ALTER INFO

La guerre de l'information utilise des opérations psychologiques agressives


Dans la même rubrique:
< >


Vendredi 15 Février 2008

La guerre de l'information utilise des opérations psychologiques agressives

Information Operation Roadmap - Partie 4



Knowledge Driven Revolution.com, le 26 novembre 2007

Global Research, 13 janvier 2008


​​​​À vaste portée et agressifs, sont les projets d'Opérations Psychologiques (PSYOP) du Pentagone dans la sphère de l'information mondiale du 21ème siècle. Cette volonté est esquissée en grandes lignes dans le document du Pentagone de 2003, signé par Donald Rumsfeld, en qualité de Ministre de la Défense, et intitulé Information Operation Roadmap [Feuille de route des opérations sur l'information].


​​​​Davantage de détails sur les origines et le but de ce document sont mentionnés dans la première partie de cette série, L'éventail complet de la guerre de l'information. La description de la volonté du Pentagone de dominer totalement le spectre électromagnétique et son besoin de combattre le Net, comme l'esquisse le document Information Operation Roadmap, ont aussi été décrits auparavant.



Qu'est-ce qu'une PSYOP ?


​​​​La définition des PSYOP n'est pas explicitée dans le document du Pentagone, mais il donne quelques aperçus sur les activités à large portée considérées telles.

​​​​L'opinion habituelle veut que les « affaires publiques informent, tandis que la diplomatie publique (1) et les PSYOP influencent. » Elles ont également été perçues comme la plus agressive des trois activités d'information, recourant à divers moyens, dont la manipulation psychologique et la menace personnelle. - 26

​​​​L'un des résultats des affaires publiques et des opérations militaires civiles, est un plus grand soutien aux efforts militaires, et donc, inversement, ces activités peuvent aider à décourager et à dissuader l'ennemi, ce que font plus directement les PSYOP avec leurs propres tactiques, techniques et procédures. - 10

​​​​Les messages des PSYOP, diffusés à tout public, excepté aux décideurs individuels (et peut-être même à eux aussi) seront souvent rediffusés par les médias pour un plus grand auditoire, incluant le public étasunien. - 26

​​​​Une Force de PSYOP, préparée à réaliser l'analyse sophistiquée d'un auditoire ciblé, et à modifier son comportement grâce à des campagnes PSYOP multimédiatiques, présentant des produits de qualité commerciale pouvant être rapidement disséminés dans l'ensemble des régions opérationnelles des Combatant Commanders (2). - 63

​​​​Les produits des PSYOP doivent être basés sur la connaissance approfondie du processus de prise de décisions de l'auditoire, et des facteurs influençant ses décisions. Ils doivent être rapidement réalisés selon les plus hautes normes de qualité, et énergiquement diffusés directement vers les publics ciblés dans toute la région opérationnelle. - 6

​​​​Décrire au mieux les attitudes, les perceptions et les processus de prise de décision de l'adversaire. Comprendre comment et pourquoi les adversaires prennent des décisions qui demanderont d'améliorer le Renseignement Humain (HUMINT) et les sources d'exploitation accessibles, ainsi les outils et les méthodes d'analyse. - 39

​​​​Le Commandement des Opérations Spéciales (SOCOM) doit créer un comité conjoint de soutien aux PSYOP, afin de coordonner les programmes et les produits du Commandement de combat avec le Comité d'États-majors interarmées et le Bureau du Ministre de la Défense, pour fournir rapidement des prototypes de produits de PSYOP de qualité commerciale, compatibles avec l'ensemble des thèmes et des messages du gouvernement des États-Unis. - 15

​​​​La Démonstration de Concept Technique de Pointe (ACTD) des PSYOP en cours du SOCOM et les efforts de modernisation, doivent permettre de réaliser dans les délais la diffusion à longue distance des produits avec différents systèmes de diffusion des PSYOP. Cela comprend des satellites, la radio et la télévision, la téléphonie cellulaire (portables) et d'autres appareils sans fil, Internet et des améliorations de systèmes de diffusion traditionnels, tels que les prospectus et les haut-parleurs, qui sont susceptibles d'aider les commandants à manœuvrer. - 15

​​​​Les capacités des équipements des PSYOP exigent la technologie du 21ème siècle. Cette modernisation permettra la diffusion de messages de PSYOP sur longue distance par l'intermédiaire de nouveaux moyens d'information tels que les satellites, Internet, les assistants numériques personnels et la téléphonie cellulaire :

​​​​- (U) ACTD de PSYOP. Commençant dans l'année fiscale 04, le SOCOM a lancé une Démonstration de Concept Technique de Pointe (ACTD) pour diffuser des produits de PSYOP dirigés sur des régions inaccessibles. La ACTD devra examiner un éventail de techniques, incluant un réseau de drones téléguidés et miniaturisés, disséminant des systèmes de sonorisation de retransmissions satellite dans des régions opposées. Il doit également examiner divers systèmes de transmission de messages, dont la radio et la télévision par satellite, la téléphonie cellulaire et d'autres appareils sans fil et Internet. - 65

​​​​Un réseau d'analyse nodale rapide et totalement intégré, donnant aux Combatant Commanders des solutions, holistiques, cinétiques et non cinétiques, d'opérations sur l'information pour une gamme complète de cibles électromagnétiques, physiques et humaines,. - 39

​​​​Les qualités telles que la sécurité physique, la garantie de l'information, le contre renseignement, et l'attaques physique, apportent une importante contribution à l'efficacité des opérations sur l'information. - 23

​​​​



PSYOP par des tiers


​​​​Le Pentagone est aussi prêt à recourir à des tiers pour ses PSYOP.

​​​​Identifier et diffuser le point de vue d'amis tiers qui soutiennent la position étasunienne. L'attitude des États-Unis ne peut être exprimée comme le ferait leur gouvernement par ces sources, mais elles peuvent néanmoins avoir une influence positive. - 27


​​​​Sous la recommandation numéro 48, « Créer un comité conjoint de soutien aux PSYOP, » vient ce qui suit :

​​​​Faire appel à des sources commerciales pour améliorer le développement des produits. - 64


​​​​L'utilisation de partisans tiers ou de groupes de façade pour la diffusion de la propagande du gouvernement des États-Unis est bien documentée. Quelques exemples récents comprennent le paiement illégal de 1,6 milliard de dollars pour les fausses nouvelles liées aux affaires domestiques irakiennes et à d'autres activités similaires en Irak, en utilisant entre autre le Lincoln Group.



PSYOP virtuelles


​​​​Non seulement le Pentagone exploite de nouvelles et d'anciennes techniques de modification agressive du comportement, mais il peut aussi mettre en pratique et raffiner les siennes dans une simulation virtuelle du monde entier.


​​​​D'après un article de Mark Baard :

​​​​Des employés de la Défense Nationale des États-Unis, des services de renseignement et de la Sécurité Intérieure [Homeland Security] sont en train de construire un monde parallèle sur ordinateur, que les organismes gouvernementaux utiliseront pour tester les messages de propagande et les stratégies militaires.

​​​​Appelé Simulateur du Monde Doué de Sensations (SWS), le programme utilise des méthodes d'Intelligence Artificielle basées sur les théories psychologiques de Marty Seligman, parmi d'autres. (Seligman a présenté la théorie de « l'impuissance acquise » dans les années 60, après avoir traumatisé des chiens de race Beagle jusqu'à ce qu'ils tremblent de peur et urinent dans le fond de leurs cages.)

​​​​Yank, un fournisseur d'eau du pays, est la scène d'un coup d'État militaire. Le SWS vous dira ce qui arrivera ensuite.

​​​​Le simulateur représentera un personnage virtuel dans une réalité artificiel pour chaque individu du monde réel, en se fondant sur des données recueillies sur nous dans des documents gouvernementaux et sur Internet.


​​​​À quoi pensez-vous que votre nouveau compte MySpace ou Facebook est utile en aidant le Pentagone à développer votre profil psychologique détaillé ? Pensez-vous qu'ils se gênerait d'exploiter pareille source d'informations personnelles de valeur ?



Sensibilisation au SIDA

​​​​Toutefois, par le passé, les PSYOP furent souvent utilisées pour soutenir la diplomatie publique du gouvernement des États-Unis et à des fins d'information de publics non hostiles. De telles démarches comprennent la lutte anti-drogue, le déminage et des programmes de sensibilisation au SIDA dans des pays amis. - 25


​​​​C'est un point mineur dans le contexte de ce document, mais il vaut la peine de réfléchir au fait que les militaires étasuniens ont utilisé des PSYOP pour sensibiliser au SIDA.



Y a-t-il des limites à la guerre de l'information ?


​​​​Une question évidente surgit de la description des PSYOP dans la feuille de route de l'opération sur l'information : Ont-elles des limites ? Peuvent-elles être effectuées contre le public étasunien ou uniquement contre le public étranger ? Hostile ou non ? Peuvent-elles être effectuées en temps de paix ? Mon prochain article tentera de démontrer à quel point elles ont en fait peu de limites.



Original : http://www.knowledgedrivenrevolution.com/Articles/200711/20071126_IOR_4_PSYOP.htm
Traduit au mieux par Dany Quirion et Pétrus Lombard pour Alter Info



Notes de traduction


​​​​(1) Officiellement la diplomatie publique vise à « promouvoir l'intérêt national des États-Unis par la compréhension, l'information et l'influence des publics étrangers. » Officiellement la diplomatie publique vise à « promouvoir l'intérêt national des États-Unis par la compréhension, l'information et l'influence des publics étrangers. » Telle est du moins la définition qu'en donnent les sites de l'administration du seul pays au monde qui, à notre connaissance, se soit doté d'un secrétariat d'État « à la diplomatie publique. » La formule sonne bien, mais comment définir cette action sans évoquer de vilains mots comme « propagande » ?

http://www.huyghe.fr/actu_296.htm


​​​​(2) Commandant Combattant est le titre des principaux chefs militaires des forces armées étasuniennes, soit d'une grande région géographique, soit d'une fonction militaire. Anciennement connu sous le nom de commandant en chef (désormais réservé au Président). http://en.wikipedia.org/wiki/Combatant_commander

http://www.frstrategie.org/barreCompetences/strategieAmericaine/20060328.pdf

​​​​


Chapitres précédants en français


Partie 1 L'éventail complet de la guerre de l'information
Partie 2 Contrôle maximum sur tout le spectre électromagnétique
Partie 3 Pentagone : « Nous devons combattre le Net »




Dimanche 17 Février 2008


Commentaires

1.Posté par M...E A LEUR MONDE le 16/02/2008 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Exemple de pys-ops des plus classiques ; l'incendie du reichstat par hitler l'agent illuminati et dernièrement le 911 mené par une frange de al-cia aidée par al-mossad!

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires