Géopolitique et stratégie

La création d'un cartel gazier serait un acte inamical à l'égard des Etats-Unis (congresswoman)



Ria Novosti
Mercredi 4 Avril 2007

Une "OPEP du gaz" créée avec la participation de la Russie et d'autres pays constituerait "une redoutable et durable menace pour les approvisionnements énergétiques mondiaux" et aurait une incidence négative sur les relations russo-américaines, estime Ileana Ros-Lehtinen, vice-présidente du comité des affaires étrangères de la Chambre des représentants du Congrès des Etats-Unis.

"Nous devons nous opposer énergiquement à la création de cet instrument global de chantage et de racket", écrit la congresswoman républicaine dans une lettre adressée à la secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, rendue publique à Washington.

La vice-présidente de cet influent comité du congrès exhorte l'administration de George W. Bush à élaborer avec les alliés des Etats-Unis une stratégie commune "d'opposition énergique" à la création d'un cartel gazier, dont la formation, comme on le prétend dans la lettre, sera annoncé au forum des pays exportateurs de gaz naturel (GECF) qui s'ouvrira le 9 avril au Qatar.

Ileana Ros-Lehtinen recommande à la secrétaire d'Etat d'informer le Qatar, que l'on fait figurer parmi les membres éventuels de l'organisation, que le gouvernement américain n'accordera "aucune assistance aux pays qui contribueront aux efforts en vue de saper la sécurité des Etats-Unis".

La congresswomen suggère aussi à l'administration Bush "de déclarer clairement au gouvernement russe que les Etats-Unis considéreront la formation du cartel comme un acte inamical, qui aura des retombées négatives sur la coopération dans d'autres domaines".

Washington doit accroître son aide aux pays d'Asie centrale, pour qu'ils "construisent des oléoducs et d'autres ouvrages d'infrastructure, qui en ce qui concerne les exportations de gaz les affranchiront de la dépendance de la Russie, de l'Iran ou d'autres pays", est-il indiqué dans la lettre.

Au milieu du mois de novembre 2006, le comité économique de l'OTAN avait fait circuler un rapport confidentiel prévenant les 26 pays membres de l'Alliance de l'Atlantique Nord que la Russie pourrait chercher à créer un cartel gazier international similaire à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), notamment dans le but d'utiliser l'énergie à des fins politiques.

D'après le Financial times, premier journal a avoir révélé l'existence de ce rapport rédigé par des experts de l'OTAN, le cartel gazier pourrait avoir pour membres la Russie, l'Algérie, le Qatar, la Libye, les Etats d'Asie centrale et, peut-être, l'Iran.

L'idée de créer un cartel gazier, qui définirait les règles du jeu sur les marchés énergétiques globaux pour les fournisseurs de gaz, avait été émise par le leader spirituel de l'Iran l'ayatollah Ali Khamenei lors de la rencontre qu'il avait eue au mois de janvier dernier avec le secrétaire du Conseil de sécurité de Russie, Igor Ivanov. Il avait été envisagé que les pays exportateurs de gaz réunis le 9 avril en forum à Doha (Russie, Iran, Qatar, Venezuela et Algérie) pourraient même signer des documents annonçant la création de la nouvelle organisation. Cependant, par la suite une source au sein du gouvernement russe avait annoncé à RIA Novosti qu'à Doha il ne sera question que des potentialités nouvelles offertes par le dialogue énergétique.


Mercredi 4 Avril 2007


Commentaires

1.Posté par Aram le 05/04/2007 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà un excellent projet auquel devraient adhérer l'ensemble des pays exportateurs de gaz, sous réserve toutefois qu'ils prennent bien la précaution de s'accorder pour stipuler leurs ventes futures dans un panel de monnaies autres que le dollar. L'amorce de la faillite américaine se déclencherait à n'en pas douter avec tellement de retombées battant en brèche les théories keynesiennes qu'il faudra sans doute penser à un autre modèle économique qui régentera les rapports mondiaux.

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires