RELIGIONS ET CROYANCES

La crise ?


Dans la même rubrique:
< >

Je ne sais pas si on doit parler des crises ou de la crise, puisque je pense qu’elle ou elles ont toutes la même origine, la quête du profit qui est le symptôme d’un autre mal encore plus grand. Ce mal insidieux, pire qu’un cancer est sans aucun doute un des plus grands maux dont souffre l’humanité. L’argent un dieu odieux qui pousse l’humanité à sa perte ! Un faux dieu qui donne des plaisirs éphémères à l’humain et le pousse dans des fuites en avant permanentes. Or la fuite en avant conduit inévitablement à un cul-de-sac ! Nous en sommes sans doute là et je ne sais pas comment ça finira, sans doute mal pour la plupart des gens.


cybermoine3000@yahoo.fr
Dimanche 23 Novembre 2008

La crise ?
L’argent, le pire des démons ?

Un de mes amis me disait que la terre avait trois grands démons, le pouvoir, l’argent et les femmes, démons selon lui qui sont la cause de quasiment tous les problèmes sur terre. Moi je vois plutôt la quête de quelque chose qui résume ces trois choses le pouvoir. Qu’est-ce que l’argent ? L’argent n’est qu’un outil, outil qui doit permettre à l’humain d’être libre de faire ce que bon lui semble. Oui l’humain veut être libre et l’argent doit lui permettre de réaliser tous ses rêves. Il n’y a qu’à regarder les publicités du loto, on voit comment se comportent les gagnants, ils sont libérés d’un grand nombre de contraintes. Ces publicités sont très intéressantes et très parlantes je crois. Les gens veulent donc être libres et dans ce système cela passe clairement par avoir beaucoup d’argent donc de pouvoir. Plus vous en avez plus vous êtes « libres ». Voilà pourquoi certains ne sont jamais satisfaits ou rassasiés, ils en veulent toujours plus. Mais ils ignorent le prix de cette quête. La liberté des uns s’arrêtent où commencent celles des autres. Et si quelques-uns veulent plus de liberté, ils l’auront inévitablement au détriment de celles des autres, c’est logique. Voilà donc selon moi le gros problème, la quête de la liberté, car la liberté n’est selon moi qu’une grosse illusion. Pire un mirage derrière lequel cours avidement tant d’humains.


Personne n’est libre ici bas

Nous ne sommes pas libres et courir après la liberté nous enferme dans une autre prison. Nous devons comprendre que nous avons des limites. Des limites physiques, des limites intellectuelles et des limites spatiales (nous ne pouvons pas aller partout où nous voulons). Ceux qui ne veulent pas accepter ces limites non seulement se mettent en grand danger, mais mettent en danger les autres. La course à l’espace, les bombes nucléaires, l’énergie nucléaire, l’exploration des profondeurs sont des symptômes de cette maladie de refuser ses limites. Tant que l’humain n’aura pas assimilé qu’il y a des chose qu’il ne peut pas faire, rien ne pourra changer. Cette crise vient du fait que certains refusent leurs limites et veulent plus de pouvoir et donc de liberté. Ce mal est celui dont souffrent toutes ces personnes que citent les théoriciens de la conspiration. Nous avons tous des pulsions et des fantasmes bizarres, imaginons un instant que nous soyons libres de les exprimer ! Ces gens font des choses atroces parce qu’ils ont la capacité de faire pratiquement tout ce que bon leur semble. Ils ont trouvé le plus pervers des moyens pour avoir leur liberté, l’argent. En enchaînant le monde à l’argent ils ont volé la liberté des autres tout en augmentant la leur. Et maintenant ils veulent augmenter encore leur liberté et par voie de conséquence détruire totalement celle des autres humains. L’avenir ne s’annonce pas rose.


La crise

Nous sommes sans aucun doute dans une crise très grave, beaucoup plus grave que ne le pensent beaucoup et qui ira en s’amplifiant. De moins en moins de gens sont conscients que le grand mal de l’humain c’est cette quête de liberté. Bush en parlant de liberté, parle de cette liberté là pour lui et les siens. Bush père parle de cette même liberté quand il dit : « notre mode de vie n’est pas négociable ». Cette quête de liberté qui a mené à la quête insensée de profit. Selon moi la vraie crise est la crise de la quête de la liberté. Cette quête a poussé certains à priver d’autres de leur liberté. Ces gens qu’on a privés de liberté sont à la recherche de leur liberté perdue mais ils ne savent comment faire. On leur fait donc croire que pour avoir la liberté il faut gagner de l’argent. Ils font tout, mais alors tout pour gagner de l’argent et deviennent encore plus esclaves. Ils croient en des slogans stupides comme « travailler plus pour gagner plus » slogan qu’il faut traduire par il faut que vous les gens du peuples travailler plus pour que les gens d’en haut gagnent plus. Car en se tuant à la tâche, en jouant au loto, ils (les gens du peuple) permettent à certains de encore plus s’enrichir et d’avoir encore plus de pouvoir. Donc il n’y a pas d’humains libres mais seulement des esclaves. Esclaves de leur quête de liberté ! C’est tragique car comme ces quêtes sont vouées à être inassouvies, seule la destruction totale peut y mettre fin. Il y aura ainsi toujours plus de crises, jusqu’à la crise finale. Car jamais les humains dans ce monde-ci ne pourront être libérés des contraintes qui les étouffent.


Conclusion

Je ne prétends pas savoir d’où vient cette quête de liberté des humains, mais sans doute ont-ils l’impression de devoir normalement être plus que ce qu’ils sont. Peut-être est-ce l’esprit qui a du mal à se faire aux limites du corps. Quoiqu’il en soit cette quête de liberté est sans doute ce qui perdra l’humain. Cette quête de liberté est plus forte que l’humain, plus forte que sa conscience. Et plus qu’elle écrase les consciences on voit aisément comment ça peut se terminer !


Dimanche 23 Novembre 2008


Commentaires

1.Posté par moi le 23/11/2008 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce monde est horrible, l'injustice,le mensonge,la corruption,la tyrannie et j'en passe.Aucun doute, nous sommes enfer.

2.Posté par Allo le 23/11/2008 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui ce monde est horrible... Cependant, j'aurais plus tendance à penser que NOUS avons fait de notre paradis un enfer et que nous sommes toujours au paradis... sans le savoir... et que tout peut changer si l'on est honnête avec chacun de nous, intellectuellement au niveau du coeur.

3.Posté par Jean sta le 23/11/2008 16:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Exacte ce monde nous l'avons crée en donnant notre pouvoir et le gros problème c'est l'amour du pouvoir l'argent et tout le reste ne son que des instruments pour arrivée a leurs fin Alors vive le pouvoir de l'amour en commencant a chacun de nous si l'on s'aime on ne cède pas notre pouvoir Ps ceci est un point de vue Bonne Journée Jean Hi HI

4.Posté par Mike le 23/11/2008 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne suis pas d'accord avec cette analyse car il y a d'autres points de vue sur ce sujet qui résonnent beaucoup plus pour moi.

Allez voir ce film et vous comprendrez que c'est l'argent qui nous prive de liberté...

Et que si nous nous débarrassons de l'argent, nous rendrons la liberté à l'être humain.

http://www.videotribe.com/zeitgeist-addendum-vostfr

5.Posté par pranakundalini le 23/11/2008 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La crise ne provient pas du système capitaliste mais du système monétaire
Pour commencer à comprendre voir la vidéo :
http://www.lepost.fr/article/2008/10/15/1289161_l-argent-dette_1_0_1.html

6.Posté par Thanatos le 23/11/2008 20:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je vois que certaines personnes ne sont pas d'accord avec mon analyse, ce que je conçois. Ce que j'ai essayé de faire dans ce texte, c'est de déterminer ce qui est selon moi la cause de cette crise. L'argent pour moi n'est qu'un outil de pouvoir et de manipulation rien de plus. Je pense que le rêve de l'humain est d'être libre, c'est ce que j'ai essayé d'expliquer. Or quand on veut plus de liberté on se met à voler celle des autres. Les puissants de ce monde veulent cette liberté envers et contre tout. Si on doit prend un exemple c'est cette même liberté que voulait Adam et Eve dans genèse et c'est ainsi qu'ils se sont faits séduire par le serpent. Les partisans de la bible de l'épée par exemple appelle le serpent, le diable, le raisonnement subtil. Un raisonnement subtil qui pousse l'humain à faire des choses contre-natures. Ils voulaient être comme des dieux c'est à dire libre de faire ce qu'ils veulent. Caïn aussi voulait cette liberté, liberté de suivre ses pulsions, quête qui l'a amené à tuer son frère. Donc c'est cette quête de liberté qui selon moi nous détruira tous. Car il semble évident que l'humain ne peut pas être libre de suivre ses pulsions. Comme a dit Charlton Heston dans les dix commandements alors qu'il jouait le rôle de Moïse : "il n'y a pas de liberté sans loi". La loi impose des limites claires à l'humain et l'empêche de faire ce qu'il veut.
Bien sûr certains voient cette crise comme faisant partie de la stratégie de ces gens qui veulent "l'ordo ab chao", apporter l'ordre dans le chaos. Mais quel est le but de cette stratégie ? De faire régner certains puissants ? Mais à quoi sert le pouvoir sinon être libre de faire ce que l'on veut ? Ces gens comme Adam et Eve veulent être des dieux, refusant d'accepter le fait que l'humain a et doit avoir des limites. Et que de toute façon ils ne sont pas libres puisque la quête de liberté elle-même est une forme d'esclavage.

7.Posté par al akl le 23/11/2008 21:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Thanatos,
ça fait tout de meme plusieurs article ou tu insinue que la recherche de la vérité est illusoire, que la liberté c'est l'esclavage, il ne manque plus que la paix c'est la guerre peut être dans un nouvel article ?
tu veux en arriver où ?
explique toi plus clairement, car on a du mal à suivre tes circonvolutions...

8.Posté par UN AUTRE RÉVOLTÉ le 24/11/2008 01:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour moi la liberte c'est :
-une recherche permanente de destruction des chaines qui par mes désirs ou mes pulsions m'aliène aux futiles.
-un combat contre les dictâtes du troupeau.
-mieux me connaitre pour connaitre mieux.
je ne suis pas libre mais je tends vers cette liberté de toute mes forces et par cette action j'émule ceux qui m'entoure à faire de mémé.
Ma liberté est une ile et son nom est "paix"

Vive la Liberté.


9.Posté par Thanatos le 24/11/2008 01:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Al Akl

Je vais essayer d'être plus clair. Je n'ai pas dit que la liberté c'est l'esclavage, je dis que la liberté avec grand l n'existe pas. Et rechercher quelque chose qui n'existe pas c'est une forme d'esclavage. Esclavage pour soi-même puisqu'on récherche avec acharnement quelque chose qui n'existe pas, et esclavage pour les autres puisque à la poursuite de sa chimère on détruit ou on pourrit la vie des autres. Ce que j'appelle liberté avec grand l, c'est vouloir être libre de faire tout ce qui vous passe par la tête. Un pédophile par exemple veut sans doute pouvoir coucher avec des enfants sans rendre de compte à personne. Un sadique voudra faire ses agissements sans limite. D'autres ont des rêves fous qu'ils aimeraient être libres de mettre en pratique. Or si on veut faire tout ce qui nous passe par la tête, on voit les conséquences que ça pourrait avoir. Il y a de nombreuses limites qui nous empêchent de faire ce qu'on veut, des limites physiques, des limites mentales etc... Le rêve de beaucoup d'humains est de faire sauter ses limites. Ainsi certains vont se doper, d'autres vont faire de la chirurgie esthétique, d'autres sont prêts à tuer etc... Se faisant ils deviennent des esclaves d'une quête insensée. Et dans cette quête insensée ils peuvent réduire la liberté des autres, ôter la vie des autres etc... Donc je dis que si on veut plus de liberté c'est au détriment de celle des autres qui n'est déjà pas terribles puisqu'eux aussi ont des contraintes que la nature leur impose. Cette quête de liberté nous empêche souvent de voir ce que nous avons et nous pousse à en vouloir plus, incroyablement plus.
Quant à la recherche de la vérité, je dis ceci : est-ce qu'on recherche la Vérité avec grand V ou est-ce que l'on cherche à confirmer ses croyances ou ses préjugés ? Un raciste peut dans sa recherche de vérité chercher des arguments pour confirmer son racisme. Regardez un peu comment un groupe comme christian Identity utilise la bible pour confirmer son racisme. Notre quête de la vérité est souvent biaisée par de nombreuses choses comme nos croyances, un attachement à une idéologie qui peuvent nous amener à rejeter certaines informations. Concernant la vérité elle-même comment peut-on être sûr que l'on puisse trouver la vérité avec grand V ? La vérité pour moi c'est expliquer les choses pour ce qu'elles sont, pas des approximations, mais réellement ce qu'elles sont. Alors vu que notre quête de la vérité est souvent biaisée (par exemple par la mauvaise foi), que nous ne pouvons vérifier beaucoup d'informations que nous recevons, que nous ne pouvons jamais être sûrs que nous avons la vérité, peut-on dire que la recherche de la vérité n'est pas illusoire ? Ce n'est pas une affirmation, c'est une interrogation. Ne te trompe pas, je suis un chercheur de vérité mais j'ai pris conscience que cette quête posait de nombreux problèmes et qu'il fallait prendre un grand nombre de précautions.
On me dit que j'ai l'esprit tordu, je ne dirais pas le contraire ! J'ai une manière singulière de voir les choses. Je n'ai que très peu de certitudes et beaucoup d'interrogations. .

10.Posté par vili le 24/11/2008 01:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

b[oui, il y a une crise de liberte...mais qui passe d'abord par une crise de conscience.
le film L'ARGENT DETTE, de Paul Grignan n'est pas HASARD...
les films ZEITGEIST et ZEITGEIST ADDENDUM n'est pas du tout hasard non plus...
j'espere et je crois beaucoup dans le "PROJET VENUS" .... C'est aussi simple que ca.
a voir ces films et le PROJET VENUS sur google ou dailymotion.

11.Posté par vili le 24/11/2008 01:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

DE TOUT FACON, ON EST TOUS DANS LA MEME BERCEAU...IL FAUT FAIRE PRESION SUR LES POLITICS... SANS AVOIR PEUR...

Z-DAY = 15 MARS 2009....voir www.thezeitgeistmovement.com

il faut voir ABSOLUMENT le film ZEITGEIST ADDENDUM ...

:)

12.Posté par Saber le 24/11/2008 02:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Pour le prisonnier n° 8

As-tu besoin de faire tant de tartines pour exprimer ta pensée sur la liberté?

La Vérité c'est que seulement les PROPHÈTES ont été des Hommes libres.

13.Posté par Pierre le 24/11/2008 07:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La vérité..... est la liberté......et la vérité est en Jésus Christ. "Je suis(Jésus) le chemin, la vérité et la vie, nul ne vient au Père que par moi"

14.Posté par al akl le 24/11/2008 11:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Thanatos, merci pour cette mise au point.

15.Posté par Muku le 24/11/2008 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne suis pas non plus convaincu par cette analyse : il ne suffit pas de dire qu'il y a des limites, il faut le démontrer ; et une démonstration logique devrait aboutir à l'identification de ces limites. Or une caractéristique de la vie est que la perfection lui est étrangère ; on peut toujours faire mieux ou pire, donc la limite est sans cesse repoussée. Le problème, à mon sens, ne vient pas du tout de la volonté de dépasser les "limites", mais de l'asservissement à un "Dieu" dépossédé de valeurs morales. Les pauvres citoyens lambda sont aveuglés par la propagande qui les incite à courir après l'argent, mais lorsqu'on en possède plus que le strict nécessaire, on se rend bien vite compte qu'il est tout à fait inutile.

Le pouvoir, c'est la faculté d'imposer sa volonté (ou plutôt ses désirs) aux autres. Un citoyen lambda, quels que soient les chiffres inscrits sur ses relevés bancaires ne possède aucun pouvoir, il n'est qu'un pigeon de plus pour les banques, les investisseurs ; et tous les parasites qui chercheront à profiter de son patrimoine qui, de toutes façons, sera "vautourisé " après sa mort.


L'exemple du loto est très bien choisi, après avoir acheté leurs maisons, leurs voitures et effectué 2 ou 3 tours du monde ; les gagnants sombrent très souvent dans la dépression et le sentiment d'inutilité (ce qu'omettent de mentionner les médias).

Celui ou celle qui court après l'argent fait fausse route, l'argent n'est qu'une commodité ; il ne comble pas le vide existentiel.

16.Posté par liliM le 24/11/2008 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Actuellement, c'est un tour de force de rester libre dans sa tête, résister aux sollicitations.

17.Posté par Thanatos le 24/11/2008 20:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Muku

Quand je parle de limites, j'ai essayé de préciser de quel genre de limites je parle. Nous avons des limites physiques c'est à dire que nous ne pouvons pas aller au de là de certaines performances physiques, mais certains refusent cette évidence. Ils prennent des stéroïdes par exemple. Autre limite, notre corps vieillit et certains refusent cela en faisant de la chirurgie esthétique ou s'injectant des cellules d'agneau. Nous avons des limites spatiales, mais certains refusent cela et veulent aller conquérir l'espace par exemple. Donc je dis que certaines personnes refusent ces limites et c'est bien l'une des causes des problèmes sur terre. Je ne nie pas que certaines personnes se rendent compte que cette course au mieux, au plus est futile, mais souvent avant qu'ils ne s'en rendent compte ils font de sacrés dégâts. Les humains veulent se "libérer" des limites dont je parle et c'est là qui cause la catastrophe.

Votre définition du pouvoir est intéressante mais pas complètement vrai. Si vous êtes riches vous pouvez d'une certaine manière imposer votre volonté en corrompant. Vous parlez de désirs mais justement c'est ce dont je parle; Vos désirs ça peut-être de coucher avec des enfants, faire des folies, déclencher des guerres autant de chose que l'on peut faire avec le fric. Le fric qu'on le veuille ou non dans le système qui est là actuellement le fric donne du pouvoir. Vous dites que les médias omettent de dire que les gagnants du loto, pourquoi ? N'est-ce pas parce que leurs propriétaires bourrés de fric leur disent de ne pas en parler ?

Le vide existentiel dont vous parlez existe bien et c'est sans aucun en voulant fuir ce vide que certains cherchent à refuser leurs limites. On peut dire qu'ils cherchent un sens à leur vie. N'ayant pas de guides, ils suivent de fausses lumières dont cette quête insensée de se "libérer de leurs limites". Car je pense que le malaise vient du fait qu'un esprit se retrouve prisonnier d'un corps limité et donc cet esprit qui a sans doute conscience qu'il peut faire beaucoup plus n'arrive pas à se contenter de ça.

18.Posté par al akl le 24/11/2008 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En tout cas l'image résume parfaitement les raisons anciennes qui nous ont amené là où nous en sommes.
Très bon choix Thanatos.
Ce qui est bizarre c'est que Moise va être utilisé en déformant son message à amplifier le matérialisme épidémique depuis.

19.Posté par OUMAR le 26/11/2008 04:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ET si la vérité, l'important, l'essentiel ... ne sont pas ce que nous croyons mais bien ce qu'ont annoncé les prohètes ???

20.Posté par Thanatos le 26/11/2008 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

al akl

Désolé de te décevoir mais ce n'est pas moi qui est mis cette photo :))

A Oumar

En effet pourquoi pas ? C'est un point de vue que je respecte, encore faut-il que ce qu'ont annoncé les prophètes soit correctement transmis aux générations qui sont venues après celles qu'ont connues ces prophètes. C'est pour ça que je dis souvent que la recherche de la vérité est quelque chose extrêmement compliquée. Trop de facteurs rentrent en ligne de compte, votre sincérité, la fiabilité des informations (ce qui inclut la fiabilité de celui qui fournit les informations) etc...

21.Posté par al akl le 26/11/2008 18:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Thanatos,

Ah, intéressant. je confirme quand même cette appréciation.

La recherche de la vérité n'est elle pas la recherche du mensonge, et la levée du voile qui nous masque le réel ? Tant au niveau allégorique qu'au niveau pratique avec le complot qui s'instaure ? Car finalement sans le voile du mensonge la vérité n'aurait pas besoin d'être cherchée. elle serait. Comme elle l'a toujours été. Si la franchise et la sincérité faisait partie des règles qui régissent nos sociétés, et que le mensonge ne servait pas en politique à couvrir les actes de certains il n'y aurai nul besoin de rechercher ce genre de vérité.
Mais c'est loin d'etre le cas, le culte de mensonge et de la dissimulation, faussement nommés diplomatie et autorisés par un soit disant secret d'état, censé être ainsi protégé.
Alors qu'en général il couvre la spoliation, le crime, grâce à mille ruse devenues légales.
Si la loi permet le mensonge et la dissimulation, où donc allons nous, sinon vers la recherche de la vérité sous-jacente à tout "pieux" mensonge.
La recherche de la vérité doit être maximale lorsque le mensonge a pris le dessus sur la réalité. C'est le cas de la matrice dans laquelle nous sommes.
C'est bien là qu'il faut chercher.
L'indice c'est tout ce qui a été dissimulé, tout autant que ce qui n'a été découvert. Sachant que ce qui est dissimulé l'est pour une ou des raisons bien précises, qu'il nous faut trouver. En ce sens la recherche de la, les vérités doit être notre quête la plus essentielle.
La vérité faisant le reste d'elle même. Personne ne peut inventer une vérité. Il peut juste aider à la découvrir.
Le mécanisme d'appropriation des choses est à la base, du mensonge, qui fait que sans lui la propriété serait au mieux une illusion, au pire un crime.

22.Posté par Jexhuxhe le 29/11/2008 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Malheurs aux esclaves de l'argent.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires