PRESSE ET MEDIAS

La burqa etc. - et les œillères de Jean-Michel Aphatie


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective



Denis Perais, Yves Rebours
Vendredi 7 Mai 2010

La burqa etc. - et les œillères de Jean-Michel Aphatie
Souvenez-vous : il y a à peine une quinzaine de jours, un vacarme médiatique assourdissant accueillait la décision gouvernementale de légiférer sur le port de la burqa, relayait la conférence de presse d’une femme portant ce (re)vêtement et propageait une rumeur de source bien informée sur la prétendue polygamie de son mari, présenté comme un «  islamiste » et un potentiel fraudeur aux aides sociales. Ces dernières informations étaient matraquées… à grand renfort de conditionnels.


Où en est-on ? Nul ne sait… L’orage médiatique est passé. Mais il reviendra à la première occasion.
Rien ne semblait pouvoir l’arrêter, au point que Jean-Michel Aphatie se crut obligé (du moins sur son « blog ») de manifester son ras-le-bol : « On aimerait bien appuyer sur le bouton “ stop” ».


Mais qui songeait-il arrêter ainsi ?
Pour le savoir, nous avons passé en revue – en oubliant les émissions d’informations proprement dites, évidemment gavée de burqa et de polygamie – les principales interviews, chroniques ou émissions de polémiques, diffusées par RTL entre le 21 et le 27 avril 2010. Une enquête sur le site de la station, stimulée par un constat accablé – celui de Christophe Decroix, le 24 avril, lançant une intervention de son confrère Jérôme Florin, à propos à propos de la femme-à-la-burqa et de son mari-éventuellement-polygame. : « Cette affaire n’a pas vraiment grand intérêt ».
RTL à contre-courant ? Qu’on en juge…
21 avril
- Chronique de Serge July intitulée «  Burqua le prétexte à fermeté »
23 avril
- « On refait le monde », l’émission de polémique du début de soirée consacre un de ses trois sujets à « la femme voilée verbalisée au volant de sa voiture"
- Chronique d’Eric Zemmour intitulée «  Burqa : et maintenant comment appliquer la loi ? »
24 avril
- Interview de Dominique Paillé porte-parole de l’UMP par Florence Cohen
- « Face à face Franz-Olivier Giesbert- Denis Olivennes » intitulé, « Est-ce une bonne idée de présenter au Parlement un projet visant à interdire totalement le port de la burqua ? »

25 avril
- Jean-Marie Le Pen est évidemment interrogé sur ces questions à l’occasion du «  Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI » dirigé par Jean-Michel Aphatie
26 avril
- Interview d’Eric Besson, ministre de l’immigration par Jean-Michel Aphatie
- Chronique de Franz-Olivier Giesbert .
- Interviews de Thierry Mariani, député UMP du Vaucluse, Julien Dray, député PS de l’Essonne, Maître Stéphane Maugendre, avocat spécialisé dans le droit des étrangers.
- « On refait le monde » consacre là encore l’une des trois polémiques à « Liès Hebbadj, cet homme qui pourrait perdre sa nationalité française, car il serait polygame

27 avril
- Interview de Jean-Marc Ayrault, président du groupe des députés PS à l’Assemblée nationale par Jean-Michel Aphatie.
A mon insu, de mon plein gré
Et Jean-Michel Aphatie ?
Il aimerait bien, nous dit-il, que l’on appuie « sur le bouton “stop” ». Sans doute est-ce la raison pour laquelle il a lui-même appuyé simultanément sur la pédale de frein et … sur l’accélérateur, en invitant successivement à son micro, Jean-Marie Le Pen, le 25 avril au «  Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI », Eric Besson et Jean-Marc Ayrault, respectivement les 26 et 27 avril, sur le plateau de son interview matinale ? Au premier, il lance en début d’émission : « On va beaucoup parler de voile intégral, de l’immigration, de l’identité nationale, des thèmes que vous avez déjà beaucoup évoqués Jean-Marie Le Pen ». Quant aux deux suivants, ils ne seront invités à s’exprimer que sur les deux seuls sujets du moment.
Pourquoi ? Jean-Michel Aphatie « l’explique » en complétant sa réflexion accablée : « On aimerait bien appuyer sur le bouton “ stop” Le problème, c’est qu’il n’y a pas de bouton “stop” » (blog, 26 avril).
Si Jean-Michel Aphatie n’a pas trouvé le bon bouton, il a trouvé la loi naturelle qui s’imposerait à la plupart des médias : parler de ce dont tout le monde parle. S’adressant à Jean-Marc Ayrault, Jean-Michel Aphatie est résigné : « Ce matin, vous et moi en tous cas, on ne va parler que de ça... c’est comme ça  » . Nouvelle version de la leçon de grand journalisme dispensée un an plus tôt en plein blog (le 2 avril 2009 ) : « l’actualité est une machine dont la force s’impose à tous ».
Mais qui pilote cette prétendue machine ? Jérôme Florin pointe l’index en direction de la communication gouvernementale :

« On se dit que cette affaire ne pouvait pas mieux tomber pour le gouvernement qui vient justement d’annoncer une loi sur la Burqa » (le 24 avril). Faut-il comprendre que ce qui tombe bien pour un gouvernement, doit tomber aussi bien pour les journalistes ? Et que l’agenda des premiers dicte l’agenda des seconds ? [1].
Ou faut-il admettre l’explication de Franz-Olivier Giesbert ? La voici : « Après avoir été verbalisée pour « circulation dans des conditions non aisées », la dame en noir a hurlé à la discrimination et a décidé de porter plainte. C’était parti pour devenir une affaire d’État  »(le 26 avril). Et puisque cela devenait une « affaire d’Etat », cela devenait aussi une affaire médiatique [2].
Il paraît que le port de la burqa en voiture nuit à la vision latérale. Heureusement, les œillères de Jean-Michel Aphatie, qui l’empêchent de voir ce que font ses confrères… et ce qu’il fait lui-même, ne nuisent en aucune manière à l’information. !
Denis Perais et Yves Rebours

Notes

[1] Nouvel exemple de suivisme des médias dominants en général et de RTL en particulier par rapport à l’agenda politique des gouvernants. Car, comme le précise Franz-Oliver Giesbert dans sa chronique du 26 avril ce «  banal fait divers à Nantes, une contravention de 22 euros infligée à une femme qui conduisait en burqa » est intervenu « au début du mois ». Le tapage médiatique n’est arrivé que bien après, après la conférence de presse de la jeune femme, mais surtout quand le ministre de l’intérieur s’est saisi de l’affaire.
[2] C’est sans doute pour cette raison que Franz-Olivier Giesbert se sent obligé de recycler sa chronique radiophonique sur RTL du 26 avril dans son éditorial du Point où il confirme, le 29, tout aussi accablé : « Quand la machine médiatique se met à mouliner quelque chose, elle ne sait plus s’arrêter ». Voir sur le site du Point.


http://www.acrimed.org/


Vendredi 7 Mai 2010


Commentaires

1.Posté par HABIB le 07/05/2010 11:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci pour cette article, mais quand on le regarde a la tv.. on sait tres bien pour qui il roule..
C'est même flagrant..
Il choisira aussi son arbre bientôt..

2.Posté par Intellecterroriste le 07/05/2010 11:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Apathie... C'est exactement la réaction qu'il provoque à chaque fois qu'il ouvre la bouche.

3.Posté par Hijack le 07/05/2010 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jean-Michel Aphatie est la bêtise même ... qui se croit intelligente !

4.Posté par ironman le 07/05/2010 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ils savent tres bien sur qui taper car croyez -moi , les grands donneurs de leçons laico-droits de l'hommistes arrogants à l'extreme qui prennent les gens de tres haut, ne font pas la meme chose avec les autres communautes...
Pauvre france qui en est venu à legiferer contre la religion alors qu'elle a le devoir de proteger les religions.
Si ils croient qu'ils vont eteindre la religion comme ca ils se trompent!
Pour un musulman qui est stigmatise en permanence , montrer du doigt ( nous croyons que la republique ne faisait pas de distinction et qu'il y avait une seule communaute!) , ils ne font que le reconforter dans sa foi puisqu'ils ne font que confirmer les versets "ils essaieront d'eteindre la lumiere de Dieu...".
Il y a meme des gens qui ne sont pas musulmans qui commencent à s'interesser à l'islam et donc ca a un effet inverse.
La republique montre trop qu'elle à peur mais qu'elle fait peur aux francais pour les detourner des vrais problemes.
En 2007, lors de la campagne presidentielle, la france etait à 1200 milliards d'euros de dette et maintenant nous sommes en 2010 sous le "sarkozysme" ( triste constat) et nous sommes à un peu plus de 1500 milliards d'euros de dette!
Ca fait 300 milliards d'euros de plus!
Donc il s'est passe 3 ans , nous sommes à 10% de chomage et rien n'a change.
Nous n'avons pas des dirigeants qui s'occupent de resoudre les problemes puiqu'ils n'ont pas assez de temps et donc leurs principales preoccupations est leurs cote de popularite en vue d'autre echeances electorales.
Ce sont de bons communiquants qui gerent desormais la nation et non des responsables politiques pour une gouvernance d'un etat.

Quant on regarde la physionomie et le niveau d'etude de la soit disante equipe gouvernementale on ne peut que constater une profonde tristesse!

Rien qu'à voir comment le president s'exprime avec les gens et comment il est pres à se battre avec des gamins... ca en dit long sur le malaise francais.

La democratie telle que nous la voyons actuellement est devenu quelque chose de trop dangereux pour l'avenir, car elle protege les uns et bafoue les minorites.
En plus , le processus democratique met en avant des personnes qui n'ont pas les competences reelles à gerer les affaires d'un etat et qui de ce fait font n'importe quoi juste pour leurs interets personels.

Quand la france sera à 5 ou 6 , voir 10000 milliard d'euros de dette et qu'ils seront en cessation de paiement que va -t-il se passer? ils vont dire que c'est à cause de la burqa!

5.Posté par redk le 07/05/2010 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'état d’une âme qui n’est susceptible d’aucune émotion, ça correspond très bien a son... Apathie, l'Aphatie, ironman, tu as très bien décrit l'état de fait, ou plutôt comme j'aime a dire, l'État défait!!

6.Posté par loule le 07/05/2010 14:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la burqa ou le niqab, demain la barbe ou le kamis, bref tout sera bon pour que ces nuages de fumée éloignent les gens des préoccupations principales : gel des dépenses, le chômage, baisse du pouvoir d'achat, la débâcle en Grèce le fossé entre
les très riches et très pauvres.


7.Posté par WILD TOUNES le 07/05/2010 15:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

HABIB A MON AVIS NOUS SOMMES TOUS DANS CE CONVOI ,ONT DOIT "DESCENDRE" descendre au bled jveu dire... de toute façon leur systeme est au bord de la faillite(systeme financier deja en faillite ..., par-consequent l effondrement du système sociologique,politique ,Technologique...) juste une volonté de patir ...noublie pas d acheter des stock de boite de concerve ,du zit zitoun ,des dattes,....... w allah y3aWIN

8.Posté par Al Ankabout le 07/05/2010 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je dénonce ce pays qui fait une fixation sur ;
10 Minarets,
400 Niqab,
1 candidate "voilée",
8 Quick Halal...

Mais qui FAIT SEMBLANT D'IGNORER
2 millions de chômeurs,
3 millions de travailleurs pauvres,
800 000 SDF,
65 000 détenus pour 50 000 places en prison,
13 000 suicides par an,
1 million de français sous antidépresseurs,
1 femme violée toutes les 2 heures...

Liste non exhaustive...

Salaam

9.Posté par ironman le 07/05/2010 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'oubliais, apathie "le mou" , le pseudo-commentateur analyste de la vie politique qui evite les sujets qui fache !
il a bien compris que le journalisme en france c'est taper sur les faibles et eviter soigneusement de choquer les vrais durs...journalistes standars qui ne font plus du journalisme c'est à dire informer , mais plutot donner leurs avis avec plein d'emotion en vue d'orienter les masses!

La france est dans un passage à vide de son histoire et elle continue son declin.

Tout dans notre univers connait trois phases:

Le debut, le developpement et la fin.
Actuellement, nous sommes à la 3 eme etapes c'est-à-dire la fin.




10.Posté par raskolnikov le 08/05/2010 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à la liste non exaustive de ANKABOUT je souhaiterais rajouter
Au moment ou la payasannerie française déclare faillite paysans 300 000 en état de cessation de paiement avec saisi de leurs terres par des spéculateurs et 1 300 tracteurs rentrent dans Paris avec mise en danger de la dépendance alimentaire des français il fallait à tout prix faire agiter au peuple français le spectre de l'Islam qui va envahir la France .et occulter les tirs d'armes à feu contre une boucherie et une Mosquée et hurler comment un homme portant Kippa a été poignardé à strasbourg
Au moment ou l'entité sioniste pratique des massacres quotidiens fallait justifier en occultant l'information et la remplacer par la peur des arabes qui mangent le pain des français.
Tout le monde de la droite à la gauche est d'accord tapons sur les musulmans nos lecteurs ne nous demanderiont pas de compte pour le reste
je rapelle que le 8 mai arrive à grand pas et en occultant la participation des armées coloniale à la libération de la France ilo ne faut parler et commémmorer que les camps de concenytrations Les médias toujours à la botte des Illuminatis donc à la solde du pouvoir actuel

11.Posté par napoleon le 09/05/2010 02:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'interdiction de la Burga est contraire à la Déclaration Universelle des Droits de l'homme !!!!!!! articles 18 et 19

12.Posté par nabs le 09/05/2010 09:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

devant cette "comedia del arte" je pense kil faut les laissés se fatiguer tt seul...
selon la devise "les chiens aboient et la caravane passe....!

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires