Géopolitique et stratégie

La fin du monde unipolaire, par eva R-sistons



eva R-sistons
Samedi 24 Avril 2010

Le monde évolue: Voici le BRIC, porteur d'un ordre planétaire nouveau.

La fin du monde unipolaire, par eva R-sistons
Dans un monde aux couleurs anglo-saxonnes, tragiquement uniforme, prédateur, cupide, sans scrupules, où les plus forts imposent leurs lois aux plus faibles, au prix d'un ultra-libéralisme fou, assassin, dans un monde tel que celui-là nous devons saluer la naissance d'une "alternative".  
   
 Quatre pays, la Russie, la Chine, l'Inde, le Brésil ont décidé de voler de leurs propres ailes, sans renier certes l'économie de Marché, mais en refusant de se couler dans le moule de l'Empire. Ces pays ont constitué une entité, le BRIC: "BRIC est un acronyme qui désigne le groupe de pays formé par le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine. Le premier sommet des pays BRIC a eu lieu le 16 juin 2009 à Iekaterinbourg, en Russie. Le second sommet a lieu le 16 avril 2010 à Brasília, au Brésil" (Wikipedia).  
     
 Quel dénominateur commun ? Ce sont des pays à forte croissance, de grandes puissances, chacun à sa façon : Le Brésil est le grenier du monde, la Chine est très avancée sur le plan technologique et en matière de Recherche, la Russie recèle de grandes richesses dans son sous-sol, énergétiques, pratiquement illimitées, et l'Inde est réputée pour ses services. Une belle complémentarité ! Mais un désir commun de s'émanciper du carcan de l'Empire anglo-saxon. Ces quatre Etats sont de grandes puissances, désormais, même si la Russie est en perte de vitesse sur le plan démographique, ce qu'elle compense en restant la 2e puissance militaire du monde après les Etats-Unis. Quelle force ces Etats, ensemble, représentent sur le plan économique !  
 
   
 
 « Les BRIC sont des pays à forte croissance, dont, au début du XXIe siècle, le poids dans l’économie mondiale augmente. Ce terme est apparu pour la première fois en 2003 dans une thèse de la banque d'investissement Goldman Sachs. Ce rapport tendait à montrer que l’économie des pays du groupe BRIC va rapidement se développer ; le PIB total des BRIC devrait égaler en 2040 celui du G6 (les États-Unis, le Japon, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France et l’Italie). Chacun des BRIC se situerait en 2050 au même niveau que les principales puissances économiques actuelles : les États-Unis, le Japon, l’Allemagne, etc. (..) Il est estimé dans un nouveau rapport[2] que le poids des BRIC dans la croissance mondiale passera de 20 % en 2003 à 40 % en 2025.
Par ailleurs, leur poids total dans l’économie passera de 10 % en 2004 à plus de 20 % en 2025.  
 
 Le PIB par habitant est en augmentation rapide, mais, même à l’horizon 2050, il devrait rester très inférieur à celui des pays développés[1]. »
(Wikipedia)  
     
 Ces quatre puissances sont devenues incontournables, aujourd'hui, et leur influence ne peut que grandir: En effet, leur poids se traduit désormais en termes diplomatiques. Car ce groupement n'est pas seulement économique; Une idée les unit: Casser l'hégémonie de l'Occident, proposer un autre modèle, une alternative plus humaine, moins mercantile. On le voit, l'enjeu est de taille. La face du monde en sera-t-elle changée ? C'est toute la question. Il est temps, au moins, de transformer certaines règles du jeu capitaliste. Le BRIC sera-t-il porteur d'autres valeurs ? L'avenir nous le dira. S'il s'agit d'un nouveau club de riches, ce conglomérat insolite ne modifiera guère la donne planétaire. Et le modèle de développement ne sera pas remis en cause...
Alors, un tremplin pour les pays pauvres, dans la foulée, ou une alliance
opportune, de circonstance, pour un capitalisme à peine renouvellé ?   
   
 Assistera-t-on aux prémices d'un monde où les échanges ne seront plus seulement Nord-Sud, mais aussi... Sud-Sud ? La volonté de casser l'hégémonie d'un Occident en crise, aux abois, ira-t-elle jusqu'à heurter de plein fouet les intérêts anglo-saxons ? On peut imaginer une monnaie commune entre ces pays, par exemple. Même s'ils ne cherchent sans doute pas à changer les règles fondamentales du jeu planétaire, même s'ils souhaitent s'intégrer dans le concert international, les quatre Etats sont porteurs d'une espérance, car détenteurs d'une autre vision du monde. Et avec un Lulla à la fibre progressiste, ou avec un Poutine ayant vu de près les conséquences d'un capitalisme débridé, peut-on attendre un modèle alternatif ? Les élans
tiers-mondistes ne sont-ils pas loin ?   
   
 Ne boudons pas notre plaisir. Un monde unipolaire, orchestré par des Anglo-Saxons sans foi ni loi, carnassiers, belliqueux, est une menace majeure pour la planète. Nous avions il y a quelques décennies deux colosses se neutralisant, aujourd'hui nous allons avoir une nouvelle entité qui marquera des limites à l'hégémonie vampirique d'un seul.  
      
 Et cela constitue en soi une première victoire. Reste à transformer l'essai...  
      
 Eva R-sistons
 http://sos-crise.over-blog.com   
Lien donné : http://fr.wikipedia.org/wiki/Br%C3%A9sil_-_Russie_-_Inde_-_Chine



Samedi 24 Avril 2010


Commentaires

1.Posté par mohammed le 24/04/2010 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

2050 voire même 2025 , ce sont des dates trop éloignées ! Les projections chiffrées faites à ces horizons sont linéaires et n'ont qu'une valeur théorique , car faites avec les hypothèses tirées de la période passée .Elles n'ont aucune chance de se réaliser. La réalité évoluera à une vitesse beaucoup plus accélérée. L'empire anglo- saxon va rétrograder beaucoup plus vite , à la deuxième place puis à la troisième dans 10-15 ans . Mais les EU restera une puissance grâce à son hégémonie militaire (et à ses ressources énergétiques ) sur ses alliés actuels. L'Europe occidentale et le japon seront économiquement assujetis, "sattéllisés" entièrement par leur protecteur US . Trois grandes puissances , composées par trois ensembles , dont le BRIC et l'Otan sans quelques pays , vont se substituer aux cinq grands actuels.
Merçi pour votre article qui , comme toujours, nous invite à la réflexion, à essayer de regarder un peu plus loin que le bout de notre nez.

2.Posté par eva R-sistons le 24/04/2010 22:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'essaie en effet, cher Lecteur, de cerner les problèmes actuels, et futurs. Comprendre c'est savoir et savoir c'est pouvoir. Un homme (une femme) informé en vaut deux, n'est-ce pas ? Cordialement, eva

3.Posté par joszik le 25/04/2010 03:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vrai le BRIC est un projet rempli de grands d'espoir.
Mais aujourd'hui n'es-t-on pas passés dans une logique de guerre, malgré la grande illusions démocratique qui aveugle l'humanité, ne serions nous pas enclins à dire que l'HYPER CAPITALISME a fait son entrée dans l'arène à grand bruits de bottes avec ses militaires ses terroristes ses épidémies, ses armes terrifiantes et ses faillites d'états en cascade, la deuxième phase du libéralisme qui est la guerre économique pur et dur laissera-t-elle le temps au BRIC de prendre son envol? La terreur est à notre porte il faut donc agir.
La solution est effectivement dans le BRIC et les pays émergents. mais c'est aussi une solutions par défaut.

4.Posté par Lina le 25/04/2010 06:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon calmons-nous, bien qu' il ne coûte rien de rêver... La réalité est que BRIC ou pas, -comme la bien dit @Mohammed, "les EU demeurent une puissance grâce à leur hégémonie militaire (et à leurs ressources énergétiques ) sur ses alliés actuels. Quant à L'Europe occidentale et le japon, seront économiquement assujetis, "sattéllisés" entièrement par leur protecteur US ."

Bien, mais croyez-vous, que le Bric va échapper aux pressions étasuniennes? ils (les US) sont prêts à n' importe quoi pour intimider les "rivaux". Le Bric représente une belle promesse économique, certes, pour une meilleure circulation commerciale, coopération économique et une solidarité Sud-Sud... mais quand il s' agira de s'aligner ou de décider d' une GUERRE, les rangs demeureront silencieux...

Comme hier, personne n' a pu empêcher la guerre contre l' Irak, ( encore moins contre Gaza, ni contre le sort des Palestiniens!) comme demain, le Bric ne pourra rien si Israël attaque l' Iran!

Ceci pour dire, qu'à mon humble opinion, que si nous sommes tous et toutes d' accord pour reconnaître que c' est l' hégémonie roublarde anglo-saxonne ( aidée solidement par cette bonne "vieille Europe") - ne perdons jamais de vue QUE CE SONT LES SIONISTES qui régissent le cercle euro-anglo-saxon! Israël ayant comme l' a dit Ariel Sharon,ce criminel guerre, qui n' en fini pas d' agoniser, car même Dieu ne veut pas de lui : " Les EU sont sous notre contrôle"

Alors changeons de disque: "Bilderberg... Illuminatis... anglo-saxons...etc." et disons simplement la réalité: SIONISME ISRAELIEN ( AIPAC, etc.) al mando, aux commandes du Pentagone, jusqu'au SVR ( ex KGB) sauf, (merci Mao) en Chine ...

Il n' y a qu' à remarquer, que presque toute la planète est en faillite -sauf Israël qui prospère, là-bas point de crise économique!

Quant à Lula, progressiste et sympathique, soit, mais il ne peut plus prétendre à 3e mandat, et lorgne déjà le poste de SG de l' ONU! Il sait, qu' il aura bien besoin de l' appui de son ami Obama pour se faire élire.

Poutine est dit-on d' ores et déjà d' accord pour appliquer des sanctions contre l' Iran, et d' autre part avec son guêpier Chechène, il a bien besoin de "l'oncle Sam" et des médias européens pour mettre en sourdine ses dépassements dans cette région insoumise du Caucase...

Alors changeons le nom du vilain dans ce film dantesque du monde, et appelons-le par son vrai nom: Sionisme, Israël!

Maintenat, svp plus de pamphlets de la dérive!!!!!!!!! Israel sioniste et raciste, est le PROBLEME MONDIAL ......... LA PALESTINE ETAT INDEPENDANT EST LA SOLUTION!

Merci à Eva, pour ce bon article, avec lequel je ne suis pas tout à fait en accord...

5.Posté par mohammed le 25/04/2010 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne faut pas rêver , certes, mais il ne faut pas non plus ignorer les facteurs de changements que nous avons sous les yeux. Le jeu s'est élargi et les EU ne sont plus seuls à donner les cartes. Tout comme la triche est devenue très difficile pour ceux qui y ont été pris à plusieurs reprises. La fausse carte , Israel, par exemple , est brulée...


Nous sommes à la fin d'une période historique que certains veulent boucler avec le moins de casse possible et à la veille d'une nouvelle ère qui se met progréssivement en place avec de nouveaux maîtres du jeu.
Le BRIC a des atouts potentiels et réels comme l'a si bien montré Eva. Et elle n'a pas été exhaustive ... Et il est infiniment mieux armé que la défunte union soviétique dont la pitoyable fin est cause de notre scepticisme actuel...Tout comme le cas Irak est cause de nos craintes , injustifiées, sur le devenir de l'Iran!
Il se peut que ce BRIC devienne rapidement BRICT ou même BRICTP ,difficile à prévoir pour le moment . Mais je penche plutôt pour un schéma tripolaire tant le facteur culturel s'affirme de plus en plus dans le monde aujourd'hui.

6.Posté par Lina le 26/04/2010 00:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui vivra verra ! Le BRIC NE VA PAS ATTENUER l'HEGEMONIE SIONISTE SUR LE MONDE OCCIDENTAL, NI CHANGER LA CONSCIENCE MONDIALE? NI LE SORT DES PALESTINIENS! Et moi, c'est la seule issue qui m'intéresse!

Cependant Il ne s’agit pas pour moi de douter de la "volonté"du BRIC de casser l’hégémonie occidentale sur les commandes du monde. Mais de rester sceptique sur son "pouvoir" ou "l'intention" de changer la donne sur l'exploitation du monde par les plus riches, ni un impact sur la paix et la justice dans le monde. Car, dans le fond, La Chine, La Russie, l' Inde et le Brésil émargent au râtelier capitaliste.

Aussi, suis-je tentée d' emprunter l'interpellation de Clinton à GBush père,
"Il s'agit d'économie idiot!". En effet, il venait d’énoncer la vérité suprême sur laquelle se fonde la suprématie du dollar et par osmose, son économie qui ne peuvent exister sans domination militaire et politique des pays producteurs de pétrole …

D’ ailleurs le président chinois l’a bien dit :"La crise financière internationale continue de s'étendre et d'avoir un impact sévère sur le développement économique de tous les pays et sur la vie de leurs populations. Dans ce contexte difficile, les pays membres de l'OCS et des pays BRIC estiment que la coopération est la meilleure solution pour lutter contre la crise."

Voilà le mot est dit: " Coopération" et non pas RUPTURE ni CHANGEMENT!

Tant mieux pour le BRIC, qui va sans doute contribuer à la recomposition de l'ordre économique mondial, sans pour cela faire de l' ombre à "leur" G8. Mais il aura une tribune parmi "les riches" dans le système financier international!

Certainement, que le BRIC, fait du bien à notre égo malmené par les yankees et leurs pieds nickelés de l'UE, sans parler des sionistes, mais de là, à penser que cela va servir en quoi que soit pour la justice et la paix dans le monde, malheureusement, il faut être bien naïf pour le croire...

Pas pessimiste, mais vigilante, je reste sur mes gardes, quand des articles, nous "tournent la tête" vers de fausses victoires... c'est à dire, ceux qui nous endorment avec des complots mondiaux, sans jamais, ou rarement citer Israël! C'est plus commode de désigner Wall Street, et la City, sans parler des maîtres sionistes qui en tirent les ficelles!

Un peu comme le roman de "Da Vinci" qui démonte l'histoire du Christ, pour détourner du fait que les juifs ont aidé à sa crucifixtion... etc... etc...

Bof, et puis après... ce débat est en lui-même truqué, puisqu'on va revenir aux thèses de Larouche et Chamade déjà largement cliqué-copié tous azimuts...

Simplement allez lire "davidduke.com" (ignorer sa suprématie de blanc, mais lisez ces documents historiques sur Israël)

salut

7.Posté par Pravda le 28/04/2010 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore un article raciste qui prend plaisir à casser de l'anglo-saxon...c'est lassant et très limité. ''Le monde multipolaire'' n'est que la version altermondialiste du ''choc des civilisations'' des néo-cons qui partagent la devise du commentaire de l'auteur :''savoir c'est pouvoir"...alors que toutes les personnes raisonnables (qui "peuvent" se servir de leur ordinateur sans "savoir" quels sont les principes qui le régissent)ont compris depuis longtemps que "le savoir" sera éternellement l'ennemi mortel et irréductible "du pouvoir"...

8.Posté par tartuz le 28/04/2010 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faut pas rever le BRIC c'est du BROC .Chasser la racaille hégomonique occidentale par le BRIC dont les membre la RUSSIE qui bafoue les droit de l'homme, la chine qui ne veut meme pas en entendre parler, du bresil qui est inccapable de de poser un etat de droit et de l'inde qui vit le moyen age. ,PFFFFFFFFFFFFF .Moi je vais plutot mettre mes souliers sous l'arbre de noel qui sait.

Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires