Diplomatie et relation internationale

La Russie reconnaît l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud (Medvedev)


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Mardi 26 Août 2008

La Russie reconnaît l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud (Medvedev)
Le président russe Dmitri Medvedev a signé mardi les décrets reconnaissant l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, deux républiques autoproclamées sur le territoire géorgien.

"J'ai signé les décrets sur la reconnaissance de l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud en tenant compte de la volonté des peuples ossète et abkhaz et conformément à la Charte de l'ONU, à la déclaration de 1970 sur les principes du droit international portant sur les relations amicales et la coopération entre les États, à l'Acte final d'Helsinki de 1975 et d'autres documents fondamentaux internationaux", a indiqué le président lors d'une allocution télévisée.

La Russie appelle les autres pays à suivre son exemple. "C'est un choix difficile, mais c'est le seul moyen de protéger des vies humaines", a déclaré le président.

La Russie reconnaît l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud (Medvedev)

Réunion du Conseil de sécurité russe sur la situation en Ossétie du Sud et en Abkhazie

Le président russe Dmitri Medvedev a mené dans sa résidence de Botcharov Routcheï une réunion avec les membres du Conseil de sécurité russe sur la situation en Ossétie du Sud et en Abkhazie, a annoncé mardi à la presse Natalia Timakova, porte-parole du président russe.

"La situation en Ossétie du Sud et en Abkhazie a constitué le coeur de cette réunion", a précisé Mme Timakova.

Parmi les participants figuraient le premier ministre russe Vladimir Poutine, le président du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe) Sergueï Mironov, le président de la Douma (chambre basse du parlement russe) Boris Gryzlov, le chef de l'administration présidentielle Sergueï Narychkine, le secrétaire du Conseil de sécurité Nikolaï Patrouchev, le chef de l'administration du président, Sergueï Sobyanine, le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, le ministre de l'Intérieur Rachid Nourgaliev, le ministre de la Défense Anatoli Serdioukov, ainsi que les directeurs du Service fédéral de Sécurité de Russie (FSB) et du Service de renseignement extérieur (SVR) Alexandre Bortnikov et Mikhaïl Fradkov.

La Russie reconnaît l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud (Medvedev)

La Russie n'envisageait pas d'annexer l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie (Rogozine)

La reconnaissance par la Russie de l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie confirme qu'elle n'envisageait pas d'annexer ces territoires, a déclaré mardi aux journalistes Dmitri Rogozine, représentant permanent de la Russie auprès de l'OTAN.

"Je dirais que la décision du président russe est une réponse aux spéculateurs politiques, selon lesquels la Russie avait besoin de nouveaux territoires", a indiqué M. Rogozine lors d'un point de presse à Moscou.

"La reconnaissance de l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud signifie qu'elle renonce à l'annexion", a-t-il conclu.

La Russie reconnaît l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud (Medvedev)

Ossétie du Sud-Abkhazie: la France déplore la reconnaissance de l'indépendance

La France regrette la reconnaissance par la Russie de l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie, deux républiques autoproclamées sur le territoire géorgien.

Le président russe Dmitri Medvedev a signé mardi les décrets reconnaissant l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud.

D'après un représentant du ministère français des Affaires étrangères, la France confirme son attachement à l'intégrité territoriale de la Géorgie et regrette la

La Russie reconnaît l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud (Medvedev)

Abkhazie: des cartes saisies jettent la lumière sur les plans d'attaque géorgiens (armée russe)

Les militaires russes ont mis la main sur des cartes contenant les plans de l'attaque avortée de l'armée géorgienne contre l'Abkhazie, a déclaré le porte-parole de l'Etat-major de l'armée russe, Anatoli Nogovitsyne lors d'une conférence de presse à RIA Novosti.

Selon lui, les cartes présentent le plan d'attaque dans les 24 heures suivant l'entrée des troupes géorgiennes en Abkhazie.

"Une attaque d'artillerie était initialement prévue. Les opérations devaient ensuite se poursuivre à Otchamtchir et, 14 heures après le début de l'opération, les troupes géorgiennes étaient censées atteindre plus au nord la rivière Kodori, avant de s'emparer de Soukhoumi et de conclure l'opération à proximité de Novi Afon, 24 heures après son commencement", a-t-il conclu.

Dans la foulée d'une attaque éclair de la Géorgie contre l'Ossétie du Sud qui a donné lieu à une riposte de grande envergure de Moscou, les force armées abkhazes ont engagé une opération destinée à déloger les troupes géorgiennes des Gorges de Kodori, la seule partie du territoire abkhaze contrôlée par Tbilissi.


OTAN: des critiques déplacées quand la Russie protège ses compatriotes (Rogozine)


L'OTAN est malvenue de se permettre des remarques désobligeantes au moment où la Russie défend ses compatriotes, a déclaré mardi dans une conférence de presse l'ambassadeur russe auprès de l'OTAN, Dmitri Rogozine.

"L'OTAN ferait mieux de se taire. ?eci concerne la possibilité pour la Russie de recourir à la force quand il s'agit de protéger ses compatriotes et la notion d'utilisation proportionnée et disproportionnée de la force. L'OTAN est mal placée pour donner des leçons de morale à la Russie ", a poursuivi l'ambassadeur russe auprès de l'OTAN.

M.Rogozine a rappelé les agissements de l'OTAN en Yougoslavie, lorsque cette organisation a recouru à la force armée, malgré l'absence au Kosovo de ses compatriotes.

La Russie reconnaît l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud (Medvedev)

Mer Noire: l'OTAN continue d'amasser ses navires de guerre (armée russe)

Le groupe de navires de guerre de l'OTAN stationné en mer Noire a atteint dix bateaux, et l'on attend l'arrivée prochaine de huit nouveaux bâtiments, a annoncé le porte-parole de l'Etat-major de l'armée russe, Anatoli Nogovitsyne.

"L'extrême activité de la marine de l'OTAN, qui continue d'accumuler ses groupes en mer Noire, laisse pantois. J'ai déclaré hier que l'on comptait neuf navires de l'OTAN. Le soir même, un nouvelle frégate de l'US Navy a franchi le détroit du Bosphore", a déclaré M. Nogovitsyne dans une conférence de presse au siège de RIA Novosti.

"Nous avons en outre appris la venue prochaine de huit bâtiments supplémentaires des pays de l'OTAN", a-t-il conclu.

L'OTAN a déclaré samedi 23 août avoir entamé des "exercices de routine" en mer Noire, prévus de longue date et censés durer jusqu'au 10 septembre, suscitant une vive protestation de l'Etat-major russe. Vendredi 22 août, Carmen Romero, porte-parole de l'OTAN, a assuré que le déploiement n'avait aucun lien avec le conflit russo-géorgien.

http://fr.rian.ru/ http://fr.rian.ru/



Mardi 26 Août 2008


Commentaires

1.Posté par pellegrin le 26/08/2008 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Plus que jamais, le jeu des alliances et la logique des blocs opposés se mettent en place dans le cadre des préparatifs de la 3 è guerre mondiale, sans compter que simultanément à la reconnaissance par la russie de l'indépendance de l'ossétie du sud et de l'abkhazie, les relations entre les états-unis et la corée du nord se détériorent à nouveau !!!


2.Posté par garibaldi15 le 26/08/2008 15:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Camarade, il va falloir choisir ton camp !

Si demain le supermarché du coin fait des super promo sur les nouilles, le riz, l'huile et le sucre, ce sera un signe qui ne trompe pas!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

3.Posté par micke le 26/08/2008 18:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

censés durer jusqu'au 10 septembre
? ! ?
vu comment poutine il semble pas pouvoir piffrer les rotschild&co,
si le dollar retourne en ossetie

boum boum boum boum boum boum boum boum

(tes deux camps garibaldi c'est la mort.)

4.Posté par xxx le 26/08/2008 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ON A BIEN DONN2 L INDEPENDANCE AU KOSOVO ! IL EST OU LE PROBLEME ?

5.Posté par Anas le 27/08/2008 00:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ca chauffe!!!! tenez vous bien les amis, le ciel va nous tomber sur la tete

6.Posté par isa le 27/08/2008 02:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'indépendance du Kosovo était surtout voulu par ce Bushiste et alliés, il faut pas oublié qu'au Kosovo il y a la plus grande base d'US army d'Europe...
Bien pour ca que la Russie voyait d'un mauvais yeux cette indépendance,
comme dit un dicton; en politique rien n'est fait par hasard...
Et en lisant un article peu après l'indépendance du Kosovo, j'étais très surprise d'apprendre que le gouvernement du Kosovo est un vrai nid de mafieux etc...
Maintenant la réaction international plus que négative depuis que la Russie a donner l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, démontre bien le vilain jeu mené par toute cette clique d'impérialistes
qui ce croient tout permis.
Certes, je maîtrise pas tout de ce qui se passe mais je trouve très bien que la Russie tient tête a tout ce monde, infligeant une claque phénoménale au gouvernement US et a ces sionistes qui se voyaient déjà maîtres des jeux dans cette région, pas seulement pour les pipelines en mer Caspienne mais aussi un moyen d'avoir une base d'approche pour une futur attaque contre l'Iran. Raté !
Puisque l'Irak s'oppose de servir de territoire aérien et terrestre, ils leur faillaient trouvés un autre tremplin.
Et maintenant que les jeux en Chine sont fini, la Chine allié de la Russie qui en tout aussi marre de ces pseudo-maitres du monde, va bientôt se faire entendre !
Le gouvernement US s'en ramasse plein la gueule, le peuple américain modeste se fait de plus en plus entendre pour leur condition de vie, traitant aussi Bush de criminel de guerre, le 11 septembre 2001 loin d'être clos, Afghanistan ca va pas comme ils veulent, ni en Irak, au Pakistan la démission de leur allié Président de traite, bien fait !
Et la Coré du Nord a décidé de suspendre le demantelement de leur site nucléaire, tellement mécontent du gouvernement US qui ne tien pas leur promesse...
Et la Turquie ! en va en entendre parler de plus en plus allié d'Israel, dont israel et USA soutien et entraîne le PKK, quand la Turquie, l'Irak et l'Iran font tout pour les éliminés dans les hauteurs de l'Irak.
De toute façon le gouvernement US et l'etat hébreu parle de lutter contre le terrorisme, hypocrisie puisque c'est ceux la mêmes qui soutiens et entraînes les terroristes, comme les faux Al-Qaida en Irak dont des liens avec le Mossad on était prouvée et j'en passe d'autres exemples de par-ci par-là.
Le pire est a venir... a mon avis !

7.Posté par Ambre le 27/08/2008 06:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La direction du monde est confiée à des mafieux ! Ils s'entre-tirent dans les pattes et nous trinquons. Ces diables sont à la solde de familles dominants le monde. Y en a-ils qui en connaissent ?

8.Posté par edouard le 27/08/2008 08:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vrai ça fout les jetons! mais y aura pas de guerre ni froide ni chaude... La World Company se pète la
gueule en beauté, et évidemment y a des remous... faut vraiment être admiratif devant les russes et
Poutine pour ce qu'ils font : ils sont en train par petites touches de faire imploser le système le plus pourri
que l'humanité ait créé : l'impérialisme anglo-saxon

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires