Société

La crise bancaire ne doit pas éclipser des drames humains qui se poursuivent



Liesi
Mercredi 19 Octobre 2011

La crise bancaire ne doit pas éclipser des drames humains qui se poursuivent
Les médias sont silencieux sur les pauvres Japonais qui meurent à cause de Fukushima. Comme si cette catastrophe était du passé et n’avait plus aucune conséquence pour l’humanité. On peut encore ajouter un autre drame sur lesquels les médias sont étrangement silencieux : celui du Golfe du Mexique. BP et ses amis arrosent les médias de dollars et les entrailles du Golfe du Mexique de Corexit, et tout est étouffé. Et pourtant!
Voir cette vidéo.
The BP MC 252 blowout well was reported to have been capped on July 15th, 2010. Members of EcoRigs found surface water crude oil in September 2010, April 2011, and August 2011 originating from the blowout well. This video was recently recorded 103 miles north (341 degrees) of DWH MC 252. For the first time in history, the dispersant (Corexit®) is being applied to a subsurface leak 1,500 m beneath the ocean’s surface at the wellhead, in an effort to prevent the leaking oil from reaching the surface. Corexit particulates the crude oil, emulsifying it into small droplets, with a specific gravity greater than that of seawater making the crude oil sink. The objective of the subsurface application is to prevent the crude oil from reaching the surface.
Traduction : On a affirmé que le puits MC 252 de BP avait été bouché le 15 juillet 2010. Des membres d’EcoRigs ont pourtant trouvé en surface du pétrole brut provenant du puits en septembre 2010, avril 2011 et août 2011. Cette vidéo a été  enregistrée récemment (août 2011) à 190 km et à 341 degrés Nord du puits DeepWater Horizon MC 252. Pour la première fois dans l’Histoire, le dispersant Corexit est appliqué sur une fuite située sur la tête du puits, à 1500 m de profondeur. Le but est d’empêcher le pétrole de remonter à la surface. Le Corexit décompose le brut en petites particules en l’émulsifiant sous forme de gouttelettes ayant une densité spéciale, supérieure à celle de l’eau de mer, de façon à faire couler le brut.
Le pétrole fuit donc toujours au fond du Golfe, comme LIESI l’avait indiqué il y a déjà un an. Comme la tête du puits a explosé, le pétrole continuera encore de fuir pendant des années. Il semble également que l’énorme pression mise sur le fond marin ait fissuré celui-ci, laissant s’échapper le brut de façon totalement incontrôlable. BP a donc choisi de couler le brut au fond en employant un flot massif et continu de Corexit au fond du Golfe (voir http://www.youtube.com/watch?v=zhbCu8ybVno).
Et pourtant, les Américains continuent de se baigner et de pêcher dans ces eaux empoisonnées…http://liesidotorg.wordpress.com/


Mercredi 19 Octobre 2011


Commentaires

1.Posté par LAHCEN SGHIR le 20/10/2011 03:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

faut pas oublier le danger du siècle!

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires