MONDE

La commission électorale afghane a reçu 225 plaintes


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 11:41 La guerre à la vérité de l'Ouest



Lundi 24 Août 2009

La commission électorale afghane a reçu 225 plaintes
La commission électorale indépendante en Afghanistan a affirmé avoir reçu 225 plaintes sur la fraude électorale massive. Toujours d'après cette commission des cas de violence, de terreur, de recours à la force et de la fraude ont été rapportés dont 35 ont été estimés graves. Etant donné que certaines démarches anti-constitutionnelles pourraient affecter le processus des élections afghanes, il se pourrait même que la Présidentielle soit annulée, si les irrégularités étaient confirmées. Cette commission a rapporté également avoir reçu des plaintes concernant la fraude dans les élections des conseils provinciales. L'une de ces accusations de fraude porte sur la qualité douteuse de l'encre indélébile servant à marquer le doigt des électeurs. En même temps la commission a annoncé qu'elle examinerait en toute impartialité les plaintes reçues et qu'elle mènerait des enquêtes pour vérifier les plaintes. D'autre part le Réseau asiatique pour les élections libres, ANFREL qui est l'un des observateurs internationaux dans les récentes présidentielles et provinciales afghanes avec 50 observateurs a estimé qu'il y avait beaucoup de problèmes dans ces élections. Le responsable dudit réseau Maghboul a déclaré dans un point de presse à Kaboul: bien que la tenue des élections soit un pas en avant, pourtant il y avait beaucoup de problèmes. L'abstention d'une grande partie de la population en raison de l'insécurité et notamment les femmes, l'intimidation visant à voter pour un candidat particulier, l'utilisation des moyens gouvernementales par tous les candidats favoris et la partialité et les partis pris des employés de la commission électorale dans certaines régions figurent parmi les problèmes et les irrégularités avancés par les observateurs de l'ANFREL. Tout en mettant l'accent sur la création d'un système pour garantir la commission électorale afghane, Maghboul a souligné qu'il fallait que les responsables de haut rang de cette commission électorale obtiennent le vote de confiance du parlement, qui serait le garant de son impartialité.

Les élections afghanes et la position des observateurs de l'U.E

Sample Image Les observateurs européens ont estimé, samedi, que les élections afghanes avaient été plutôt bonnes. "Ce que nous avons observé, en général, a été jugé bon et équitable", mais "les élections n'ont pas été libres dans certaines parties du pays en raison de la terreur qui y règne.", a déclaré Philippe Morillon, Chef de la mission de 120 observateurs européens, lors d'une conférence de presse, à Kaboul, en soulignant qu'il était encore trop tôt pour porter un jugement définitif sur les élections présidentielle et provinciales, en Afghanistan. Toutefois, au surlendemain de la Présidentielle, la Présidence suédoise de l'Union européenne s'est dite préoccupée, samedi, par des rapports évoquant de possibles fraudes, dans le déroulement du scrutin, jugeant, toutefois, que les autorités compétentes du pays examineront ces informations, de manière impartiale. "L'U.E prend note, avec préoccupation, de rapports faisant état d'irrégularités et de fraudes.", indique la Présidence suédoise, dans un communiqué. Néanmoins, elle assure avoir "confiance dans le fait que la Commission électorale indépendante, la Commission sur les plaintes électorales et la Commission sur les plaintes des médias, examineront toutes les irrégularités, d'une manière consciencieuse, transparente, impartiale et rapide." Par ailleurs, la Commission européenne a encouragé tous les candidats à l'élection présidentielle, en Afghanistan, à s'abstenir de faire des annonces prématurées sur un possible résultat du scrutin. "A ce stade, nous encourageons tous les candidats à respecter le processus électoral et à s'abstenir de faire des annonces prématurées sur un possible résultat.", a déclaré un porte-parole de la Commission. Dans une déclaration séparée de la Présidence de l'U.E, les 27 pays européens appellent toutes les parties prenantes à continuer à respecter le processus électoral et à promouvoir l'unité nationale et la stabilité, en Afghanistan. D'autre part, l'émissaire spécial des Etats-Unis, en Afghanistan, Richard Holbrooke, a déclaré, au terme de deux entretiens séparés avec les deux principaux candidats de la Présidentielle Afghane, Hamid Karzaï et Abdullah Abdullah, que ces derniers lui avaient promis d'accepter les résultats qui sortiraient des urnes. Il a, également, précisé que Washington ne soutenait aucun de ces deux candidats, même si les problèmes ethniques et leur rôle, dans le processus électoral, sont pris en compte par tous. "Mais cela n'est pas un sujet de préoccupation pour les Etats-Unis.", a-t-il ajouté. Le porte-parole de la Commission électorale a précisé qu'en dépit des menaces d'attaques proférées par les Talibans, le taux de participation tournait, tout de même, autour de 40 à 50%. La Commission électorale a annoncé, vendredi, que le dépouillement du scrutin présidentiel était terminé, mais qu'il était trop tôt, pour proclamer un résultat, en appelant les camps des différents candidats à être prudents et patients, puisque plusieurs dizaines de plaintes ont été déposées, samedi matin, sur la table de la Commission.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Lundi 24 Août 2009


Commentaires

1.Posté par claudio le 24/08/2009 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Évidemment, l'Afghanistan est un pays où les gouvernants sont bien plus respectueux de la « démocratie » que ne l'était l'Iran lors des élections du mois de juin dernier !!
Les forces d'occupation occidentales qui ont profondément mutilé ce pauvre pays, qui ont assassiné des milliers de ses enfants, qui ont ruiné son économie déjà faible et qui renient sa culture millénaire, viennent aujourd'hui, toute honte bue, nous affirmer que ces élections se sont déroulées de manière « satisfaisante », et que la commission ad hoc ( dont il est inutile d'en décrypter le patronage ) examinera sans partialité aucune, les plaintes déposées pour fraude.
Tout le monde savait, bien avant, que ces élections, comme celle en Irak, seraient bidonnées. Que les candidats ainsi que l'élu sont des pur produits « made in Occident », épousant ouvertement les thèse de l'occupation et que peuple afghan n'y voyait ni utilité ni bénéfice pour sa souveraineté.
Spectacle hollywoodien désolant et dégradant pour des nations qui se disent civilisées.
Nous montons de toutes pièces une crise en Iran, mais nous faisons pire en Afghanistan : nous crachons sur son peuple, puisque les bombes ne suffisent pas !!
La déchéance morale de nos dirigeants n'a jamais connu un tel degré d'avancement. Ils ne prennent même plus les précautions nécessaires avant de construire et et de divulguer leurs mensonges, convaincus qu'ils sont de notre silence complice.
Nous sommes à 3 jours déjà après les élections et personne n'est capable de nous donner ne serait-ce que le taux de participation ! Certains, chez nous, avancent le chiffre de 50 %. Pourcentage insidieux car il insinue qu'au moins la moitié des afghans est contre les talibans qui ont appelé au boycott. Ce que tout être sensé ne peut objectivement croire. Après avoir bouté la Perfide Albion et l'URSS, les afghans sont devenus, pour la moitié d'entre eux, bien sages et civilisés pour brader leur patrie aux chiens de l'OTAN !
La mise en scène est ridicule et la taxinomie habituelle et récurrente. Nous sommes devenus les proxénètes de tous les gouvernements prostitués de la planète et nous n'hésitons plus à discréditer, voire à détruire les dirigeants intègres et soucieux de l'indépendance et de la dignité de leurs peuples.
Je termine par un message à Sarkozy et à son Ministre Étranger des Affaires Française : Messieurs, le jour où nous libèrerons la France de vos sales griffes est proche ! Dommage que Monsieur Ahmadinejad ne soit pas Français ...



Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires