Politique Nationale/Internationale

La bombe algéro-russe!!


« Maman, occupe-toi de mon associé, et moi je vais m’en chercher un autre » ! Cet adage de mon pays s’applique à l’UE qui, au lieu de s’occuper de ses oignons, ses principaux piliers dont la France et l’Allemagne, sont allés appuyer Israël dans une guerre injuste contre notre peuple au Liban. Au moment où les donneurs de leçons européens s’ingèrent dans les affaires intérieures d’un pays souverain en consolidant l’agression israélo-USA, la Russie mijote un menu gazier digne de la rentrée.


ajaghvou@hotmail.fr
Mercredi 9 Août 2006

La bombe algéro-russe!!
En effet, l’Algérie et la Russie sont arrivées à conclure un accord, Vendredi dernier pour la coopération commune dans le domaine du gaz. Cet accord a fait trembler les pays Européens. L’Italie a exprimé ses craintes d’un cartel algéro-russe. Son nouveau chef du gouvernement Romano Prodi a même saisi Bruxelles pour intervenir en urgence! « Rome était dans un état de choc depuis que les deux qu’elle a qualifié de « géants », a rapporté le journal « Le Figaro ». Les Européens ont évoqué leur crainte de voir ces deux pays contrôler les prix et les quantités acheminées vers le marché. En outre, le porte-parole officiel de la Commission Européenne a indiqué que les commissaires vont étudier tous les aspects de l’accord et des dispositions qui vont en découler. A noter que l’Algérie et la Russie approvisionnent l’Europe avec un taux qui dépasse 36%.

Le contrat gazier a effet d’une bombe, signé entre Sonatrach et Gazirom, stipule de renforcer la coopération dans le domaine de l’exploitation et le transport de gaz. Les pays européens importent 125 milliards de mètres cube de gaz de la Russie et 61 milliards de mètres cubes d’Algérie. Le choc des Européens s’explique par l’absence de compétition, voire l’impossibilité de toute concurrence, vu que les deux compagnies sont étatiques.
En attendant l’hiver, l’UE ne s’empêchera pas d’exercer des pressions sur l’Algérie pour l’obliger à suspendre « l’enrichissement de gaz ». Elle a comme atouts : l’accord de partenariat et l’entrée de l’Algérie dans l’OIC. A rappeler que le partenaire Nord africain vient de signer son dernier accord qui lui permet de régler dettes avec les membres du Club de Paris. Le dernier en date est avec le Japan, ce lundi 07 aout 2006. Il reste toujours l’Allemagne à la traîne, mais je pense que l’Algérie n’en sera point gênée! Au contraire, avec la politique rentable de dépôt, elle se fera un peu d’argent en plus, selon les financiers.

Enfin, faut-il rappeler que les Européens, la France à leur tête, ne sont pas seulement choqué par la bombe gazière, mais surtout par le partenariat algéro-russe qui grandit trop vite dans le domaine de l’armement. Pour rappel, l’Algérie et la Russie ont déjà signé un contrat d’armement d’un contrat qui dépasse les sept milliards de dollars! Ce pour dire que la guerre au Liban ne profite pas seulement aux criminels. Elle a engendré des changements stratégiques et des situations réconfortantes dont le pétrole à 68 dollars et moins d’indépendance pour l’Algérie dans ses relations extérieures. Avec la Russie, il y a lieu de croire que l’Algérie va quitter l’auberge !

Laïd DOUANE


Mercredi 9 Août 2006


Tags : russie

Commentaires

1.Posté par kilou tewfik le 16/03/2009 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Apres cette vague de folie (perestroika !) , je pense que les relations algéro-russe aurons un bel avenir .

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires