ALTER INFO

La dette nationale des Etats-Unis ne pourra pas dépasser mille billions de dollars



Samedi 11 Octobre 2008

La dette nationale des Etats-Unis ne pourra pas dépasser mille billions de dollars

Ancienne vue de l’horloge de la dette étasunienne (qui n’a pas été payée à crédit mais offerte par un mécène). Comme on le voit, dans la grande tradition judéo-chrétienne, elle sert aussi à culpabiliser 91.601.568 familles en affichant en bas la part de dette qu’elles doivent


Pravda, 10 octobre 2008


    La dette nationale des États-Unis a atteint un nombre qui déborde de la célèbre horloge située au cœur de New York. Itar-Tass a signalé que l’appareil est désormais incapable d'afficher tous les chiffres de la dette nationale. Quand ce montant a dépassé le niveau des dix billions de dollars [en fait, 9.999.999.999.999], l’horloge de la dette nationale près de Times Square a débordé et a recommencé à compter la dette à partir de zéro [1].


    L'idée de monter cet affichage au cœur de Manhattan revient à l'un des entrepreneurs les plus riches des États-Unis, Seymour Durst. Il a estimé qu'il était extrêmement important pour l’Étasunien de savoir si le pays vivait ou non dans la dette. L'affichage a démarré en septembre 2000, quand la dette nationale des États-Unis a commencé à diminuer. C’est en juillet 2002 que l'horloge a recommencé à compter la dette.


    L’organisation de Durst a promis d’augmenter l’affichage l'an prochain en lui ajoutant deux chiffres. Ça permettra à l’appareil de suivre la dette nationale des États-Unis jusqu’à mille billions de dollars (1015).


    Quand l'horloge a été installée en 1989, la dette nationale des États-Unis se montait à 2,7 billions de dollars.


    D’après son fils, Seymour Durst jouait avec l'idée d'attirer l'attention sur l’augmentation de la dette nationale depuis au moins 1980, quand, pendant la saison des fêtes, il a envoyé des cartes disant « Heureuse nouvelle année. Votre part de dette nationale est de 35.000 dollars » aux sénateurs et députés. Au début des années 80, quand Durst a développé pour la première fois l'idée d'une mise à jour constante de l'horloge, la technologie nécessaire à la réalisation du projet n'existait pas encore.


    Avec une dette nationale de 2,7 billion de dollars, l’horloge originale de 11 pieds sur 26 (3,4 m × 7,9 m) a été érigée à une rue de Times Square en 1989 par Artkraft Strauss. L’expérience d'une époque d'amélioration de la situation de la dette et avec l'horloge techniquement incapable d’afficher correctement un nombre qui diminue [2], elle a été débranchée et couverte d’un rideau rouge, blanc et bleu, en septembre 2000, la dette nationale étaient alors aux environs de 5,7 billions de dollars. Toutefois, en Juillet 2002, le rideau a été soulevée et l'horloge a été relevée à 6,1 billions de dollars.


    En 2004, l’horloge originale a été démontée de son site sur la 42ème rue et un modèle modernisé, qui peut diminuer le chiffre, a été installé à une rue de l’immeuble de Durst, au 1133 Avenue of the Americas, près de la 44ème Rue.


    Inspirés par l'exemple de l'horloge de la dette nationale, des projets similaires ont été lancés ailleurs aux États-Unis, ainsi que dans d'autres pays comme l'Allemagne [3].



Original : english.pravda.ru/world/americas/10-10-2008/106546-US_national_debt-0
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info


[1] En somme, l’horloge a produit le fameux bug de l’an 2000 que certains craignaient sur les horloges des ordinateurs de banques.


[2] Seymour Durst est un optimiste, il n’avait pas prévu que la dette puisse baisser.


[3] Espérons que les pays qui vont installer ce genre d’horloges ne vont pas essayer de battre des records entre eux.



Dimanche 12 Octobre 2008


Commentaires

1.Posté par vili le 11/10/2008 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé

Arrêtez de polluer le forum avec des doublons !

2.Posté par citoyen19 le 11/10/2008 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais jusqu'où ira cette folie ?

3.Posté par tomason le 12/10/2008 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Donc, les états-unis sont bel et bien le pays le plus pauvre de la planète et il survit uniquement parce qu'il parasite tous les autres pays.

4.Posté par fnjndj le 12/10/2008 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Donc, les états-unis sont bel et bien le pays le plus pauvre de la planète proverbe amercain : il n'est pas nécessaire d'être riche , il suffit de pouvoir profiter de la richesse des autres

5.Posté par Ambre le 13/10/2008 08:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Ceux qui sont morts du fait du système et de son agressivité en ignorant que c’est peut-être parce que les gens autorisés misaient non pas sur le travail mais sur la confiance générale accordée aux gouvernements qui étaient censés les protéger des banquiers.

Ce sont les ouvriers qui construisent et font qu’un pays progresse, ce n’est pas l’œuvre de ceux qui en font les plans. Des plans n’ont jamais fait le ciment et creuser les fondations qui ont construit tous les pays du monde, et pourtant les col-blanc les traitent en individus qui ne valent rien, et ce sont les travailleurs qui font les frais des désastres et des crises qu’ils ont crées. A QUAND LE POUVOIR AUX TRAVAILLEURS

http://fr.youtube.com/watch?v=W40uedMiA4A

6.Posté par test le 10/11/2008 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avec un PIB de 14.000B$, une dette publique de 10,000 B$ est
raisonnable
comparée aux standards Européens - 60% du PIB.
Malheureusement, la dette des habitants (crédits maison, automobile,...) est bien supérieure.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires