Géopolitique et stratégie

La Russie veut réduire sa dépendance vis-à-vis des pays de transit (Poutine)


La Russie va développer tous azimuts son réseau d'itinéraires alternatifs de transport du pétrole et du gaz pour être moins dépendante des Etats de transit, a déclaré le président Vladimir Poutine.


RIA Novosti
Lundi 22 Janvier 2007

La Russie veut réduire sa dépendance vis-à-vis des pays de transit (Poutine)


"Compte tenu de l'évolution de la situation géopolitique, nous allons développer très activement notre réseau d'itinéraires de transport de manière à pouvoir livrer directement nos matières premières", a dit le président russe en ajoutant que la construction des oléoducs en direction du littoral du Pacifique allait être accélérée.

"Nous allons accroître les capacités de transport d'hydrocarbures dans le nord, notamment dans le nord-ouest du pays, de manière à réduire notre dépendance vis-à-vis des Etats de transit", a indiqué Vladimir Poutine.

Le président a également déclaré que la Russie était disposée à aménager des entrepôts de gaz en Allemagne en collaboration avec les partenaires allemands. "L'Allemagne deviendrait ainsi l'un des centres de distribution du gaz en Europe, ce qui renforcerait la sécurité énergétique du continent", a-t-il dit.

Le chef de l'Etat a confirmé l'intention de la Russie de passer aux rapports de marché avec tous les consommateurs de produits énergétiques.

"Nous n'avons jamais caché notre intention de passer à des rapports de marché clairs et compréhensibles avec tous les partenaires, ce qui répond aussi aux intérêts des consommateurs européens. Oui au partenariat et à la coopération, non au parasitisme", a dit Vladimir Poutine.

L'inapplication des principes de marché cause à la Russie un préjudice considérable qui se chiffre annuellement à plusieurs milliards de dollars.

"Nous n'entendons pas nous soustraire à la définition de rapports énergétiques clairs et compréhensibles avec nos partenaires, européens compris. Nous menons un dialogue énergétique et nous le poursuivrons quoi qu'il arrive. Il est de notre intérêt que des règles claires soient établies. Et qu'elles soient observées par tous".

Par ailleurs, Vladimir Poutine a mis l'accent sur l'importance des quatre "espaces" de la Russie et de l'Union européenne et du début des négociations sur le nouvel accord de base. Le président a relevé que la présidence allemande à l'UE offrait de larges perspectives à la coopération.


Lundi 22 Janvier 2007

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires