Tribune libre

La femme qui résiste ne s'appelle pas Anne Lauvergeon !


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 2 Juillet 2020 - 01:14 Ni en France ni en Algérie !! Ni ailleurs

Mercredi 1 Juillet 2020 - 02:14 Giléad et l’Odyssée…


La véritable « femme qui résiste » est vauclusienne !

Elle s'appelle Aline Pauchard, elle lance un cri d’alarme pour briser l’omerta sur les crimes nucléaires et faire en sorte que les conséquences sanitaires et sociales du nucléaire ne soient pas balayées sous le tapis des élections à venir !


Roger NYMO
Mercredi 18 Avril 2012

VOTONS RÉSISTANCE !

La femme qui résiste ne s'appelle pas Anne Lauvergeon !
Victime dans sa chair et ruinée, cette femme - Mme Pauchard de Bollène - illustre la situation de millions de victimes anonymes de la contamination radioactive dispersée par toutes les installations nucléaires. Ce que vit cette vauclusienne est emblématique de ce qui nous attend TOUS. Écoutez son témoignage en ligne sur Internet réalisé grâce aux Réseau Zéro Nucléaire (RZN) avec le soutien de la Coordination Antinucléaire SudEst (CAN84) : Engageons-nous dans une Blitzkrieg médiatique solidaire pour l’arrêt immédiat, définitif et inconditionnel de toutes les installations nucléaires, en diffusant très largement ce message citoyen ! Pour en savoir plus : www.sanurezo.org/lafemmequiresiste.pdf www.sanurezo.org/communique_lfqr.pdf http://www.facebook.com/pages/La-femme-qui-résiste/278526112233628 www.coordination-antinucleaire-sudest.org


Mercredi 18 Avril 2012


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires