Propagande médiatique, politique, idéologique

La guerre psychologique du LEAP/E2020



redaction@mecanopolis.org
Samedi 28 Février 2009

La guerre psychologique du LEAP/E2020

Par Chevalier Jedi

Nous avons publié, le 16 février dernier, un extrait du bulletin (GEAB) du Laboratoire Européen d'Anticipation Politique (LEAP) qui nous alertait sur les conséquences de la crise financière et ses répercussions aux Etats-Unis et au Royaume-Uni au troisième trimestre 2009, à savoir une possible cessation de payement pour ces deux pays. Nous nous sommes donc naturellement intéressé à ce LEAP, qui se présente comme « le seul et l'unique think-tank européen indépendant ». La réalité des objectifs de cette organisation semble bien différents que ceux affichés.

Il est tout d'abord nécessaire de comprendre que nous sommes entré dans une phase essentielle pour les tenants de l'économie mondiale, pour qui cette crise systémique globale est l'ultime instrument pour redessiner la carte du monde et, à terme, faire éclore ce « gouvernement mondial » qu'ils n'ont de cesse de présenter comme étant la « solution finale » à tous les problèmes de la planète.

A cette « guerre économique » auquel se livrent les puissances financières internationales pour se partager les parts du pouvoir, il va bientôt être nécessaire d'associer une « guerre psychologique », dont le but sera de contraindre les populations à accepter l'abandon des derniers principes démocratiques qui régissent leur existence.

Générer des situations anxiogènes afin de manipuler les masses par la peur pour faire entériner des changements qui, en temps normal, auraient été inacceptables est un grand classique de l'Histoire du monde. Plus récemment, dans un genre différent mais qui n'est toutefois ni sans lien ni sans similitudes, les « évènements du 11 septembre » nous ont démontré ce à quoi une démocratie était capable de renoncer en terme de libertés individuelles, sous prétexte de « lutte contre le terrorisme ».

A l'approche du G20, qui se tiendra à Londres le 2 avril prochain, les chefs d'Etats réunis à cette occasion ne manqueront de définir les principes de base de cette « gouvernance mondiale ». Et c'est dans ce cadre qu'il faut analyser les informations du LEAP quand il indique que ce G20 sera la « réunion de la dernière chance » pour arrêter un plan d'action « convaincant et audacieux ».

Le LEAP est dirigé par Frank Biancheri, qui est le ministre des finances de la Principauté de Monaco. Mais il est aussi le Président du comité directeur du parti « Newropean », dont ont peut lire, sur leur site, qu'il est le « premier mouvement politique trans-européen (...) car l'UE est trop importante pour être laissée aux mains des partis nationaux et des bureaucrates. »

newropeans

Les visées mondialistes de Newropean sont clairement affichées. Leur « manifeste » indique : «Pour la planète, un des problèmes centraux au 21ième siècle sera de répondre à cette question : « Comment combiner l'immense diversité de taille, de culture, de puissance des pays du globe en évitant que la loi du plus fort prédomine ? » La réponse ne peut-être que l'abandon de leur souveraineté pour les États membres de l'Union européenne. Bien sûr, le LEAP ne l'indique pas directement, mais il ne peut être question d'autre chose quand, dans leur programme politique (point 4), ils proposent un « siège unique au conseil de sécurité de l'ONU ; une politique de défense européenne commune ; une politique d'immigration qui aille de pair avec une politique de développement ; un rôle européen proéminent pour reconstruire le système international ».

Le LEAP, qui fait parvenir ses bulletins d'informations à plus de 50'000 acteurs économiques et politiques en Europe, ne serait-il pas plutôt l'organe de propagande de Newropean, un parti politique en faveur d'un mondialisme pro-européen ?

Comme dit le proverbe : « Les ennemis de nos ennemis ne sont pas toujours nos amis. ». Et dans ce sens, le LEAP à manifestement intérêt à nous annoncer que des bouleversement sociaux catastrophiques vont avoir lieux aux États-Unis, de sorte promouvoir avantageusement un mondialisme hégémoniquement européen. Mais il n'est pas nécessaire d'être un fin analyste pour savoir que cette crise systémique globale va faire apparaitre des révoltes et des contestations. Elle sont d'ailleurs déjà en marche. et les appareils répressifs travaillent d'arrache-pied pour mettre au point des plans d'urgence et des scénarios pour contrecarrer émeutes et révolutions populaires (voir notre article « But et techniques de la guerre psychologique ») .

Plus que jamais, il est nécessaire d'analyser les informations qui nous parviennent et, à chaque fois, de se poser les questions sur les objectifs des organisations qui en font la promotion. Si nous voulons conserver les libertés fondamentales qui nous restent et garder l'espoir qu'un monde libre puisse enfin émerger, nous ne devons pas participer à promouvoir un mondialisme plutôt qu'un autre, mais les dénoncer tous, sans exception.

Chevalier Jedi, pour Mecanopolis



Samedi 28 Février 2009


Commentaires

1.Posté par souad le 28/02/2009 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ai pour principe de douter de tout, même de ce que vous dites.

2.Posté par Spencer le 28/02/2009 14:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Petite coquille dans votre article : Le Biancheri qui est le patron du LEAP et de Newropean n’est pas celui qui est ministre à Monaco.Reste que la collusion est claire entre ses fonctions à la tête d’un parti politique aux visées mondialistes et un think-tank qui prétend être indépendant ! Et en cela, votre texte est pertinent.Je vois d’ailleurs que la Tribune.fr arrive aux mêmes conclusions que vous http://www.latribune.fr/actualites/monde/europe/20090227trib000349105/exclusif-qui-est-ce-think-tank-qui-affole-les-dirigeants-du-monde-entier-.html

3.Posté par MIKE le 28/02/2009 16:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Va pour une manipulation de plus Mais alors comment expliquer que LEAP met en évidence, à travers son sondage mensuel, que les européens n'ont aucune confiance en leurs instances de Strasbourg pour apporter des solutions à la crise ?

On peut remarquer aussi que vous auriez pu écrire la même chose il a 18 mois alors que la crise était encore à ses premiers développements ? Depuis leurs prédictions sont devenues effectives à 90 %.

Alors procès d’intention ? Peut on leur reprocher de voir juste ou bien d’être alarmiste au profit d’une autorité qui cherche à se positionner sur un plan mondiale ?

Encore une remarque : Dans la publication du 15 févier, ils n’ont pas encore intégré l’impact des dettes des pays de l’est qui atomisent nos banques depuis fin 2008. En gros 400 milliards de créances pour 2009 dont 10 à 20 % sont déjà douteuses….. Des prêts hypothécaires en Pologne en franc suisse qui alourdissent le remboursement de 50 % et réclamés à des entrepreneurs qui ont perdu 20 % de leurs chiffres d’affaires. Tout l’Est est confronté au m^mes problèmes ; (V : www.contreinfo.info rubrique économie, article d’Evans Pritchards)

Depuis le début des temps, les porteurs de mauvaises nouvelles se font couper la tête …….

4.Posté par Chevalier Jedi le 28/02/2009 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Mike,
L'idee n'est pas du tout de couper des tetes.

Le but de cet article est en fait d'informer les lecteurs afin qu'ils sachent que le LEAP a aussi ses raisons et ses interets dans toute cette histoire et ce penible moment historique que nous vivons.

Vu le reprise systematique des infos du GEAB par bon nombre de sites alternatifs, il me paraissait important que les lecteurs sachent que derriere ce bulletin, ce trouve la force de propagande du parti "Newropeans", parti clairement mondialiste mais cette fois-ci a la sauce europeenne...

Salutations !

5.Posté par domamdi le 28/02/2009 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je crois pas que un site qui prédit la fin de l États sioniste sois au mains des même personnes qui sont responsable de cette crise et d ailleurs je me demande ou t etait en 2006 jedi

6.Posté par roland le 28/02/2009 20:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

déjà que ce parti "européen" aie un nom anglais pose problème et est inquiétant

7.Posté par Spencer le 01/03/2009 02:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Domandi,

Manifestement, ton esprit perturbé mélange tout.

Premièrement, le LEAP ne "prédit" pas la fin d'Israël. Il donne plusieurs options, dont celle d'une possible disparition. Cela est un peu mince pour définir cet organisme d'antisioniste il me semble.

Deuxièmement, l'idéologie mondialiste suit plusieurs courant. On peut ne pas être partie prenante du sionisme tout en défendant l'idée d'un "gouvernement mondial", et sur ce sujet l'article de Chevalier Jedi démontre clairement, en donnant les sources de Newropeans, que ce parti ne désire rien d'autre que l'abolition de la souvraineté des nations européennes. C'est suffisamment inquiétant pour être souligné.

Comme le dit l'article : « Les ennemis de nos ennemis ne sont pas toujours nos amis. » Et on en peut pas être plus juste. C'est cette idle de "gouvernement mondial qui faut combattre, sous toutes ses formes.

8.Posté par hgfgf le 01/03/2009 02:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"les ennemis de nos ennemis...." pfff on se calme les infos de jedi permettent de prendre du recul, et de mieux lire la lettre du leap, pas de la jeter à la poubelle. Etes vous toujours prêts à suivre la dernière personne qui a donné son opinion ? Ou cherchez vous à vous constituer un point de vue qui serait le votre ? Est il necessaire de rappeler que personne ne peut se vanter d'avoir un point de vue objectif ?
Moi je remercie jedi de sa recherche ET continuerais à lire la lettre du geab/leap, ce que j'y trouve n'implique pas que j'adhere a un parti pas plus que je ne fais aveuglement confiance à un maitre Jedi, mais j'aspire à mieux que la soupe uniforme qui nous est proposée tous les soirs à 20 heures.

9.Posté par Liliane le 01/03/2009 04:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est amusant tous ces commentaires de personnes qui prétendent lutter contre les impérialismes, mais qui sont les premières à défendre des organisations qui prônent clairement la venue d'une gouvernance mondiale, comme ce LEAP et ce parti Newropeans.

Peu importe que ce LEAP/Newropeans donne des information pertinentes si elles n'ont pour but que de promouvoir une idéologie totalitaire.

Merci à Alterinfo de nous éclairer avec ce genre d'article !

10.Posté par domamdi le 02/03/2009 20:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

spencer (je c que sa fait mâle au cœur...)en faite la deuxième option c est pour les gens qui connaissent rien au problème israelosioniste palestiniens et je trouve fort intéressant k il reprennent les même idées que le président iranien .... et de toute les façon si Israël disparait c votre gouvernement mondiale qui disparait

11.Posté par zigy-747 le 02/03/2009 21:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Europe 2020 a prévu cette crise depuis mars 2006 ; ils ont annoncé la première secousse de fin mai 2006 avec presque 15 jours d'avance alors que tous les économistes l'expliquaient après coup par des doutes sur les possibilités de crédit liées aux fusions acquisitions. Quand aux émeutes armées à venir aux USA, ils en parlaient déjà dans leur bulletin mai/juin dernier, et ils ne sont pas les seuls (voir Gerald Celente). Je n'ai aucun doute sur le fait que cette crise ai été déclenché dans un but de créer un Nouvel ordre mondial, et qu'elle profite à certain (JP Morgan par ex qui a racheté Bear Stearns, Washington Mutual et qui a coupé une ligne de crédit de 19 milliard à Lehman Brothers 2 jours avant sa chute....) néanmoins je pense que les journalistes alternatifs ou non devraient plutôt s'inspirer de ce genre site plutôt que d'en faire des boucs émissaires. Je ne comprends pas que la prévention puisse transformer en collabo.

12.Posté par Alain le 07/03/2009 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Spencer et MIKE ont tout les deux raisons. Surtout en appliquant le conseil de
Souad : « Ai pour principe de douter de tout, même de ce que tu dis.»
On cherche la vérité. Une personne n’est jamais à 100 % juste
Pour en revenir à notre grand soucis : « conserver les libertés fondamentales et
garder l'espoir qu'un monde libre puisse enfin émerger », je remarque une chose :
En trente ans l’Amérique Latine s’est affranchi seule des influences et dominations
extérieurs. Ceci n’est pas rien, et aujourd’hui personne n’arrive à les déstabiliser
et à les empêcher de se développer. Ils reviennent de loin, ils n’ont pas l’appui
des pays occidentaux, mais seuls ils ont changé le cours des choses.
Ceci parce qu’ils ont utilisés le bon moyen.
(Les USA utilisent le même moyen mais de façon privée)
Ce bon moyen nous est caché, par certains parce qu’ils craignent sans doute
que cela permettent aux individus de se prendre facilement en charge,
par les autres parce qu’ ils découvriraient un outil nouveau pour créer un
monde libre, ce qui est impensable puisque l’on connaissait déjà tous les
outils. (on reproduit le coup de : la terre est plate et le restera ).
Il y a donc une conspiration du silence entre les dominants et les dominés
pour ignorer cette solution et s’enfoncer tous dans la misère.
Car je remarque que l’on discute pas pour en savoir plus sur cette solution,
pour découvrir ce qu’elle a déjà résolu et avec quels moyens, pour juger si
c’est une solution intéressante ou pas, ou pour certains et pas pour d’autres.
Non ! il y a une conspiration du silence entre les dominants et les dominés.
Pendant ce temps nous alternons pétitions et grèves et reculs divers.
Et nous attendons plus d’honnêteté, aussi de la part de ceux qui dénoncent
à juste titre les menteurs.

Spencer
…la collusion est claire entre ses fonctions à la tête d’un parti politique
aux visées mondialistes et un think-tank qui prétend être indépendant !
MIKE
…les européens n'ont aucune confiance en leurs instances de Strasbourg
pour apporter des solutions à la crise ?
…leurs (LEAP) prédictions sont devenues effectives à 90 %.
…Peut on leur reprocher de voir juste
…Depuis le début des temps, les porteurs de mauvaises nouvelles se font couper la tête …

13.Posté par Vougeot le 25/03/2009 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon ben moi, je m'en fiche un peu des avis des gens qui voit la manipulation partout. Peu importe qui est Frank Biancheri. En juin 2006, je suis tombée par hasard sur un article informant de la possibilité d'une Crise systemique globale s'il y avait une conjonction durable de la déterioration de 5 indicateurs. L'auteur de cet article un journaliste belge citant Leap 2020. En tant qu'économiste de formation j'ai trouvé cette analyse pertinente et correspondant bien à mon sentiment de la situation économique mondiale. Cela s'est vérifié et de nombreux prospectivistes indépendants appartenant ou pas à Neweuropeans avaient anticiper le chaos actuel. En fait ils étaient plus optimistes au départ sur les capacités de réaction de nos dirigeants. En fait c'est là leur erreur et presque la seule... Ah oui j'oubliais, ils ne croyaient pas qu'Bho serait élu. Alors maintenant si on réfléchissait, si on arrêtait de médire sur des gens qui tentent juste d'y voir clair depuis 3 ans et d'ouvrir les yeux de ceux qui sont encore capables de les ouvrir. La lettre ouverte du Leap du 24/03 aux dirigeants du G20 est une bouteille d'eau à la mer, rien de plus. La situation est tellement grave que qui peut se permet de blâmer des gens qui tentent encore de les faire revenir tous à la raison !!!
Enfin je crois malheureusement qu'il faudra que toute l'économie sombre pour que rennaisse un système basé sur les valeurs humaines fondamentales. Encore un peu de patience et de douleur pour beaucoup malheureusement. L'appel du Leap 2020 est pour moi un signe positf parmi beaucoup de sites alternatifs également positifs ... Pas de gueguerre SVP

14.Posté par Michael le 30/03/2009 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Drôle de critique ma foi… L’impression donnée: on choisi une cible, et ensuite il faut absolument démontrer ce que l’on cherche.

Par ailleurs, les informations sur LEAP et son réseau sont tellement faciles à trouver, qu'il n'y a vraiment pas de quoi imaginer avoir découvert une "conspiration". Ca me fait plutôt sourire même.

L’homme a cette tendance naturelle à rechercher des justifications à ses croyances dans le monde qui l’entoure, quitte à déformer la réalité, ou ne sélectionner que certaines parties. Désinformation ampifiante et réductrice, personne n’est à l’abri.

Pour être plus précis, en se posant comme un site qui cherche à dénoncer “les mécanismes de la manipulation et du mensonge” il faut, là ou votre regard suspect se pose, trouver à dénoncer.

Et finalement, que reprochez vous exactement à LEAP2020 ?
1/ de créer une situation anxiogène
2/ de s’appuyer sur cette situation pour créer un mouvement d’opinion

Pourtant, la vision pourrait être sensiblement différente:
1/ il s’agit là d’un groupe de chercheurs, quasiment le seul, à avoir informé activement *des années avant la crise* du précipice économique vers lequel on se dirigeait. Mais aussi à décrire assez justement les caractéristiques de la crise que nous traversons. Crise qui seulement l’année dernière a pleinement émergé dans la conscience collective.

— Un article objectif de votre part, aurait mérité d’analyser l’ensemble des possibilités à l’origine de la situation “anxiogène” que vous dénoncez, et non pas focalisé sur la seule réponse qui pouvait convenir à votre ligne éditrice.
Simplement, avez vous réalisé cette étude/analyse sur les analyses passées effectuées par LEAP2020 et évalué leur taux de succès ? Ont-ils vraiment crié “au loup” à tord ou à raison ? Les articles sont-ils superficiels/manipulatoires ou didactiques/explicitant les raisons de leurs craintes ?
Et finalement, les mécanismes de la désinformation, où se trouvent-ils ? Dans les médias classiques qui ont été *incapables* (et je pèse mes mots) de prévoir ce genre d’événement et aussi de nos politiques qui ne voulaient rien voir venir, ou bien des quelques rares groupes d’opinion qui ont tenté de prendre du recul ?
2/ Il découle du point précédent, qu’une autre possibilité existe, mais que vous n’évoquez pas, car vous êtes naturellement dans le parti pris de la dénonciation: qu’un groupe d’analyse qui prend du recul, s’inquiète de l’état économique de sa société, et constate que les politiques sont sourds à ses appels, ait envie de rénover de fond en comble la société pour que cela n’arrive plus. Il ne s’agit pas simplement d’inquiéter, mais dans un prolongement logique de proposer des solutions. Et observez que leurs articles économiques sont souvent associés à des propositions concrètes. Cela ne me parait absolument pas incohérent et moralement louable, lorsque l’on “croit” à ce que l’on écrit.

Bref, l’ensemble des hypothèses et possibilités méritent d’être évoquées et la critique ici me parait un peu trop directe et gratuite.

Personnellement, je tire mon coup de chapeau à LEAP2020: au delà du catastrophisme (maintenant ambiant) que vous dénoncez, vous auriez pu regarder un peu dans le rétro-viseur, et vous apercevoir que des années avant que la crise ne survienne pleinement, ils ont été les rares à avoir eu une certaine clairvoyance quand à la situation actuelle.
Apparemment ça dérange.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires