Politique Nationale/Internationale

La Russie se montrerait désormais plus hostile aux sanctions anti-iraniennes


Dans les récentes évolutions du Caucase, le quotidien britannique Financial Times voit la perspective d'un rapprochement entre Moscou et Téhéran. Le quotidien londonien Financial Times estime que le Président iranien Mahmoud Ahmadinejad a réagi avec une certaine réserve au bras de fer entre la Russie et les Occidentaux, autour de la Géorgie. "Contrairement à son homologue syrien qui a ouvertement admiré le militarisme russe en Géorgie, le Président iranien, Mahmoud Ahmadinejad a seulement profité de la tribune de l'organisation de coopération de Shanghai pour critiquer ceux qui n'approuvent l'attitude de Moscou", écrit le quotidien.


Mercredi 3 Septembre 2008

La Russie se montrerait désormais plus hostile aux sanctions anti-iraniennes
Au sommet de l'organisation de coopération de Shanghai, Ahmadinejad a affirmé que les pays n'appartenant pas à cette région ne devaient se permettre de s'immiscer dans les affaires des pays qui y appartiennent. Dans tout cela, le Financial Times trouve une dose de prévoyance. "Téhéran pense à assurer ses propres intérêts, pour les jours où la Russie aura augmenté le coût de sa coopération avec les autres membres du Conseil de sécurité pour enrayer les activités nucléaires iraniennes", estime le quotidien. "Il serai aussi envisageable que la Russie décide de résoudre la crise, en se montrant plus coopérative sur le cas iranien!". "Cette hypothèse s'adapte parfaitement à la réticence des Iraniens dans le règlement de l'affaire nucléaire, au moins jusqu'à l'expiration du mandat présidentiel de George. W. Bush", prétend le quotidien londonien. L'article rappelle surtout que l'affaire nucléaire iranienne faisait ces derniers jours la une des journaux d'information des médias du monde. Le texte souligne aussi que la Maison Blanche est contre les menaces brandies par Israël sur une éventuelle attaque unilatérale visant les installations nucléaires de l'Iran. "Les pronostics autour de l'éventuelle guerre contre l'Iran ne sont pas apaisés que lorsque les Etats-Unis ont accepté d'envoyer le numéro 2 de leur Département d'Etat, aux négociations directes avec les Iraniens", conclut le reportage. Il est très probable que les Russes montrent plus de rigidité, face aux critiques formulées par les Etats-Unis et les états européens contre la décision du Kremlin de reconnaître l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, ajoute le texte.

La Russie a besoin de partenaire

Evoquant le litige produit entre Moscou et les Etats-Unis autour des événements de la Georgie, un quotidien russe estime, pareillement, qu'une intensification des pressions sur la Russie pourrait la conduire à s'approcher plutôt de l'Iran et du Venezuela. "Ce n'est pas l'Iran mais l'économie européenne qui est la plus endommagée à cause des sanctions anti-iraniennes", ajoute Neza-visimaya gazeta. "L'Occident menace de punir la Russie pour son agissement militaire en Géorgie; Moscou pourrait y répondre par une activation de coopération avec Téhéran, au cas où les Occidentaux décident inopinément de la boycotter", argue le quotidien Neza-visimaya gazeta. "La trop vive réaction de l'Occident surtout les Etats-Unis à l'attitude de la Russie dans l'affaire géorgienne finira sans aucun doute par mener ce pays à s'approcher plus des pays tels que l'Iran et le Venezuela", estime Rouslan Poukhov, Directeur du centre d'analyses stratégiques et technologiques de la Russie. "On peu dire que la Russie pourrait enterrer son approche plus ou moins pro-occidentale, envers le dossier nucléaire, pour se pencher plus vers l'Iran", ajoute Rouslan Poukhov. "Nous sommes sous les pressions grandissantes à cause des récentes évolutions du Caucase. Quant à nous, nous avons besoin, bien sûr, de partenaires. La pendule va tourner naturellement dans d'autres directions...", ajoute le Directeur du centre d'analyses stratégiques et technologiques basé à Moscou.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Mercredi 3 Septembre 2008


Commentaires

1.Posté par SORAVARDI le 03/09/2008 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quels sont les réelle intentions russe ?
Devenir une puissance elle est déja !

Aider ou juste protéger les états de la région contre l' hégémonie américaine ?
Aiderons t'il l'Iran a se dopter de l'arme nucléaire afin qu'elle garantissent elle même sa sécurité.
Ce rapprochement Russo Iranien n'est valable que tant que la crise continu.L'Europe a beaucoup d'intéret cher les russes et vice versa et son soutien inconditionnel a Israel au dépand des palestiniens est une menace pour la stabilité de la région .

Je pense qu'a longs terme la Russie voudras garder le leadership ,les pays comme la Syrie ou l'Iran et peut etre d'autre voudrons églement devenir une puissance a leur tour ne serait ce que par rapport aux 200 têtes nucléaire qui les menace en permanence de la part d'Israel

Le point noire de la région reste le conflit Israelo palestinien ,quel est la position Russe sur ce conflits
l'état hébreux augmente sa surface de jours en jours ,personne ne fait rien contre .






2.Posté par ORWELL le 03/09/2008 17:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

guerre contre l'iran
J -4 mois....

3.Posté par parousnik; le 03/09/2008 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'encerclement de la Russie ne laisse aucun doute sur les projets anglo-américains ... La Russie doit s'allier si ce n'est déjà fait a la Chine et a l'Iran pour préserver une paix que L'empire anglo-saxons cherche a destabilisé pour pillier les ressources énergétiques du Moyen Orient et de l'Orient Centrale .

4.Posté par MIJEON Amaury Lucien Joseph le 03/09/2008 18:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le 5 et 6 juin de cette année,
le groupe des Bidilbergs a décidé de relever le dollars et de ramener à la baisse le prix du baril de pétrole!
Inutile de chercher longtemps pour comprendre que les tensions sont arrivées à point nommé.
Les USA ont annoncés aujourd'hui qui vont puiser dans leur réserves stratégiques de pétrole et donc cela va amener une chute de la demande et par conséquent une chute du prix du baril!
Conformément au plan du groupe.

La guerre économique est préparée depuis de longues dates!
Mais le problème,
avec la baisse importante du baril,
les exportations reprendront du poile de la bête lorsque les chinois notamment voudrons accroitre leurs importation.
Le baril coutant moins cher!
Les réserves stratégiques américaines ne sont pas éternelles!
Lorsqu'elles seront vidées,
la demande américaine relancera avec celle des chinois les plus fortes spéculations donnant au marché une crise qui dépasse celle du baril très cher.

C'est sa chute programmé qui ouvrira le balle!

La Russie,L'Iran et le Vénézuella sont les cibles de cette stratégie!

Inutile de l'expliquer plus en profondeur!

OU PLUTÔT!
LE NOUVEL ORDRE MONDIAL!
LA DESTRUCTION DES PUISSANCES NATIONALES PASSE PAR LA RÉGIONALISATION DES CONTINENTS.
L'INDÉPENDANCE DES PROVINCES CONSTITUTIVES DES ÉTATS.

La Russie et la Chine sont les cibles!

Mais quel sera le résultat des ces actions?

Le NWO?
Ou la Guerre?

5.Posté par kerozen le 03/09/2008 22:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ soravardi
quel est la position Russe sur ce conflits
l'état hébreux augmente sa surface de jours en jours ,personne ne fait rien contre . ???

isreal doit rencontrer sur son chemin l'ours qui est la russie,
par quel moyen? surement q'israel attaquera l'iran,quand?je ne sait pas,,, et a ce moment la
la russie qui je pense vas se raprocher tres vite de l'iran ,voir devenir son gros allier, frappera israel
ou en tous cas viendra l'envahire

6.Posté par SORAVARDI le 03/09/2008 23:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a kerosen

justement israel ne feras pas le poids contre l'ours russe ils vont tout faire pour l'éviter car aucun pays au monde ne peut l'avaler
si israel craint une intervention russe en faveur de l'iran l'équilibre des forces en seras troubler l'iran sortira vainqueur
mais ne sous estimons pas la ruse des israeliens de semer le trouble ils ont beaucoup d'espion dans la région

pour commencer la russie devrait fermer son ambassade en israel cesser tout commerce avec elle se serait un point de départ
aussi se méfier de l'arabie saoudite ,de la turquie ,et du pakistan car tous ces pays possedent des bases militaire us ,en plus d'être sunnite cette carte va être utiliser pour monter une coaltion contre l'iran

donc a voir !


VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires