MONDE

La guerre des menteurs : Est-ce ainsi que les hommes veulent vivre ?


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 11:41 La guerre à la vérité de l'Ouest


Cet article se veut démonstration en même temps que dénonciation.

Suivez le guide...


melinanilles@hotmail.com
Vendredi 26 Juin 2009

Extrait du Point de presse quotidien du Porte-Parole du ministère des Affaires étrangères et européennes, au Royaume Uni. IRAN (Quelle est votre réaction au discours du président iranien ?) Il y a à la fois des recours présentés par plusieurs candidats contestant la régularité du scrutin, des contestations exprimées par de larges composantes de la société iranienne sur les résultats tels qu’ils ont été proclamés et des demandes de transparence sur la sincérité du scrutin. Nous continuons à nous exprimer, pas à la place des Iraniens, mais en appui à ce qui nous paraît absolument naturel, c’est-à-dire le droit à la transparence pour les Iraniens, le droit pour les citoyens iraniens de savoir exactement ce qui s’est passé lors de ce scrutin. Nous soutenons, d’abord, le processus qui permet que des recours puissent avoir lieu si nécessaire, et il y en a eu, et deuxièmement que la lumière soit faite. Je vous rappelle que trois candidats ont déposé plainte pour un total de 646 irrégularités alléguées. La France et les autres pays de la communauté internationale n’ont pas à choisir un camp ou l’autre. Nous ne choisissons pas, mais nous pensons qu’il est important, pour l’Iran, pour le peuple iranien, pour le respect de certaines valeurs, comme le respect de la démocratie et du droit à la transparence, que soit répondu à ces demandes de transparence venant de responsables et du peuple iraniens. Par ailleurs, nous rappelons notre préoccupation devant les arrestations et nous condamnons la répression qui a fait des victimes. Je vous signale qu’il y a une communication de la commission des droits de l’Homme des Nations unies sur les arrestations. Nous rappelons également l’importance, pour nous, de la liberté de la presse, la liberté d’information, la liberté de communication. Nous l’avons d’ailleurs indiqué dans nos contacts avec les autorités iraniennes, que cela soit à Paris ou à Téhéran. (Que demandez-vous exactement aux autorités iraniennes ?) Ce ne sont pas des exigences internationales, ce sont des demandes du peuple iranien et de responsables iraniens, notamment des candidats importants à l’élection présidentielle, qui contestent la sincérité du scrutin. Ce sera à eux de dire s’ils estiment que cela répond à cette demande. (Vous soutenez les demandes formulées par les autres candidats à l’élection présidentielle ?) Nous soutenons la nécessité d’une enquête crédible et impartiale permettant de faire la lumière sur ce qui s’est passé lors de ce scrutin. Nous appuyons la demande de transparence et le droit à la transparence et à la vérité de plusieurs des candidats à l’élection présidentielle et de larges composantes de la société iranienne. IRAN / NUCLEAIRE (Avez-vous un commentaire sur la déclaration du directeur général de l’AIEA au sujet de l’Iran et de la Syrie ?) Vous savez que nous demandons à l’Iran, et également à la Syrie, puisque ce sont deux pays cités dans des rapports de l’Agence internationale de l’Energie atomique, de répondre aux demandes figurant dans les rapports du directeur général de l’AIEA et des résolutions du Conseil de sécurité. http://ambafrance-uk.org/Point-de-presse-quotidien-du-Porte,15196.html A propos de répressions : 18h40 Paris Le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, condamne la "répression brutale" des manifestations samedi à Téhéran et appelé à la "libération immédiate des personnes arrêtées". 13h20 Paris La France convoque, pour la deuxième fois depuis le 15 juin, l'ambassadeur d'Iran à Paris pour lui signifier sa "forte préoccupation face à l'évolution des événements en Iran". [http://tempsreel.nouvelobs.com/]utl:http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/international/20090613.OBS0429/les_manifestations_en_iran_heure_par_heure.html mon commentaire : L'ambassadeur de France a-t-il jamais été convoqué dans le monde, pour de tels motifs au vue des répressions dont je vous cite ici quelques exemples ?! "On n'a jamais vu une équipe gagner haut la main comme cela et avoir besoin de faire ça", a-t-il poursuivi au sujet de la répression des manifestations et alors que les autorités ont interdit toute couverture par la presse étrangère des événements en cours. http://www.lepoint.fr/actualites http://www.elysee.fr/ http://www.elysee.fr/ A propos de répression en France, (et dans les démocraties donneuses de leçons de l'OTAN, par exemple) : http://www.defense.gouv.fr/ http://www.syti.net/ anti-Otan ? http://berthoalain.wordpress.com/ http://probe.20minutes-blogs.fr http://universiteparis8engreve.fr/ étudiants, enseignants http://universiteparis8engreve.fr répression administrative :http://www.fabula.org/actualites/article31953.php des jeunes, musiciens, teufeurs ? http://infopartage.blogspot.com/ sans papiers, solidaires ? http://universiteparis8engreve.fr etc... tous les témoignges sont bienvenus dans vos commentaires Publié le 03-06-09 à 18:21 Communiqué faisant suite à Rencontre avec M. Manoucher MOTTAKI, ministre des Affaires étrangères de la République islamique d’Iran Le Président de la République a reçu ce jour le ministre des Affaires étrangères de la République islamique d’Iran, M. Manoucher MOTTAKI, afin d’évoquer les risques que font courir à la paix les initiatives de l’Iran dans le domaine nucléaire. D’emblée, le Président de la République a condamné les propos tenus ce jour par le Président iranien, mettant en cause la réalité de l’holocauste. Il a souligné leur caractère inadmissible et profondément choquant. De même, les attaques verbales outrancières contre l’Etat d’Israël n’étaient pas acceptables. Le chef de l’Etat a souligné nos profondes préoccupations vis-à-vis des activités proliférantes de l’Iran et a réitéré notre volonté de contribuer à une solution dans le cadre d’une négociation entre l’Iran et les « Six ». Il a appelé l’Iran à respecter les résolutions du Conseil de sécurité et à s’engager dans une telle négociation. Elle ouvrirait la voie à une coopération très large au bénéfice de l’Iran, y compris pour le nucléaire civil, et à un renforcement de la sécurité internationale et régionale. Il a souligné l’importance et le sérieux de la démarche des « Six » dans ce processus lancé par les Européens, dans lequel les Etats-Unis étaient désormais pleinement engagés. A défaut, l’Iran s’exposera à un isolement international toujours croissant sur tous les plans. Une solution par la négociation est possible : c’est la voie que la France privilégie. http://www.elysee.fr/documents/index.php?lang=fr&mode=view&cat_id=8&press_id=2668 et voilà un autre ton maintenant : vol au dessus d'un nid de coucou... Publié le 24-06-09 à 18:32 Communiqué faisant suite à la rencontre entre le Président de la République et M. Benyamin NETANYAHOU, Premier ministre d'Israël Le Président de la République a eu une discussion approfondie sur le Proche et le Moyen-Orient avec le Premier ministre de l'Etat d'Israël, M. Benyamin Netanyahou, à l'occasion de sa première visite officielle en France depuis les élections législatives israéliennes de février dernier. Le Président de la République a rappelé, avec la même force que lors de son discours devant la Knesset, le 23 juin 2008, que la France ne transigera jamais sur la sécurité d'Israël. Cet engagement est au cœur de la relation d'amitié et de confiance qui unit nos deux pays. A cet égard, le Président de la République a de nouveau marqué clairement que la perspective d'un Iran nucléaire est inacceptable. Le Président de la République a aussi rappelé que la création d'un Etat palestinien indépendant, démocratique, moderne, viable, apaisé et pacifique, vivant en paix et en sécurité aux côtés d'Israël, constitue l'une des meilleures garanties de sécurité à long terme pour Israël. Le chef de l’Etat a salué la perspective d'un Etat palestinien, tracée par M. Netanyahou lors de son discours du 14 juin, à l'Université Bar Ilan de Tel-Aviv. Ce discours marque une avancée importante en direction de la seule solution possible, celle des deux Etats pour deux peuples. Le Président Sarkozy a précisé que le futur Etat palestinien ne pourra en aucune manière constituer une menace à la sécurité d'Israël. La France est disposée à contribuer à une force internationale, notamment avec les Etats-Unis et ses partenaires de l'Union européenne. Elle est également prête à offrir des garanties de sécurité substantielles, auxquelles M. Netanyahou a fait appel dans son discours, afin d'aboutir à un accord de paix puis de le mettre en œuvre. La France est aussi disposée à favoriser une reprise des négociations sans délais et sans pré-conditions, en vue d'un accord sur l'ensemble des paramètres du statut final. La France demande un engagement rapide de la communauté internationale pour parrainer de telles négociations, ainsi que la mise en œuvre d’un cadre régional de paix. Dans ce contexte, le Président de la République a appelé Israël à prendre, sans attendre, toutes les mesures possibles pour encourager la confiance, à commencer par le gel total des activités de colonisation, ainsi que l'amélioration décisive des accès et mouvements pour les populations civiles palestiniennes. Le chef de l'Etat a évoqué la situation de notre compatriote Gilad Shalit, retenu en otage désormais depuis 3 ans à Gaza, et dont la libération constitue une priorité pour la France. Il a fait part de la totale disponibilité de la France à prendre de nouveau toute initiative utile pour aider à cette libération. Le Président a salué les efforts égyptiens pour consolider le cessez-le-feu à Gaza et permettre l’ouverture et la reconstruction de ce territoire. Il a rappelé sa conviction que la Syrie et le Liban peuvent jouer un rôle positif décisif pour contribuer à la paix dans la région et a encouragé une reprise du processus de paix sur ces deux volets. http://www.elysee.fr/documents/index.php?lang=fr&mode=view&cat_id=8&press_id=2733 ET LES CRIMES ET BARBARIES EN PALESTINE ? http://www.russelltribunalonpalestine.org/ http://www.france-palestine.org/ Pétition internationale adressée à l’Assemblée Générale des Nations unies, pour mettre en place un tribunal pénal international ad hoc afin de juger les crimes de guerre israéliens, notamment à Gaza publié le vendredi 20 février 2009 (...) « Parce que c’est en notre nom qu’en 1945 a été signée la Charte des Nations unies... Parce que c’est en notre nom que le plan de partage de la Palestine a été approuvé par l’Assemblée générale de l’ONU en 1947... Parce que c’est en notre nom qu’en 1949, ont été signées les conventions de Genève... Parce qu’aucune des résolutions de l’ONU concernant la Palestine, adoptées elles aussi en notre nom, n’a été appliquée par l’État d’Israël et que celui-ci, depuis sa fondation, viole en permanence, en toute impunité et de façon de plus en plus cynique, les principes de l’ONU et les conventions internationales. Nous, citoyens du monde, avons aujourd’hui le devoir de rappeler la communauté internationale à ses obligations ! Nous demandons solennellement que l’Assemblée générale des Nations Unies utilise son pouvoir de créer des organes subsidiaires pour mettre sur pied un Tribunal pénal ad hoc (sur le modèle des deux créés par le Conseil de sécurité pour l’ex-Yougoslavie et le Rwanda) et juger les crimes commis par Israël en Palestine. Dans l’immédiat nous exigeons  L’arrêt de toutes les exactions contre le peuple palestinien et la protection internationale de celui-ci ;  La levée totale du blocus de la bande de Gaza ;  L’application obligatoire des résolutions de l’ONU sur la Palestine et des prescriptions du droit international, si nécessaire sous la contrainte de sanctions internationales : diplomatiques, économiques et judiciaires. Israël est un État comme les autres, doté des mêmes droits, et des mêmes obligations. En particulier nous demandons la suspension de tout accord de coopération avec l’État d’Israël tant qu’il ne respectera pas les résolutions de l’ONU. » http://www.france-palestine.orgl pour mémoire http://www.geostrategie.com pour info http://www.geostrategie.com/ et bien sûr, il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Il n'y a ps pire sourd que celui qui ne veut rien entendre. (...)« A l'attention de : Monsieur le Président de la République Française Le sort de l'Afghanistan ne nous est pas devenu indifférent contrairement aux inquiètudes de Monsieur Fillon devant l'Assemblée Nationale...pas plus que celui de l'Iraq, du Liban, de la Palestine, de la Tchétchénie, du Tchad, du Kosovo, de la Côte d'Ivoire ou du Tibet, j'entends, de toutes les nations et/ou peuples opprimés dans le monde! Le temps n'est plus de jouer aux gentils va-t-en guerre livrés à l'incompréhension générale! Nous, le peuple, nous n'avons pas envie que l'on pense pour nous, que l'on agisse pour nous, que l'on tue pour nous, que l'on pille pour nous, je veux dire en notre nom! Le temps de l'arrogance occidentale qui se croit au-dessus des autres nations est révolu... L'élégance française n'est-elle pas de savoir dire non à l'inacceptable? » (...) petition Melina Nilles Non Jacques Bino Ce n'était pas un accident Ce n'était pas une balle perdue Ce n'était pas des mots en l'air Ce n'étaient pas un coup de vent Ce n'était pas une bévue Ce n'était pas un coup du sort Ce n'est pas le fait du hasard ce n'est pas une faute de frappe Ce n'est pas un lapsus linguae Ce n'est pas ma faute à moi Ils t'ont tiré dessus Jacques C'est un simple assassinat C'est la faute de la misère Cette amante dure et fière Qui privent d'un père des enfants Et qui déchire le coeur des mères Mais pourquoi te trouvais–tu là Jacques Il aurait mieux valu pour toi Courber l'échine Baisser les bras Mais Jacques Bino était un homme Digne et honnête Pas un héros Un homme Pas un terroriste Un homme Un homme Un homme Un syndicaliste http://www.inlibroveritas.net


Vendredi 26 Juin 2009


Commentaires

1.Posté par melina nilles le 28/06/2009 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour aller plus loin voir l'excellent article :
"C'était pas des musulmans"
http://www.takeourworldback.com/itwasntmuslims_fr.htm

2.Posté par TheTruth le 29/06/2009 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Iran n'a rien a justifier ni en ce qui concerne les élections récentes ni au sujet du nucléaire, surtout pas à cette bande satanistes, menteurs, tricheurs que sont les pays occidentaux. Non seulement les reproches de ces pays sont infondés et sont à l'opposé même de ce qui se passe en Iran, mais en plus les pays occidentaux n'ont rien de démocratie et ils n'en ont que la façade. C'est quand même un comble que les pays criminels (USA en tête, Israël, Europe...) viennent accabler le pays qui le plus au monde respecte les droits de l'homme dans le vrai sens du terme en favorisant la pensée religieuse et philosophique, en refusant le système d'abrutissement occidental, en refusant de limité l'homme à un simple objet de consommation, jetable de surcroit. De toute façon étant donné que l'Iran n'a rien à se reprocher, et que le l'Iran est un des rares pays au monde à s'être réellement soumis à Allah, personne ne pourra rien contre eux, car Allah a le contrôle total de la situation et aussi élaboré soit le plan des satanistes, infiniment plus élaboré est le plan d'Allah. Tous les grands empire rebelles par le passé se sont lamentablement écroulé, vaincu par les nations qui semblaient les plus faibles, humilié, oublié, châtié..... Faites donc votre plan, Allah a le sien. Il faudrait être stupide pour croire que de simples pantins peuvent nuire ne serait ce que d'un cheveux à Allah.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires