Société

La Vérité sur l’AZT


Aujourd’hui on nous dit que les traitements actuels prolongent la vie des malades du SIDA. La Vérité est tout autre.


DJAMELITO
Samedi 18 Décembre 2010

« Tout est Poison, Rien n'est Poison, Tout est question de Dose »

La Vérité sur l’AZT
En 1964 un chercheur américain en quête de traitements anticancéreux met au point l’AZT. Mais la molécule tombe dans l’oubli. Pourquoi ?
Parce que des tests d’AZT sur des souris cancéreuses ont montré que l’AZT détruisait si efficacement les cellules saines en croissance que les souris finissaient par mourir en raison de la grande toxicité du produit. L’AZT a donc été mise de côté, et aucune demande de brevet n’avait été déposée.

Son utilisation dans le traitement du sida pose, somme toute un problème éthique, voire idéologique. L’éthique médicale recommande que les tests assez poussés soient effectués pour corroborer la valeur d’un traitement et ses conséquences sur l’organisme. Or plus de 20 ans après, Glaxo Wellcome, société pharmaceutique américaine fait breveter le produit, lance une campagne pour vendre l’AZT comme un médicament antiviral et obtient l’aval de la food and Drugs Agency (FDA) « pour utiliser comme traitement contre le sida après une seule étude problématique qui n’a duré que quatre mois. L’AZT ne se contente pas de détruire les lymphocytes T et B et les globules rouges, responsables de l’oxygénation de l’organisme ; à l’instar des médicaments nucléosides similaires, il s’attaque aussi aux reins, au foie, aux intestins, aux tissus musculaires, au système nerveux central... » Il en résulte que les effets à long terme des traitements médicamenteux du SIDA n’ont pas fait l’objet des grandes discussions.

Ainsi aujourd’hui avec du recul, on peut constater que l’AZT, l’une des principales thérapies antivirales a été en même temps l’une des principales causes de décès chez les séropositifs, surtout avant 1997.

En effet l’AZT anéantit le système immunitaire.

Par la suite, les doses de l’AZT ont constamment été diminué tout comme la mortalité.

Pour aller plus Loin :

Le SIDA : Le Doute : Un Documentaire de Djamel Tahi passé en 1996 et passé sous Silence depuis

Interview du Dr Etienne de Harven : les 10 plus gros Mensonges sur le Sida

Le Pr LUC MONTAGNIER AVOUE !

L’EFFROYABLE SUPERCHERIE du SIDA (Interview du Dr Etienne de Harven et de Jean-Claude Rousset)


… Il faut transmettre le Savoir et la Vérité…
… La Vérité finit toujours par se Savoir…


DJAMELITO

http://arnaquedusida.blogspot.com/


Lundi 20 Décembre 2010


Commentaires

1.Posté par redk le 19/12/2010 21:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore une fois la cupidité humaine se fait mort, combien sont décédées dans d'atroces souffrances a cause de l'AZT, le prix prohibitif du poison n'est que plus dégueulasse!!

2.Posté par DJAMELITO le 19/12/2010 23:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les fabricants de l'AZT proclament que ce médicament "augmente la qualité de la vie". Pourtant, il suffit de lire la notice fournie avec l'AZT pour apprendre la vérité.

Les effets secondaires de l'AZT sont détaillés sur la notice du médicament : Cancer (lymphomes), hépatite, démence, folie, attaque d'épilepsie, anxiété, anémie, leucopénie (critère utilisé par les laboratoires pour diagnostiquer une immunodépression) impuissance, nausées sévères, douleurs thoraciques, insomnies, ataxie (perte d'équilibre), dépression et atrophie musculaire. Ceci n'est que la moitié des sentences de mort reconnues comme effets secondaires de l'AZT.

Est-ce que vous pensez que cela participe vraiment à une meilleure qualité de vie ou est-ce que cela ne vous fait pas plutôt penser au syndrome du sida ?

3.Posté par DJAMELITO le 19/12/2010 23:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Enfin heureusement qu’ils ont diminué fortement les doses !

4.Posté par doc2000 le 21/12/2010 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais vous etes des gens extremement dangeureux dites moi...
c est la gauche caviar qui sous pretexte de s encanailler dans les news internet raconte sa petite vie et se denonce denonce denonce ...si vous croyez sauver des vies allez plutot aider les malades du sida en afrique plutot que de passer des heures sur le net à fustijer sarkozy , vous serez plus utile.

les malades du sida n ont eux pas le choix , merci , de se soigner

grace au temps perdu pendant les années Miterrand ou rien n a ete fait pour le sida , ils ont commencé par l azt et au lieu de mourir en 2 ans ont survécu et on pu beneficier de nouveaux traitements , bientot nous esperons en avoir de moins toxiques mais ça restera des medocs.donc dangeureux , mais c est ça ou mourir.

alors s il vous plait epargner nous vos "bons mots" de la jet set de gauche parisienne ; un peu de decence pour ceux qui sont malades.

un malade survivant depuis 10 ans

5.Posté par SatYaaji le 21/12/2010 07:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pauvre Doc2000

Tu flippes de mourir de cette saloperie de maladie, alors tu t'envoies leur merde, t'accrochant a ce qu'il te reste d'espoir. Rend toi service et va voir les quelques liens a la fin de l'article, et aussi celui-ci:
http://www.onnouscachetout.com/synthese-sida

Ne laisse pas la peur qu'ils t'ont inculque t'empecher de reflechir par toi-meme

Si tu n'as pas confiance aux gens qui presentent une version differente de la version officiel, fais-tu confiance au Professeur Montagnier? Il est le co-decouvreur du "virus' du sida. Sa derniere declaration a ce sujet vaut le detour, et il parle de comment soigner les gens en afrique

6.Posté par gjingis le 21/12/2010 09:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ doc 2000

vous etes un malade depuis 10 ans dites vous?faites un bon petit tour en AMERIQUE DU SUD , voir un peu le PEROU , COLOMBIE,prennez la peine de déscuter de votre maladie avec les indiens de souche .

vous comprendrez sans doute que les médicaments ne sont q une chaine de réaction de maladie

bien ividemment ,au retour vous vous sentirez tres bien voir meme la diparaition de votre maladie

7.Posté par DJAMELITO le 21/12/2010 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Doc2000,

Je suis dangereux pour Big Pharma qui est assoiffé d’argent tel un vampire…

La solution pour l’Afrique est simple :

Il faut régler le problème de l’alimentation tout simplement. Comment ? En arrêtant de les obliger de planter pour l’exportation ! (…)

Là je suis dangereux pour le FMI, la Banque Mondiale et les Multinationales ! Bref pour la Mondialisation.

Je ne fais parti d’aucun parti politique par contre j’écoute, je filtre et je garde ce qui est bon car on a du Bon en chacun de nous ;-)

Je constate que vous savez lire, lisez-donc le livre du Dr Etienne de Harven mais il y a d’autres livres dans d’autres langues… En effet la Vérité sort de partout !

Ce qui se dit dans les couloirs n’est pas forcément ce qui se dit dans la boîte à caca (la TV). Généralement les scientifiques qui parlent à la télé sont payés.

Sachez que vous et moi, avons le même cerveau.

Enfin je comprends votre réaction, c’est comme si qu’on me disait que la Terre était ronde dans les temps d’avant.

Cordialement.

8.Posté par PeaceForce le 21/12/2010 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher Doc2000,

Tu raisonnes bien comme il se doit, un vrai petit pantin bien éduqué à la sauce de l'Industrie Pharmaceutique.

Bah écoute, raisonnons ainsi, tu dis "10 ans de survie" alors 10 ans de revenus confortables pour BigPharma$.

Vas donne toute ta confiance à ce gouvernement corrompu, qui obéit doigt et à l'oeil aux puissances de l'élite BigPharma, et à leurs agences pourris d'AFFSA, et cie.

Quand on voit comment ils vont mis des bâtons dans les roues à Mr GERNEZ, ne venez surtout pas nous donner la moindre leçon!

9.Posté par Ender Wiggin le 27/12/2010 22:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

S'il ne fallait citer que quelques incohérences flagrantes sur l'existence du SIDA, en Afrique qui est selon l'OMS la zone principale où sévit le SIDA, on ne pratique pas de test de dépistage mais on affirme qu'un individu en est atteint lorsqu'il présente des symptômes parmi plus de 70 maladies différentes dont la malaria, d'ailleurs les cartes de L'OMS de l'Afrique montrant les zones où sévissent le SIDA et la malaria se superposent parfaitement. La majeur partie des symptômes évoqués pour diagnostiquer la maladie peuvent disparaître par une meilleure alimentation et hygiène. D'un point de vue médical lorsque l'on est séropositif à une maladie cela signifie que l'on en est guéri, or couramment la séropositivité est associée à une infection irréversible par le rétrovirus VIH et le lien entre le VIH et le SIDA est systématique. Dans toutes les publications relatives au SIDA depuis deux décennies, aucune photo ni séquençage même partiel de l'ARN du virus n'a été réalisé (contrairement a tous les autres virus) ni le lien entre VIH et SIDA démontré or on parle constamment de VIH-SIDA. Les rares illustrations que l'on peut voir ne concernent que des conséquences de la manipulation de tissus en laboratoire que l'on fait passer pour analyses sur patients atteints du virus, cela va à l'encontre des quatre principes de Koch permettant de connaître une maladie. La pandémie annoncée au début des années 80 est inexistante, tout au plus a t-on prêté plus d'intérêt aux maladies touchant les régions africaines, la mortalité liée au SIDA a officiellement chuté, cela est du a la diminution de l'utilisation de l'AZT qui tue rapidement le patient contrairement aux nouveaux traitements qui tuent a plus long terme, les effets de l'AZT ont déjà été décrits plus haut, initialement utilisé pour lutter contre le cancer il a été abandonné pour ces mêmes effets avant d'être remis sur le marché pour lutter contre le SIDA, les symptômes liés à l'utilisation de l'AZT, car on parle bien de symptômes et pas d'effets secondaires, sont associés a une évolution de la maladie vers un niveau terminal dans la pensée populaire, en effet considérons une des conséquences de l'utilisation de l'AZT : leucopénie, cela permet de diagnostiquer une immunodépression... qui est un symptôme du SIDA.
Concrêtement lorsqu'on un médecin apprend à un patient qu'il a le SIDA, son existence est mise en péril dans la société: sa famille, employeur et collègues de travail sont informés légalement, la considération que l'on a de lui est fortement altérée accentuée par d'autres effets du médicament : folie, insomnie... Le patient ( où plutôt le client du poison à 12000$/an) commence à sombrer. La loi d'Airain du cancer est parfaitement adaptée a l'analyse de la situation : choc psychique, teneur subjective du conflit : localisation de la maladie et aire cérébrale sous l'emprise du choc : foyer de Hamer, corrélation entre l'évolution du conflit et celle du foyer de Hamer, il en est conclu que la maladie s'arrête lorsque le conflit est résolu.
La question souvent ignorée est la manière de réaliser le dépistage, ainsi quelque uns seraient étonné d'apprendre que le sang est dilué d'un facteur 400 sinon on diagnostiquerai le SIDA à 100% de la population! Alors que pour les dépistages des hépatites par exemple on utilise des serums non dilués, pour les tests VIH il n’existe aucune donnée d’isolement de virus pouvant justifier ou expliquer les niveaux de dilutions. Ainsi on diagnostique la maladie non seulement à des patients sains mais également en meilleure santé que la moyenne



10.Posté par xray le 28/12/2010 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Aux États Unis, beaucoup de gens ont guéri du Sida.
Simplement parce qu’ils n’avaient pas les moyens financiers pour ce payer le précieux « médicament » (de la mort aux rats à petites doses).

Ils ont perdu le Sida et sont redevenus séronégatifs. Silence dans les médias !

SIDA, L’IMPOSTURE (Le complot des blouses blanches et des soutanes)

La « cuisine » diabolique des croyances (Le complot des blouses blanches et des soutanes)

Sida, le dossier




11.Posté par xray le 28/12/2010 14:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Un virus est un mot de cinq lettres pour tout faire comprendre à des gens qui n’ont pas besoin de savoir.

Affaire Beljanski
http://levirusmachin.hautetfort.com/archive/2010/04/09/affaire-beljanski.html


12.Posté par xray le 30/12/2010 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SIDA IMPOSTURE

Le premier à avoir dénoncé et démontré l’imposture du Sida est un certain « Montagnier » (Il y a bien longtemps).

Montagnier a rapidement compris que s’il voulait avoir droit au chapitre, il lui fallait répéter la récitation imbécile de la niaise de la télé. Celle qui parle du nez avec un cheveu sur la langue et explique aux autres. (Le Sida se transmet par les journaux.)

La recherche sur le Sida. : La recherche ne trouvera rien là où elle cherche.

Le Sida n’est pas affaire médicale mais une affaire politique.
Les virus imaginaires ne ciblent que des cerveaux morts.
Quand on croit à des dieux imaginaires, on croit pareillement à des virus imaginaires.

Le test de sérologie ne démontre rien. Il démontre seulement qu’un organisme en bonne santé réagit normalement pour se débarrasser d’un intrus. Cela ne désigne pas un virus.

L’Afrique : Contrairement à la croyance imposée, l’avènement du virus imaginaire n’a en rien changé les chiffres de la mortalité.

La mortalité exceptionnellement élevée en Afrique est due au manque d’hygiène, à une croissance démographique incompatible, aux conditions climatiques qui génèrent de multiples parasites (Microbes, bactéries, Etc. Mais pas de virus).

Quand les journalistes affirment que 80 % des Africains sont séropositifs, les journalistes ont parlé pour ne rien dire. Mais, est-ce encore à démontrer ?

Conclusion : Dans cette immonde poubelle d’obscurantisme que l’on doit aux curés et que l’on nomme « Sida », le seul à avoir raison, c’est le Pape. C’est un comble ! « Le préservatif ne protège pas du Sida ! »

L’objectif de cet obscurantisme étant d’inciter les femmes à abandonner la contraception au profit du préservatif. Contrairement à ce les intellectuels affirment, Le préservatif ou le contraceptif ne produisent pas le même effet. Les curés sont bien les seuls à l’avoir compris.

La « cuisine » diabolique des croyances (Le complot des blouses blanches et des soutanes)

Sida, GARRETTA, virus fantôme, politique et MANIPULATION.



Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires