ALTER INFO

La crise alimentaire est-elle réelle ou s’agit-il d’une « conspiration? »


Dans la même rubrique:
< >

« Contrôlez le pétrole et vous contrôlerez les nations, contrôlez la nourriture et vous contrôlez la population. » Henry Kissinger (1970)

Je connais cette phrase de Kissinger depuis bon nombre d'années. Je confesse que, jusqu'à présent, je n'y avais pas donné beaucoup d'importance. Elle est pourtant d’une vérité absolue, presque un axiome, qui pourrait devenir une terrible réalité.

Par Eduardo Dimas, Progreso.com


danyquirion@videotron.ca
Vendredi 16 Mai 2008

La crise alimentaire est-elle réelle ou s’agit-il d’une « conspiration? »
La crise alimentaire est réelle. Le prix des denrées alimentaires monte et monte. Les réserves diminuent. Il en va de même avec le pétrole qui place de nombreuses nations et les peuples qui ne produisent pas de nourriture ou de pétrole dans une situation désespérée. Est-ce le résultat d'une série d'événements attribuables à des hasards qui surviennent en même temps, ou est-ce le résultat d'un plan visant à dominer le monde?

Si l’on se fie aux paroles de Kissinger, il semble bien que ce ne soit pas le fruit du hasard. Par conséquent, il faut se poser d'autres questions. Est-ce que l'idée d'augmenter la production d'éthanol (lancée par George W. Bush en Mars 2007) en utilisant le maïs et les autres céréales de base destinées à l'alimentation humaine et animale est également une coïncidence?

Il est bien connu que pour produire 1 litre d'éthanol destiné à alimenter les moteurs des voitures, il faut dépenser 1,2 litres de mazout. Autrement dit, il faut dépenser plus de carburant que ce qu’il sera produit en carburant. Le simple fait que l’éthanol soit devenu une bonne affaire pour la famille Bush et ses acolytes de même que pour les oligarchies de plusieurs pays, n’est-il pas en soi suffisant pour voir dans ces gestes une volonté de provoquer une grande pénurie de nourriture?

Est-ce par hasard que les grandes entreprises dans le commerce des aliments ainsi que de nombreux investisseurs se soient mis à spéculer sur le prix du grain, tout en sachant si bien que la spéculation peut entraîner la mort de millions d'êtres humains? Selon les Nations Unies, toutes les cinq secondes, un enfant meurt de faim ou de maladies associées à la malnutrition.

Était-ce une pure coïncidence que le Fonds monétaire international (FMI), que la Banque mondiale (BM) et que l'Organisation mondiale du commerce (OMC) aient fait la promotion, dans ce que l'on appelle le Tiers monde, de la production de denrées alimentaires pour des fins d'exportation, plutôt que de pourvoir à la production de produits alimentaires qui puisse garantir de la nourriture aux personnes qui la cultive? Ce faisant, les pays les plus pauvres ont été mis à la merci des prix du marché mondial.

À présent, 78 nations en Asie, en Afrique, en Amérique latine et dans les Caraïbes ont un déficit dans leurs réserves de produits alimentaires de base en raison des prix élevés des produits alimentaires et de l'abandon des cultures traditionnelles.

Pour 37 de ces pays, la situation est particulièrement difficile. Il y a déjà eu des manifestations et du pillage d’épiceries et de supermarchés, de même que de la répression et des morts. De peur que vous ne l’ayez oublié : la faim est le pire des conseillers.

Certains pays doivent rationner le riz et d'autres, le maïs et le blé. Les grands producteurs asiatiques de riz, tels que la Thaïlande et le Vietnam, ont réduit leurs exportations afin de pouvoir nourrir leurs propres populations. Environ 43% de la production de maïs est utilisée à l’alimentation animale. Les experts disent qu'environ 20% des récoltes mondiales de maïs seront utilisées pour produire de l’éthanol. Que reste-t-il pour les êtres humains?

Est-ce accidentel ou est-ce le résultat d'un plan visant à dominer les nations par la faim? Le riz est l'aliment de base de 3 milliards de personnes. Le maïs est l’aliment de base pour environ 600 millions de personnes et il en est pareillement du blé, pour des centaines de millions de personnes. Au Pérou, l'armée cuisine des pains de pommes de terre afin d’essayer de réduire la demande pour le blé parmi la population.

En Haïti, un mélange de boue avec du sel et de l'huile végétale est maintenant devenu l'aliment de base de centaines de milliers de personnes. La boue n'est pas gratuite. Il en coûte 5 cents un biscuit et elle cause des douleurs abdominales et transporte des parasites et d'autres maladies.

Haïti, est l'un des pays les plus pauvres au monde qui produisait presque tout le riz dont il avait besoin avant que soient introduites les règles néolibérales du FMI et de la Banque mondiale. Annuellement, Haïti a besoin de 400,000 tonnes de riz. Haïti en produit à peine 40,000 et le reste doit être importé. Au prix actuel, il n'est pas étonnant que ses habitants en soient rendus à manger des biscuits de boue.

Les grands pays producteurs d'aliments tels que les États-Unis et l'Union européenne de même que le Brésil prétendent que la pénurie de céréales est causée par une augmentation de la consommation en Chine, en Inde et dans d’autres pays asiatiques. Il ne fait aucun doute que ce phénomène peut engendrer une légère augmentation des prix. Mais s’il est ainsi pour eux, alors qu’en est-il de la production d’éthanol? Il s’agit ici aussi de nourriture qui dorénavant ne servira plus à nourrir des millions d'êtres humains.

Aussi, il est vrai que les prix du pétrole ont également une incidence sur les coûts de production et de transport des denrées alimentaires. Mais qui est à blâmer de l'instabilité des marchés [du pétrole] qui par ailleurs sont liés par l’instabilité en Iraq, par les menaces faites au Venezuela et d’une attaque éventuelle contre l'Iran et qui, finalement, engendre la spéculation? Quel est dont ce pays qui compte moins de 5 % de la population mondiale et qui consomme chaque jour environ 25 % du pétrole que le monde est en mesure de produire?

Si jamais l’Iran devait être attaqué, le prix du pétrole pourrait atteindre les 200 $ US le baril, un prix insoutenable, même pour la plupart des pays développés et qui serait une véritable tragédie pour les pays pauvres. Certains pays, comme la République Dominicaine, le Nicaragua, le Honduras et l’El Salvador connaissent déjà de graves difficultés en matière de carburant et de nourriture, malgré toute l'aide généreuse donnée par le gouvernement du Venezuela.

Le récent Sommet Alimentaire qui s'est tenue à Managua, convoqué par les gouvernements de l'Alternative bolivarienne pour les Amériques (ALBA) et auquel ont participé les représentants de 12 pays, incluant certains présidents, avait pour but d'unir tous les efforts pour faire face à la crise alimentaire qui assaillent l'humanité.

Pour la plupart des participants, la cause de la crise alimentaire réside dans la répartition inégale des richesses à travers le monde et par-dessus tout, sur le modèle économique néolibéral imposé par certains pays développés et qui furent imposé au reste du monde au cours des 20 dernières années.

Bien sûr, tout le monde n'est pas d'accord. Le Président Oscar Arias du Costa Rica a pris ses distances, puisqu’il est un fervent du « libre-échange. » Le Mexique et l’El Salvador ont également pris leurs distances à la suite d'une série de propositions faites par la délégation vénézuélienne qui ont été ajoutées en addenda à la Déclaration Finale.

Parmi les propositions du Venezuela on retrouvait l'idée de créer une Banque de produits agricoles qui permettrait de réduire les coûts des petits et moyens producteurs et qui permettrait également d'allouer 100 millions de dollars par l’intermédiaire de la Banque d'Alba [ndt : autrement dit la Banque du Sud] pour financer des projets agricoles. Aussi, parmi les propositions, on retrouvait l’idée de créer un plan « Petrocaribe » (1) pour financer la production de produits alimentaires.

Jusqu'à présent, une prise de conscience s’est faite au sujet de la gravité de la situation alimentaire et des mesures urgentes qui doivent être prises afin que la nourriture ne devienne pas une arme de guerre, du moins en Amérique latine. En réalité, l'alimentation est déjà devenue une arme de guerre dans de nombreuses régions du monde.

Il faut à tout le moins être en garde contre les grandes entreprises qui produisent et qui font le commerce des produits alimentaires. Pareillement face aux entreprises qui produisent des semences transgéniques et qui imposent leurs produits partout dans le monde, au détriment des variétés naturelles. Elles sont déjà présentes dans de nombreux pays de l'Amérique latine et dans les Caraïbes.

Les semences transgéniques rendre l'agriculteur totalement dépendant de l’entreprise qui les produit. Année après année, l’agriculteur doit acheter les semences, les engrais et les insecticides. En Inde, 150,000 producteurs de coton se sont suicidés parce qu'ils ne pouvaient pas payer leurs dettes envers les multinationales.

Il est aujourd’hui donné aux entreprises multinationales de contrôler l'approvisionnement alimentaire et par conséquent, le peuple et ce, tel que le souhaitait Henry Kissinger. Dans un document secret qui porte pour nom « Le Mémorandum concernant l'études sur la sécurité nationale (NSSM 200), » Kissinger a dessiné un plan d'action concernant la population mondiale, visant à la contrôler et à la réduire de centaines de millions de personnes en utilisant les denrées alimentaires.

Kissinger souhaitait réorganiser le marché mondial de l'alimentation, à détruire les fermes familiales et à les remplacer avec de grandes « haciendas » et des usines dirigées par la grande entreprise multinationale. Quelque chose semblable à cela s’est réalisée depuis le début des années 1990 au Mexique et dans d'autres pays d'Amérique latine. Ne pensez-vous pas qu'il est temps de prendre les moyens pour y mettre fin? Je vous laisse le soin de répondre.

Traduit par Dany Quirion pour Alter Info

Source : http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=8993


NDT : (1) PetroCaraibe : Il s’agit d’une alliance entre les pays des Caraïbes et le Venezuela leur permettant d´acheter le pétrole de ce dernier à des conditions de payement préférentielles. Cette alliance a été créée en juin 2005.


Samedi 17 Mai 2008


Commentaires

1.Posté par Laurent4278 le 16/05/2008 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est evident que les crises economiques et alimentaires actuelles ne sont pas le fait du hazard et de circonstance malheureuses.
Soyons logique! une crise economique n'est pas une catastrophe naturel contre laquelle on ne peu rien faire! je vous rapelle que l'argent et les taux d'interets sont des inventions purement humaine et non pas une oeuvre de la nature. Donc conclusion cette crise est clairement voulue.
NWO Oblige!! pas besoin d'etre clairvoyant.
On est tres tres loin de l'economie au service de l'humanitée comme ca devrais etre la cas.
Mais ce qui me rend le plus perplexe est la passivité des peuples qui regardent faire tout cela sans reagir, on vous a droguer ou quoi?
J'ai longtemps cru qu'il y aurais des reactions un peu partout quand les gens se rendrais compte qu'on se fou ouvertement de leur gueulles mais force est de reconnaitre que je me suis trompé et que les gens sont devenu d'une docilité que je n'imaginais meme pas. Adieu mai 68 c'est pas la peine de faire tout un plat avec cet anniversaire quand on a plus la moelle de le refaire.
Beau monde qu'on laisse preparer sciement pour nos enfants!!!!
Comme disais Einstein, le monde est dangeureux non pas a cause de ceux qui font le mal, mais a cause de ceux qui laissent faire!
et ca on est tous responsable de cela par lacheté!
A bon entendeur...............

2.Posté par Ambre le 16/05/2008 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En ce moment , et de tous temps, ceux qui ont toujours mangé, ce sont les paysans.Depuis que les terres ne sont plus pillées et récoltes pas détruites , comme au moyen-age.Le danger de la non circulation des aliments est uniquement liée à la surenchère des prix, au boursicotage. pourquoi ne pas CREER UNE AMICALE MONDIALE qui par les renseignements que nous fourniraient ceux qui nous nourissent, pas les politiques, pas les bousicotteurs, mais les paysans, nous cernerions mieux le problème.

http://ambre.over-blog.com

3.Posté par Un secticide le 16/05/2008 13:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Bonjour à tous.
L'arme alimentaire a toujours existé dans les conflits, mais elle a pris aujourd'hui une dimension monstrueuse !
Pour ceux qui ont vu l'excellent film ' La Chute ' sur la débâcle du régime nazi, un passage montre Hitler penché sur une carte du monde déclarer : ' Si un jour nous devons recommencer, il faudra penser en priorité à l'énergie...'
N'est-il pas surprenant que plus les américains s'approprient le pétrole sur le dos du génocide irakien (combien de millions d'enfants morts rien qu'avec l'embargo ?) plus le prix du baril augmente ?
Depuis longtemps je dis à qui veut l'entendre que c'est du sang d'enfants innocents qui remplissent les réservoirs des voitures. Inutile de préciser que ce genre de propos écorchent les oreilles de ceux qui ne veulent surtout pas se sentir responsables. Et pourtant.... ils se voilent la face et se bouchent les oreilles.
Ils préfèrent ignorer et continuer à rouler pour prendre leurs sacro-saintes vacances.
Lait blanc, or noire et essence rouge !
J'avais sur Alter posté un message que je réitère : Ecoutez la vidéo de Annie Lacroix-Riz sur Daily motion : ' Le choix de la défaite ' (extrait de son livre fleuve sorti en 2006-2007). Depuis que les archives de l'époque sont ouverts,
TOUT DEVIENT CLAIRE ET LIMPIDE ! ! ! ! !

http://www.alterinfo.net/Le-Choix-De-La-Defaite

4.Posté par Un secticide le 16/05/2008 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Laurent post 1.

Einstein à aussi déclaré entre autre : " Je ne connais que 2 choses infinies, l'univers et la bêtise humaine. Quoique, en ce qui concerne le premier je n'en suis pas sur..."
Par ailleurs, c'est une évidence que la révolution de 1789 a été faite par le peuple manipulé par les bourgeois devenus plus riches que la noblesse (le commerce déjà...). Mai 68 n'en est pas si éloigné avec ses petits soixante huit attardés qui ont réussi à entrainer la masse populaire dans leur sillage (regardez-les aujourd'hui, ils sont quasiment tous encravattés à la télé ou devenus des écrivains philosophes de sous-merde).
Mais mai 68 n'était-il pas aussi une tentative (réussie ! ! !) de destabilisation du pouvoir français d'un De Gaulle pris entre deux feux ? Ce dernier résistait depuis près de 20 ans à la volonté dominatrice des Etats Unis et d'Israël.
L'abandon du colonialisme ne plaisait pas, d'ailleurs les américains furent fort embarrassés et aigris d' êre obligés de reprendre le flambeau en Indochine (Viet-Nam). De ce fait toutes les organisations fascistes et maffieuses ont oeuvré à sa destitution jusqu'à tenter de le faire assassiner ( Cagoule, OAS-Spaggiari-). Le Glaive italien (El Gladio) n'était pas le seul groupuscule nazi biberonné au pouvoir étasunien...
Moralité ce sont donc bien les gros nantis qui fômentent les guerres et les pseudo-révolutions pour en tirer le meilleur profit. LECON A RETENIR POUR L' AVENIR... MEFIANCE... (Besancenot le facteur de... NEUILLY et compagnie ?)


5.Posté par rhode le 16/05/2008 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous savez que les usa sont entrain de chuter comme le dollard,y font comme un boxeur aveugle qui voient rien et qui donnent des coups partout et fini par se rendre compte qu'il est tout seul etqu'il n'avait plus d'adverssaires sur le ring.on aime cette amerique-là mais helàs!y sont tous des aveugles y voient notre admiration pour ce peuple courageux:bon president,bon pays

6.Posté par mickael le 16/05/2008 19:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce matin dans mon camion, je m'imaginais que peut-être les ogm étaient justement un moyen de contrôle, une politique mercantiliste au profits de l'égémonie occidentale ...

Votre article éclaire encore un peut plus ma lanterne...

Il faut stopper la progression des ogm notamment dans les pays non occidentaux et aussi crée un marchais commun de ces nations sans aucune influence de l'occident

7.Posté par 1984 le 16/05/2008 19:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour l'auteur de cet article , je me permet de lui rappellé que Kisinger a dit en 1973 qu'il metrait a genoux tous les arabes et tous ceux qui ne se pli pas aux volontés US.

8.Posté par Goossens le 16/05/2008 20:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le titre m'a attiré, et les premiers chiffres m'ont fait déconnecter :"Il est bien connu que pour produire 1 litre d'éthanol destiné à alimenter les moteurs des voitures, il faut dépenser 1,2 litres de mazout."
Non par désintérêt pour les chiffres bien au contraire mais parce que les chiffre présentés comme une évidence et une généralité ne sont en fait que des résultats liés à certains jeux de contraintes. Ce sont les résultats d'acv spécialisés à certains jeu de copntraintes.

Il n'est pas nécessaire de faire des généralisation abusives pour argumenter contre les agrocarburants !


9.Posté par Schumi75 le 16/05/2008 22:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dommage,

l'article perd de sa superbe au fur et à mesure de avancement...

L'auteur aurait du signaler que la citation de kissinger a été tenue à la commission trilatérale...qui n'est pas un think tank de la cia,mais un cercle élitiste mondialiste cré par un banquier internationaliste(david rockefeller).

le contrôle de la nourriture est un projet pour "aider" à établir le nouvel ordre mondial et pour permettre de réduire la population mondiale de 80%.
ce n'est pas pour le bien être du peuple us qui consomment trop ou un plan décidé par w.bush.

Nous sommes au delà du mur de l'empire us,c'est le mur de la mafia de financiers internationalistes.

l'auteur croit à la "lutte" de chavez et compagnie qui construisent l'état sud-américain pour construire un gouvernement mondial et l'auteur croit au pic pétrolier aussi.

on a lu mieux chez globalresearch

10.Posté par Nicky le 17/05/2008 06:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Triste monde , si des Martiens venaient nous visiter, ils seraint surement choqué de constater qu'on laisse la moitié de la population de notre terre crévé de fin pendant que l'autre moitié s'offre des lipocussions... REVOLUTION!!!

11.Posté par Un secticide le 17/05/2008 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Faisons un rêve : Désobéissance civile Ne pas payer ses impôts...des millions de français !
Si effectivement des êtres d'outre-espace nous observent, ils doivent bien se marrer. A ce propos je viens de lire une lettre ouverte, de différentes personnalités scientifiques, envoyée à Sarkosy le mois dernier : http://lesarchivesdusavoirperdu.over-blog.com/article-19018150.html

12.Posté par belh le 17/05/2008 16:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excuse moi Un Secticide, nous pauvres moutons égarés vivont pour payer la DIME à nos maîtres, nous leurs devont obéissance, nous ne voulons pas être autre chose que des moutons sinon nous deviendrons des anarchistes, des terroristes, des anti-racistes , altermondialistes, des rebelles ou des resistants.
Ah! non c'est trop effrayant pour nous, et en plus cela nous interresse pas, nous préférons notre condition de DIMIES et ne pas avoir peur.

13.Posté par elgringos le 17/05/2008 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bien dit "belh" et bêlons en coeur ; bèèèèèèèèèèèèèèè bèèèèèèèèèè bèèèèèèèèè

14.Posté par erpilu le 17/05/2008 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis parfaitement d'accord avec schumi75 et Un secticide sur mai 68 et sur la révolution francaise.
En ce qui concerne la vidéo de Mme Lacroix-riz "le choix de la défaite", il faut absolument la visionner.
Cette vidéo traite de l'oligarchie, cette espéce de pieuvre qui gouverne le monde par le pouvoir financier (grandes institutions financieres mondiale, monarchie britannique, etc...)
En cela elle est en parfait accord avec les theses de Lyndon Larouche que vous pouvez retrouver sur ce site (on y trouve d'ailleurs une vidéo qui reprend la version de Mme Lacroix-riz):

http://www.solidariteetprogres.org/sp_accueil.php3


L'objectif de cette oligarchie est de ne surtout pas atteindre les 9 milliards d'habitants d'ici 2050, meme 6 milliards aujourd'hui c'est déja trop. Il vont donc chercher a réduire la population mondiale par tous les moyens: guerres, famines et pourquoi pas maladies. La réduction des aides familiales font également partie de cette stratégie. Une politique malthusienne est entrain de se mettre en place en ce moment meme sous nos yeux.

Les banques centrales en cherchant a renflouer les établissements financiers en rupture de liquidités, l'OMC en pronant plus que jamais le libre échange et la mise a mort de la PAC, déja pourtant bien dénaturée, ne font que renforcer la crise financiere, la spéculation sur les matieres premieres et la nourriture, la chute du dollars, l'augmentation du prix du baril de pétrole et de la nourriture et en définitive une famine a l'echelle mondiale qui n'est rien encore par rapport a ce qui nous attend si nous ne faisons rien.

La famine sera associé a des émeutes de la faim qui laisseront beaucoup de gens sur le carreau et beaucoup de gouvernements fragilisés.

L'oligarchie n'aura plus alors qu'a ramasser les miettes avec le sentiment de la mission accomplie.

Bonne lecture !

15.Posté par belh le 17/05/2008 19:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh oui El Gringo, comme tu le dis bien, nous sommes arrivé à un tel point que nous bêlons en coeur pour être mal traité, une acceptation du masochisme pour cacher notre lacheté.

16.Posté par Un secticide le 17/05/2008 20:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le réveil sera douloureux, et c' est pas moi qui le dit...
http://www.rue89.com/jean-yves-camus/a-nice-une-seance-de-dedicaces-danciens-de-la-waffen-ss

17.Posté par xray le 19/05/2008 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce débat ne date pas d'aujourd'hui.
Deux milliards d'habitants vivent sous le seuil de la pauvreté. Des émeutes, il y en a toujours eu. Il y en aura encore.

Affamer une population est le meilleur moyen de la soumettre.
La chose est connue et exploité depuis toujours. Cette actualité sur une crise alimentaire donne l'impression d'un nouveau montage qui devrait générer un profit gigantesque pour la Finance fasciste. (La Finance qui vie de la misère qu'elle produit.)

Depuis 5 000 ans ! Quoi de neuf ?



18.Posté par thierry3468 le 20/05/2008 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L a crise alimentaire et l'envolée du pétrole sont planifiées et sont destinées à soumettre la population mondiale au bon vouloir d'une élite ,d'un clan assoifé de pouvoir .Certes,il suffit d'examiner l'actualité mondiale pour comprendre que ces 2 crises ne reposent pas sur une réelle pénurie mais sur une vaste spéculation organisée au plus au niveau.De plus ,les actualités reliées par les médias de masse sont manipulées pour renforcer ce sentiment d'insécurité.Le réchauffement climatique est utilisé pour justifier ce recours aux soi disant écocarburants.Tout s'imbrique parfaitement et laisse peu de place aux coincidences et au hasard.Les OGM visent à breveter le vivant et donc permettent aux multinationales de s'approprier le vivant.Des lobbies au pouvoir immense se constituent mais leur soif de pouvoir causera aussi leur perte car ils s'épuiseront à se combattre .Ne soyons pas pessimistes et gardons toujours l'esprit ouvert car ces lobbies ont peur de la lumière .Tout système reposant sur la peur finit par s'écrouler.......

19.Posté par erpilu le 20/05/2008 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci a thierry3468 pour ce post judicieux.

Il reste encore beaucoup de monde a convaincre meme si pour l'instant nous faisons partie de ce que la "pensée unique" appelle les conspirationistes.

Tout homme qui fait quelque chose aura toujours contre lui:
- ceux qui font le contraire,
- ceux qui aimeraient bien faire la meme chose mais qui n'osent pas le faire
- et surtout la tres grande majorité de ceux qui ne font rien du tout !!

20.Posté par Un secticide le 20/05/2008 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Xray
Depuis 5000 toutes les conditions ont changées. Alexandre, César, Napoléon (pour ne citer que les plus connus) n'avaient pas les moyens de démolir la planète en deux temps trois mouvements... La technologie est une arme à double tranchant !
On aurait pu penser qu'avec cette évolution les populations sortiraient de leur torpeur. Que nenni, on préfère se goinfrer de higth tech en fermant les yeux sur la réalité quitte à ce qu'elle nous revienne en pleine poire. Vivement le retour des dinosaures ces braves bêtes.
Sinon entièrement d'accord avec Thierry. Restons attentifs jusqu'au bout.
"Les dictateurs, quelque soit la durée de leur règne, finissent toujours par tomber" (Mahatma Gandhi)

21.Posté par Un secticide le 20/05/2008 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'aimerai ajouter que nous sommes tous responsables des famines dans le monde. A commencer par l'infanticide de masse perpétré contre l'Irak qui a été institué par l' ONU, organisation internationale qui légifère au nom de tous ! ! !.
J'espère même que le prix du pétrole continuera à grimper en flèche, histoire de mettre le nez dans leur pipi à ceux qui s'en moquent depuis 18 ans !
( Depuis presque 2 ans, le LEAP 2020 prévoit un baril à 300 dollars...on y est presque.)

22.Posté par Nise le 21/05/2008 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des millions de morts... Des millions de personnes manquent de nourriture... conséquence indirecte de l'augmentation du prix du prétrole, les grands producteurs de blé se convertissent en producteurs de cutlures pour ... DU BIOETHANOL.... Pour que "Monsieur et Madame trop gros, je ne peux même plus aller à ma boîte aux lettres sans moyen de locomotion" ne dépense pas trop pour leur trajet.

Dramatique ! Et que font les Etats ? Ils envoient de l'argent aux pays qui ont donné leur nourriture pour une bouchée de pain...

Conséquence de l'augmentation du prix du pétrole : des millions de personnes vivent de plus en plus mal... Pas nous, qui nous plaignons de devoir mettre la main au porte-monnaie à chaque fois que nous remplissons le réservoir ... Des pauvres, des personnes comme vous et moi qui n'ont pas eu la chance de naître avec une cuillère en argent dans la bouche....

N'y a-t-il pas moyen de porter plainte contre l'OPEP ainsi que les autres pays producteur de pétrole pour "génocide contre le peuple pauvre de cette terre ?"

N'y a-t-il pas moyen d'arrêter notre égoïsme en volant les ressources alimentaires des pays où les pauvres crèvent la faim et les riches deviennent de plus en plus riche ?

23.Posté par erpilu le 21/05/2008 20:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'OPEP n'est pas vraiment responsable de cette situation.

Le responsable est plus du coté du libéralisme financier exacerbé. La crise financiere actuelle, conséquence directe de cette déréglementation et ce libéralisme a outrance a provoqué une chute du dollars américain sans précédent. Ce dollars a perdu sa notion de "devise de référence" et de monnaie refuge. Pourtant ce dollars continu a etre la devise utilisée pour le commerce international, y compris pour le pétrole.

C'est cette chute du dollars qui entraine la hausse du cours du brut et non pas pour l'instant, une histoire d'offre et de demande, comme on entend ca et la.
D'ailleurs certains pays exportateurs de pétrole ont émis la possibilité de traiter leur exportations de brut en Euro.

Plus la FED essaie de sauver ses institutions financieres en injectant des milliards de dollars pour les renflouer, plus elle augmente la spirale inflationniste et plus elle déprécie le dollars. La récente baisse drastique des taux d'intérets US ne fait qu'amplifier ce phénomene.

Le dollars n'est plus qu'une loque qui ne vaut plus rien et ce n'est que le début. Le pire reste surement a venir. L'économie US surendettée est au bord du gouffre. Plus le dollars baisse, plus le prix du baril grimpe.

Si certains envisagent un baril a 200 $, voire 300 $, il ne faut pas voir dans ces prévisions une hausse de la demande ou une baisse de production de l'OPEP mais surtout une anticipation de la chute toujours plus vertigineuse du fameux billet vert.

24.Posté par Fernand Cloutier le 04/09/2008 18:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Le meilleur moyen pour résister est de posséder une petite ferme avec quelques animaux et volailles.
Utiliser des moyens de déplacement animals et instruments manuels.
Etre AUTONOME = pas d'électricité public
avoir sa propre source d'eau
chauffage autonome

AUTONOMIE à 100%

PAS FACILE

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires