Propagande médiatique, politique, idéologique

La collaboration des sionistes avec les nazis


Est-ce que des sionistes ont aidé directement les nazis à exterminer des juifs ? Après des années de doutes sur le rôle de Kastner, présenté comme un héro par les sionistes et comme un traître par des rescapés de camps de la mort, un livre viens rétablir la vérité.


Alfred Ledu
Mardi 2 Janvier 2018

Kastner est un agent sioniste qui avait été reconnu par des survivants des camps de la mort en Israël comme complice des nazis, il avait ensuite été arrêté et avait alors avoué qu'il n'avait fait qu’obéir aux ordres du mouvement sioniste comme tous les autres agents.

Il avait ensuite été assassiné et les accusations contre lui lavés, le mouvement sioniste en faisant ensuite un héro national comme Théodore Herzl !

Jusqu'à peu, il était difficile de cerner le personnage, entre la propagande sioniste qui en a fait un héro, un sauveur, et les accusations gravissimes rapportés sur quelques blogs.

Mais depuis un livre très sérieux est sorti et des articles sur les sites d'informations juives en ont parlé :

"De nouvelles recherches, basées sur des témoignages de survivants de l’Holocauste, suggèrent que Rezso Kastner (aussi connu sous le nom de Rudolph) a aidé le Troisième Reich à assassiner près d’un demi-million d’hommes, de femmes et d’enfants juifs. 

Jusqu’à présent, ce hongrois était considéré comme un héros qui aurait sauvé les Juifs des griffes de la Gestapo. 

On pensait qu’il les faisait passer clandestinement de Budapest vers le monde libre, suite à l’invasion allemande, à bord d’un train secret. 

Mais un expert sur Kastner, Paul Bogdanor, affirme qu’il a découvert de nouvelles preuves troublantes qui présentent une image très différente de l’homme. 

Il affirme que les témoignages nouvellement examinés, de survivants de l’Holocauste, suggèrent que Kastner a conclu un «horrible» marché avec l’officier SS Adolf Eichmann, pour livrer ses compatriotes juifs et les conduire à leur mort.

Bogdanor dit qu’il peut prouver qu’il a seulement réussi à obtenir un accord lui permettant de sauver quelques uns de ses proches juifs et en échange d’aider Eichmann à déporter les Juifs Hongrie à Auschwitz, soit près de 800 000 Juifs .
Seule une infime minorité de Juifs, soit quelques hommes, femmes et enfants, qui sont montés dans les trains nazis, se dirigeaient vers la liberté et la sécurité, comme il le leur avait promis.

Les autres embarquaient pour un voyage à sens unique vers Auschwitz et les chambres à gaz. 

Les rumeurs et les accusations non étayées selon lesquelles Kastner aurait sacrifié la vie des Juifs ne sont pas nouvelles. 

Ces allégations ont déjà donné lieu à un procès controversé en Israël dans les années 1950.

NDLR : Alors, en 1957, un premier procès a condamné Kastner pour « avoir vendu son âme au satan », puis il a été… tué à Tel Aviv, et une seconde instance, la cour suprême, a réhabilité le personnage. 

Un livre, du nom de « Procès Kastner », a paru alors et… a été interdit à la vente… 

Troublant, en effet.) Mais c’est la première fois qu’on peut démontrer «sans aucun doute» son rôle dans le génocide et prouver qu’il a sciemment trahi son peuple. 

Bogdanor a découvert ce qu’il appelle cette «sinistre vérité » tout en faisant des recherches pour son nouveau livre, Kasztner’s Crime. 

« C’est la véritable histoire de la Liste de Schindler en sens inverse. Schindler était un nazi qui est devenu un héros. Kastner était un héros devenu un collaborateur nazi. 

« Kastner a toujours été une figure controversée, une minorité le qualifiant de collaborateur. 

Mais la plupart des gens ont cru qu’il avait fait ce qu’il pouvait pour sauver des vies dans une situation extrêmement difficile et sombre. 

« Cependant, plus je découvrais des preuves, plus je me suis rendu compte à ma grande surprise que les accusations portées contre lui étaient justes. 

Malheureusement, j’en suis sûr. » 

Kastner devint le leader de facto du Comité d’aide et de sauvetage de Budapest en 1942. 

Sous son leadership, le comité a prétendu avoir sauvé jusqu’à 25.000 Juifs qui auraient été passés secrètement en Hongrie, un pays sous contrôle nazi comme la Pologne. 

Sa réputation était telle que les nazis ont commencé à négocier avec lui qui était en tant que Juif, un contact juif clé, lorsque la Hongrie est passée sous tutelle allemande en mars 1944.

Il a d’abord essayé de sauver ses frères Juifs en offrant de payer leur émigration.
Mais quand il a reçu la preuve du plan nazi de massacrer la population juive du pays, Kastner – un « mégalomane impitoyable » – a négocié un pacte sinistre avec le cerveau de l’Holocauste Eichmann. 

Il a obtenu de mettre en sécurité une liste de 1 684 personnes, dont ses propres amis et sa famille proche, hors de la Hongrie. 

Mais les nouvelles preuves choquantes suggèrent que Kastner a seulement réussi à obtenir cet accord en échange d’aider Eichmann à envoyer le reste des Juifs de Hongrie, soit près de 800 000 Juifs, à Auschwitz. 

Eichmann et Kastner appelaient cela le «secret du sauvetage». 

Bogdanor, qui a passé dix années laborieuses à étudier le lien de Kastner avec les nazis, a découvert la terrible vérité après avoir examiné un certain nombre de témoignages sans équivoque – et jusqu’ici négligés – de survivants de l’Holocauste. 

Il a également examiné le rapport d’enquête d’après-guerre de Kastner et d’autres preuves documentées, dont une grande partie n’a jamais été traduite en anglais. 

Yosef Reiss, a témoigné comment Kastner, qui a été assassiné en 1957, a trompé la communauté juive de Kolozsvor, en lui faisant croire qu’ils seraient réinstallés et qu’ils seraient affectés à des travaux agricoles ailleurs dans le pays. 

Au lieu de cela, les 18 000 hommes, femmes et enfants du village ont été envoyés dans les chambres à gaz. 

Ce témoin, «totalement ignoré par les historiens jusqu’à présent », a déclaré: « Kastner était bien conscient que les jeunes voulaient s’échapper. 

Alors il a répandu le bruit parmi le peuple qu’ils ne devraient pas s’échapper et causer des problèmes à leurs familles, car ils allaient simplement tous être envoyés au sud de la Hongrie et que donc les familles resteraient ensemble et travailleraient dans l’agriculture. 

Un autre témoignage de Ruth Landau, la fille d’un survivant de l’Holocauste: « Comme beaucoup d’autres, ma mère a personnellement entendu Kastner, affirmer aux Juifs de sa ville natale, dans le ghetto de Kolozsvor, rassemblés sur la place avant d’être envoyés à Auschwitz, qu’ils allaient tout simplement travailler ailleurs à des travaux agricoles. » 

Ces témoignages sont renforcés par les propres aveux de Kasztner. 

Sous les ordres des nazis, par exemple, il a menti à ses compatriotes juifs en leur disant qu’une possible voie d’évasion par la Roumanie était impossible. 

En fait, l’itinéraire n’était pas bloqué et les Juifs qui l’ont utilisé ont survécu pour raconter l’histoire. 

Lors d’un témoignage de Kastner, qui n’avait jamais été écouté, ont l’entend dire:
«[Un officier nazi] m’a demandé de dire à mes amis de Kolozsvar, que la garde à la frontière roumaine avait été renforcée | 

«J’ai donc dû dire à ceux qui voulaient s’enfuir en Roumanie d’être plus prudents et d’utiliser d’autres moyens d’évasion ». 

Les historiens estiment que 437 000 personnes, soit plus de la moitié de la population juive hongroise, ont été déportés vers les camps de la mort nazi.
Bogdanor affirme que beaucoup d’entre eux ont été les victimes de la trahison de Kastner et de son pacte avec Eichmann, et il espère que les livres d’histoire seront maintenant réécrit pour rétablir la vérité. 

« Le souvenir des victimes et des survivants d’Auschwitz est insulté par la représentation constante de Kastner comme un héros alors qu’en réalité, c’est le dernier des traîtres de l’histoire de l’Holocauste à n’être pas considéré comme tel. C’est une grande injustice et la vérité doit être racontée. »
Source :  kountrass.com

Il faut voir la page Wikipedia de Kastner qui est encore remplie de propagande sioniste le présentant comme un héro, même si ils parlent de comment cet agent qui aurait du comparaître au procès de Nuremberg avec ses amis nazis, y était pour défendre des SS !

"Après la guerre, Becher est jugé à Nuremberg pour crimes de guerre. Kastner témoigne en sa faveur, déclarant que Becher est « taillé dans un bois différent de ceux des meurtriers de masse professionnels de la SS politique ». 

Au total, Kastner témoigne cinq fois, de 1946 à 1948, en faveur de Becher et d'autres SS impliqués dans les négociations sur le train et la rançon. Sa défense d'un officier SS met en colère la communauté juive hongroise."  
 Source : Wikipedia

Il y a de nombreux autres histoires du même genre comme celle du rabbin Weismandel qui porte des accusations très graves contre le mouvement sioniste.

Mais ces accusations sont noyés sous un flot de désinformation et considérés comme des inventions par le mouvement sioniste, exactement comme les accusations contre Kastner avant la sortie de ce livre.

Je vous invite à faire vos propres recherches sur ce héro de la résistance juive :
le rabbin Weismandel.

Ce texte est un rajout sur l'article :
Pourquoi le mouvement sioniste a besoin de l'antisémitisme

Que je n'ai pas osé reposter ici dans sa totalité.

 



Mardi 2 Janvier 2018


Commentaires

1.Posté par DJER Ahmed le 02/01/2018 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tous les sionistes savaient et savent que le génocide des juifs européens était leur oeuvre . Les nazis n'étaient que des exécutants de cette basse besogne criminelle . Aux yeux des sionistes, c'était là l'unique moyen pour pousser les juifs à s'exiler d'Europe pour coloniser la Palestine . Diabolique n'est ce pas ? Comment voulez-vous que les sionistes qui hier n'ont eu aucune pitié des victimes du génocide des juifs européens, puissent avoir aujourd'hui pitié du peuple palestinien. Pour ces monstres la concrétisation de la création d'un état juif en Palestine occupée justifie tous les moyens utilisés contre les palestiniens et tous les crimes contre l'humanité dont sont
victimes ces derniers .

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires