Economie

La carte économique du monde changera radicalement dans les 15 années à venir (experts russes)



RIA-Novosti
Samedi 8 Septembre 2007

La carte économique du monde changera radicalement dans les 15 années à venir (experts russes)
La carte économique du monde changera radicalement dans les 10 à 15 années qui viennent en raison d'une croissance économique très intense des BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine), a déclaré vendredi dans une interview à RIA Novosti Rouben Vardanian, du groupe de sociétés Troika-Dialogue (Russie).

"Les BRIC, ainsi que le Pakistan et les pays d'Afrique jouent d'ores et déjà un grand rôle dans l'économie mondiale, et cela modifie effectivement la carte économique du monde", a souligné M. Vardanian, président du Conseil des directeurs de Troika-Dialogue.

Selon l'expert, la croissance des "nouveaux champions" permettra de percevoir des changements qualitatifs dans la situation de l'économie mondiale dans les 10 à 15 années à venir.

Comme l'a fait remarquer Rouben Vardanian, "ces compagnies sont déjà des acteurs suffisamment sérieux sur leurs marchés intérieurs". Qui plus est, les grandes dimensions des marchés intérieurs de ces pays permettent aux compagnies en question de concurrencer de grosses sociétés globales.

"Si auparavant le modèle était très simple: il y avait quelques acteurs globaux, alors que toutes les autres compagnies étaient si petites qu'elles ne pouvaient pas leur faire concurrence, à présent le marché en Chine, en Inde et même en Russie permet aux compagnies locales de devenir de plus en plus puissantes et de coopérer avec des acteurs globaux", estime l'homme d'affaires russe.

Cela dit, le président du Conseil des directeurs de Troika-Dialogue a fait remarquer que les "nouveaux champions", leaders des nouvelles compagnies en plein essor de cette région, étaient non seulement "plus dynamiques", mais en moyenne d'une dizaine d'années plus jeunes que leurs collègues des sociétés globales reconnues de l'Europe et des Etats-Unis.

Dans les années qui viennent, il serait sans doute intéressant d'observer l'évolution des "nouveaux champions", a supposé M. Vardanian. "Certains d'entre eux se ruineront à cause d'un développement trop rapide et risqué et ne pourront pas, par conséquent, s'adapter à de nouvelles conditions, d'autres seront achetés par des acteurs globaux et intégreront une plus grande compagnie et, enfin, quelques "nouveaux champions" deviendront eux-mêmes des acteurs globaux, a supposé l'expert.

De son côté, le président de la société de gestion Troika-Dialogue, Pavel Teploukhine, a estimé que le rôle des pays émergents dans l'économie mondiale consiste sans doute dans un avenir prévisible à "remplacer l'Amérique sur le plan de la consommation mondiale".

Et d'expliquer que dans les conditions où justement les Etats-Unis consomment un tiers de toute la production mondiale, si l'Amérique cesse de consommer ou se met tout simplement à consommer moins, toute l'économie mondiale "se tassera".

Reste seulement à savoir quel pays notamment prendra la place des Etats-Unis, a poursuivi l'expert. "L'Inde? La Chine? Le Brésil ou la Russie? Qui devra assumer le rôle du consommateur sans lequel le développement ultérieur est impossible", a dit M. Teploukhine. Selon lui, la situation économique peut changer de façon radicale et très vite.

Plus de 1.700 représentants de 90 pays du monde sont arrivés dans la ville chinoise de Dalian pour participer à la Première rencontre des "Nouveaux champions" qui se déroule sous l'égide du Forum économique mondial (WEF). Tout au long des trois jours de cette rencontre annuelle, ses participants, tant de nouvelles compagnies en plein essor que des sociétés globales reconnues, échangent leur expérience et discutent des problèmes d'actualité relatifs au développement de l'économie mondiale, à la protection de l'environnement et au développement harmonieux de la société dans le contexte de la mondialisation en cours.


Samedi 8 Septembre 2007

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires