Coup de gueule

La forteresse Europe et l’ADN de l’ancien colonisé


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 29 Juillet 2016 - 14:18 Le Père Hamel était musulman!


« Nous querellons les miséreux pour mieux nous dispenser de les plaindre ».
Vauvenargues


vdida2003@yahoo.fr
Jeudi 27 Septembre 2007

Professeur Chems Eddine Chitour


Les députés français ont adopté le projet de loi sur la "maîtrise de l'immigration" qui contient un amendement prévoyant à titre expérimental le recours à des tests ADN pour les candidats au regroupement familial. De plus un amendement, qui s'inspire d'une recommandation de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), propose de légaliser la collecte de données de nature ethnique pour des études statistiques.(1)
Cette dernière recommandation de la CNIL est lourde de conséquences. Dorélavant, les basanés les bougnouls les noirs qui composent l'essentile des demandes d'immigration seront fichés, même leur descendance sera aussi pisté. Il ne sra pas difficile avec les miracles de l'informatique de retrouver la trace de quelqu'un en cherchant dans cette banque. On voit en définitive que la CNIL aun fonctionnement binaire, il n'est plus besoin de parler de protection de la vie privée des lors qu'il ne s'agit pas d'un Français, d'un fier gaulois à la tête ronde...

Par ailleurs, après la fermeture étanche des frontières pour des causes économiques mais aussi religieuses l’Europe invente de nouveaux écueils dans le parcours du combattant que doit faire l’émigré installé « régulièrement ». Suprême humiliation il doit prouver que les enfants qu’il veut faire venir sont les siens. En Europe on parle de plus en plus de famille recomposée où l’affection n’est pas forcément indexée sur la génétique. L’argument de choc est qu’il n’y a pas d’état civil dans ses « contrées lointaines » ou que les fonctionnaires administratifs sont corrompus au point de faire des certificats de complaisance Les membres du gouvernement qui ont protesté l’ont fait comme Kouchner du bout des lèvres Par contre Martin Hirsch a déçu mais il s’en remet au Sénat et il brûle des cierges que ce dernier bloque. Naturellement , ils n’iront pas jusqu’à démissionner

Un simple fonctionnaire d’ambassade - plus besoin de juge, il s’agit principalement des bougnoules et bamboulas, on ne va pas s’en priver- décide s’il a des doutes sur la validité des papiers présentés par l’émigré de lui opposer l’obligation d’un Test ADN . C’est donc sélectif selon l’humeur du chef. Cela nous rappelle une complainte berbère du Rif marocain. « Mora le négrier » qui vient examiner les dentitions des candidats au travail dans les mines du nord de la France. S’il met un cachet vert sur la poitrine c’est que le test est bon, s’il est rouge c’est la catastrophe ..Des dizaines d’années plus tard les mères et épouses marocaines chantent leur détresse « O Mora tu nous a pris nos enfants, nos maris… »

La Droite a naturellement applaudi, Pour Jean-Marie Le Pen, président du Front national: "Tous les moyens d'identification sont bons". "Il faut empêcher les gens d'entrer, les dissuader de venir". Adrien Gouteyron, sénateur UMP parle de La pauvreté de l'état-civil dans certains pays, d'Afrique notamment, qui empêche certains demandeurs de produire des actes de naissance à l'appui de leur demande" et favorise "une fraude documentaire pouvant être massive"

Pour la Gauche, Marie-George Buffet, secrétaire nationale du PCF se dit mal à l’aise: "On a parlé de quotas, on organise des chasses à l'homme, on dispute les préfets parce que cette chasse à l'homme n'est pas assez forte. On est vraiment sur une dérive". Pour la Ligue communiste révolutionnaire (LCR): Cette proposition de loi est contraire à l'article 16 du Code civil, vouloir enrôler la science au service d'une politique anti-immigrée relève d'une politique digne de la colonisation". Pour George Pau-Langevin, députée PS de Paris: "C'est un pas significatif et inacceptable dans l'atteinte à la vie privée et familiale. Est-ce que l'on envisagerait de faire ça pour des Français?" Pour Bariza Khiari, sénatrice PS. « Avec cette procédure, "la droite vise deux objectifs" d'abord, "la diminution par deux des entrées (...)", ensuite, "l'établissement d'un fichier génétique de tous les métèques de France. La pratique du test ADN reviendrait à criminaliser l'immigration et à considérer, par anticipation, les enfants d'immigrés comme des délinquants en puissance".

Pour Le Conseil représentatif des associations noires (Cran): "Y aurait-il des droits humains différents selon que l'on est Français ou étranger?". La Ligue des Droits de l'Homme (LDH) pense que: "l'amendement (...) apporte une nouvelle pierre à l'édifice de la rupture avec le droit commun et avec les principes de la République". "Faut-il rappeler que l'article 16 du Code civil interdit formellement toute "étude génétique des caractéristiques d'une personne" sauf "à des fins médicales ou de recherche scientifique" ?" "Seul un magistrat peut ordonner le recours aux empreintes génétiques pour établir une filiation". "Ce qui est bon pour les Européens ne l'est plus pour certaines catégories d'étrangers qui relèvent apparemment d'une immigration que la majorité parlementaire ne veut plus "subir" ". (2) Pour Laurent Giovanni, secrétaire général de la Cimade : « La France ne donne aucun crédit aux documents fournis par les pays d'origine. Cela peut aussi avoir des conséquences fâcheuses sur le plan diplomatique". Enfin, pour SOS Racisme : « Après le vote par cette même commission des lois, cette même journée, d’un amendement légalisant le comptage ethnique et associant de fait – et peut-être inconsciemment - le « Noir » et l’ « Arabe » à un étranger, la commission des lois a contribué à donner corps à deux équations révoltantes : Français = blancs et Immigrés = délinquants. Demain sera t’il un autre jour ? »

Emile Jardin rapporte l’interview qui va dans le même sens : « C'est une nouvelle étape dans la rupture avec les valeurs de la République. C'est un amendement profondément discriminatoire et même xénophobe car il y a là une véritable peur de l'étranger. C'est la troisième loi en quatre ans, et, à chaque fois, c'est un véritable durcissement. L'idée d'imposer un examen de français est scandaleuse car il est invraisemblable que des étrangers qui arrivent pour la première fois sur le territoire puissent parler couramment notre langue. Cette mesure vise donc à choisir les immigrés à plus hauts revenus. La France véhicule au reste de l'Europe un message d'enfermement. Brice Hortefeux n'est que le fidèle exécutant du président de la République. Concrètement, les préfets sont harcelés chaque mois, et ce dans de telles conditions qu'on en arrive à porter atteinte à des enfants, car en allant chercher un enfant à l'école on est sur d'attraper une famille entière et donc d'attraper, quatre ou cinq personnes d'un seul coup. Cette culture du chiffre pousse à des drames tels qu'on les connaît. On brise des vies et c'est inacceptable. J'ajoute que l'on oublie trop souvent que les sans-papiers sont très utiles à la France car ils acceptent ce que les français ne veulent pas faire. "(3)

En Allemagne, Joseph Hanimann pense que "la vision biopolitique du débat sur les tests génétiques montre combien la démocratie respectueuse de l'autorité est encline à légitimer scientifiquement ses décisions politiques. Qui a le droit de venir ? Demandez aux laborantins. Dans le contexte du programme européen BioDev II (visas biométriques) et de sa banque de données commune à huit pays, cette proposition véhicule une conception de l'homme toujours plus éloignée de l'idéal éclairé d'un sujet autonome."(4)

Ce durcissement de l’Europe s’étend aussi en amont, ainsi Sept marins tunisiens qui, le 8 août dernier, avaient porté secours à une embarcation remplie de migrants, au large de la Sicile, sont jugés et condamnés pour avoir favorisé l'immigration clandestine. Selon le dernier rapport de Fortress Europe, l'association qui tient la comptabilité des migrants décédés au cours de leur périple, 959 personnes sont mortes noyées dans le canal de Sicile depuis le début de l'année. Ce n'est pas la première fois que le problème se pose de définir la limite entre celui qui porte secours et celui qui participe au trafic. En clair : "Occupez-vous de vos affaires et laissez-les mourir." (5)

Pour clôturer ce plaidoyer, revenons aux fondamentaux par delà la politique et es errements, ce témoignage de Claude Weill directeur au Nouvel Observateur véritable cri du cœur nous a paru intéressant : « Demander aux candidats au regroupement familial de se soumettre à un test ADN? Nicolas Sarkozy, lui, n'y voit pas malice: "Quel est le problème?" Car il y a bien un problème. Le problème, c'est qu'en mêlant la génétique à la politique de l'immigration, on crée un précédent redoutable. Une brèche dans l'éthique républicaine."Pas de tabou", dit Brice Hortefeux. Et pourquoi donc? Tous les tabous ne sont pas à briser. "L'identité nationale", c'est aussi des valeurs, des symboles. "En France écrit-il , les tests d'identification génétique ne sont autorisés que sur décision d'un juge, dans le cadre d'un procès en recherche ou en contestation de paternité. Cet amendement introduit à l'égard des étrangers une disposition discriminatoire - donc inconstitutionnelle au dire de certains juristes. Cette France qui veut "dépister" les fausses familles comme on traquerait un virus; ces consulats de la République transformés en labos où les enfants viendraient faire effectuer un prélèvement buccal… Est-ce cela, la France, "ma France", cette "nation ouverte et accueillante" dont parlait Sarkozy dans son discours fondateur du 14 janvier? D'autres pays le font déjà? Sans doute. Mais pas nous. Le problème, c'est qu'une telle mesure est exorbitante du droit commun. Le problème, c'est que le coût des analyses (à la charge de l'intéressé) est rédhibitoire pour beaucoup de demandeurs. Double discrimination. Le problème, c'est qu'on légalise une intrusion insupportable dans le secret des familles. Que se passera-t-il lorsqu'un père découvrira, à l'occasion d'un test d'ADN, que son fils n'est pas son fils? Le problème, c'est qu'on ajoute l'hypocrisie à la suspicion. A votre avis, ceux qui auront refusé de se soumettre au test réclamé par les autorités consulaires, quelle chance auront-ils d'obtenir leur visa? Au demeurant, comme on change la loi tous les ans au gré des circonstances, qui nous garantit que l'identification génétique, demain, ne sera pas rendue obligatoire pour tous? En attendant le prochain tour de vis… »(6)

Nous nageons en pleine hypocrisie d’abord ce rappel lancinant que la France est la patrie des droits de l’homme … Hypocrisie de l’habeas corpus, en Angleterre – sans préciser qu’il s’agit de l’homme blanc en fait occidental- On nous dit que 11 pays ont déjà fait cela on cite en vrac l’Allemagne, la Belgique et l’Angleterre de l’habeas corpus. Grand bien leur fasse Autre hypocrisie une nouvelle variante du body –shopping sur le modèle américain avec la carte verte l’Europe propose une carte bleue à des diplômés pour deux ans renouvelables avec toujours l’épée de Damoclès au dessus de sa tête, si son employeur n’est pas content, il est renvoyé, s’il est interpellé pour délit de facies il risque de repartir. Si il « exprime » son identité culturelle ou religieuse d’une façon visible, il est fiché et risque là aussi le renvoi. En fait, il faut qu’il ait un comportement sans aspérité, incolore et « inodore » pour paraphraser un ancien président de la république qui détectait les émigrés au bruit et à l’odeur ». L’émigré devenu immigré n’a qu’un seul droit celui de se taire et de faire, le travail pour lequel il a été désigné.

Naturellement, l’intéressé ne peut pas faire de projet sur la durée, il peut être renvoyé à tout moment c’est un saisonnier que l’on renvoie une fois que le travail est fini; C’est cela l’immigration kleenex. Le président Sarkozy qui ne mâche pas ses mots l’a bien dit dans son émission télévisée du 20 septembre. La France va faire un appel d’offre dans certaines disciplines où elle a besoin des étrangers diplômés, de plus elle appliquera comme les Américains la politique des quotas par pays. Enfin elle exigera des candidats potentiels qu’ils connaissent la langue française et qu’ils soient imprégnés des valeurs de la France. D’une certaine façon la France se reconstitue au rabais son empire car sa profondeur stratégique est l’Afrique quoiqu’en dise. On l’aura compris, l’hémorragie des cerveaux des pays d’Afrique du Nord, -principalement par ordre d’importance l’Algérie, le Maroc et la Tunisie- et naturellement l’AOF ( l’Afrique Occidentale Française) et l’AEF (l’Afrique Equatoriale Française) est la forme moderne de la colonisation , ce néocolonialisme, après avoir écumé les colonies, et s’être servi des indigènes comme un chair à canon , puis pour reconstruire les métropoles dévastées par les guerres s’attaque à le dernière ressource : les diplômés.

Elle continuera comme par le passé à avoir ses réseaux ses rabatteurs et se permettra d’être bon prince en renvoyant le bas de gamme avec un pécule pour progressivement dégraisser et aseptiser la société française. Point n’est besoin pour la France d’aller reconquérir par les armes ses anciennes possessions, elle les a, à disposition d’autant qu’elles n’ont plus rien à donner si ce n’est ces rares élites formés en se saignant aux quatre veines et qui brutalement s’évaporent en prenant le large. Le Royaume Uni n’est pas en reste, lui aussi a reconstitué son Commonwealth à peu de frais en débauchant les élites indiennes pakistanaises et d’Afrique d’expression anglaise (égyptienne, ghanéenne..). Même la petite Belgique prend sa part, c’est elle qui fut une des premières à imposer le test ADN à ses anciennes possessions, Le roi des Belges continuera comme son ancêtre à avoir un Royaume en Afrique..

Conclusion

En définitive, c’est à se demander, pourquoi dans la politique migratoire qui se dessine à l’échelle de la Commission Européenne il n’y ait pas une Directive imposant l’ADN pour les damnés de la terre qui frapperaient en vain à la porte du « supermarché » . Cette Directive viendrait compléter les avancées unanimes dans ce domaine quand à la nécessité de barricader l’Europe par sa frontière sud . Citons les premiers trophées de l’Europe face aux damnés de la Terre : Le dispositif Seave, mis en oeuvre sur les côtes espagnoles permet de repérer une pateras (embarcation) de l’autre côté du détroit de Gilbraltar. Citons aussi, Le dispositif de surveillance aérien et enfin les zones de rétention, entendons par là, le parcage des épaves humaines coincés pour délit de faciès. Ceci ressemble à s’y méprendre aux méthodes utilisées par le passé pour « divertir les Français », je veux parler des zoos humains. Ou encore à l’ouvre de la SPA (Société protectrice des Animaux) pour les chiens errants qui attendent un éventuel maître. Dans le cas des émigrés en situation irrégulière et qui pour reprendre l’expression élégante mais hypocrite «n’ont pas vocation à rester sur le sol français », ils seront chartérisés selon l’expression tragi-comique d’Edith Cresson ancienne premier ministre de gauche, qui a tenté à sa façon, de continuer la politique de son prédécesseur Michel Rocart qui lui martelait que « la France ne pouvait accueillir toute la misère du monde ». Nous sommes d’accord avec lui, sauf que cette misère n’est pas tombée du ciel, elle a une histoire qui s’appelle la colonisation et qui, à bien des égards, ne fut pas une oeuvre positive.



1.Emile Picy : L'Assemblée vote le texte sur l'immigration et l'amendement ADN .Le Monde avec Reuters 20.09.07
2. Ligue des Droits de l’Homme, LDH. Communiqué, jeudi 13 septembre 2007
3. C'est une loi discriminatoire et même xénophobe" Emilie Jardin. Nouvel Observateur du 18 09 2007
4.Joseph Hanimann : Frankfurter Allgemeine Zeitung. www.faz.net 1809 2007
5.Giovanni Maria Bellu. Sauveteurs ou trafiquants ? La Repubblica 20 sept. 2007.
6.Claude Weill. Dix raisons d'être contre l'amendement Mariani Nouvel Observateur 18092007

Professeur Chems Eddine Chitour
Ecole d'ingénieur de Toulouse
Ecole Polytechnique d'Alger





Mercredi 26 Septembre 2007


Commentaires

1.Posté par arif khemissi le 26/07/2008 21:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

svp je voudrai comment je peut y trouver le formulaire et toutes les informations sur le projet d'immigration et de travail la carte blue d'europe svp je suis ingénieur en électromécanique pour faire améliorer mes compétances svp.
merci de me répondre d'avantage

2.Posté par fils d'ancien immigré le 27/07/2008 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous écrivez "les basanés les bougnouls les noirs qui composent l'essentile des demandes d'immigration seront fichés" puis pus loin "
des lors qu'il ne s'agit pas d'un Français, d'un fier gaulois à la tête ronde" ! vos propos sont tout bonnement discriminatoires et racistes car vous ne considérez qu'une partie de la population (celle qui vous intéresse uniquement bien sur pour faire audiance) en niant toutes les autres dont les asiatiques qui sont très majoritaires aussi ! De plus, ceux ci font un effort indéniable d'intégration.
Il apparait évident que votre texte n'est qu'une propagante politique avant tout et non d'analyse subjective en parfait respect de toutes les populations d'origines diverses. Vous vous attaquez aux Français avec une caricature RACISTE car la France est une population de Français (de personnes ayant choisit de vivre en France et prenant la nationalité Française par choix ou de sol) et cette population est constituée de personnes ayant appartenu à tout origine et qeulque soit la couleur. Ceci met encore plus en avant vos propos RACISTES anti Français !! J'en suis choqué

3.Posté par ionel le 27/07/2008 22:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Réponse à arif khemissi :
plusieurs sites internet traitent de ce sujet. Parmi eux vous pouvez trouver
www.travailenfrance.info

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...

Publicité

Brèves



Commentaires