plan d’évacuation, les écoles et les centres de festivités sont prêtes à accueillir des réfugiés israéliens du sud.

40 roquettes de la résistance frappent les colonies

La hantise israélienne : des missiles sur Tel-Aviv

Leila Mazboudi

Les roquettes palestiniennes continuent de s'abattre sur les colonies israéliennes. Malgré le déséquilibre des forces flagrant entre le Hamas et l'entité sioniste.
D'après le quotidien israélien Haaretz, ce sont 40 roquettes de type Grad et Qassam qui ont frappé le Néguev après une nuit relativement calme. Elles viennent s'ajouter aux 70 roquettes Katiouchas et Qassam lancées le mercredi.

Selon des sources du Hamas, une roquette de type Grad a frappé ce jeudi une base de l'armée de l'air israélienne de Hatzerim, à Bi'r as-Saba (Beersheva), d'où décollent les appareils et les avions de combat israéliens. L'incident a été totalement occulté par l'armée israélienne, qui s'est abstenu de tout commentaire.
D'autres roquettes, dont 2 de type Grad ont frappé d'autres régions de cette ville située à 40 km de la Bande de Gaza, et qui est pour la première fois la cible de la résistance palestinienne. Elle est devenue depuis lors une véritable ville de fantômes, ses habitants restant cloîtrés dans leurs abris, ou l'ayant déjà quitté. Selon la télévision israélienne, la plupart de ses habitants comptent l'évacuer le plus vite possible.
Une autres colonie située à 30 Km de la bande de Gaza a été la cible de plusieurs roquettes: Ashdod. Ce jeudi, une roquette a frappé un immeuble de 8 étages, provoquant selon le Haaretz un incendie. Ses habitants ont du l'évacuer.

De plus, 6 roquettes de type Grad ont frappé la colonie d'Ashkelon, située à 13 Km de la Bande, sans faire de victimes. Alors que 6 roquettes Qassam se sont abattues sur la colonie d'Eshkol, l'une d'entre elles a touché une usine, causant des dommages matériels.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Vendredi 2 Janvier 2009


Commentaires

1.Posté par Amar le 02/01/2009 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vivement que cette hantise devienne réalité ils comprendront peut être cette bande de nazis ce que c'est que de se manger du plomb durcit .

2.Posté par wejdy le 02/01/2009 19:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces lâches (juifs) ont une peur de la mort HORS du commun.

3.Posté par calimero le 03/01/2009 02:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on les appels les petochardou encore les hyenes du Tsahal. Jamais face à face.qu'il entrent dans Gaza c des guerriers Muslims qui les attendent... pas des femmes et des enfants. ils auront leur little big horn in chAllah. Je suis sur que custer etait machin.

4.Posté par calimero le 03/01/2009 02:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ENTREZ DANS LE DEFILE SI VOUS ETES DES HOMMES

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires