Palestine occupée

La bande des Champs Elysées de Gaza


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 19 Août 2019 - 01:10 Gaza en contexte : vidéo



georges zeter
Mardi 26 Mars 2019

D’accord, la comparaison est forte, il n’y a pas de snippers sous l’arc de triomphe prêt à mettre une balle en pleine tête à un civil désarmé qui lance des pierres...Cependant.
Ne jamais perdre de vue ceci : Les gens au pouvoir sont là pour le pérenniser, et c’est le peuple qui en souffrira. Ces « gens », iront jusqu’au pire : voir les deux guerres mondiales et les innombrables conflits localisés. Donc, tout un arsenal est en préparation et certaines nations se distinguent afin « d’outiller » ces affrontements...
----------------------------------------
Le « rapprochement » avec la bande de Gaza tient dans le fait qu’il est possible de maintenir depuis des années dans 8 camps des réfugiés : 2 millions d’être humains sans qu’ils puissent en sortir librement, et ces camps peuvent être surveillés, contrôlés, bombardés, des « acte » ciblés peuvent être exécutés par des tirs « chirurgicaux » venus des airs. Alors, pourquoi ne pas penser qu’il est possible de répéter à l’infini ce type de schéma ? D’autant, que le pays qui opprime ces camps, Israël, est un des deux grands spécialistes de l’innovation et de la construction de drones... Bien sûr, il faut y aller étape par étape : D’abord par l’utilisation de drone qui ne font que de l’observation, (voir, Notre-Dame-des-Landes, manif des gilets jaunes), puis, un jour, ils seront certainement équipés d’un réservoir de gaz lacrymo surpuissant qui permettra la dispersion des « terroristes » à moindre frais et sans aucun risque pour les forces de police au sol ; il suffira d’arroser sur les « cafards », qui se disperseront ventre à terre en tous sens, ensuite, un bon coup de canon à eau, puis de nasser, et de taper dur, puis de trainer les « criminels » dans des fourgons, et en avant la garde à vue de 48 heures et l’amende (au mieux) de 135 euros, ou la comparution immédiate... La taule, et emballez, c’est pesé, avec interdiction dans le futur de manifester, car marqué en bleu par des "PMC" (Produits de Marquage Codés) L’est pas belle la vie qu’ils nous concoctent et y’aura pas intérêt à broncher...Et quand je vois oh, combien l’énorme masse des gens a peur, courbe l’échine en se disant ça va passer ; ils se désintéressent, ou au pire, s’opposent aux gilets jaunes...Tout ce que je viens d’annoncer n’est pas fictionnel, mais du fait d’une réalité très proche. Je vais me répéter « Les gens au pouvoir sont là pour le pérenniser, et c’est le peuple qui en souffrira. »

Il faut savoir qu’à chaque manifestation de masse ou de conflit, de nouveaux « outils » sont expérimentés, et des « observateurs » sont là pour mesurer l’efficacité de ces engins. Rien de neuf ! Déjà en 1936, pendant la guerre civile d’Espagne, les fameux Stukas bombardiers en piqué furent testés, permirent d’entrainer les pilotes allemands et surtout d’ajouter cette sirène qui sèmera la panique au sol dès 1939. Donc, l’an dernier, lors « de la grande marche du retour » à la bordure de la bande de gaza, des drones anti émeutes furent engagés, ils arrosaient la foule qui devait se disperser tellement les gaz étaient violents. Il est certain sachant la grande « collaboration » entre les services israéliens et ceux français que ça a dû donner des idées - recyclées en ce samedi 23 mars pour l’épisode 19 des gilets jaunes par le survol de drones d’observation. De plus, ce marqueur bleu ADN, a aussi été utilisé pour « marquer » des Gazaouis, et, aller les tirer du lit chez eux en pleine nuit et sans ménagement...
Dans un article un peu ancien, Le Figaro écrivait qu’Israël avec les États-Unis sont les Co-leader mondiaux de construction de drones et d’avions sans pilote et, qu’il y a une grande collaboration entre les entreprises françaises telles que Thales et EADS et le, Israël export & international Coopération Institute.
Pour information, qui démontre cette grande collaboration, je dirais même de collusion entre les services français et israéliens ; il faut savoir que toute la cote d’azur est sous surveillance d’une entreprise militaire privée israélienne, Elbit Systems Ltd : qui s’est vu attribuer un contrat lui confiant l’observation des côtes européennes par drones. Il n’y a eu, dans le processus d’adjudication, aucune concurrence, parce qu’il n’y a eu aucun appel d’offre. Cet entrepreneur israélien a gagné un contrat de deux ans en 2018 renouvelable pour deux ans, de 68 millions de dollars, pour surveiller la plupart des rivages, pour le compte de Bruxelles et des autorités des pays concernés : des drones patrouillent les côtes de la Méditerranée pour informer les autorités des « irrégularités », des bateaux de réfugiés, des embarcations transportant des gens, qui tentent de fuir la misère et les guerre insupportables apportées à leurs pays par l’Occident...Donc, confier « la sécurité » de ses cotes à une puissance étrangère, qui rend des comptes d’abord à une autre entité étrangère qui est à Bruxelles, veut bien dire que notre pays n’a plus aucune indépendance, aucun pouvoir de décision et doit se conformer et se soumettre.
« C'est une évolution logique »
...Selon grand dadais Edouard Philippe. Ah ! le modernisme et la société 2.0... Tout cela dit dans l’Huffingtonpost, organe pro-Israël s’il en est, je cite :
« L'occasion pour le gouvernement de mettre officiellement en place ce nouveau dispositif technologique censé aider les forces de l'ordre à avoir un aperçu de possibles attroupements, manifestations interdites ou autres exactions » (je me demande bien à quoi servent toutes ces caméras de surveillance et ces hélicos qui tournicotent au dessus de nos têtes ) – Et martial, le Philippe guerrier ajoute: « Nous sommes déterminés à utiliser tous les moyens juridiques disponibles » Hey Edouard ! ce n’est pas des moyens « juridiques », mais des moyens de flicage, tu con-fonds tout ! D’ailleurs, avant toi, en 2007, l’horrible Alliot-Marie « vantait les mérites des « commissariats du futur autour de la promotion (les drones) d'engins légers pour la surveillance aérienne. Les systèmes d'information et de communication, qui jouent un rôle vital dans la sécurité, doivent en permanence être améliorés pour résister aux performances croissantes des criminels » expliquait déjà la première flic de France. » Et oui, braves gens, pour « eux », tout acte de résistance sociale, humaine est vu comme « criminel », factieux, antisémite, terroriste, etc.
« Ça commence à entrer dans le logiciel de maintien de l'ordre en France. Rien d'étonnant donc, à voir ce genre de dispositif être mis en place au-dessus de la capitale selon l'avocat spécialisé en droit numérique Thierry Vallat. Et ce n'est pas surprenant, c'est une évolution logique, en précisant que les drones font partie de l'arsenal tout à fait classique dans le maintien de l'ordre à l'étranger expliquait-il au Huffingtonpost... » Donc, suivez mon regard et à qui cela profite...
Israël est reconnue comme LA nation championne du monde de la sécurité ; il est vrai de voir des terroristes et des antisémites partout, ça doit motiver pour développer toute une batterie de systèmes qui sécurisent...D’un autre coté, la résistance palestinienne de temps en temps fait tomber des rockets ou fait sauter des bus... Bref, Vivre, avec un mur de « protection » haut de10 mètres, des miradors, des checkpoints, des drones, des avions sans pilotes, des gaz, des marqueurs, de la reconnaissance faciale, des snipers, des, de, la, les... ? que sais-je, dans une société bien stressé, prête à gober que c’est dieu, chef d’agence immobilière qui a donné le territoire de la Palestine aux juifs ; Peut on imaginer les bretons, les celtes donc, 1er habitants de la Gaule, voulant aujourd’hui foutre dehors les français, car non celtes, puisque les druides auraient raconté que dieu leur a donné cette terre et qu’en plus, les bretons sont le peuple élu...On est bien d’accord, tout le monde se marre ! mais là bas, ben non ?
Un Pays, qui sait exporter son savoir en matière de drones, de surveillance, de contrôle... Sa grande culture : victoire à l’eurovision l’an passé (hé c’est pas n’importe quoi mec !) Sans oublier aussi, ses valeurs... Pas étonnant que nos politiques y sont tout le temps fourrés, et nos militaires en stage 24/7 (ou l’inverse, je parle des stages) ; Youpi ! Ca va être un gaza « à la française » tous les jours, bientôt, pour les gilets jaunes...Et du gilet jaune, au gilet pare-balles jaune... Tout cela n’est plus très drone !

Georges Zeter/mars 2019



Lundi 25 Mars 2019


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires