Tribune libre

La cabale DRS de Barcelone contre Mohamed-Omar DEHBI


Le DRS ne recule devant rien pour traquer ses opposants et faire oublier les crimes imprescriptibles perpétrés par les d.a.f. putschistes du 11 Janvier 1992. Y compris par la dénonciation calomnieuse de ses propres concitoyens, émigrés à l'étranger.


Abdelkader DEHBI
Jeudi 30 Septembre 2010

La cabale DRS de Barcelone contre Mohamed-Omar DEHBI
La cabale DRS de Barcelone, contre Mohamed-Omar DEHBI
Prise à témoin de l’opinion publique

Mon fils Mohamed-Omar DEHBI, 43 ans, marié et père de 5 enfants, est établi
depuis 2004 à Barcelone où il exerce régulièrement la profession
d’ingénieur, revendeur d’engins de travaux publics à l’exportation
depuis l’Espagne.  
Le mardi 28 Septembre 2010 vers midi, au moment où il quittait le domicile
familial en compagnie de son épouse, leur voiture a été cernée par 4
policiers en civil armés – 2 de chaque coté – qui pointèrent leurs armes
sur eux en leur ordonnant de descendre du véhicule. Ils sont reconduits à leur
domicile où près d’une vingtaine d’autres policiers armés et en civil –
oui je dis bien 20 ! – firent tous irruption dans la maison en fouillant dans
le moindre des recoins, pendant que mon fils et son épouse étaient sommés de
ne pas bouger. Au bout d’environ une heure, après avoir saisi des documents
professionnels de mon fils – factures, avis bancaires, etc.. – ainsi que 3
ordinateurs, l’équipe des policiers se retira en emmenant mon fils chez le
Juge, ainsi qu’ils l’ont précisé à ma belle-fille.
Dès que j’ai pris connaissance des faits, j’ai immédiatement alerté
notre Consulat en charge de Barcelone, ainsi qu’à toutes fins utiles, M.
Boualem Bessaïeh, président du Conseil Constitutionnel, qui est un ami de
longue date de notre famille.
Le mercredi 29 Septembre vers 14 heures, l’avocat de mon fils Me Xavier
VIADA m’informe que celui-ci va être transféré dans la soirée à Madrid,
devant un Juge anti-terroriste, en raison de l’accusation de « blanchiment
d’argent » dont il est l’objet ; accusation qui repose sur le fait qu’il
a échangé, sur le marché informel de devises dont tout le monde connait
l’existence à Alger, l’équivalent de 60.000 Euros en Dinars pour les
transférer sur Barcelone, somme en réalité destinée à compléter l’achat
d’un engin des TP acquis en Europe. Opération de change effectuée par
l’intermédiaire du nommé Tewfik MAZZI, connu sur la place d’Alger et qui a
eu récemment des démêlés avec la Justice Espagnole.
En tant que père de Mohamed-Omar DEHBI, j’accuse formellement devant Dieu
et devant les Hommes, les Services de Sécurité de mon pays, d’avoir monté
une cabale contre mon fils et qui me vise personnellement, du fait de ma
qualité de citoyen-opposant, qui dénonce régulièrement et depuis des
années, le caractère illégitime et mafieux du régime en place à Alger En
particulier en publiant dans mes blogs ou dans d’autres sites, des articles ou
des commentaires accusateurs en ligne, dénonçant ce régime. Qu’il
s’agisse de l’impunité scandaleuse de certains crimes imprescriptibles –
comme entre autres, les massacres non élucidés de Bentalha, de Raïs, de
Relizane ou de Béni-Messous – perpétrés durant la décennie noire (1990 –
1999). Ou qu’il s’agisse des scandales financiers à répétition où l’on
assiste à un pillage organisé, en termes de milliards de dollars, du
patrimoine national.  
Je demande solennellement aux Autorités Judiciaires d’Espagne, d’examiner
sereinement et scrupuleusement les accusations portées contre mon fils
Mohamed-Omar et de ne pas se laisser manipuler par un régime politique
lui-même moralement discrédité de toutes parts et qui n’en est pas à sa
première manipulation. Ni certainement à sa dernière,…toujours au nom de la
lutte contre ce qu’on appelle le « terrorisme international » un prétexte
qui est devenu pour certains Etats – y compris dans l’Europe censément
démocratique – une mine inépuisable d’alibis, justifiant souvent, les
pires atteintes aux Droits de l’Homme et aux Libertés publiques.
J’ai dénoncé hier mercredi 29 Septembre à 23h –UTC- cette manipulation
indigne sur la Chaîne AL-JAZEERA.
J’en appelle aujourd’hui à la conscience et à la réaction solidaire de
l’ensemble des citoyens ordinaires et des Organisations humanitaires à
travers le monde, quelles qu’en soient, la nationalité, l’idéologie ou la
religion, pour dénoncer ces lâches procédés frappant une famille entière et
exiger la Justice pour mon fils. Uniquement la Justice.  
A commencer par donner la plus la plus large diffusion à cette prise à
témoin.

Fait à Alger, le 30 Septembre 2010 - Abdelkader DEHBI.


Jeudi 30 Septembre 2010


Commentaires

1.Posté par Aigle le 30/09/2010 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment la lâcheté s'erige en systeme de gouvernance .....

2.Posté par Rakovski le 30/09/2010 19:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"en raison de l’accusation de « blanchiment
d’argent » dont il est l’objet ; accusation qui repose sur le fait qu’il
a échangé, sur le marché informel de devises dont tout le monde connait
l’existence à Alger, l’équivalent de 60.000 Euros en Dinars pour les
transférer sur Barcelone..."


Je confirme. Tous les Algériens et les franco-algériens le savent. Quel spectacle déconcertant !

A Alger, sur le parvis de la Banque d'Alger et dans les rues avoisinantes, des hommes décontractés tiennent des liasses de billets entre les mains et s'écrient : change, change !

Et j'ai vu cette même scène à Annaba, Bougie, Oran, Akbou !

Ce trafic ouvert, s'il profite à quelqu'uns, a des effets inflationnistes dévastateurs pour l'ensemble de l'économie.

Ce monsieur est une victime des machineries des différents services secrets qui surfent sur le terrorisme. Ils avaient besoin d'un homme installé en Europe pour accrédité auprès de leur opinion publique, leur supercherie d'al qaïda du maghreb.


Car al-qaïda ou la marotte des services secrets est un puissant atout électoral. On se marre bien dans les bureaux des services secrets, c'est mieux qu'un spectacle d'humoristes associés.

Remercions l'indépendance et la liberté des journalistes, sans qui toutes ces contes pour électeurs débiles, ne seraient pas possible.


Alors bien sur, cet homme finira par être libéré ou condamné pour trafic de dinars sans qu'aucune charge de terrorisme ne soit retenus. Mais l'essentiel pour les services secrets est de trouver, pour l'heure, un pigeon pour accréditer l'existence du complot terroriste al-qaïda branche maghrébine 100 % pur porc.

Une fois lavé, pas un seul journaliste ne dénoncera la manip des services humoristiques très secrets.

3.Posté par VIRGILE le 30/09/2010 20:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le gouvernement espagnol n'est pas dupe et les liens entre Alger et Madrid sont complexes. M. Zapatero est mis en difficulté depuis le "bulle immobilière" et l'effondrement de l'économie nationale. Il ne fait pas bon de toute façon, de s'opposer ouvertement à une gouvernance si on n'appartient pas à un puissant lobby, ayant en sous main quelques mercenaires, prêts à "tout" !

Je souhaite bon courage à la famille DEHBI. Mais encore une fois, comme tous est corrompu et que tout s'achète, il faudra "négocier" !!!

4.Posté par Abelkader DEHBI le 30/09/2010 20:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



الـحـمـد للٌـه والـشـكـر، والـصـلاة والـسٌـلام عـلـى رســولــه

INFORMATION :

Grâces en soient rendues à Dieu, mon fils Mohamed-Omar DEHBI a été libéré en début d'après midi, par le Juge d'Instruction de Madrid et lavé de tiout soupçon de blanchiment d'argent.

Merci de tout coeur à tous ceux, hommes et femmes qui ont soutenu notre famille durant ces trois journées noires. Trois journées noires où l’on a pu mesurer toute la lâcheté et toute l’ignominie d’une presse aux ordres, prompte à mordre et à souiller les citoyens honnêtes qui gagnent proprement leur vie, à la sueur de leur travail ; des citoyens honnêtes qui n’ont bénéficié eux, ni des largesses d’un pouvoir corrompu et corrupteur, ni des « crédits » bancaires portant sur des milliards jamais remboursés, ni de lignes de crédit de plusieurs millions de Dollars qui ont fondé certaines fortunes insolentes, à l’abri de tout contrôle et de tout audit public…. Une presse qui se qualifie impudemment d’ « indépendante », qui s’est jetée, sur ordre de ses maîtres, sur cette arrestation rocambolesque digne des plus mauvais films de série C, comme une meute sur un os. Du quotidien Liberté à El-Watan, en passant par Al-Khabar et d’autres feuilles de la même farine. On avait presque l’impression à les lire, d’entendre les frottements de satisfaction de leurs mains sales. Sales, non pas de l’encre noble des plumes au service de la Vérité et de la Justice, mais de la suie noire du mensonge, de la calomnie et de la désinformation, au service d’un pouvoir criminel, illégitime et corrompu.
Qu’est-ce qu’on n’a pas pu lire comme inepties, les unes parlant de « blanchiment d’argent » les autres de « financement d’Al Qaida du Maghreb » pour une question de 60.000 Euros, régulièrement transférés. Une somme qui représente presque de l’argent de poche pour certains enfants dorés de la mafia du pillage. Souvenons-nous juste des 20.000 Euros trouvés en possession du fils d’un ministre pourri, en villégiature en Suisse, durant l’été de l’année passée…..
Terrorisme, Islamisme, Al-Qaïda, blanchiment d’argent. Voilà des mots magiques avec lesquels vous pouvez envoyer en taule votre voisin, quand il stationne sa voiture à la place de la vôtre place au bas de votre immeuble… A la condition nécessaire et suffisante toutefois : que cela se passe, comme l'a dit notre ami Si Salah-Eddine, dans le pays de « adalat-at-tilifoune » qu’est le nôtre.
Mes remerciements vont aussi à un certain nombre d’hommes d’honneur – algériens de l’intérieur, comme de l’émigration – qui ont montré tant de disponibilité et tant de sollicitude à l’égard de ma famille. A commencer par ceux qui ont bien voulu relayer ma mise au point.


5.Posté par Le Kabyle le 30/09/2010 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr. Dehbi on se tient à vos cotés quelque soient les circonstances ,connaissant votre intégrités et votre honnêteté !

6.Posté par hezbollah le 30/09/2010 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

amin! et bon courage.

7.Posté par gjingis le 30/09/2010 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Abdelkader Dahbi
je lis constament vos articles et vos commentaires ,
ca ma fait vraimment un plaisir de cette bonne nouvelle.
el hamdullah..et dieu merci

8.Posté par Columbo le 01/10/2010 00:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Mr Dehbi .
Heureuse fin pour cette histoire .
heureux que vous ayez des relations ....il en faut dans tous les domaines ;
Malheureux , qui comme moi , ai entamé un jugement de rectification de nom , il y a
4mois .La procédure n'a pas encore démarré...
Merci de me répondre .Amicalement.

9.Posté par Abelkader DEHBI le 01/10/2010 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ --- Columbo :

Je veux bien croire que vos propos sont des propos sincères et non pas des persiflages... Car, pour vous mettre à l'aise, ma visite à un ami occupant de hautes fonctions, était une visite pour l'informer et lui dire que je défendrai mon fils avec la plus grande énergie. Non pas pour quémander une quelconque intervention ; car si c'était le cas, étais-je obligé d'en parler ?
Maintenant, si vous faites allusion à la Justice espagnole, vous faites inconsciemment une grave injure au Royaume d'Espagne en parlant "de relations", car je sais que les Juges de là-bas, on ne les appelle pas par téléphone pour leur donner des ordres. Parce que eux, ils ont une conscience, contrairement à beaucoup de magistrats de chez nous.
Maintenant si vous faites allusion à cette pauvre chose qu'on appelle "Justice" dans notre pays, vous savez très bien que je "bénéficie" - si j'ose dire - dans mon pays, du statut peu enviable d'ennemi du régime, avec toutes les attaques et les tracasseries qui vont avec et dont cette malheureuse affaire est un triste exemple. Mais je dois vous dire que pour tout l'or et tous les honneurs du monde, je n'échangerai jamais mon statut de citoyen ordinaire, qui s'honore en plus, d'être mal vu par un pouvoir de truands et de criminels.

10.Posté par rachi le 01/10/2010 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur Dehbi que pensez-vous de l'article mis en ligne par Mécanopolis ?


11.Posté par Columbo le 01/10/2010 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Abdelkader Dehbi,

Bonjour ,
Rassurez vous , mes propos n'ont rien de sous entendu .Je suis extremement heureux pour le dénouement de cette affaire .
J' ai maladroitement inclus deux mots sur mon affaire , qui minime et de routine , par rapport à la votre , en ayant l'espoir secret que quelqu'un aurait eu les memes problèmes que moi sur des rectifications d'acte de naissance .
Car , vous savez , nous payons encore indirectement les méfaits de la colonisation (les traductions du français à l'arabe , de certains noms , laissent les gens dans des tracasseries administratives qui ne finissent pas .

Il serait bon , prochainement d'en faire un sujet , ici sur alter info .Je suis sur qu'il y aura un grand nombre de commentaire .
Respectueusement , A plus ...

12.Posté par kinder le 01/10/2010 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salam,
je me souviens de Omar dans les années 90, responsable du laboratoire officiel du commerce de Ouargla, champion - disait on - de la chipa et du bisness avec les bases pétrolières, qui profitait - disait on aussi - des relations de son papa et qui était finalement parti, je crois, au Texas, pour être à la source des envois vers les bases du Sud, disait on encore.
C'est beaucoup de "disait on", mais il était connu sur la place de Ouargla et sujet de commentaires exagérés ou non.
Maintenant en Espagne dans les engins BTP et soupçonné de relations avec les tangos ? Pourquoi pas, à l'époque il avait déjà de telles accointances et il était du genre "tijara hlel", "l'argent n'a pas d'odeur"..... Il est libre sous caution et la justice espagnole tranchera.

13.Posté par Abelkader DEHBI le 01/10/2010 20:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ --- kinder :

A défaut de vous exprimer sous votre vrai nom, vous pourriez au moins mentionner votre matricule d'indic du drs, puisque vous vous cachez courageusement derrière un pseudo pour continuer les calomnies de vos complices - DRS et Presse officielle dite "indépendante" confondus - qui viennent d'essuyer un démenti cinglant de la justice espagnole qui n'a rien à voir avec la "Justice-par-téléphone" instaurée par vos maîtres qui sont en train d'entraîner le pays vers le chaos et la ruine. A 73 ans passés, et avec l'aide de Dieu, je continuerai jusqu'à mon dernier souffle, de combattre le pouvoir illégitime et criminel qui emploie vos semblables.

14.Posté par gjingis le 02/10/2010 02:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Abdelkader Dahbi
j ai lu l article publié mar Mecanopolis ,a propos de votre fils si je comprend bien .
moi je vous comprend et je vous réspecte, vu votre age .
Au fait ,l article de mécanopolis m a entierrement boulvérsé ,et je trouve pas quoi dire
cela veut pas dire que j ai un préjudice a porter ,bien entendu
a l encontre de votre fifs .
par contre un algerien digne de son nom ne doit en aucun cas allimenter ni de loin ni de pres . le régime totalitaire algerien ni ceux qui ont fait parti du désastre de la decenie noire ,ni l aqmi
Comme ils disent les musulmans:hasbouna llah wa naama el wakil
Voila une des raisons qui nous a poussé de nous éloigner d avantage de notre pays
Ce que j attend personnellement au sujet de cet artile publié par Mécanopolis,
c est la réaction du pere .dans la mesure du possible.

amicalement







15.Posté par kinder le 02/10/2010 03:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ya Si Dehbi !
vous n'acceptez que les commentaires de pseudos qui vous caressent dans le sens du poil ?
Je ne suis l'indic de personne et ce que j'ai écrit est la vérité des années 90 à Ouargla pour ceux qui gravitaient par cupidité ou nécessité autour de la sphère du controle commercial, et encore j'ai été gentil...
En bon père vous défendez votre fils à fond et avec tout moyen (!!) mais ce qui pourrait vous dédouanner est "connaissez vous vraiment votre fils Omar?"
Maintenant, d'après votre post 9, vous semblez faire confiance à la justice espagnole qui est loin d'avoir clos l'affaire, aussi, qui vivra verra....

16.Posté par Abelkader DEHBI le 02/10/2010 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ --- rachi :

Voici en copie-collée le Commentaire que j'ai posté sous l'article en question :

\ »\ »Agatha Kovacs, pour Mecanopolis\ »\ », tout un programme…. Dieu merci, il y a encore des Juges en Espagne qui ne se fondent que sur des FAITS. Et seulement des FAITS.

Appuyez sur 'Envoyer' pour valider le commentaire, ou cliquez deux fois sur cette zone pour continuer de l'éditer.

-----NOTA : J'ai copié-collé ce commentaire sans être sûr qu'il soit publié. Cela étant précisé, tout le monde sait pour "qui" travaille l' "Agatha Kovacs" ---

17.Posté par rachi le 02/10/2010 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci pour votre réponse Monsieur Dehbi , je pensais que Mécanopolis était plus fiable que ça, c'est surprenant qu'ils ne vérifient pas leurs sources.
D'autre part ils n'ont pas publié votre commentaire : donc pas de droit de réponse , ce n'est pas tres ethique de leur part.
Quant à Agata Kovacs je ne sais ni qui elle est ni pour qui elle travaille. Si vous avez des infos n'hésitez pas à nous les faire partager, nous sommes preneurs sur Alterinfo.


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires