Palestine occupée

La Turquie voit en Israël le principal fauteur de troubles



Vendredi 9 Avril 2010

La Turquie voit en Israël le principal fauteur de troubles
La Turquie a sa propre vision des questions de sécurité internationale sur l'Iran, le Moyen-Orient, la prolifération nucléaire, elle se fait le porte-voix d'une opinion musulmane qui voit en Israël le principal fauteur de troubles.
Pays membre de l'OTAN et candidat à l'Union européenne, la Turquie diversifie ses attaches diplomatiques et représente le camp des pays du "Sud", celui des pays qui entendent faire front contre des Occidentaux en mai, lors de la conférence d'examen du traité de non-prolifération (TNP) de 1968, clef de voûte de l'ordre mondial en matière nucléaire.

En visite à Paris, le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré à la presse, qu'il avait adressé une lettre au président arménien soulignant la détermination de son gouvernement à faire aboutir le processus de réconciliation.

"Nous serons toujours fidèles aux signatures que nous avons apposées. Il est hors de question pour nous de reculer, à moins d'une situation extraordinaire", a-t-il dit.

Des sources diplomatiques turques ont indiqué qu'un émissaire turc devait "explorer les moyens de surmonter", avec ses interlocuteurs arméniens, les différends sur le processus de ratification des protocoles signés.

Ces protocoles prévoient des relations diplomatiques et la réouverture de la frontière commune. Ils doivent être ratifiés par les deux Parlements.

Le premier ministre Recep Tayyip Erdogan, était accompagné lors de sa visite à Paris de son ministre des affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, l'idéologue d'une diplomatie de puissance régionale émergente et ambitieuse.

Lors d'une rencontre avec la presse dans un hôtel parisien, quelques heures avant son déjeuner avec Nicolas Sarkozy à l'Elysée, le premier ministre turc a martelé son message. Qui différait de l'approche française sur plusieurs enjeux majeurs.

"Israël qui est la principale menace aujourd'hui sur la paix régionale"c’est ce qu’ déclaré M. Erdogan, dénonçant la "politique de provocations permanentes" des constructions de colonies.

A propos de l'Iran, M. Erdogan a rappelé "que son programme nucléaire est uniquement civil. L'AIEA parle de probabilités. On ne peut pas mettre un pays en accusation sur la base de probabilités".

Il rappelle également qu’Israël possède l'arme nucléaire mais n'adhère pas au TNP. "Est-ce que cela veut dire que ceux qui n'ont pas signé le TNP sont dans une position privilégiée ?" ironise-t-il.

La Turquie est membre du G20 et siège actuellement au Conseil de sécurité de l'ONU.

M. Erdogan faisait étape en France avant de se rendre à Washington au sommet sur la sécurité nucléaire organisé par Baqrak Obama.

http://www2.irna.ir/fr/ http://www2.irna.ir/fr/



Vendredi 9 Avril 2010


Commentaires

1.Posté par Ahmet le 09/04/2010 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

voila la turquie que j' aime.Il faut continuer dans ce sens,Israêl est tellement habitué à ne recevoir aucune critique des pays puissants qu' elle s' indigne.Alors même que les critiques de la Turquie envers israel sont euphémistiques.Je l ai toujours dit, la principale menace pour l occupation,les exactions,le chantage et le intimidations israéliennes n est pas l iran mais la Turquie.Je le dit au juifs qu on a sauvé pendant des siècles des griffes des européens, aujourdhui vous etes les agresseurs et on saura réagir en conséquences.Lisez notre histoire ,analyser notre fierté et notre attachement à la justice et à notre patrie ,et vous verrez qu on n rigolera pas longtemps.Car au fond la principale menace pour les sionistes ,c est la justice combiné au courage.La turquie d aujourdhui remplie ces critères

2.Posté par Halimoto le 09/04/2010 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salamalaykoum,

La Turquie fait honneur à sa tradition, un peuple fier et héroïque à l'image de son président et son premier ministre. Que Dieu vous protège peuple turc et vous uni contre les ruses du démon sioniste. Que Dieu vienne en aide a tous les pays, qu'ils soient musulmans ou pas contre le fléau judeo-sioniste. Amin

3.Posté par Rafic Soormally le 10/04/2010 11:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Iran a tout le droit de sortir de ce traité dans l'intérêt suprême du pays. L'AIEA est contrôlé par les Sionistes, et l’Iran est sous une menace constante des Sionistes.

4.Posté par damien le 10/04/2010 18:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Erdogan ira rencontrer le sioniste sarko qui lui demandera de soutenir la vertueuse démocratie israelienne qui respecterait tout le droit internationnal.

Sarko qui se plait à dire qu'israel est la seule démocratie de la région (car la turquie n'en serait pas une).

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires