Conflits et guerres actuelles

La cour des comptes américaine pointe de doigt les contrats du Pentagone



Dimanche 27 Juillet 2008

La cour des comptes américaine pointe de doigt les contrats du Pentagone
La Cour des comptes américaine a récemment détecté des erreurs significatives dans des contrats d'armement signés par le Pentagone avec les compagnies étrangères. Les erreurs sont si fatales que l'instance a demandé au département à la défense de revoir l'ensemble de ces 14 contrats, conclus entre les années allant de 2003 à 2007 et dont la valeur est estimée à des dizaines de milliards de dollars. "Certains fonctionnaires du Pentagone, chargés de superviser l'attribution de ces contrats ont eu recours à l'intimidation, au harcèlement et aux menaces pour orienter les recommandations de leurs subalternes", fait savoir dans un rapport la cour des comptes américaine. "Nous avons appris l'existence d'avertissements verbaux, de réaffectations et de menaces de procédures disciplinaires à l'encontre d'auditeurs pour qu'ils omettent leurs conclusions et revoient leur jugement, ce qui suscite des questions sur les méthodes de gestion du personnel", écrivent encore les auteurs du rapport. Le bureau, chargé de superviser l'attribution des contrats d'armement du Pentagone a, ces dernières années, joué l'opacité, en évitant d'agir selon les règlements comptables précis et en présentant des rapports dont aucun n'est conforme à la réalité. Pour l'heure, les fonctionnaires supérieurs du Pentagone continuent de refuser les accusations de la Cours des comptes, en ajoutant qu'ils allaient ouvrir eux même leurs propres enquêtes pour faire la lumière sur ce nouveau scandale. Rappelons que ce n'est pas le premier scandale du genre à avoir éclaté au nez des officiels du Pentagone. Les démarches illégales des compagnies de sécurité, liées aux départements d'Etat et de la défense américains, en Irak et en Afghanistan ou encore les tractations en coulisse entre le Pentagone et les mercenariat international font également partie de scabreuses affaires propres au système de défense américain. On se rappelle fort bien tous ces rumeurs qui circulaient un temps autour l'implication de la société de sécurité "Blackwater" dans le trafic illégal d'armements en Irak. Alors que "Blackwater" recrute des mercenaires étrangers sous la couverture de soutien sécuritaire apporté aux entreprises et aux entrepreneurs américains actifs en Irak, sa principale activité consiste à espionner en faveur des services de renseignements US quand ce n'est le fait d'organiser des rapts ou des tueries visant de simples citoyens. Quoi que le gouvernement irakien soit opposé à la poursuite des opérations de Blackwater en Irak, le Pentagone et le département d'Etat américain ont prolongé la mission de cette société, une façon sans doute de rappeler au bon souvenir des irakiens que ce ne sont pas eux qui décident pour leur pays mais la puissance occupante.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Dimanche 27 Juillet 2008


Commentaires

1.Posté par nolife le 28/07/2008 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MDR,^^ ils vont ouvrir eux mêmes leur propre enquête ^^

ils seront donc "juge et partie", une belle leçon de justice impartiale à la sauce amerdicaïne ... (disons à la sauce skulls & bones, secte luciférienne)

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires