Conflits et guerres actuelles

La guerre au Liban a été planifiée depuis dix ans !!


Les choses commencent à se clarifier : L’agression contre le Liban fut planifiée par des responsables israéliens et américains lors d’un congrès tenu à Beever Creek-Colorado par AEI ( American Enterprize Institut), les 17 et 18 juin derniers, selon un article paru dans le San Francisco Chronique. Son auteur le premier à parler des atrocités commises à la prison d’Abou Ghraïb en Irak, a confirmé que M Georges Bush, et le vice-président, Dick Chenney, ont donné, à Israël le feu vert pour attaquer le Liban. Il a précisé que « la réunion de coordination qui avait eu lieu alors avait rassemblé, en plus du Vice-président américain, l’actuel Premier ministre israélien, Ehoud Olmert, et trois ex Présidents du Conseil, Benjamin Netanyaho, Ehoud Barak et Shimon Pérès... » !


Laïd Douane
Vendredi 18 Août 2006

La guerre au Liban a été planifiée depuis dix ans !!

Le document ne manque pas de précision. Il atteste que les deux parties en présence s’étaient mises d’accord sur ce qui suit : L’administration Busch donnerait toute l’aide nécessaire à Israël, afin de mettre en exécution le plan élaboré, depuis dix ans. Ce plan, en principe, devait être mis en application suite à l’invasion puis l’occupation de l’Irak, à défaut d’occupation de l’Algérie pour cause de difficultés stratégiques. Ce plan continuellement mis à jour, stipulait qu’après l’Irak il sera rapidement suivi par des guerres en Palestine, au Liban, puis en Syrie et en Iran. Ceci explique les provocations systématiques entreprises par les USA à l’encontre de l’Iran à travers leurs relations extérieures. On est même allé jusqu’à exiger de lui absurdement, la suspension de ses activités nucléaires légitimes.

Le journal révèle que, pour exécuter un tel plan, il a été prévu "des activités secrètes de la part du Pentagone, de la Maison blanche et du Mossad à l’intérieur du Liban, dont des assassinats à la voiture piégée de responsables libanais haut placés dont le but était d’obliger les troupes syriennes à se retirer", ce qui a été réalisé sous pression. L’auteur du rapport ne s’est pas empêché de citer trois noms de responsables à assassiner : Elie Hobaïka (ancien ministre, passé de la direction des "Forces libanaises" aux Syriens), Georges Haoui (ex secrétaire général du Parti Communiste Libanais) et Rafic Hariri (ex Premier ministre du Liban). Cette affaire sera suivie des raids puis l’invasion du Liban.

Par suite M John Bolton, ambassadeur US à l’ONU, a dévoilé ce qui allait suivre dans une interview donnée à "Fox news": "Je pense que si vous regardez le soutien de l’Iran et de la Syrie à des groupes tels que le Hamas, le Hezboullah et le Jihad islamique, vous saurez que ce ne sont pas les organisations terroristes qui auront à rendre compte de ce qui se passe, mais aussi les Etats qui les financent". Pendant la dernière guerre du Liban, nous avons tous entendu les responsables américains et israéliens parler d’un nouveau Proche Orient comme si la guerre était gagnée d’avance.

Finalement, il a suffi que Hezbollah se mette en travers pour que ce plan diabolique se retourne contre les commanditaires de cette guerre qui ne sait tuer que des enfants. Après trente trois jours de guerre à tous les sens, les voilà à la case de départ et nous voilà sérieusement gagnés par la haine. Après les images de Qana, nos enfants se font le plaisir de jouer à l’Israélien et au Hezbollah !


Vendredi 18 Août 2006

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires