Politique Nationale/Internationale

La gauche italienne accuse Berlusconi de racisme


Le "Cavaliere" a affirmé refuser une "Italie multiethnique". Une position soutenue par la Ligue du nord et des représentants de l'ancienne Alliance nationale post-fasciste.


Lundi 11 Mai 2009



Lundi 11 Mai 2009


Commentaires

1.Posté par mega le 11/05/2009 14:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

berlusconi raciste!!! sans blague.

2.Posté par gullrital le 11/05/2009 15:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lol!!!tu parles une grande partie des italiens sont comme ca malheuresement....

3.Posté par redk le 11/05/2009 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne fait pas que sucé des croix gammée, le pédophile( dixit Veronica Lario son ex) de Rome!!

4.Posté par Aigle le 11/05/2009 21:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

..........ET EXCELLENT CANICHE DES SIONISTONAZIS DE CHEZ SIONISTAN , LUI LE GUEUX ARRIVISTE ..............

5.Posté par buratino le 12/05/2009 20:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est quoi la gauche italienne

6.Posté par V le 12/05/2009 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le mussolini du 21eme siécle, un adepte de la partouze européenne, d'accord avec toi aigle c'est surtout un arriviste comme sarko et compagnie

7.Posté par Z m.d.s le 13/05/2009 02:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oh c'est plutôt un raciste light, la prochaine génération post-impériale de dirigeant européens pourrait en rafraichir certains.
Le racisme n'est pas vraiment le problème, c'est plutôt le besoin psycho-pathologique de désigner à la vindicte populaire une cause aux malheurs du temps.

8.Posté par Koha le 15/05/2009 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel bon type !

Il y aura fallu attendre 2009 pour qu'un dirigeant ouvre les yeux mais on y est arrivé. ça doit être le premier truc bien qu'il fait de sa carrière.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires