ALTER INFO

La Russie prépare un blocus naval contre la Géorgie


Dans la même rubrique:
< >


Dimanche 10 Août 2008

La Russie prépare un blocus naval contre la Géorgie

Kommersant, 10 août 2008


​​​Les navires se regroupent en Mer Noire, près de la frontière maritime géorgienne. Une source anonyme de la Marine a déclaré que cette démarche est nécessaire pour empêcher les livraisons d'armes à la Géorgie par voie maritime. Il a ajouté que le blocus naval de la Géorgie aidera à éviter l'escalade des actions militaires en Abkhazie. La station radio Echo de Moscou signale que plusieurs publications géorgiennes sur Internet ont confirmé le fait que la flotte de Mer Noire russe se regroupe.


​​​Des témoins ont rapporté que plusieurs navires de guerre géorgiens ont tenté de s'approcher des côtes de l'Abkhazie. Le correspondant d'Interfax à Soukhoumi dit que la tentative géorgienne a été contrée par la flotte de Mer Noire russe, qui a ouvert le feu préventivement. Cette information d'Interfax a été confirmée par les corps de maintien de l'ordre en Abkhazie.


​​​Apparemment, après que les forces géorgiennes aient été repoussées de Tskhinvali, les liaisons aériennes géorgiennes ont été rompues, l'activité militaire géorgienne étouffée, et la Russie a commencé une répression économique.


​​​Dans l'intervalle, la Géorgie accuse la Russie d'essayer de faire sauter l'oléoduc Bakou-Tbilissi-Ceyhan. Ekaterina Sharashidze, la Ministre géorgienne du Développement Économique a déclaré que les avions de l'armée de l'air russe ont attaqué l'oléoduc, mais raté leur cible. « C'est pourquoi il est clair que l'armée russe n'a pas seulement pour objectif l'économie géorgienne, mais aussi des objectifs internationaux sur le territoire géorgien, » a-t-elle déclaré. Des rapports disant que des avions de l'armée russe frappent des cibles en Géorgie ont été reçus tout au long de la journée, toutefois, c'étaient des cibles militaires et non pas économiques.


​​​L'oléoduc Bakou-Tbilissi-Ceyhan court sur 1.768 km au total, dont 443 km se déploient à travers l'Azerbaïdjan, 249 km à travers la Géorgie et 1076 km à travers la Turquie. Sa construction a débuté en 2003 et il a commencé à transporter du pétrole le 18 mai 2005. Près d'un million de barils de pétrole sont convoyés par an dans le pipeline. La construction du pipeline a coûté 4 milliards de dollars, sans compter son remplissage, les coûts de son entretien ou des d'intérêt. Les actionnaires du pipeline sont BP (30,1%), AzBTC (25%), Chevron (8,9%), StatoilHydro (8,71%), ТРАО (6,53%), ENI (5%), Total (5%), Itochu (3,4%), Inpex (2,5%), ConocoPhillips (2,5%) et Hess (2,36%).



Original :www.kommersant.com/p-13063/r_500/South_Ossetia/
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info




Dimanche 10 Août 2008


Commentaires

1.Posté par Allain Jules le 10/08/2008 20:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Partout où les américains mettent leur nez, ça pue.

2.Posté par Laurent le 13/08/2008 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

RECTIFICATIF

L'oléoduc cité transporte 1million de baril jour et non par an, soit env 1.1% du trafic mondial s'élevant à 86 millions/jour.
C'est la moitié de la consommation française : c'est pas une paille....

Par curiosité : http://www.cosmovisions.com/RangPetroleConsommation.htm
les chiffres datent un peu mais l'idée est là.

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires