Propagande médiatique, politique, idéologique

La campagne d’intoxication de l’Occident contre les relations de l’Iran avec le monde arabe



IRIB
Lundi 5 Mars 2007

Suite à la visite du Président de la RII, Mahmoud Ahmadinejad, en Arabie saoudite, et aux prises de position transparentes des Etats arabes, pour promouvoir leurs relations avec Téhéran, les gouvernements occidentaux ont entamé une vaste campagne d’intoxication, pour ternir les relations entre la RII et les capitales arabes.

La revue britannique, "Sunday Times", a publié, dans son dernier numéro, un rapport, dans lequel on prétend que l’Iran aurait installé un réseau d’espionnage, dans les pays arabes du golfe Persique, pour qu'au cas d'une éventuelle offensive militaire américaine ou israélienne contre l’Iran, ce dernier puisse menacer les intérêts des pays occidentaux dans les pays arabes de la région.

Ce rapport, qui a été publié, un jour après la visite du Président Mahmoud Ahmadinejad, à Riyad, capitale de l’Arabie saoudite, montre que l’objectif de l’Occident est de créer un climat de doute et de méfiance, dans les relations qu’entretiennent les Etats arabes avec la RII. Dans le même temps, le quotidien arabophone, "Al-Charghol Owssat", a publié un article, dans lequel la RII est accusée d’être impliquée dans les agitations et les affrontements, survenus, récemment, au Yémen.

Cette nouvelle campagne anti-iranienne fait, en réalité, écho aux allégations non fondées des Etats-Unis, qui accusent, depuis des mois, la RII d’être à l’origine de l’insécurité et de l’instabilité chez son voisin irakien, et qui prétendent que le programme nucléaire civil iranien sert de couverture à un programme militaire, menaçant les voisins arabes de la RII.

Cependant, lors de la visite du Président Mahmoud Ahmadinejad, à Riyad, le Roi Abdallah d’Arabie a rejeté toutes ces accusations et a plaidé pour la promotion des relations de son pays avec la RII. Par ailleurs, l’Emir du Koweït et les dirigeants des autres pays arabes du golfe Persique ont, tous, confirmé le rôle majeur de Téhéran dans la sécurité et la stabilité de la région. Il y a quelques jours, la Ligue arabe a publié un communiqué, pour dénoncer la politique de deux poids, deux mesures, des puissances mondiales vis-à-vis du régime de non prolifération des armes nucléaires, fermant les yeux sur l’existence de l’arsenal nucléaire du régime sioniste, tout en accusant l’Iran de dérives dans son programme nucléaire civil. La Ligue arabe a plaidé, également, en faveur d'une participation plus active de l’Iran, dans le règlement de la crise sévissant en Irak. Ceci dit, la campagne de l’Occident, pour ternir les relations de l’Iran avec le monde arabe, ne semble pas être très réussie, car les pays arabes expriment, clairement, leur soutien aux positions de principe de Téhéran, quant à son programme nucléaire civil et à la question de la sécurité régionale.


Lundi 5 Mars 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires