Palestine occupée

La commission parlementaire d'Al-Qods appelle à protéger les citoyens et les lieux saints d'Al-Qods



Jeudi 10 Juillet 2008

La commission parlementaire d'Al-Qods appelle à protéger les citoyens et les lieux saints d'Al-Qods
Le chef de la commission d'Al-Qods au conseil législatif palestinien Dr. Ahmed Abou Hilbia a appelé les Arabes, les Musulmans, les hommes libres du monde entier et toutes les organisations internationales, notamment celles qui s'occupent des droits de l'homme et juridiques, à la nécessité d'intervenir immédiatement et efficacement pour sauver la ville sainte d'Al-Qods occupée et ses citoyens, menacés par les violations et agressions perpétuelles de l'entité sioniste.

Dans une conférence de presse qui a eu lieu à Gaza, mardi 8/7, Abou Hilbia a affirmé que les violations de l'occupation sioniste, ainsi que la confiscation des terres palestiniennes et la destruction des maisons résidentielles, sous des prétextes injustes et inacceptables, menacent réellement les lieux saints d'Al-Qods et ses habitants qui risquent d'être expulsés et privés de leurs droits légaux dans cette ville sainte.

Il a appelé tous les Arabes et les Musulmans et le monde entier à soutenir la ville sainte d'Al-Qods et ses habitants, par tous les moyens, afin d'appuyer leur existence légale et historique et de lutter contre les violations arbitraires, injustes et criminelles de l'entité sioniste.

La commission parlementaire d'Al-Qods appelle à protéger les citoyens et les lieux saints d'Al-Qods

Le ministère de l'agriculture appelle à activer la décision de La Haye concernant le mur d'apartheid

Le ministère de l'agriculture du gouvernement d'unité nationale dirigé par Ismaïl Haniyeh à Gaza a appelé à activer les marches et activités populaires aux niveaux palestinien, arabe et international, avec la quatrième commémoration de la publication de la décision du tribunal international de La Haye qui a annoncé que le mur d'apartheid et la colonisation sioniste sont illégaux.

Dans un communiqué dont le Centre Palestinien d'Information a reçu une copie, ce ministère a affirmé sa solidarité et son soutien à toutes les activités qui s'opposent au mur de séparation raciste sioniste, et il a vivement soutenu les efforts des organisations, activités et solidaires étrangers qui protestent avec les Palestiniens contre le mur.

Il a critiqué l'attaque sauvage des forces occupantes contre les habitants du village de Na'lin, situé à l'ouest de Ramallah, le blocus et le couvre-feu imposé contre le village depuis plus d'une semaine.

Le ministère a également condamné les mesures des forces occupantes qui rasent les terres agricoles des citoyens palestiniens dans le village de Beit Hanina, au nord-ouest de la ville occupée d'Al-Qods, rien que pour construire leur mur d'apartheid.

On note que le mur d'apartheid isole de grandes surfaces de terres agricoles des citoyens palestiniens en Cisjordanie et plus de 108 mille citoyens palestiniens.

La commission parlementaire d'Al-Qods appelle à protéger les citoyens et les lieux saints d'Al-Qods

Les forces occupantes poursuivent leurs escaldes agressives à Naplouse

Les forces armées de l'occupation israélienne ont poursuivi, aujourd'hui mercredi 9/7, leurs escalades agressives contre la ville de Naplouse en Cisjordanie, où elles ont envahi plusieurs organisations et sociétés ainsi que des marchés commerciaux et se sont emparées de leur contenu, prétextant que leurs dirigeants soutiennent le mouvement du Hamas.
Les forces de l'occupation israélienne ont envahi plusieurs organisations après une grande incursion dans la ville de Naplouse, avec des dizaines de blindés militaires qui ont mené une escalde barbare de tous les axes de la ville.

Les soldats sionistes ont envahi la municipalité de Naplouse. Ils ont aussi envahi trois mosquées dans la ville et ont confiqué leur contenu et des copies du saint Coran.

De même, ces troupes armées israéliennes ont confisqué quatre bus d'écoles palestiniennes et les ont transportés vers le campement sioniste de Hawara, situé à l'Est de la ville.

Les forces sionistes ont attaqué le village de Qablan à l'est de Naplouse et ont envahi la maison du Coran, avant de confisquer son contenu, et elles ont suspendu sur la porte une décision stipulant sa fermeture.

De son côté, le député du mouvement du Hamas au conseil législatif palestinien Yahia Moussa a affirmé que la campagne sioniste contre les organisations et sociétés de bienfaisance qui appartiennent au mouvement du Hamas en Cisjordanie va renforcer le mouvement et augmenter sa popularité.

Moussa a déclaré que l'occupation a utilisé tous les moyens agressifs pour affaiblir le mouvement du Hamas.

Il a ajouté que le mouvement du Hamas abrite les coeurs des hommes parce qu'il défend les droits et principes du peuple palestinien, et il a affirmé que la guerre avec l'occupation continue et que le mouvement du Hamas possède de nouveaux moyens et tactiques pour faire face à toutes les mesures sionistes.

De plus, les organisations nationales et islamiques dans la ville de Naplouse ont exprimé leur condamnation des pratiques sionistes contre les associations et sociétés de bienfaisance dans cette ville, pour le troisième jour consécutif, et elles ont appelé, aujourd'hui, mercredi 9/7,à une grève générale pour condamner les actions sionistes.
Elles ont annoncé qu'il faut prendre des mesures fortes envers les escalades agressives sionistes, et elles ont souligné que la réaction populaire va refuser toute décision de fermeture.

Elles ont appelé les fils du peuple palestinien et ses personnalités à l'unité pour faire face à cette campagne très sauvage, perpétré par les troupes armées sionistes contre les organisations de bienfaisance et les marchands, en s'engageant notamment dans la grève pour protéger les hauts intérêts du peuple palestinien.

Enfin, elles ont appelé l'autorité palestinienne à jouer son rôle et à contacter la communauté internationale et les organisations des droits de l'homme pour mettre la pression sur l'entité sioniste afin qu'elle cesse ses violations quotidiènnes.

Zahhar affirme que l'occupation empoloie des prétextes faibles pour fermer les passages

Le célèbre leader du mouvement du Hamas Dr. Mahmoud Al-Zahhar a accusé les autorités de l'occupation israélienne d'utiliser des prétextes faibles pour fermer les passages commerciaux de la bande de Gaza quotidiennement.

Avant son départ vers le Caire, Al-Zahhar a dit dans une conférence de presse, dans la bande de Gaza : "Nous nous dirigeons vers l'Égypte pour étudier plusieurs dossiers dont la libération de trois de nos fils dans les prisons égyptiennes, l'engagement des autorités de l'occupation à ouvrir les passages partiellement, avec des prétextes faibles pour les fermer de nouveau".

Al-Zahhar a souligné que la délégation du Hamas qui visite le Caire va également discuter de l'ouverture du passage de Rafah de façon continuelle.

Au sujet du dossier de Shalit, le leader du mouvement du Hamas a déclaré que son mouvement va envoyer une délégation au Caire pour discuter de ce sujet.

D'autre part, Al-Zahhar a dit : "Je ne crois pas en l'existence d'un dialogue palestinien interne dans le cas de la continuation du veto américain, européen et sioniste contre ce dialogue".

De son côté, l'ancien ministre de l'intérieur Said Siam au gouvernement de Haniyeh a dit que les autorités de l'occupation sioniste ne satisfont pas l'accord d'accalmie, et il a souligné que les factions palestiniennes ont annoncé leur position et se sont engagées à répondre favorablement à l'accord, alors que les Sionistes n'effectuent pas l'accord.

La commission parlementaire d'Al-Qods appelle à protéger les citoyens et les lieux saints d'Al-Qods

Le ministère de la santé avertit de la mort de centaines de malades assiégés par le blocus à Gaza

Le ministère palestinien de la santé a averti de la mort qui menace des centaines de malades qui souffrent extrêmement dans des cas très critiques nécessitant une intervention immédiate de toutes les parties concernées. Il a condamné la poursuite du blocus injuste, arbitraire et inhumain imposé contre un million et demi de citoyens de Gaza, depuis un an, qui a haussé le nombre de décès à 203.

Des sources médicales ont rapporté que le citoyen Hassan Mohamed Issa (59 ans) de la ville de Khan Younès est mort d'un cancer après qu'il n'a pas pu, à cause des restrictions illégales sionistes, aller se faire soigner à l'extérieur, alors que la citoyenne Samiha Abou Jarie (50 ans), de Gaza, a aussi trouvé la mort il y a trois jours, lors d'une souffrance cardiaque.

Le ministère de la santé a mis en garde contre les grands dangers qui menacent la vie de centaines de malades palestiniens qui souffrent énormément de maladies très graves.

En conséquence, il a appelé à une intervention immédiate de toutes les organisations et institutions humaines et internationales, notamment celles qui s'occupent des affaires juridiques et des droits de l'homme, à s'efforcer de sauver la vie de plus de 500 malades qui nécessitent une urgence et qui sont menacés de mort.

La commission parlementaire d'Al-Qods appelle à protéger les citoyens et les lieux saints d'Al-Qods

Al-Mansi : Abbas et son groupe de Ramallah ne possèdent aucune décision pour le dialogue

Le ministre palestinien de la communication au gouvernement d'entente nationale, l'ingénieur Youssef Al-Mansi, a condamné avec force le refus du président de l'autorité palestinienne Mahmoud Abbas d'entamer un dialogue sérieux et général auquel le mouvement du Hamas appelle à la reprise immédiate sans conditions préalables.

Lors d'une rencontre ouverte et organisée par le bureau des relations générales du Hamas avec les hommes célèbres des organisations d'Al-Daradj et d'Al-Toufah, dans la bande de Gaza,
Al-Mansi a dit qu'Abbas n'est plus sérieux dans son appel au dialogue, et il a insisté à dire que son appel n'était qu'une propagande pour les médias, surtout qu'Abbas et son groupe n'ont aucune décision parlant d'entamer un tel dialogue palestinien interne.
Le discours de ce responsable du Hamas s'est concentré sur plusieurs dossiers importants sur la scène palestinienne, notamment celui de l'accalmie, et il a fortement condamné la complicité de certaines parties dans les crimes de l'occupation.

Il a indiqué que leurs actes inacceptables ne servent que l'entité sioniste et quelques commerçants qui profitent de la fermeture des passages pour étouffer les citoyens palestiniens innocents.

Ce responsable palestinien a salué les efforts et les activités du gouvernement d'entente nationale qui cherchent, par tous les moyens possibles, à soulager les souffrances des citoyens palestiniens, notamment ceux assiégés à Gaza.

http://www.palestine-info.cc/ http://www.palestine-info.cc/



Jeudi 10 Juillet 2008

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires