Palestine occupée

La communauté internationale exerce un crime par son acceptation du blocus contre Gaza

Lors de son accueil des activistes du bateau "Dignité", Haniyeh : La communauté internationale exerce un crime par son acceptation du blocus contre Gaza


Dans la même rubrique:
< >


Jeudi 11 Décembre 2008

La communauté internationale exerce un crime par son acceptation du blocus contre Gaza
Le premier ministre Ismail Haniyeh s'est entretenu mardi soir, le 9/12, avec la délégation internationale des activistes salidaires avec le peuple palestinien qui sont arrivés à bord du bateau "Dignité" dans la bande Gaza, dans un effort visant à briser le siège arbitraire imposé par l'occupation israélienne et ses alliés.

Haniyeh a loué les efforts déployés par le groupe du mouvement "Free Gaza", qui soutient le soulagement des souffrances du peuple palestinien dans la Bande, voulant rompre le blocus. Il a également salué l'arrivée de cette délégation et méprisé le blocus injuste de l'ennemi occupant.

Le premier ministre a félicité, au cours de son accueil de la délégation des activistes internationaux, les efforts déployés des pays arabes qui ont envoyé des navires pour briser le siège de Gaza, en soulignant la nécessité de l'arrivée de ces navires afin de sauver la situation humanitaire très désastreuse à Gaza.

En déclarant que l'interdiction israélienne face à l'arrivée des bateaux arabes de secours, Haniyeh a fortement protesté contre la décision de l'occupation, tout en la qualifiant de barbare et non légitime. Il a souligné que la bande de Gaza a évidemment besoin des aides arabes.

Haniyeh a accusé les autorités d'occupation de pratiques injustes contre le peuple palestinien, en particulier dans la bande de Gaza.

"La communauté internationale pratique également un impact criminel à travers son silence ferme face aux crimes sionistes", a ajouté Haniyeh, en appelant la communauté internationale à prendre des mesures efficaces pour mettre fin au blocus arbitraire imposé contre le peuple palestinien.

Pour leur part, les solidaires internationaux anti-blocus ont assuré au premier ministre que leur arrivée à Gaza durant le resserrement de l'embargo reflète un message clair au monde entier que la bande de Gaza ne sera pas toute seule face au siège inhumain, arbitraire et injuste.

Les membres de la délégation anti-blocus ont affirmé au premier ministre qu'ils envisagent de visiter différentes régions de la bande de Gaza et d'examiner l'ampleur des souffrances causées par le blocus injuste.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Jeudi 11 Décembre 2008


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires