Palestine occupée

La cassure entre la Turquie et Israël sert la Palestine


Le refroidissement des relations de la Turquie avec Israël va de pair avec leur amélioration avec le monde arabe et musulman ; cette évolution devrait avoir un impact positif sur la politique palestinienne.

Mel Frykberg
IPS


Mel Frykberg
Lundi 19 Octobre 2009

Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan
Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan

« Les Turcs semblent opérer un changement de politique majeur dans la région alors qu’ils voient l’Est comme une possible alternative à leurs relations avec l’Ouest, particulièrement au vu de leurs difficultés à rejoindre l’Union européenne, » dit le Dr Samir Awad de l’université de Birzeit, près de Ramallah.

« Les relations de plus en plus tendues de la Turquie avec Israël et sa sympathie grandissante pour la cause palestinienne pourraient avoir une forte influence sur les Européens, les Américains et les pays arabes, » dit Awad à IPS.

« La Turquie, pays musulman laïc, entretient des liens forts avec le monde musulman et arabe. Dans le même temps, elle a des liens étroits avec les Etats-Unis, qui la considèrent comme un allié régional et stratégique. Elle est aussi quelque peu respectée par l’Occident pour sa laïcité et sa démocratie, bien que non sans faille. »

Les relations turco-israéliennes se sont brusquement détériorées quand la Turquie a exclu Israël d’une manœuvre militaire qui était prévue avec les autres membres de l’OTAN (organisation du traité de l’Atlantique Nord). Cela a provoqué la consternation dans les cercles diplomatiques et gouvernementaux israéliens qui considèrent la Turquie comme l’allié musulman d’Israël le plus puissant dans la région.

Aggravant encore les choses pour Israël, la Syrie a annoncé mardi qu’elle allait mener des manœuvres militaires plus importantes encore avec la Turquie. Un exercice militaire commun entre les deux pays a déjà eu lieu cette année.

Le bombardement intensif de Gaza par Israël au début de l’année a marqué un tournant. Le gouvernement turc a dû répondre à son opinion publique, écoeurée par l’agression militaire d’Israël sur le territoire côtier. Même l’armée turque qui a entretenu par le passé des liens étroits avec l’armée israélienne n’a pu ignorer l’agression.

La dernière évolution, avec un gouvernement de droite du Premier ministre Benjamin Netanyahu qui amplifie la judaïsation de Jérusalem-Est, porte atteinte au culte musulman à la mosquée Al-Aqsa et poursuit les constructions dans les colonies, n’a fait que cimenter la position de la Turquie.

Anat Lapidot-Firilla, de l’université hébraïque de Jérusalem, soutient dans le quotidien israélien Ha’aretz que la Turquie se verrait bien le chef de file du monde musulman sunnite.

La Turquie «  assume un lourd héritage de ses ancêtres de l’Empire ottoman, une mission qui implique de promouvoir la paix et la stabilité régionales autant que la prospérité économique, » dit Lapidot-Firilla.

La Turquie a entretenu des liens solides avec les politiques et les militaires israéliens, et la dégradation de leurs relations vient s’ajouter à un élan international qui monte à l’encontre d’Israël en raison de sa politique contre les Palestiniens et du massacre dans la bande de Gaza.

« Les Turcs pourraient faire pression sur les Israéliens pour réduire leur violence à l’égard des Palestiniens, car Israël tient à ses relations stratégiques avec la Turquie. Les Palestiniens ne peuvent qu’en tirer avantage », dit Awad à IPS.

« La Turquie pourrait également exercer une influence sur les Américains pour qu’ils pèsent sur leur allié israélien » dit Awad. Les Etats-Unis voient dans la Turquie un rempart contre ce qu’ils considèrent comme un croissant de l’extrémisme avec l’Iran, l’Iraq, la Syrie, le Hezbollah et le Hamas.

« Il est également possible que les Turcs incitent les dirigeants du monde arabe à donner plus et autrement que du bout des lèvres à la cause palestinienne. Les Turcs se sont fait un exemple moral en agissant par l’action diplomatique contre Israël, une action qui représente plus que l’Egypte et la Jordanie, qui ont un traité de paix avec Israël, n’ont jamais fait », ajoute Awad.

La Turquie se propose de défendre un certain nombre de résolutions en faveur des Palestiniens dans des forums régionaux et internationaux. Notamment au Conseil de sécurité des Nations unies, à l’Assemblée générale des Nations unies, au Conseil des Droits de l’homme à Genève.

La Turquie a également participé à une récente rencontre de l’Organisation des pays islamiques et à une session de la Ligue arabe où, inévitablement, Israël était à l’ordre du jour.

« Alors que la Turquie a déjà, dans le passé, soutenu des résolutions propalestiniennes dans ces assemblées, je pense qu’elle fera entendre sa voix plus fort à l’avenir et qu’elle fera pression plus fermement, » dit Awad.

Enfin, les Turcs peuvent encore aider à peser sur les discussions futures pour l’union palestinienne au Caire, alors que le Hamas et le Fatah semblent incapables de franchir le pas d’eux-mêmes.


* Mel Frykberg est journaliste australien de Sydney, il est basé au Moyen-Orient. Il a travaillé au Moyen-Orient pendant des années, notamment au Caire, à Jérusalem, à Beyrouth, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, ainsi que dans d’autres pays de la région. Et en Afrique.

 IPS - traduction : JPP
http://www.info-palestine.net/



Lundi 19 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par dik le 19/10/2009 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est vivement souhaitable de transférer le dossier Mahmoud Abbas/Hamas de l'Egypte à la Turquie. En effet, l'arbitrage de l'Egypte est vicié par le fait qu'elle plie aux moindres ordres de Washington et Tel-Aviv à l'instar de Mahmoud Abbas! Serait-ce la, la raison des atermoiements dans cette réconciliation?

2.Posté par farid le 19/10/2009 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il serait egalement souhaitable,que la turquie et l'iran ,s'unissent,militairement et entrainent dans leurs unions toutes ces brebis égarées!!!!!!!!!

3.Posté par NAQBA le 19/10/2009 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il voudra que la Turquie et tout les pays Arabo-Musulmans s'unissent sauf les pays traîtres L'Egypte et la Jordanie contre l'entité satanique fasciste sioniste.D'aprés un certain écrivain juif dit que la fin de cette entite satanique sioniste est pour très bientot.Que Dieu l'entende

4.Posté par kiko le 19/10/2009 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Isolement politique et diplomatique, pression, et boycott, les seuls remèdes qui paraissent efficaces pour stopper la folie meurtrière des monstres sionistes.

5.Posté par Boulid le 19/10/2009 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est bien beau de gesticulé de droite a gauche apres tant d'année de silence....il est un peu trop tard.
On ne peux pas changer de masquer en fonction des intérêt,du jour au lendemain surtout quand les Alliers de la Turquie font parti de la pire espèce.

6.Posté par hmz le 19/10/2009 20:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SEUL LA TURQUIE PEUT RESOUDRE LE PROBLEME EN PALESTINE
LE PROBLEME A DEBUTER AU DEBUT DU SIECLE QUAND LES TURCS PROTEGEAIT CETTE TERRE AVANT QUE SES sionistes ARRIVENT !!!!!

MAIS LE TEMP DE LA JUSTICE ARRIVE !!!


7.Posté par a toi ,ed le 20/10/2009 01:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les sionistes ne peuvent pas vivre parmi les arabes pour differentes raisons;1 jour ou l autre ils quitteront la palestine.

8.Posté par a toi ,ed le 20/10/2009 01:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

abraham burg:israel etat juif c de la dynamite
shlomo sand :la palestine appartient seulement a ceux ki y vivent(essai de sauvetage??)
de winter:"israel" disparaitera en 2024

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires