Politique Nationale/Internationale

La conférence de presse commune Ahmadinejad/Chavez



Lundi 7 Septembre 2009

La conférence de presse commune Ahmadinejad/Chavez
"Ceux qui sont arrivés au pouvoir avec le slogan du changement aux Etats-Unis, doivent rester, dans la pratique, fidèles à leurs engagements", a affirmé le président iranien.

Mahmoud Ahmadinejad, qui s'exprimait dans une conférence de presse commune avec son homologue vénézuélien, Hugo Chavez, à Machhad, au nord-est de l'Iran, a souligné que l'ère de l'impérialisme est révolue, on ne peut plus leurrer les nations.

" Les Américains parlent d'une part du slogan du changement, de la paix et de l'amitié et de l'autre, ils installent leurs bases militaires dans les régions où les habitants scandent des slogans contre les politiques hégémoniques des Etats-Unis, ce qui n'est que duperie flagrante", a martelé Ahmadinejad, selon qui l'existence même du régime sioniste est la pire offense faite à l'être humain. "Ce sont les criminels internationaux qui ont imposé ce régime à la nation opprimée palestinienne et aux peuples de la région, mais les nations de la région ne reconnaîtront jamais le régime sioniste.", a-t-il souligné.
Le président iranien a précisé que l'Iran serait toujours, dans toutes conditions aux côtés des nations latino-américaines, notamment du Venezuela.

De son côté, Hugo Chavez a plaidé pour l'élargissement de la coopération commerciale Téhéran/Caracas, avant de préciser: "Les propos de l'Honorable Ayatollah Khamenei m'ont été très efficaces, puisqu'il a déclaré tant que les présidents iranien et vénézuélien resteraient l'un à côté de l'autre et qu'ils conjugueraient leurs efforts dans le sens d'instaurer la justice, les ennemis des deux nations seraient déçus. D'autre part, l'Iran et le Venezuela ont signé un accord de coopération dans les domaines pétrolier, pharmaceutique, commercial et d'équipements médicaux.

La visite de Hugo Chavez à Téhéran

La conférence de presse commune Ahmadinejad/Chavez
Le président iranien était samedi l'hôte de son homologue vénézuélien. C'est la 8ème visite de Hugo Chavez en Iran.
Lors de leurs négociations bilatérales, les responsables de haut rang des deux pays doivent se pencher sur les accords précédents et le processus de la mise en vigueur des projets en actuellement en cours, et les nouveaux projets communs. Lors de la 7ème visite de Chavez à Téhéran, les présidents des deux pays avaient signé une feuille de route pour élargir les relations à long terme entre 2010 et 2020. Selon le président vénézuélien, la première phase de la feuille de route qui sera mise en vigueur entre 2010 et 2015, est considérée comme un grand tournant et dans les années entre 2015 et 2020, les deux pays se concentreront sur l'élargissement rapide des relations bilatérale d'ordre culturelle.
La première banque commune Iran/Venezuela a, rappelons-le, été inaugurée, lors de la 7ème visite du président Chavez à Téhéran et 9 accords de coopération dans les domaines économique, politique et culturel ont été conclus par les responsables des deux pays.
Compte tenu des capacités actuelles Iran/Venezuela, les relations des deux pays représentent un bon exemple de partenariat sud-sud à plusieurs égards. Le Venezuela a déjà signé plus de 300 accords avec l'Iran et les deux pays travaillent maintenant sur 80 projets communs.
Maintenant, l'Iran et le Venezuela tentent de développer leur coopération bilatérale, dans les secteurs économique, énergétique et industriel, culturel et scientifique.
La RII a, ces dernières années, déployé ses efforts pour accroître ses relations avec les pays latino-américains. Dans ce sens, l'Iran accorde une importance toute particulière à la consolidation des relations bilatérales avec les pays tels que le Venezuela. Les deux pays partagent, actuellement, une position commune au sujet de nombreuses questions internationales, en particulier en ce qui concerne le refus de se soumettre à l'Arrogance mondiale.
Le président iranien et son homologue vénézuélien, principal allié de Téhéran en Amérique latine, se sont par ailleurs engagés samedi à soutenir les nations révolutionnaires et à développer les fronts anti-impérialistes dans le monde. "Venir en aide aux nations révolutionnaires et opprimées et développer les fronts anti-impérialistes sont les deux missions principales de l'Iran et du Venezuela", a déclaré le président iranien.
Lors de cette rencontre, Chavez a apporté son soutien au programme nucléaire civil de l'Iran, avant de déclarer que son pays travaillait à un projet préliminaire pour la construction d'un village nucléaire avec l'aide de l'Iran. Le Président Chavez devra, lors de son séjour à Téhéran, s'entretenir avec d'autres hommes politiques iraniens du renforcement des relations bilatérales

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Lundi 7 Septembre 2009


Commentaires

1.Posté par Sylv@ymivision le 07/09/2009 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le monde me fait pensé grossièrement au jeu «RISQUE» pour ceux qui connaissent ce jeu.

2.Posté par Sylv@ymivision le 07/09/2009 18:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais pendant ce temps là il y a des peuple qui souffre et des enfants qui meurt partout dans le monde !

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires