MONDE

La conférence de presse du président Ahmadinejad



Samedi 19 Décembre 2009

La conférence de presse du président Ahmadinejad
Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad a conseillé aux politiciens européens de séparer leurs intérêts de ceux des sionistes.  
Mahmoud Ahmadinejad qui s'était rendu jeudi au Danemark pour assister au Sommet de Copenhague sur le changement climatique, a eu vendredi à une conférence de presse. Le président Ahmadinejad a accusé certains pays européens de chercher à faire asseoir la dictature à travers leurs slogans de démocratie et de liberté. Il a d'ailleurs souhaité que les relations des deux nations Iran/Danemark s'approfondissent au fil des jours. Le président iranien a précisé : dès l'avènement de la Révolution islamique en Iran, les pays européens ont pris position contre le gouvernement et la nation iranienne. Et d'ajouter:" Mais la nation iranienne s'est dressée contre l'hégémonie américaine dans son pays et a finalement réussi à obtenir le droit de choisir, de bénéficier d'un un système républicain. Et ce, alors que l'administration américaine et certaines chancelleries européennes qui avaient des relations amicales avec l'ancien régime dictatorial du Chah, se sont opposés aux volontés de notre nation et de notre gouvernement et ont, dans ce droit fil, suspendu unilatéralement la plupart des contrats avec notre pays". " Nous ne pouvons pas, a affirmé le chef du gouvernement, nous montrer indifférents à l'égard des pressions qui portent atteinte à notre indépendance.", a souligné Ahmadinejad. Il a demandé aux certains hommes d'Etat européens pourquoi ils gardent le silence à l'égard des actes blasphématoires contre les religions divines, s'en prennent à ceux qui mettent en cause les antécédents historiques du régime sioniste.

La conférence de presse du président Ahmadinejad

Mahmoud Ahmadinejad évoque la colère des puissances hégémoniques face à la renaissance de l’islam

Le président Mahmoud Ahmadinejad de l'Iran a déclaré vendredi que la colère des puissances hégémoniques était due à la renaissance de l’Islam, précisant qu’elles s’offusquaient de ce que les musulmans maintenant aient développé un sens aiguë de confiance en leur capacités.
Pour le président iranien, il faut présenter au monde entier l’Islam, en tant que seule voie de liberté et de salut de l’Humanité, tout en soulignant que l’Iran constitue le foyer de la pensée islamique.

Mahmoud Ahmadinejad a rappelé, vendredi, devant les musulmans et les membres des associations islamiques au Danemark, que la Révolution islamique d’Iran a mis à l'honneur, avec l’Imam Khomeiny, le concept de résistance devant l’Arrogance de certains pays de la région voire du monde.

Le président a déclaré que les Etats-Unis en particulier ont tenté de créer des divergences entre les chiites et les sunnites en Irak tandis que tous les musulmans vivaient dans la paix avant l’occupation de ce pays par des forces étrangères.

Evoquant les raisons pour lesquelles les puissances hégémoniques comme les Etats-Unis ont essayé d'empêcher l'Iran d'accéder à la technologie nucléaire pacifique, il a déclaré que tous leurs efforts avaient pour seul objectif de prolonger leur présence dans la région, inquiets des progrès des nations islamiques.

Il a souligné l’inquiétude des puissances de l’Arrogance mondiale face à la revivification de la pensée islamique et à la confiance en soi des musulmans.

« Si l’Islam est présentée dans toute sa vérité, il sera aussitôt accepté par les autres nations. », a-t-il conclu.



Source IRNA

http://french.irib http://french.irib



Samedi 19 Décembre 2009


Commentaires

1.Posté par Abdallah le 19/12/2009 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut que les musulmans mais aussi le tiers monde refusent d'être les gnous de l'humanité. Ces animaux malgré leur force et leur nombre se laissent dévorer par les lions et autres carnivores qui sont solidaires lors des attaques comme le sont les Occidentaux. Les gnous se laissent dévorer l'un après l'autre se contentant de regarder leur congénère dévoré par les prédateurs.
L'Occident nous dévorera tous l'un après l'autre si nous le laissons faire. Comme les lions qui isolent leur proie pour l'attaquer ensuite, les impérialistes qui ont hier isolé l'Irak pour l'abbattre essaientaujourd'hui d'en faire de même aujourd'hui avec l'Iran. Naïf est celui qui croit que l'Arabie Saoudite ou un autre pays musulman est à l'abri. Ce n'est qu'une question de temps.

2.Posté par aziz le 20/12/2009 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je pense que les USA et ses alliés ne voudront jamais d'un pays musulman indépendant et où une vraie démocratie règnera , car ça sera à l'encontre de leur intérêt . et ils feront tous pour maintenir des dictateurs aux pays arabes... car déjà si le peuple prend le pouvoir , ça sera la fin d'Israël et la fin des bases américaine au moyen orient ! et aussi ce que craint le plus l'USA et ses alliés c le risque de perdre le contrôle des sources de pétrole ... et les pays arabes peuvent alors exercer une pression sur les occidentaux qui seront obliger de suivre la volonté des pays arabe car le refus = coupure de pétrole comme en 1973 !


3.Posté par Byblos le 20/12/2009 23:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aziz se fait beaucoup d'illusions sur la coupure du pétrole en 1973. Essayons de rappeler les faits. Ces coupures se sont inscrites dans la suite de la guerre du Kipour en octobre 1973. On se souviendra que cette guerre a débuté par une petite victoire égyptienne sur la Ligne Bar Lev. Puis, l'armée égyptienne a été contournée par Ariel Sharon, le canal de Suez occupé, et Le Caire menacé. Proclamation d'un cessez-le-feu. Puis retour de chacun chez soi.

Or d'une part, cette guerre (voulue par Kissinger malgré Golda Meir) a permis à l'Égypte de sauver la face. Cela a conduit aux discussions de Camp David puis au traité de paix égypto-israélien. La Jordanie suivra plus tard. Et depuis lors, c'est l'isolement de la Syrie abandonnée seule par ses partenaires arabes face à Israël. Kissinger aura rendu un immense service à Israël, malgré Golda Meir connue pour son entêtement, mais beaucoup moins habile que lui.

D'autre part, on oublie trop souvent qu'à la même époque se tenaient les négociations du GATT sur l'ouverture des frontières aux échanges commerciaux. Face aux USA dont l'économie était alors en déconfiture, le Japon et l'Europe manifestaient des exigences inacceptables pour l'oncle Sam. La coupure du pétrole est survenue à temps pour casser net la croissance économique de l'Europe et du Japon qui dépendaient presque totalement du pétrole arabe, alors que les USA se fournissaient au Mexique, au Venezuela, au Canada et chez eux pour la plus grande partie de leur consommation.

Les monarchies arabes ont alors rendu un immense service à leur protecteur US, ont affaibli du même coup le régime baathiste de Syrie, tout en se rendant populaires dans l'opinion arabe. D'une pierre trois coups. Pas mal.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires